Réunion de bassin n°2 -DRAGUIGNAN

 

20 février 2018

 

 

Thématique de travail : Le rôle du professeur documentaliste dans l’éducation à l’orientation

 

Constat :

 

Implications diverses, d’un établissement à l’autre, du professeur documentaliste dans l’orientation des élèves.

Peu d'utilisation de la plateforme Folios.

Les forums de métiers  sont jugés peu performants par les élèves. Pas de diversité. Pas représentatifs du panel de métiers choisis.

Manque de temps avec la psyEN.

Absence de ligne budgétaire dédiée à l’orientation.

Manque de formations et d'informations à destination des parents.

 

 

Propositions collège :

 

 

Pour favoriser les rencontres avec les professionnels : idée de recueillir les souhaits récurrents des élèves, se constituer un carnet adresse et organiser une ou plusieurs visioconférence dans l’année.

Possibilité également de solliciter l’intervention de personnes dans la réserve citoyenne.

 

EPI, Le monde économique et professionnel : connaissance de soi, travail de recherche sur les métiers, CV, lettre de motivation, simulation d’entretien d’embauche. Possibilité de soutenir cet EPI, dans le cadre du parcours avenir, à l'oral du Brevet.

 

Utilisation d’outils numériques : Tagxedo pour réaliser un nuage de tags relatif au domaine professionnel choisi, Voki pour personnaliser son profil, Coggle pour représenter son projet professionnel sous forme de carte mentale, Animaker pour créer un spot publicitaire du lieu de stage effectué en classe de 3ème.

 

Jeux de rôle : simulation d’entretien d’embauche (collège Paul Emile Victor de Vidauban) :

Support pédagogique : un jeu de cartes crée pour cet EPI composé de :

-cartes recruteurs ( chef d’entreprise, DRH…) + entreprise avec type poste proposé.

-cartes candidat(e)s ( différents profils, niveaux d’études, compétences…)

-Joker (pour solliciter l’aide des autres élèves).

 

Portail Esterel à exploiter, il y a la carte de toutes les formations de l'académie.

 

Possibilité de travailler l’orientation dès la 6ème.

 

Travail avec les élèves qui n'ont pas de souhaits ou souhaits difficilement réalisables.

Quiz Onisep.

 

Idées de liaison 3ème-2nde sur l’orientation, sous forme de jeu de rôle (binôme lycéen/collégien).

Immerger les collégiens dans le lycée, pour qu’ils aient une meilleure perception des formations dispensées.

 

Créer des capsules vidéos pour les parents.

 

Partenariats avec les CIO à construire.

 

 

Propositions Lycée

 

 

3 axes sont habituellement travaillés :

-Mieux se connaître

-Mieux connaître les métiers

-Connaître les formations

 

 

Mise à disposition des outils

 

-Travail sur les intelligences multiples

Mise à disposition de sites web pour décrire les intelligences et découvrir son profil (https://lamascott.wordpress.com) et test sur les types de mémoires (déterminer sa mémoire dominante, quels outils utiliser pour mieux apprendre.....)

-Sites Onisep, les métiers.net, la ressource Inforizons

-Périodique : Oui demain, Revues Parcours, Zoom métiers.

 

 

Mieux connaître les métiers

 

Travail sur la mixité des métiers / déconstruction des stéréotypes : Intervention de l'association Alter Ego. 12% des métiers sont véritablement mixtes.

Problématique : comment transformer les représentations des élèves de manière efficiente ?

Comment contribuer à déconstruire les stéréotypes ?

 

Pistes pédagogiques :

 

- Mise à disposition de ressources.

- Interview de professionnels ( littérature et société cadre permettant ces intervention).

-Prêt d’expositions par la région

-Réalisation d'affiches par les élèves puis votes.

-Réalisation de vidéos sur les métiers, interviews sur les métiers.

-Jeux de sociétés mettant en œuvre des compétences mobilisées par des secteurs professionnels

Exemples : jeux de commerce et de négociation :Agricola ou Bohnanza. Dans ce cas, un partenariat avec la ludothèque de Draguignan peut être mis en place.

 

 

 

Intervention Didier Mouren -canopé

 

Canopé : Réseau de création et d'accompagnement pédagogiques.

Offre de formations + bouquet de ressources + expo + prêt tablettes + Parcours M@gistère

Cf. site Canopé.

Abonnement établissement : 25 abonnements minimun, 10 euros.

 

Réflexion sur la FORME SCOLAIRE.

Problématique reprise par Ecritech, L'Orme et les TRaAM documentation.

 

Notion de design thinking à expérimenter avec les élèves.

 

 

 

Question de la transformation du lieu et du temps scolaire

 

Diaporama :

 

Diapo 1 : Anticiper les évolutions

Le professeur documentaliste est un levier essentiel, dynamique, non sectorisé.

 

Diapo 2 : On ne peut pas gérer un CDI comme il y a 20 ans. On est à l'avant garde.

Nous ne devons pas abandonner ces questions sinon le CDI se sclérose.

 

Diapo 3 : La classe inversée

 

Diapo 4 : Le FAB LAB : on quitte le fablab on a un objet (création, réalisation...)

Diapo 5 : La question du 3 C. Réflexion sur le rôle du CDI dans l'établissement et question de la vie des élèves en dehors des cours.

Amélioration du climat scolaire.

Co-design.

 

Atelier pratique  sur l’organisation du temps et l’aménagement des espaces dans les lieux d'apprentissage. Ce travail peut être reproduit avec les élèves.

 

Mise en pratique des participants : chaque groupe va produire une carte mentale qui présente un projet d'innovation pour l'école pour le 22ème siècle.

= le concours Lépine de l'innovation scolaire.

 

 

 

Réunion n°2 - Bassin Nice Est

12 février 2018 – Lycée Guillaume Apollinaire

  

Déroulement

Matinée

  • Présentation du lycée Guillaume Apollinaire
  • Compte-rendu de la conférence d'Alexandre Serres :« Former les citoyens de demain dans le labyrinthe informationnel »
  • La réforme du lycée
  • Préparation du concours Chasseurs d'Actu

          - Idées de sujet, définir sous quelle forme ils seront donnés

          - Communication : pour la diffusion des sujets, en cas de soucis dans la journée…

          - Critères de réussite de chaque production journalistique

          - Normes ou aspects du règlement à respecter

          - Prix, récompenses

          - Jury

          - Le site internet

          - Déroulement de la journée

 

Après-midi

  • Présentation du site dédié
  • Prise en main du site (par Jean-Paul Delbrayelle)
  • Élaboration d'articles types

 

I- Présentation du lycée Guillaume Apollinaire

Par Murielle Gnutti

 

« C'est un vaisseau adossé aux collines niçoises »

Quand ? Construit en 1992

Où ? Il navigue sur les eaux du Paillon, la proue rivée vers la Méditerrannée.

Qui ? Établissement jugé le plus défavorisé des AM en terme de CSP. Il est le lycée de secteur des collèges Cassin, Duruy, Nucéra, Risso, Maurice Jaubert et du collège de Tourette-Levens.

Il accueille 1200 élèves. 1/3 des élèves sont recrutés dans des enseignements à capacité limité.

Quoi ? Les enseignements d’exploration sont les suivants : littérature et société, arts plastiques, musique, danse, latin.

Particularité du lycée : classe en double cursus avec le conservatoire  et section européenne italien (maths en italien).

Bac généraux avec options lourdes : danse, musique et arts plastiques (L) ; Informatique et science du numérique (S).

STMG, STI2D option EE, ITEC et SIN

Il y a deux BTS système numérique et BTS assistance technique de l'ingénieur

L’AP s’est développé dans chaque niveau.

En seconde, l'AP permet des mini-projets auxquels le CDI est associé comme mini TPE, ateliers d'écriture et projets radio.

Le CDI est ouvert toute la journée, les copsy sont présentes du mardi au vendredi et il y a deux CPE.

Le CDI a un budget de 8000 €, plus de la moitié est dépensé pour les abonnements. Les professeurs-documentalistes travaillent avec les autres enseignants dans le cadre des AP, de l’EMC, des TPE et sur des projets ponctuels (beaucoup de partenariat en lettres, histoire, sciences physiques).

Les actions culturelles se polarisent dans le secteur géographique : lycéens au cinéma avec le Mercury, partenariat avec le TNN, partenariat avec le 109 avec des projets théâtre avec l'association le grain de sable, ou encore dans le cadre de projets proposés avec les artistes en résidence (sous l'égide de la DAAC).

 II- Compte-rendu de la conférence d'Alexandre Serres

« Former les citoyens de demain dans le labyrinthe informationnel »

Les notions de désinformation et complotisme ne sont pas nouvelles mais elles ont actuellement des implications géopolitiques et géostratégiques.

Nous connaissons un changement du rapport au savoir et à l’information. 

1- Les contextes

Ce changement informationnel s’inscrit dans différents contextes :

1) Sociotechnique

  • numérisation (lecture plus complexe)
  • Internet : espace de publication ouvert à tous, en temps réel
  • réseaux sociaux : introduction de nouvelles valeurs à l’opposé de la validation de l’information (évaluationnite à travers des likes / culture de la notoriété qui devient un critère d’autorité / bulles de filtrage entraînant un enfermement)

2) Informationnel : renversement du modèle de validation de l’information, qui se fait maintenant par l’usager et non plus en amont. Un nouvel ordre documentaire se met en place

3) Sociopolitique : crise de confiance générale. On assiste à une remise en cause des autorités cognitives : experts, des médias, des politiques, des universitaires, de l’édition… (ce qui favorise les complotismes). On parle de crise démocratique

4) Socioculturel : de nouvelles pratiques culturelles se mettent en place

5) Géostratégique : l’information et la désinformation sont des armes

La notion de post-vérité apparaît : les faits n’ont plus d’importance, on fait appel aux émotions, chacun a sa propre vérité. Cela devient une cacophonie de millions de personnes, chacune étant convaincue d’avoir raison.

 

2- L’évaluation de l’information

C’est un problème mondial, puisque cela devient une arme politique : complotismes, cyberguerre, manipulation de l’information…, que l’on retrouve dans de nombreux domaines : politique et médias, économie (guerres informationnelles, usurpation d’identités…), sciences (fraude scientifique), éducation (problématique de comment former)...

Pour former les élèves, il faut d’abord identifier les obstacles à l’information idéale (complète, sûre, exacte, fiable et mise à jour selon Paul Otlet) :

1) Le temps réel

La coïncidence entre l’événement, la transmission et la réception ne permettent pas le filtre du temps et le recul. Cela a des effets dévastateurs sur la presse, la politique, la recherche d’information…

Ce flux est impossible à changer mais l’école est là pour le ralentir et reprendre la logique du temps de l’apprentissage.

2) L’Hydre de l’infopollution (concept défini par Eric Sutter)

L’infopollution est présentée comme un monstre à plusieurs têtes, c’est-à-dire qui existe sous différente formes :

a - la surinformation (= inondation)

b - la désinformation (= intoxication alimentaire)

Ce sont les fake news : il s’agit de travestir volontairement la réalité. C’est un acte délibéré et malintentionné, qui porte sur un fait précis dans un projet précis. Cela a un effet déstabilisateur de masse.

c - la propagande manipulatrice

Faire passer une idéologie ou un concept avec une positivité séduisante (ex : avortement). La réponse est de faire faire des recherches et de décoder les ressources.

d - le complotisme

3 aspects : hyper scepticisme (remise en cause des thèses officielles), hyper criticisme, délire de rationalisation (accumulation d’éléments)

e - l’usurpation d’identité

f - la manipulation des images

g - la mésinformation

C’est l’information innocemment fausse, comme relayer une information fausse.

h - la rumeur

Une information amplifiée, déformée

i - la malinformation (= la malbouffe)

Information de mauvaise qualité, qui n’est pas très fiable, redondante, qui n’apporte rien, le plagiat… et qui correspond à la majorité de ce que l’on trouve

Réponse : rigueur dans la recherche, travail sur les sources, les citations…

3) Les biais cognitifs

Ce sont les processus cérébraux qui viennent perturber les jugements, les croyances et auxquels nous sommes tous soumis.

a - le biais de confirmation

Tendance à privilégier les informations qui confirment nos valeurs, nos croyances, nos opinions et qui est opposée à la démarche scientifique. Les bulles de filtrage sur Internet renforcent le biais de confirmation.

b - la crédulité informationnelle

Avec Internet et la diffusion ouverte, les croyances les plus folles ont des adeptes.

 

3- Les réponses

Différents types de filtrage peuvent être mis en place pour aller contre ces obstacles à l’évaluation de l’information.

1) Filtrage éditorial

A priori, se fait avant publication, mais avec l’arrivée du factchecking, les médias vérifient les faits a posteriori

2) Filtrage documentaire

Se fait a posteriori avec les métadonnées, les labellisations, certifications…

3) Filtrage technique

Exemples : traçabilité des images, surveillance des réseaux sociaux, outils de vérification

Cette réponse est très limitée car elle ne peut remplacer un jugement humain, l’information ne pouvant être jugée qu’en contexte.

4) Réponse sociale

Réseaux sociaux et collectifs (ex : Wikipédia). Il y a des filtrages collaboratifs mais cela n’empêche pas des erreurs de subsister.

5) Réponse éducative et filtrage individuel

Rien ne remplace le filtrage individuel. Il faut donc former des citoyens éclairés, mais c’est une réponse sur le long terme.

6) Réponse juridique (cf projet de loi sur les fake news)

Toutes ces réponses sont complémentaires, même si l’éducation doit être placée en amont.

 

4- La formation à l’évaluation de l’information

Elle s’opère sous 4 dimensions :

1) Citoyenne et critique

Il s’agit d’apprendre à identifier l’infopollution, à développer la culture du doute.

Elle est partagée, elle provient à la fois des parents, des enseignants, des médias…

2) Méthodologique, disciplinaire

Elle s’opère dans toutes les disciplines.

Quelle méthode ? On peut se baser sur 4 composantes d’une ressource pour l’évaluer :

  • la source, l’auteur (crédibilité, autorité, expertise)
  • l’information (validité, qualité, fiabilité)
  • le document, le support (structuration, autorité)
  • Utilisabilité, usage (lisibilité, graphisme, ergonomie)

Les deux premières composantes demandent d’avoir déjà un certain bagage, des connaissances pour pouvoir les évaluer.

Donc, première compétence à développer : identifier la source.

3) Théorique

Déconstruire le labyrinthe informationnel : montrer le fonctionnement, expliquer les enjeux, former aux méthodes de fabrication l’information et des différents types d’information, comment elle est validée…

4) Recul critique

Former à la démarche de recul critique voire de déconnexion, c’est-à-dire développer un esprit critique : former à prendre conscience de leurs propres pratiques, leurs propres mécanismes de confiance. Se déconnecter pour prendre le temps de réfléchir, de penser…

Attention : bien faire la différence entre la culture du doute et la culture du soupçon

Culture du doute : apprendre à se questionner, mettre en doute ses propres croyances

Culture du soupçon : remise en cause de toute parole

Idem, faire la différence entre l’esprit critique et l’esprit de critique (critique négative et non constructive)

Le cas du complotisme

Comment répondre au complotisme ?

  • apporter une culture historique
  • remettre le rôle du hasard (car les complotistes pensent qu’il n’y a pas de hasard, que tout a une raison)
  • remettre en cause la notion des grandes organisations à plein pouvoir et toute puissance vue ainsi par les complotistes
  • éviter l’argument d’autorité
  • effectuer un effort rhétorique : déconstruire les mécanismes, mais pas les arguments eux-mêmes

 

III- La Réforme du lycée

Pour l’instant, il s’agit uniquement d’un rapport avec des propositions, le ministère n’a rien annoncé de ce qu’il allait en retenir.

 

Calendrier prévisionnel

Novembre 2017/janvier 2018 : auditions commission Mathiot.

24 janvier : remise du rapport Mathiot.

Fin janvier/début février : consultation par le ministère des organisations syndicales

14 février : annonces du Ministre uniquement sur le baccalauréat.

Courant mars : texte sur le bac présenté en commission spécialisée et au Conseil Supérieur de l'Éducation

Mars/avril : discussions avec les organisations syndicales sur le lycée dans le cas où un réel projet de réforme est mis en route. Pour le moment, rien de précis n'est annoncé.

Rentrée 2018 : pas de changements structurels sur la classe de seconde (annonce du Directeur Général de l'Enseignement Scolaire au CSE du 25 janvier dernier)

2021 : première session du baccalauréat réformé.

 

Le rapport Mathiot

Un rapport de 65 pages intitulé « un nouveau baccalauréat pour construire le lycée des possibles »

-> une réforme du lycée et du bac : « Le bac doit être mieux articulé à l'enseignement supérieur. Sa réforme s'inscrit dans la continuité logique du Plan étudiant et de la transformation d'APB en Parcoursup »

  • Suppression des séries : mise en place de « parcours » individuels (lycée modulaire)
  • Semestrialisation -> annualisation des services (organisation en 6 semestres sur 3 ans)
  • Autonomie locale renforcée, régulée par un Conseil Pédagogique aux attributions renforcées
  • Bac : réduction des épreuves + 40% de contrôle continu.
  • Une structure en 3 « unités » pour les enseignements

U1: Unité générale (=tronc commun défini semestriellement ou annuellement)

U2 : Unité d'approfondissement et de complément (les enseignements choisis par les élèves, une discipline majeure / 2 disciplines mineures / 1 discipline mineure optionnelle)

U3 : Unité d'accompagnement (temps dédié à la préparation à la poursuite d’études (orientation, méthodo, projets collectifs,...)

 

Les épreuves terminales

La mission Mathiot propose pour les quatre épreuves terminales deux épreuves sur deux disciplines choisies (les majeures) colorant fortement le bac, un « grand oral » sur un projet interdisciplinaire lié aux disciplines choisies parmi les majeures ou mineures du candidat d’une durée de 30 minutes et une épreuve écrite de philosophie

 

Quand ?

Quelle(s) discipline(s)

Poids

Fin de première

Français : épreuve écrite + épreuve orale (modalités revues)

10%

2ème semestre de terminale (après les vacances de printemps)

2 épreuves de majeure : épreuve écrite de préférence

25%

Fin de terminale (juin)

Philosophie : épreuve écrite

« Grand Oral »

10%

15%

 

Les épreuves ponctuelles

Toutes les disciplines (tronc commun, majeures ou mineures choisies) seraient évaluées en « contrôle continu ». Celui-ci représenterait 40% du baccalauréat.

 

La fin des oraux de rattrapage

Une dernière proposition est l’abandon des épreuves orales de rattrapage (dites du second groupe) au profit d’un examen des dossiers des candidats

 

Proposition d’un “Plan Marshall” en matière de numérique

 

IV- Préparation du concours Chasseurs d'Actu

  • Choix des sujets et définition de la forme sous laquelle ils seront donnés
  • Sujet communiqué via le site le jour J
  • Vidéo pré-enregistrée de la journaliste qui lance le concours
  • Critères de réussite de chaque production journalistique
  • Normes ou aspects du règlement à respecter
  • Choix des prix et récompenses

(Voir la pièce jointe présentant le concours)

 

V- Présentation du site dédié

Par Jean-Paul Delbrayelle, chargé de mission au CLEMI

 

Nécessité de communiquer l’adresse IP au CLEMI pour éviter les blocages.

Faire des tests de connexions simultanées pour tester surcharge.

Système de blog, donc publications s’empilent par ordre de publication, notamment pour la page d’accueil.

À la Une : 4 articles qui se modifient au fur et à mesure des publications

Page d’accueil : 5 articles toutes rubriques confondues puis en-dessous toutes les rubriques

Donc à la Une = le plus récent

Possibilité de forcer un article à la Une : changer la date de publication

Bande de droite : pages de présentation à étoffer

https://webmedias.ac-nice.fr/chasseursdactu/ = page visible du site, en consultation

Connexion en pieds de page

 

Création de mot de passe lors de la première connexion

Prévoir deux postes élèves pour la publication et un poste administrateur pour la validation

Élèves auront accès à un seul menu : création article, bande en haut

Publication web : uniquement des caractères, pas de mise en page (La faire directement dans l’article)

Bouton « coller du word » : appuyer une fois, il reste enfoncé et permet de ne coller que le texte.

Bouton « aperçu » sur la droite, permet de voir à quoi va ressembler l’article une fois publié

 

 

Réunion au collège l'Archet du 27 mars 2018

Présentation du CDI d’accueil par  Vassilia Margaria

 

Historique de la rénovation du CDI du collège de l’Archet. Etablissement créé en 1989. La professeure documentaliste actuelle est arrivée en 2011.

La rénovation a eu lieu grâce au stage PAF « Innover au CDI, espace et communication ». Enorme désherbage : recyclage, associations, dons.

Financements :

Changement mobilier : DBM sur fonds propres.

Moquette, peinture, cablage salle informatique : Conseil Départemental.

Fournisseur : DPC

Vœux pour l’avenir : disparition escalier, nouvel éclairage, insonorisation des lieux.

Inauguration du CDI rénové le 10/04.

 

Présentation des rendez-vous rituels

Nous avons imaginé différentes rubriques qui seront des RV rituels qui démarreront les différentes journées d'animation de bassin. Ensuite, nous traiterons ensemble et/ou avec des intervenants une thématique unique par journée.

Les maîtres mots sont la mutualisation, la collaboration, la création collective, l’échange et le partage.

 

Tout d'abord nous souhaiterions commencer les journées par une Présentation du CDI d’accueil par le ou la professeur documentaliste en poste si il ou elle est d’accord.

 

Puis nous ferons un point sur Actualité de l’Éducation Nationale et/ou de la profession quand cela est pertinent

Ensuite il y aura une rubrique intitulée La boite à outil numérique:

un collègue présente un outil numérique pour que l’on puisse se l’approprier facilement. Prise en main individuelle possible si besoin.

 

Il y aura une rubrique « Coup de projecteur » : Un collègue présente une action, une séance, une activité qu’il a mené dans son établissement et qui lui semble intéressante et transposable pour les collègues.

 

Enfin la FAQ (Foire au questions): les collègues qui le souhaitent posent en amont une question sur un point qui leurs posent problème et le groupe donne des réponses. C'est un échange de connaissance et de compétences. C'est l’intelligence collective et l’expérience au service de chacun.

 

L’Actualité de l’éducation nationale : Bac 2021 et projet de réforme du Lycée professionnel

 

La réforme du Baccalauréat, datée de février 2018, modifie  son organisation :

  • 40% en contrôle continu (épreuves communes et bulletins 1ère et Tle)
  • 60% en contrôle final (Français, Spécialités, Philosophie et Grand oral).

Le baccalauréat reste un diplôme national.

 

La réforme du lycée professionnel est en cours et devrait être effective en avril. Le Rapport Marcon-Calvez encourage une spécialisation plus progressive, une réorganisation autour de familles de métiers et la création de réseaux d’établissements.

( Voir diaporama en pièce jointe)

 

Point mutation

Etablissements susceptibles de libérer un poste : Beau site, Collège Valeri, Collège Rostand, Collège Mistral, St Sauveur

Lycée de Vence, Collège de Pegomas, Lycée Magnan.

 

La boite à outil numérique : Canva par Martine Lefebvre

Canva est un outil gratuit qui permet de faire de créer des visuels : couvertures de livres, diaporama, logo, Etiquettes, flyers, magazines ….

Possibilité de créer une équipe (maximum 10)


- Autre outil pour faire des magazines : Lucidpress

-Application qui permet de faire des unes : Je fais la Une  sur le site docmartines.fr  

 

Coup de projecteur : séances  sur la théorie du complot en collège par Calin Hetes

Séquence  de 6 heures en 4ème « Information-Désinformation : théorie du complot ». Travail en collaboration avec un enseignant d’histoire (EMC).

 

1ère étape : Brainstorming sur les concepts : complot, connaissance, vérité, information, désinformation

Comment identifier un discours qui est vrai ?

« Ce n’est pas le doute qui rend fou c’est la certitude » Nietzche

Démarche d’investigation pour arriver à la vérité.

 

2eme étape : les théories du complot

La séance démarre avec une analyse d’une caricature du New-Yorker (Petit garçon qui demande à son père de lui raconter une théorie du complot au lieu d’une histoire). Objectif : montrer le caractère fictionnel.

Puis analyse et déconstruction des théories du complot :

- Les caractéristiques : Partir de choses que tout le monde sait, convoquer des experts fictifs….

- Démontage de la forme / du discours / de la qualité de la vidéo qui sert le propos.

 

3ème étape : Faire créer aux élèves leur propre théorie du complot en utilisant les caractéristiques.

 

FAQ (Foire aux questions)

 

  • Point sur la demande « Ouvrons nos CDI » des TRAAM Documentation. L’objectif est de créer une banque d’images des différents CDI. Pour cela il faut envoyer des photos de son CDI soit par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) soit sur Twitter avec #ouvronsnosCDI#TraAMDoc (en mentionnant @docafil pour être relayé)

 

  • Espace orientation au CDI: quelle est notre obligation dans l’affichage (portes ouvertes, choix orientation…)

Comment les collègues relaient les informations :

- Par le biais des profs principaux de 3ème / Terminale

- En numérisant

- Avec un espace affichage orientation

 

  • Demande de conseils pour la création d’une classe média en collège : Des noms d’intervenants ont été proposés : Jean-Paul Delbrayelle au CLEMI, Laure Bruyas (journaliste Nice-Matin qui a l’habitude d’intervenir dans des établissements)

 

  • Comment faire l’appel des élèves :

- Carnet carbone : prend beaucoup de temps, attroupement dans le CDI.

-  Pronote : groupe des élèves qui sont censés être en permanence mais ne marche pas dans tous les cas (notamment pour les élèves dispensés d’EPS).

-  CDIstats : plus disponible en téléchargement

- Infodoclog

 

- Question sur les rendez-vous de carrière : guide sur Esterel

 

 

Intervention de Patricia Basin Ecalle : Information et citoyenneté (Info/Intox, théories du complot) et mutualisation.

 

Compte-rendu de la réunion du bassin Fréjus/Saint-Raphaël. 

Collège GERARD PHILIPE à Cogolin, mardi 28 mars

Ordre du jour

  • Inspection et rendez-vous de carrière
  • Politique documentaire
  • Compte-rendu de la conférence d’Alexandre Serres. Info/Intox
  • Utilisation de liseuses : avantages et inconvénients.
  • Réforme du BAC, nouvelle épreuve orale. Comment organiser un débat au CDI ? Intervention de Didier Mouren

NB : date de la prochaine réunion, le lundi 4 juin 2018 au collège de l’Esterel à

Saint-Raphaël.

 

  1. Inspection et rendez-vous de carrière

                Etude du Document de référence de l’entretien à remplir pour l’inspection

(en ligne, à télécharger).

4 parties : positionnement en tant qu’enseignant, spécialiste d’une discipline (information-documentation, accueil, EMI...) ; positionnement dans la vie de l’établissement ; formations continue (PAF, veille…) ; évolution professionnelle.

                Annexe 2. Grille d’évaluation

Le 1er tableau est rempli par l’inspecteur. Le 2ème tableau est rempli par le chef d’établissement. Et le 3ème tableau, par les deux.

             

  1. Politique documentaire

                Après avoir sondé les professeurs documentalistes présents, la majorité a rédigé seul le projet de politique documentaire de son établissement, lorsqu’il y en a un.

                Circulaire Les missions des professeurs documentalistes (28 mars 2017) :

D’après ce document, la politique documentaire d’un EPLE est élaborée par le professeur documentaliste, puis votée par le CA. Elle est centrée sur la formation des élèves, et intégrée au volet pédagogique du PE. Pour résumer, cette circulaire reprend les principes suivis lors de la mise en place de la politique documentaire dans les années 2000.

                Nous réfléchissons à l’actualisation de cette politique dans les établissements, notamment en intégrant l’EMI.

                Présentation et échanges sur les politiques documentaires. Discussion sur le degré d’approfondissement (grands axes ou détails des actions), intégrées dans le projet d’établissement quand c’est possible. La plupart des politiques documentaires sont en ligne.   

 

3.Des liseuses à Cogolin

                Le collège dispose d’une trentaine de liseuses (Kobo). Elles sont utilisées par une enseignante de Lettres et par la professeure documentaliste pour des lectures suivies. Les élèves s’en servent sur place ou peuvent les emprunter chez eux. Ils ont le choix entre le support papier ou numérique. Ils ont accueilli l’idée positivement, mais cela n’a pas renforcé leur goût pour la lecture, l’effort de lecture reste le même, et les élèves ont du mal à estimer la longueur de ce qu’ils ont à lire.

 

4.Alexandre Serres

                Conférence du 12 janvier dernier :

La révolution numérique a changé notre rapport au savoir, à la culture. Cela a pour conséquence de rendre plus difficile l’évaluation de l’information.

Plus récemment, on assiste à la remise en cause des médias, des institutions. Ils ne sont plus perçus comme des garants de confiance et de fiabilité.

Parallèlement se développent de nouvelles pratiques : l’information est rapide, voire instantanée et le flux de données toujours plus important.

La vitesse et la masse entrent en contradiction avec le temps nécessaire à l’analyse de l’information. Pour ajouter encore à la confusion, les données ne sont pas hiérarchisées, et elles sont de nature multiple (publicité, faits divers, commentaires...). Quelques concepts sont définis comme : la surinformation, la malinformation, l’intox… (ex. : site du Clemi, livret de la Semaine de la presse).

Quelles solutions ?

- Le filtrage à différents niveaux : éditeur, documentaire, journalistique, technique (voir les outils développés par les géants du web comme Google, Facebook…).

- La loi (projet loi Macron).

- La création d’un référentiel de faits impossibles à remettre en cause.

- L’éducation (Questionnement sur les sources, décryptage des adresses URL)

 

  1. Intervention de Didier Mouren. L’organisation d’un débat au CDI. D. Mouren est médiateur numérique pour le réseau CANOPE. L’offre du réseau s’est développée comme le montre le site Atelier Canopé 83 (onglet ressources). Le réseau propose aussi des ateliers le mercredi après-midi, sur plusieurs thématiques, dont BCDI.

 

  Thème de la formation : Mener un débat au CDI avec les élèves.

Cette formation a été conçue par 2 professeurs documentalistes et un professeur d’Histoire-Géographie. La démarche suivie : le co-design (construire ensemble).

NB : dans la classe, le débat est un dispositif normé, encadré par des règles : égalité de parole, problématique, compétences attendues.

 

   Consignes de l’exercice :

- Jeu de rôle autour des débats.

- Les rôles sont répartis dans chaque groupe : des débateurs, un maître du jeu, des observateurs.

- Pour les personnes qui n’interviennent pas : noter ce qui facilite ou empêche le débat ; observer le maître du jeu et les règles qu’il pose.

Sujets travaillés :

- Pour ou contre l’utilisation du portable au CDI ?

- Pour ou contre l’ouverture des CDI en dehors du temps scolaire ?

Résultats : des mots-clés des deux groupes divisés en trois catégories : pédagogie et scénarisation, compétences sociales et orales.

Un vote avec des gommettes a été effectués sur les items jugés les plus importants : définition des rôles et rôle du maître du jeu, préparation de l’argumentation, recherche documentaire, respect du temps de parole, techniques théâtrales.

M Mouren conseille d’abord de libérer la parole des élèves par exemple en commençant par une vidéo ou des plickers (Questionnaires en ligne), de réfléchir sur réorganiser l’aménagement de l’espace, préciser les objectifs et les rôles de chacun, rendre le débat visible à l’oral (film, enregistrement radio) pour donner une trace des débats aux élèves et évaluer.

 

   

26 mars 2018: réunion des bassins de La Seyne et de Toulon au Lycée Langevin à La Seyne sur Mer

MATIN

  • Présentation par le Canope du dispositif "Ciné poème"en lien avec le festival de Bezons (95): 11 courts métrages à présenter aux élèves, puis vote. Projet adaptable de la 6ème au lycée avec possibilité de créer une liaison CM2-6èmes. Appui du Canopé et possibilité de visionner 9 des courts métrages sélectionnés: https://www.reseau-canope.fr/notice/cine-poeme.html

 

  • Mise en place d'ateliers d'1h30: atelier "BD reportage" (animé par Sylvie Blot), atelier "E-sidoc" (animé par Didier Mouren et Jean-Marie Frizzole), atelier "jeux Mediasphère et Cursus Lab" (animé par Sylvie-Anne Brunetti et Hélène Léonard), atelier "Augmenter son CDI" (animé par Caroline Soubic), atelier "Folios" (animé par Cécile Gebelin), atelier "Madmagz", (animé par Laurent Dulout)

 

  • Compte-rendu des groupes d'atelier:

- BD reportage: utilisation de l'application Strip designer sur tablettes;Book creator sur ordinateur. La BD reportage est un genre un peu à part puisqu'elle est le fruit d'une enquête journalistique. Possibilité de l'exploiter assez facilement en interdisciplinarité, selon la thématique documentaire développée.

