Bassin Nice-est / Réunion n°2

21 janvier 2019

Collège Roland Garros – Librairie Les parleuses


 

I- PRÉPARATION DU CONCOURS CHASSEURS D’ACTU

Le concours des professeurs-documentalistes du bassin Nice-est, deuxième édition.

13 établissements inscrits cette année.

 

  • Constitution du jury

Confirmés :

Attente de réponse :

À solliciter :

- Stéphane Robinson, Ressources Magazine

- Tania Cognée, Ligne16

- Stéphanie Gasiglia, NM

- Ange Amadéi, prof de lettres

- Valérie Munch, France 3

 

- Azur TV

 

  • Choix des sujets

Les rubriques :

Société – international – planète – sciences – culture – sport – local – réseaux sociaux

-> Plusieurs sujets précis dans chaque rubrique

 

Les formats :

Filet - gros plan – dessin de presse / caricature – interview – portrait – reportage multimédia (photo, audio, vidéo)

 

  • Les modalités de participation

Date du concours : jeudi 21 mars 2019

Pour chaque établissement, possibilité de faire venir une personnalité (interview, portrait)

Groupe de 4 élèves journalistes maximum.

Pas de limitation dans le nombre de productions par format, mais attention, ne pas oublier que les prix sont remis par format !

Faire signer les différentes autorisations d’utilisation des droits d’image et d’auteur des élèves participants.

 

  • Les différents prix

Un prix par format et par catégorie (chasseurs en herbe et chasseurs confirmés)

Trois prix spéciaux : le prix de l’info parodique (sujet libre ou choisi dans la liste des sujets proposés), prix de l’audace, prix de la marraine.

 

  • Cérémonie de remise des prix

Cérémonie le 16 mai 2019 de 13h30 à 16h30, salle Laure Ecard.

Demande de subvention au CD de 1500 euros (en cours)

Choix des récompenses : diplômes, carnets de notes, places de cinéma.

Personnalités à inviter : Mairie, CD, Inspecteurs, CLEMI…

 

II- INTERVENTIONS

1. Le portail numérique des savoirs

Eric de Backer, Chargé de mission au CD au service de l’éducation

 

Présentation de l’outil « Le portail des savoirs des AM » et de ses différentes ressources, présentation des développements qui vont être mis en place à partir de l’an prochain.

Portail mis en ligne à la rentrée 2015, initialement uniquement accessible par l’ENT des établissements, ouvert à tous librement depuis septembre 2017, mis à jour tous les 2 ans. Accessible également sur smartphone. Contenu validé par le Rectorat.

Portail constitué d’environ 160 fiches.

 

Plusieurs entrées possibles :

  • Accès par « domaines artistiques » : 7 domaines (arts visuels, arts du spectacle, etc.) ;
  • Accès par « périodes historiques » ;
  • Accès par « localisation des ressources » (permet de savoir ce qui est à proximité) ;
  • Accès par « types de ressources » (lieux remarquables, etc.) ;
  • Accès par « parcours », ils sont au nombre de 8 ;
  • Moteur de recherche interne.

 

Exemple du « Parcours Cocteau » :

Introduction sur Cocteau, Les espaces concernés (chapelle Cocteau à Villefranche, salle des mariages de l’hôtel de ville de Menton, musée Cocteau à Menton), lexique, etc.

 

Boîte à outils : glossaire / fiches pédagogiques / Visites 360° et modélisation 3D des lieux.

 

La boîte à outils est plus complète si on se connecte via l’ENT Agora 06 (uniquement pour les collèges) :

  • Possibilité d’enregistrer des fiches sur « Son folio » ;
  • Accès à des « fiches outils » avec proposition d’activités et d’exercices ;
  • Accès par niveau : présente quelle fiche pédagogique correspond à quel niveau.

 

Pour chaque ressource, on trouve de nombreuses informations « pour la classe » et « pour l’enseignant ».

 

Exemple de dossiers thématiques : « André Malraux et les Arts visuels sur la côte d’azur » : on peut y trouver la vidéo d’inauguration de la fondation Maeght, des photos d’archives…

 

Innovations à venir :

  • Mise en place de la plateforme de publication « Regards de collégiens », par exemple, publication de vidéos, de diaporama ou de productions créés par les élèves sur une ressource (modération avant validation) ;
  • Liens vers d’autres sites de ressources similaires.

 

2. Point sur le RGPD

Lionel Clary, Délégué à la protection des données auprès du Recteur de l’académie de Nice.

Poste créé suite à la mise en œuvre du RGPD.

 

Qu’est-ce que le RGPD ?

Le RGPD est un règlement européen qui s’applique au-dessus de toutes les lois nationales, voté en 2016, mise en place effective le 25 mai 2018.

Dès que l'on collecte ou traite des données personnelles, il faut respecter ce règlement. Le RGPD est complété par la loi du 20 juin 2018 qui modifie la loi « informatique et liberté » qui définit la majorité numérique en France à 15 ans (pour ouvrir un compte google, twitter, facebook – 16 ans dans le reste de l’UE), nous sommes donc dans le droit d’indiquer aux parents si un enfant de moins de 15 ans a ouvert un compte. Même s’ils ont la majorité numérique, les parents sont responsables de ce que leur enfant publie. Cette loi dit que l’École est responsable de l’apprentissage et de l’éducation au numérique et notamment à la protection des données personnelles.

 

Qu’est-ce qu’une donnée à caractère personnel ?

Toute information se rapportant à une personne identifiée ou rendue identifiable directement ou indirectement (NUMEN, n°INEE de l’élève, numéro de téléphone, image, localisation, caractéristiques physiques, etc.).

 

Qu’est-ce qu’un « traitement » de données à caractère personnel ?

Toute opération ou ensemble d’opérations, portant sur de telles données :

Collecte, enregistrement, conservation, extraction, consultation, effacement, destruction, impression, transmission, etc.

 

Avoir une pratique conforme au RGPD -> respecter 6 principes :

  • Légitimité, honnêteté et transparence: base juridique sur laquelle se fait la collecte / Information des personnes concernées (consentement des personnes et autorisation de la loi) ;
  • Limitation du traitement : la collecte doit se faire dans un cadre précis et avec une finalité précise. Par exemple, dans BCDI on utilise les données personnelles pour prêter les livres et faire des lettres de relance, pour faire des statistiques d’emprunt…
  • Minimisation des données : ne traiter que les données nécessaires à la finalité du traitement ;
  • Exactitude : les données inexactes doivent être effacées ou corrigées ;
  • Limitation du stockage : les données doivent être supprimées quand elles ne sont plus nécessaires au traitement. On ne doit pas garder la liste des prêts des années précédentes, sauf si les prêts ne sont pas régularisés. Les absences se gardent pendant 10 ans, mais les motifs d’absence ne se gardent pas plus d’un an, idem pour les sanctions etc. ;
  • Intégrité et confidentialité: mettre en place une sécurité appropriée aux données à caractère personnel stockées. Après avoir copié sur clé usb la base Siècle à insérer dans BCDI, il faut supprimer la copie de la clé usb.

 

Chaque établissement scolaire doit avoir un registre des traitements, le chef d’établissement en est responsable. Il a 4 obligations :

  • Nommer un délégué à la protection des données (M. Clary s’est proposé) ;
  • Mettre en place un registre de traitement des données ;
  • Mettre à disposition sur demande les données que l’on possède sur une personne ;
  • Déclarer les violations de données.

 

Les questions à se poser avant de mettre en place un traitement de données à caractère personnel

  • Est-ce que je fais du traitement de données à caractère personnel ?
  • Pourquoi j’ai besoin de collecter des données ?
  • Quelle est ma légitimité pour traiter des données personnelles ?
  • Quelles sont les données que je traite ?
  • Ai-je besoin de toutes ces données pour réaliser mon objectif ?

 

Proposer une fiche pour le registre des traitements de son établissement : à faire valider par le délégué académique. Le CA doit être informé de la mise en place de ce traitement, recueillir le consentement

 

Transférer des données à un autre organisme : le cas du Gecri / Gidec

  • Eviter si c’est hors de l’UE ;
  • Demander l’avis au délégué à la protection des données ;
  • Inscrire au registre du traitement des données ;
  • Informer les personnes concernées et garder la trace de leur réponse pendant un an.

 

Pour info :

- l’UNSS a un droit différent des autres : en tant qu’association sportive le droit à l’image n’est pas le même (droit de prendre et de publier des photos d’élèves).

- Toutes les traces de navigation internet au sein d’un établissement scolaire doivent être conservées un an (à vérifier).

- Lionel Clary est le délégué à la protection des données de tous nos établissements.

 

 

3. Le projet « Lire délivre » (Nora et Armelle)

Projet réalisé dans le cadre des TraAm, expérimenté et mis en place dans les collèges Roger Carles à Contes et Rolland Garros à Nice, par les professeurs-documentalistes.

 

La page Facebook du projet : https://www.facebook.com/lire.delivre.71 

Une interview réalisée par Bérangère Stassin : Bibliothérapie, pouvoir réparateur de la fiction 

Le Prezi : Prezi Lire délivre

Une bibliographie : Bibliographie lire délivre 

Une interview : Interview ludomag

 

4. Le quart d’heure de lecture

Au collège Rolland Garros, le ¼ d’heure de lecture a été mis en place de manière adaptée : Une dizaine d’adultes volontaires passent une fois par semaine dans les classes pour lire le début d’un livre ou un extrait de livre. Cette adaptation permet de donner le goût de la lecture aux élèves sans amputer trop fortement sur les cours. Cela semble fonctionner.

 

Au collège Antoine Risso, une expérimentation a été faite l’an dernier pendant un trimestre. Tous les jours à la même heure (première heure de l’après-midi), les cours s’interrompaient pendant 10 minutes, tous les élèves ainsi que les professeurs et l’ensemble des personnels de l’établissement, lisaient. Des livres du CDI avaient été sélectionnés et déposés dans toutes classes pour palier l’éventuel oubli d’un élève. Le bilan a été très mitigé, un nombre important de professeurs a souhaité l’arrêt du projet.

Parmi les critiques, il a été dit que certains élèves oubliaient systématiquement leur livre oune jouaient pas le jeu pendant la lecture, obligeant l’enseignant à les recadrer. Il a aussi été dit que cela amputait trop les cours (toujours le même avec la même classe). Parmi les points positifs, il a été dit notamment que les élèves étaient plus calmes après le temps de lecture. L’expérience n’a pas été reconduite pour le moment.

 

Une mise en place plus souple, avec un turn-over sur les classes et les créneaux semblerait plus adaptée.

 

III- LIBRAIRIE « LES PARLEUSES »

 

  • Présentation et visite de la nouvelle librairie (Maud et Anouk)

Anciennes CPE et chef d’établissement

Recueil de Marguerite Duras « Les parleuses » aide du CNC et agence régionale du livre

Librairie ouverte depuis septembre, café depuis décembre.

Locaux petits, ce qui implique des choix en matière d’offre (littérature française et étrangère, romans graphiques, jeunesse).

Evénements avec auteurs : printemps Michèle Gazier (éd du chemin de fer), Léonore de Recondo,

Ateliers le samedi après-midi pour enfants de 4 à 10 ans autour d’albums jeunesse

Conférences suivies d’ateliers pour adulte

- La lettrine et les enluminures au MA en lien avec atelier pour adulte le samedi matin

- Œuvre de William Black

- Adaptation d’un roman en BD

Possibilité de contacter des auteurs pour les faire intervenir

 

  • Présentation de titres en littérature et documentaires jeunesse par les libraires

 

Sélection Classiques et nouveautés 6e-5e

Romans :

JC Mourlevat, Jefferson

Anne-Laure Bondoux, La Tribu de Vasco (3 tomes)

Gareth P. Jones, L’héritage des jumeaux diaboliques

Mathieu Hildaf, Le génie de la bêtise

  1. PullmanLa trilogie de la poussière

Kamel Benaouda, Norman n’a pas de supers pouvoirs

Evelyne Brisou-Pellen, Série Le manoir

Catel et Anne Gosciny, Le monde de Lucrèce (2 tomes)

Sophie Dieuaide, Esther et Mandragore une sorcière et son chat (6 tomes)

Christophe Honoré et Davrichewry, Viens(roman épistolaire entre deux ados, émouvant, début du sentiment amoureux, très bien écrit)

Les grandes énigmes de l’histoire

 

Documentaires :

Elisabeth Brami, Le zizi des mots (éd. Talents Hauts)

La déclaration des droits des filles, La déclaration des droits des garçons (éd. Talents Hauts)

Philipp Nessman, Dans tous les sens

 

Albums :

Ed courtes et longues : albums Albatros, Bateau ivre, …

 

BD :

Dominique Roque et Alexis Dormak, Pico Bogue (10 tomes)

                                                             L’étymologie avec Pico Bogue

Max de Radiguès, Stig et Tilde (2 tomes)

Halard et B. Quignon, Sacha et Tomcruz (2 tomes)

Alex Alice, Le château des étoiles (4 tomes)

Lupano, Cauuet et Itoïz, Le loup en slip (3 tomes)

 

Sélection 4e-3e

Romans :

Pierrat-Pajot, Les mystères de Larispem (3 tomes)

Dabos Christelle, La passe miroir (3 tomes)

Stéphane Michaka, La mémoire des couleurs

Angie Thomas, The hate U give (racisme, différences. Adaptation cinéma)

Antoine Dole, Ueno Park

                         L’instant de la fracture

Anne- Laure Bondoux, L’aube sera grandiose

Bertrand Puard, L’Archipel (3 tomes)

 

 

BD :

Max Radiguès, Simon et Louise (récit d’aventure)

Mathieu Burniat et Sébastien Martinez, Une mémoire de roi (sur le fonctionnement de la mémoire, très pédagogique)

Mirion Malle, La ligue des supers féministes

Emile Bravo, Spirou, l’espoir malgré tout (4 tomes)

Vanyda, Celle que je ne suis pas, celle que je voudrais être, celle que je suis (3 tomes) (quotidien d’un ado de fin collège)

 

Lycée

 

2nde

Romans :

Arnaud Catherine, À la place du cœur, (3 saisons)

Olivier Adam, La tête sous l’eau (un peu noir)

Sarah Cohen-Scali, Gingo

Clémentine Beauvais, Le Brexit romance

Antoine Dole, Naissance des cœurs de pierre

Adeline Dieudonnée, La vraie vie

Monica Sabolo, Summer (policier)

David Lopez , Fief (fin lycée, France rurale, villes périphériques)

Aude Seigne, Une toile large comme le monde (couper internet dans le monde)

 

 

BD :

Galic, Kris, Javi Rey, Violette Morris T1 (biographie d’une pionnière dans le domaine du sport et des activités réservées aux hommes)

Catherine Castro et Quentin Zuitton, Appelez-moi Nathan 

Allary et S.Chalandon, Mon traitre (conflit irlandais)

Fabien Toulmé, L’odysée d’Hakim (immigration)

Luz, Indélébiles (attentats)

Collection : La petite bédéthèque des savoirs (univers, IA, conflit Israélo-palestinien, …)

 

1ère - Terminale

Romans :

Pierre Ducrozet, L’invention des corps, (écriture orale et très rythmée)

Jean-Luc Seigle, Femme à la mobylette, (sur la France qu’on ne regarde jamais, la précarité, très sensible).

Alice Zeniter, L’art de perdre, (harkis, magnifique)

Léonore de Recondo, Point cardinal, (question du genre, de l’identité)

Marceline Loridan-Ivens, L’amour après, (2nde guerre)

Jean Hegland, Dans la forêt, (roman d’apprentissage, survivalisme)

 

BD :

Pierre-Henri Gomont, Malaterre

Thomas Gilbert, Les sorcières de Salem

Nicolas Wild, Kaboul Disco (2 tomes) et Kaboul Requiem

Mana Neyestani, Petit manuel du parfait réfugié politique