Le Volet Culturel du Projet d’Etablissement

Rappel des textes officiels

Méthodologie pour la construction du Volet Culturel du Projet d’Etablissement

Le volet culturel concerne tous les élèves. Il définit la politique culturelle de l’établissement pour toucher chaque élève en assurant la construction d’un parcours artistique et culturel et en garantissant la cohérence de ce parcours. Il mêle l’Histoire des arts, la pratique artistique, la rencontre avec les artistes et les œuvres et la fréquentation des structures culturelles, touchant ainsi les trois piliers de l’EAC (Connaissance / Pratique artistique / Rencontre avec les œuvres, les lieux de culture, les professionnels de la culture).
Il doit être défini en relation avec les axes prioritaires du Projet d’Etablissement, auquel il doit être annexé, et a la même durée que lui.
Les acteurs :
Le volet culturel est une construction collective, ancrée dans l’offre culturelle locale, et élaborée en partenariat avec les structures culturelles de proximité. Chacun des acteurs concernés a un rôle précis à jouer, et la concertation et la réflexion communes sont essentielles.
Les acteurs sont les suivants : équipe de direction, équipe éducative (professeurs, CPE…), partenaires culturels, chargés de mission, collectivités territoriales, instances de l’établissement (Conseil Pédagogique, Conseil d’Administration, éventuellement CVL).
1 – L’équipe de direction définit les objectifs prioritaires, la faisabilité budgétaire et le calendrier.
2 – Le Conseil Pédagogique, lieu de concertation et d’échanges, définit un parcours pour chaque élève en lien avec les programmes.
3 – Les partenaires culturels et les chargés de mission définissent l’offre culturelle proposée aux établissements.
4 – Le volet culturel intègre l’offre des collectivités territoriales et s’appuie sur les dispositifs mis en place : subventions projet artistique et culturel du Conseil Général 83, dispositif « la culture vous transporte » de TPM, CVLA de la Région PACA…
5 – Il doit être voté au Conseil d’Administration de l’établissement
Les étapes :
1 – Elaborer un diagnostic de l’éducation artistique et culturelle dans l’établissement (l’existant) : identité et situation géographique de l’établissement, ressources culturelles de proximité, actions menées, moyens humains et financiers,…
2 – Dégager des objectifs généraux par niveau : chercher des entrées dans les programmes, trouver des points communs entre les différentes disciplines…
3 – Formaliser le parcours artistique et culturel de l’élève : prévoir des actions par niveau, rechercher la lisibilité pour les élèves et les collègues, éviter les répétitions de mêmes visites au cours de la scolarité de l’élève, viser la pérennité des partenariats culturels (conventions de jumelage) en insistant sur le local, pour que l’élève s’approprie son environnement culturel…
4 – Réfléchir aux moyens mobilisés.
5 – Prévoir l’évaluation du volet culturel
La formalisation :
Dans l’Académie de Nice, le volet culturel se présente généralement sous la forme d’un tableau synthétique (une page), listant les actions par niveau. Plusieurs entrées sont possibles : par structure partenaire, par domaine artistique et culturel, par thématique Histoire des arts, par objectifs…
A noter : Le volet culturel tend à proposer une même action pour tous les élèves d’un niveau, mais cela n’empêche nullement la mise en place d’autres projets plus ponctuels.
Qui peut nous aider ?

– Les stages « Culture à portée de main » permettent d’aider les établissements à mettre en place leur volet culturel à partir de l’offre culturelle de proximité.
– Les chargés de mission arts et culture peuvent être sollicités par les établissements pour les guider dans la construction de leur volet culturel.

Les outils de pilotage :
Dans l’académie de Nice, un outil de pilotage du volet culturel à destination des chefs d’établissement a été mis en place : SP@CE (Suivi du Parcours Artistique et Culturel en Etablissement).
SP@CE est également un outil d’élaboration des parcours artistiques et culturels destiné aux équipes éducatives.
Au niveau national, une application nommée Folios est expérimentée dans plusieurs académies, pour faciliter le suivi du parcours artistique et culturel de l’élève.
Un exemple fictif : le volet culturel d’un collège hyérois
Diagnostic : beaucoup d’élèves ne connaissent pas leur territoire de proximité et sont culturellement défavorisés.
– Lister les structures de proximité qui permettent de créer du lien avec les enseignements du collège
– Organisation du volet culturel avec une entrée par structure

A noter : Le document joint est un document de travail. Il s’agit d’une réflexion et non d’un exemple à suivre. Il ne s’agit pas d’un volet culturel déjà existant dans un établissement scolaire mais d’un « exercice » qui vise à rendre plus concrète l’approche de l’écriture du volet culturel selon un type d’entrée sur un territoire précis et selon un diagnostic donné.

Un exemple réel : le volet culturel du Lycée Bonaparte de Toulon

Diagnostic :
60% d’élèves issus de classes sociales défavorisées. Nécessité de rendre concrets les apprentissages et les questions des différents enseignements en prenant appui sur leur environnement local et sur les structures culturelles et artistiques de proximité.
L’écriture du volet culturel s’est amorcée à partir des projets et partenariats existants, avec un objectif de pérennisation et de généralisation.
Cette formalisation a été réalisée avec l’aide précieuse de Grégory Djaai, le choix de présentation s’est porté sur une entrée par axes prioritaires.
Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal