EDUMED OBS

L’ Observatoire de l’Environnement Méditerranéen à Vocation Educative (EDUMED Observatory) est un projet structurant de l’IDEX, labelisation attribuée à  l’Université Côte d’Azur.

EDU MED OBS : l’observatoire méditerranéen à but éducatif

EDUMED Observatory est un nouveau dispositif axé sur les données de recherche en géosciences concernant le bassin méditerranéen et orienté vers l’éducation au risque naturel pour le segment d’enseignement bac-3/bac+3.
Dans la poursuite de l’action ‘Sismos à l’Ecole’ (qu’intègre EDUMED Obs), le projet vise à mettre à disposition de l’enseignement des bases de données provenant de capteurs de recherche et de capteurs connectés dans les lycées. Les données visées concernent des domaines variés … l’hydrogéologie, la géodésie, la sismologie, le spatial … sont les premiers champs envisagés.

L’interface interactive qui sera mise en place aura vocation de promouvoir la Recherche auprès des scolaires dans l’esprit d’un continuum lycée-université, et aussi de sensibiliser sur la thématique du risque naturel dans le bassin méditerranéen par une approche scientifique.
L’innovation apportée par ce projet sera d’avoir un impact sur le grand public (science et citoyen) et notamment sur les lycéens et les étudiants (science et recherche). Ils seront intégrés dans une démarche constituant un tremplin pour l’accès à l’Université, dans un parcours de formation de recherche.

Le site EDUMED OBSERVATORY est disponible :  http://www.edumed-obs.fr


Les MERMAIDS (Mobile Earthquake Recording in Marine Areas), imaginés et fabriqués par le laboratoire Géoazur sont des flotteurs équipés d’hydrophones. Adoptez une de ces bouées dès la rentrée scolaire !

ADOPT A MERMAID

                                                                                  © Géoazur

Les MERMAIDS (Mobile Earthquake Recording in Marine Areas), imaginés et fabriqués par le laboratoire Géoazur sont des flotteurs équipés d’hydrophones. Ces balises plongent (entre 1000m et 2000m de profondeur) puis dérivent au gré de courants profonds, enregistrant les bruits de l’océan (bateaux, chants des baleines…) à l’aide de son hydrophone. Toutefois, sa mission première est d’enregistrer les ondes acoustiques provoquées par l’arrivée d’ondes sismiques sur le plancher océanique.

Très bientôt, une bouée MERMAID sera mise à l’eau spécifiquement pour les établissements scolaires. Suivez en direct les données transmises par cette balise avec vos élèves !! Une bonne idée pour les prochains TPE, ou enseignement d’exploration.


Notre région provençale et azuréenne est dominée par des reliefs marqués, des aquifères karstiques, des cours d’eau s’écoulant rapidement vers la Méditerranée. Suivez l’eau de nos fleuves côtiers … depuis leur bassin versant jusqu’à la Méditerranée.

EAUX SOUTERRAINES

                                                                              © F. Mourau

Notre région est dominée par des reliefs marqués, des aquifères karstiques, des cours d’eau s’écoulant rapidement vers la Méditerranée. Les hydrogéologues vous invitent à suivre les eaux de pluies qui s’abattent sur les bassins versants, qui s’écoulent et s’infiltrent avant de former nos cours d’eau côtiers. Des pluviomètres installés sur les bassins versants, aux débitmètres des rivières en passant par les capteurs souterrains dans les cavités karstiques … tout une base de données vous attend pour analyser la dynamique des cours d’eau aux comportements bien variables. Un travail mené en partenariat avec les hydrogéologues, et les associations départementales de spéléologie.


Le projet BASAR vise à construire un système de réalité augmentée interactif destiné à des activités de vulgarisation scientifique pour les géosciences. Un dispositif pour faire comprendre quelques aspects des géosciences … mais aussi un outil de travail pour les chercheurs.

BASAR

                                                               Augmented Reality sandbox

Le projet BASAR vise à construire un système de réalité augmentée interactif destiné à des activités de vulgarisation scientifique pour les géosciences. Le dispositif est composé d’un bac à sable sur lequel est projetée une image, Cette dernière est mise à jour en temps réel en fonction des modifications apportées à la topographie du sable. Suivant l’image projetée, il est possible d’illustrer et d’expérimenter de façon directe et tangible divers phénomènes naturels typiques du bassin méditerranéen tels que l’érosion, le creusement des rivières, la rupture d’un barrage…. BASAR est directement inspiré du projet communautaire « Augmented Reality sandbox » .