Le 12 mars 2019, au Lycée du Coudon à La Garde, s'est déroulée la deuxième réunion des bassins de La Seyne sur Mer et de Toulon.

Pour la troisième année consécutive, le choix a en effet été fait de regrouper les deux bassins pour la seconde réunion.

Matinée

1/ Intervention d’Evelyne Thiery

Mme Thiery présente l’organisation des réunions de bassin et réponds aux différentes questions.

A l’heure actuelle, le contenu du PAF n’est pas encore connu. Elle informera les collègues lorsque l’information sortira.

Un stage à destination des professeurs documentalistes qui enseignent en lycée aura lieu le 29 Avril à Fréjus concernant la réforme du lycée.

 

2/ Conférence de Cathy Rigal, professeure de sciences de l’information au CLEF : « La capacité d’entreprendre chez l’élève dans un dispositif innovant

Cathy Rigal a tenu une conférence autour de son expérience au sein du dispositif et de la capacité d’entreprendre chez l’élève.

Après un rapide historique du CLEF, dispositif innovant et très encadré, Cathy Rigal a présenté les différents éléments caractérisant le projet, en s’appuyant sur des exemples précis, des photographies, des témoignages et des documents de travail (plan de travail, bilan de trizaine, bulletin semestriel…). Les ateliers, le Travail Individualisé, les réunions de coopérative, les expositions entre pairs, l’exposition des réussites, l’articulation entre individualisation et coopération, l’organisation particulière des cours disciplinaires, l’absence de notes et de sanctions… ont ainsi été expliqués. Le recrutement des élèves, parfois compliqué, et l’inclusion au sein du collège Jean Jaurès, aux côtés de collègues et d’élèves « tradi » ont également été soulignés.

Cathy Rigal a naturellement parlé de ses missions au sein du CLEF : apprendre aux élèves à apprendre et leur apprendre à se repérer dans le flux d’informations qui les entourent, à le gérer de manière responsable, en faisant preuve d’esprit critique. L’organisation des cours de sciences de l’information a beaucoup intéressé les collègues présents.

Cathy Rigal a également évoqué les différents « visiteurs » et soutiens, (dont certains aussi prestigieux que Philippe Meirieu !), dont bénéficie la structure.

La seconde partie de son intervention était consacrée à la capacité d’entreprendre, déclinée sous différents aspects : au sein de la structure, au sein de la ville, et au-delà… La pédagogie Freinet permet aux élèves de développer des capacités d’autonomie, d’analyse critique, de prise d’initiative, de coopération… Les élèves du CLEF sont des élèves qui osent !

La conférence s’est terminée par de nombreux échanges avec les auditeurs, avides d’en savoir plus et de mieux comprendre cette pédagogie particulière, qui est « plus qu’une pédagogie, une éthique ». Un beau moment de partage, pour la conférencière comme pour son public.

 Après-midi : ateliers

1/ Atelier Pix autour des compétences numériques (Caroline Soubic)

Pix est la plateforme publique permettant d’évaluer les compétences et connaissances numériques. Les élèves de 3ème passeront une certification à compter de 2019-2020.

https://docs.google.com/presentation/d/1xb8mXMUAB-EqolIIjIrfXfBLgafX5NBcYoMQg1KJA-Q/edit?usp=sharing

Un test a été effectué par les professeurs documentalistes. Quelques petites remarques ont été faites : en fonction des réponses effectuées, les études de cas ne sont pas les mêmes. Plus les réponses sont correctes, plus les consignes sont pointues.

Il apparaît que la lecture des consignes risque d’être assez complexe pour certains types de publics.

Le professeur documentaliste peut intervenir dans la préparation à PIX, d’autant que certaines compétences en Education aux Médias et à l’Information sont mises en exergue, cependant il est nécessaire qu’il y ait une répartition entre l’ensemble des disciplines.

Les élèves peuvent préparer PIX de chez eux, ou du C.D.I, des capsules vidéos sont proposées pour remédier lorsque l’étude de cas n’a pas été comprise.

2/ Projet manga inter-établissement (Laurent Dulout)

Nous nous sommes retrouvés pour un atelier autour d'un projet manga commun aux bassins de Toulon et de La Seyne.

Nous avons d’abord fait un tour de table afin de savoir qui anime un club manga dans son établissement, ce qu’ils y font ou ce qu’ils comptent faire pour le futur.

Nous avons constaté que de nombreux clubs manga existent, mais malheureusement il n’y a pas de liens entre eux.

L’objectif était donc de réfléchir à la manière dont on pourrait créer un projet manga commun aux deux bassins, et quelques idées sont apparues :

Les collègues sont tous d’accord sur le principe, reste à trouver un moyen d’organiser au moins une partie de ces idées pour la rentrée scolaire prochaine.

 

3/ Atelier Canopé Escape Game (Didier Mouren)

Didier Mouren a animé un atelier intitulé « L’escape game pédagogique : mode d'emploi / Atelier Pratiques pédagogiques, créativité, innovation »


Découvrir des rouages d’un escape game et compréhension des mécanismes.  Mise en situation, dans un premier temps, d'un escape game « les valeurs de la république » : résolutions d’énigmes, travail collaboratif, ... puis  découverte d'une méthode pour créer son propre escape game pédagogique.

À l'issue de cet atelier, les participants seront en capacité de mettre en œuvre un escape game ou d'envisager un travail de création dans le domaine disciplinaire choisi.

Contenu :

Participation à un escape game pédagogique (sur les deux guerres)
Présentation de la séquence pédagogique associée, des choix opérés au regard des programmes scolaires.

Pistes de travail pouvant inclure un escape game.

 

4/ Discussion autour de la réforme du lycée (en autonomie)

Les collègues inscrites à cet atelier ont pu échanger sur la présentation de la réforme dans leurs établissements, et ont réfléchi à la place du professeur-documentaliste dans ce nouveau lycée. Elles attendent beaucoup de la réunion du 29 avril !

 

5/ Intervention de Laure Legras et Emilie Mouot (Labo des histoires), puis de Lénaïc Fondrevelle (Association Gulliver)

5-1/ Le Labo des Histoires

Le Labo des Histoires est une association de loi 1901 à but non lucratif dédiée à l'écriture. Elle a été fondée en 2011 à Paris par Philippe Robinet, directeur général des éditions Calmann-Lévy, faisant le constat qu'il n'existait pas réellement de structure pour les jeunes désireux de se former à l'écriture créative. 

En 2019, l'association compte 12 antennes régionales, dont 3 en Outre-mer. Elle propose chaque année des projets nationaux et internationaux, des sessions de formation ou de sensibilisation à l'écriture créative, et elle organise au quotidien des ateliers d'écriture gratuits pour les jeunes de moins de 25 ans, animés par des intervenants de tous types : auteurs de romans ou de BD, dramaturges, slameurs, paroliers...

En juillet 2018, le Labo des Histoires a signé, au niveau national, une convention avec l'Education Nationale et le Ministère de la Culture, et travaille au niveau local, au projet d'un Contrat Territoire Ecriture en concertation avec les Rectorats d'Aix-Marseille et de Nice, la Région Sud et la DRAC.

L'antenne Provence-Alpes-Côte d'Azur, située au sein de la Scène Nationale du Liberté à Toulon, propose des projets sur-mesure, en lien avec les établissements. Elle intervient gratuitement sur ses zones prioritaires.

L'intervention se termine avec des témoignages sur quelques projets menés avec des établissements scolaires (Tournoi des mots, le projet "Recettes et souvenirs d'antan" mené avec le Lycée du Golf-Hôtel et un EHPAD voisin, Ateliers d'écriture du Labo Mobile...), la présentation du projet d'écriture inter-degrés autour du bagne de Toulon pour la rentrée 2019 et la communication des coordonnées de Laurie Thinot, la directrice de l'antenne de Toulon.

 

5-2/ Gulliver

Lénaïc Fondrevelle organise son intervention autour de trois points :

Gulliver

Gulliver est une association basée aux Arcs, spécialisée dans les sciences du vivant, bénéficiant d’un triple agrément du Rectorat de Nice (interventions pendant et hors temps scolaire, formation des enseignants).

Elle propose les ressources suivantes : intervenants dans les classes, expositions itinérantes, documents et matériels pédagogiques.

Les projets APERLAC sont des projets de culture scientifique financés par la Région, qui se déroulent en trois phases : acquisition de savoirs (un intervenant se déplace dans l’établissement), une sortie sur le terrain permettant la rencontre entre les métiers des sciences et les élèves, la valorisation du projet (participation à la Fête de la Science, compte-rendu dans Echosciences…)

Fête de la Science

Il s’agit de faire en sorte que les élèves soient porteurs du projet, et réussir à capitaliser sur N-1. Il y a une grosse vingtaine d’établissements labellisés dans le Var. Pour être labellisé, il faut déposer le projet avant le 29 mai.

On peut également faire participer les élèves à des actions mises en place par d’autres.

La Fête de la Science est une manifestation gratuite.

Echosciences

Echosciences propose l’agenda des différents membres du réseau Culture Science PACA. On peut y trouver des ressources pour compléter un projet de culture scientifique.

On peut s’abonner à la newsletter et paramétrer son compte en fonction des thématiques qui nous intéressent.

Il est également possible de passer en mode contributeur, afin de faire écrire aux élèves des articles, des comptes rendus de projets etc qui seront publiés sur Echosciences.

 

La réunion s’est conclue par un retour en grand groupe pour un bilan des différents ateliers.