- Jeux éducatifs : Média sphère (produit par le Canopé) -> jeu de plateau sur lequel on se déplace en répondant à des questions portant sur: l'identité numérique, les questions de droit en lien avec internet, les pratiques numériques du quotidien (vie connectée). Le maître du jeu développe les réponses grâce à un livret pédagogique. 3 niveaux de difficultés. Objectifs pédagogiques: faire émerger des questionnements et créer des échanges sur les questions liées à l'utilisation d'Internet et des réseaux sociaux. Le jeu est en cours d'expérimentation avant parution de la version définitive; possibilité de l'emprunter au Canopé Toulon.

Cursus Lab (jeu de plateau connecté, réalisé par deux promotions DP3 du Collège R. Blache de Saint-Cyr-sur-Mer, en cours d'édition par l'ONISEP): parcours sur plateau à réaliser en équipe en répondant à des questions sur les formations, le monde de l'entreprise, l'orientation, en faisant deviner des métiers à partir de mimes ou de dessins. Cartes reliées par QR code au site de l'ONISEP. Objectif: familiariser les élèves avec le vocabulaire lié à l'orientation et la vie active, cibler les représentations des élèves par rapport à certains métiers, leur faire découvrir d'autres voies professionnelles. Descriptif du projet, informations sur le jeu et vidéo de présentation: http://www.onisep.fr/Equipes-educatives/Cursus-Lab

- Augmenter son CDI: à l'aide d'applications sur tablettes (colorier des images de contes, faire deviner le titre d'un livre, légender une photo avec un flash code, réaliser des escape games, revoir le classement....)

- Madmagz: logiciel permettant de créer et publier un journal, en ligne ou sur papier. Il existe un accès gratuit mais qui limite les fonctions exploitables (mise en page imposée, édition limitée). Cela apprend aux élèves à respecter des contraintes de rédaction et les empêche de faire du copier-coller Pour avoir une version pdf imprimable, il faut acheter le fichier. La version du logiciel plus développée coûte 199 euros et peut être intégrer dans les ressources Correlyce en lycée. L'application est validée par le MEN.

- Folios: le logiciel est désormais accessible à partir de la plate-forme Atrium en lycée, ce qui en simplifie l'usage; en collège, nécessité de communiquer à chaque élève son code initial. Avantage: cet espace numérique personnel permet aux élèves de conserver leurs documents où qu'ils aillent. Il est possible de demander à l'informaticien d'augmenter la mémoire des espaces Folios.

 

APRES-MIDI

  • Point sur l'avancée de traAm en documentation, sur la thématique 2017/2018 "repenser l'espace existant du CDI pour répondre aux besoins des usagers" => faut-il avoir peur de la bibliothérapie? (Caroline Soubic et Didier Mouren). 6 projets menés par 14 professeurs documentalistes en partenariat avec d'autres académies: infos sur doc@zur. Deux émissions diffusée sur Cap radio https://soundcloud.com/capradio-515121195/faut-il-avoir-peur-de-la-bibliotherapie

 

 

  • Ecritech et Rencontres de L'Orme (avril et mai 2018) sur la transformation de la forme scolaire (outils, lieux, climat scolaire...).  Valorisation d'initiatives et phénomènes émergents comme les fab lab, coins zen, escape games, 3C... Une journée de formation numérique disciplinaire animée par Didier Mouren et Jean-Marie Frizzole, sera consacrée à ces dispositifs; prévue le 8 juin à Toulon.

 

  • Intervention de la librairie Teru Teru Bozu, spécialisée en mangas à Toulon: https://www.teruterubozu.fr/ = manga café avec lieu de lecture/jeux et espace de vente.

Festival Mangazur en avril. Manga = genre très hétéroclite. Tesuka (avec "Astrolab") = précurseur.Succès en France est partie de l'édition par Glénat de "Akira". Site pour connaître l'actualité du manga : https://www.manga-news.com/

Présentation de séries variées pour collège et lycée  (Shonen, Shojo et Seinen): Orange, Radiant, Arte, Rokka melt, A silent voice (harcèlement), Vigilant, Eclat(s) d'âme, Your name...

  • Prix Mangawa: présentation d'un projet mené au Lycée Claret par Laurent Dulout. Concours proposé par la librairie L'Ange bleu -> sélection de 15 mangas à faire lire + vote, concours de dessins et de vidéos (vidéo primée du Lycée Claret dans la rubrique "voir les vidéos sélectionnées 2018":  https://www.prixmangawa.com/)