Spécialité gestion et finance

L’enseignement de gestion et finance s’appuie sur l’étude du système d’information comptable qui permet de fournir des informations pertinentes à leurs différents utilisateurs afin d’analyser la situation financière de l’entreprise et de préparer les décisions de gestion. Il est très utile pour comprendre comment l’information financière et de gestion est produite, comment elle circule, comment elle est stockée et mise à disposition des utilisateurs.

En classe de première, l’enseignement de sciences de gestion et  numérique a permis d’appréhender la prise en charge de processus de gestion par un système d’information, de mesurer la création de valeur, d’identifier des indicateurs de mesure de la performance, d’utiliser des données prospectives dans une démarche prévisionnelle et budgétaire. En classe terminale, les indicateurs de création de valeur,  les ressources financières  pour produire, l’information financière ainsi que la communication financière sont abordées dans la partie commune de l’enseignement de management, sciences de gestion et numérique.

Le programme de l’enseignement spécifique de gestion et finance vise l’acquisition de mécanismes et principes comptables de base ; il privilégie l’analyse de la situation financière de l’entreprise et l’étude de quelques décisions de gestion dans des contextes variés d’organisations, à partir de trois thèmes :

  • appliquer les règles comptables ;
  • analyser la situation de l’entreprise ;
  • accompagner la prise de décision.

La technicité comptable n’est pas visée dans cet enseignement spécifique. Elle pourra être développée ultérieurement par les élèves, en fonction de leur poursuite d’études.

Des situations simples suffisent à poser les principes de gestion, à leur donner du sens. L’objet d’étude est principalement l’entreprise ; sont éludées toutes les spécificités liées à des réglementations propres à des secteurs particuliers. Le choix de PME-PMI est privilégié afin que soient évitées les situations complexes inhérentes aux grandes entreprises et plus encore aux groupes ; doit primer le souci de mettre à disposition des élèves l’information suffisante pour produire une analyse pertinente.

Lorsque la question de gestion le permet, des contextes variés d’organisations peuvent être mobilisés.

Parmi les différentes approches possibles pour faire acquérir aux élèves les mécanismes comptables, l’observation et l’analyse des traitements avec un progiciel de gestion intégré (PGI) peuvent constituer un moyen plus efficace que la seule explicitation des notions. Le recours aux simulations de gestion est privilégié pour repérer l’impact des décisions de gestion.

Mise en œuvre du programme

Les thèmes du programme sont décrits en trois colonnes :

 

Questions Notions Indications complémentaires
Elles permettent de préciser l’intention et l’esprit du thème. Elles énumèrent les connaissances qui doivent être acquises par les élèves à l’issue de la classe terminale. Elles précisent les attendus associés à chaque question.

Le programme laisse au professeur l’initiative de la construction de son itinéraire par l’articulation des apprentissages, autant qu’il le juge nécessaire, autour des notions abordées dans un ou plusieurs thèmes. Cette liberté porte sur les choix didactiques, la mise en relation des thèmes, l’ordre dans lequel sont étudiées les questions, le choix des outils et des supports, le choix et la mobilisation des contextes de gestion. Le thème « Appliquer les règles comptables » apparaît cependant comme un préalable à l’étude des deux suivants : il présente le rôle du système d’information comptable et assure l’acquisition préalable des mécanismes qui permettent d’envisager l’utilisation des informations comptables pour analyser une situation financière ou prendre une décision de gestion.

La conduite du projet permet une mobilisation et une responsabilisation accrues des élèves, ainsi que l’ouverture vers les autres enseignements.

Au-delà des compétences relatives à chacun des thèmes du programme, les activités proposées aux élèves visent également à développer les capacités suivantes :

  • développer le sens de l’observation, la curiosité, l’esprit critique ;
  • comprendre les relations de l’organisation avec ses partenaires ;
  • pratiquer une démarche  rigoureuse (observer, formuler  des hypothèses,  simuler, raisonner, modéliser) ;
  • effectuer des contrôles de cohérence sur les résultats obtenus ;
  • maîtriser l’environnement numérique, ses ressources, ses contenus ;
  • avoir une    attitude    critique    dans    la    sélection    et    l’utilisation    de    ressources documentaires ;
  • construire son parcours de