Bilan Traam

Groupe « Laurent Dulout – Ludovic Gavignet - Céline Lambert »

Notre groupe est constitué de 3 professeurs documentalistes :

  • Laurent Dulout, lycée professionnel Claret à Toulon (Académie de Nice)
  • Ludovic Gavignet, collège Jules verne à Vittel (Académie de Nancy Metz)
  • Céline Lambert, lycée général et technologique Dumont d’Urville à Toulon (Académie de Nice)

Le thème des TraAm de cette année “ Repenser les espaces existants du CDI pour améliorer le climat scolaire ” a fait converger notre travail autour des axes suivants :

  • Favoriser le développement multimodal des lieux en caractérisant leurs spécificités, leurs complémentarité et leurs interactions
  • Développer l’interaction physique et virtuelle entre les différents lieux ressources de l’établissement

Nous avons dans un premier temps dressé un tableau collaboratif listant :

Espaces et lieux de ressources

    • Etat des lieux,
    • Carences observées
    • Modes de fonctionnement
    • Modes non utilisés : communication via les réseaux sociaux, réflexion sur la complémentarité des supports
    • Complémentarité des usages

Communication :

    • Outils physiques existants
    • Outils numériques
    • Complémentarité des usages
    • Outils et ressources à développer

Projets :

    • Nature du projet : actions initiées  au CDI, collaborations internes, partenariats extérieurs
    • Type de mission définie dans  la circulaire de mission des professeurs documentalistes n° 2017-051 du 28-3-2017  : pédagogie de la recherche informationnelle, parcours EMI,  EAC, EMC, communication, politique documentaire
    • Espaces et temps privilégiés
    • Descriptif  : objectifs, moyens, personnes relais
    • Etat de réalisation :  mise en oeuvre, régulation en cours de projet
    • Type de communication choisie : communication en amont, information-interaction, valorisation a posteriori
    • Bilan et feedback

Cet outil nous a servi de base de travail au sein de nos établissement respectifs et nous a conduit à la réalisation d’un Genial.ly, afin de mettre en valeur de manière visuelle les points communs et différences des projets en démarche « Design Thinking ».

Pour plus de cohérence, le Genial.ly du groupe se base sur le modèle produit collégialement par les membres du groupe TraAm de Nancy-Metz, qui lui s’attache à présenter la démarche et chaque projet développé dans cette académie.

Ce travail collégial interacadémique et intraacadémique permet ainsi d’identifier les invariants à tout projet s’inscrivant dans une démarche de design thinking.

A chaque étape de la démarche listée ci-dessous nous avons chacun décrit la situation au sein de notre établissement, puis analysé les éléments communs invariants et les éléments de variables.

Nous vous présentons les éléments repérés comme invariants qui peuvent servir d’indicateur pour construire une démarche analogue. La question des éléments variants sera traitée dans les compte-rendus d'expérimentation de chacun.

Etape 1 : Situation Initiale

- Volonté partagée d’améliorer l'interactivité du CDI et des différents lieux de l’établissement avec les usagers en travaillant sur la spécificité et la complémentarité des espaces

Etape 2 : Besoins et envies

- Observation et caractérisation des besoins  des divers usagers et recueillir leurs envies.
- Concertation avec les enseignants et la hiérarchie pour l'analyse des modalités de fonctionnement actuelles et les évolutions à envisager.

Etape 3 : Objectifs

- Objectifs définis en fonction du cadre local, des spécificités des lieux et de la politique de l’établissement

Etape 4 : Contraintes

- Contraintes administratives : convaincre les  usagers et l'équipe éducative de la pertinence des aménagements

- Contraintes financières : avoir un projet réaliste financièrement

- Contraintes humaines : impliquer autant que faire se peut les usagers et l’équipe dans le projet

→ Inscrire le projet dans la politique documentaire de l'établissement

Etape 5 : Pistes concrètes

- Aménagement des espaces selon les besoins des usagers en ré-affectant des biens disponibles.
- Obtenir le soutien et une aide de la hiérarchie et des collègues dans ces projets d'aménagements

Etape 6 : Visualisation

- Espaces figés (réseau informatique, fonds documentaire, banque de prêt)

- Suivi de l’évolution physique des lieux : prise de photos / vidéos pour visualiser les différents modes d'aménagement successifs
- Parvenir à anticiper l'aménagement des espaces pour la rentrée prochaine, et la complémentarité entre ces espaces

Etape 7 : Choix et installation du matériel

  • Etablir un choix cohérent en fonction des objectifs et du budget
  • Valorisation numérique des projets
  • Mise en place d'un média dans l'établissement

Etape 8 : Feed-Back, synthèse et prolongements

  • Volonté de poursuivre le projet d'aménagement et de complémentarité des espaces en fonction des besoins des usagers
  • Poursuite le travail de concertation et de persuasion auprès des différents interlocuteurs impliqués
  • Besoin de trouver des partenaires et acteurs pour  continuer la mise en œuvre du projet.

La production finale du groupe :

 https://view.genial.ly/5ac467d45af72b4376f2ce1d/traam-documentation-2017-2018-gavignet-dulout-lambert

Conclusion :

Cette démarche de projet nous a paru, à tous, devoir être menée sur un temps long de manière à faire mûrir les projets.

Les outils collaboratifs de travail et les échanges réguliers au sein du groupe interacadémique nous ont permis  :

  • de mieux  cerner les objectifs, les freins, les stratégies à mettre en oeuvre, les personnes et ressources à mobiliser
  • de comprendre  la nécessité de planifier modestement les futures étapes

Nous retenons en particulier l'importance :

  • de travailler en complémentarité avec les autres membres de la communauté éducative
  • d’encourager la participation des élèves dans les choix à faire afin d’améliorer le climat scolaire, tant en terme de réalisation que de communication

 

Ressources: