L’objectif de cette évaluation nationale est de permettre aux équipes pédagogiques de disposer d’un panorama de certaines compétences et connaissances de chaque élève et de favoriser l’élaboration de dispositifs pédagogiques adaptés au plus près des besoins de chacun. Elle permet également d’accompagner le pilotage pédagogique dans les établissements.

Cet outil n’est pas exhaustif et est bien entendu complémentaire des analyses des enseignants (observation des élèves depuis la rentrée, Livret Scolaire Unique, continuité dans le cadre du travail en réseau école/collège, …). Les résultats visent à accompagner à la fois une individualisation au plus près des besoins de chaque élève et une approche globale de différenciation au sein de la classe.

La classe de sixième, même si elle se situe en cours de cycle, constitue une classe charnière : celle de l’entrée au collège. Ainsi, l’évaluation en début de sixième se situe à un moment clé de la scola-rité des élèves et est une bonne occasion de faire une photographie de leurs compétences. Chaque élève est évalué dans deux champs disciplinaires, en français et en mathématiques. Le processus est majoritairement adaptatif : dans chacun des domaines, après une première série d’exercices, l’élève est orienté vers une seconde série en fonction de ses résultats.

Les exercices proposés aux élèves se réfèrent aux domaines 1 et 4 du socle (Bulletin officiel n° 30 du 26-7-2018) et tiennent compte des attendus de fin d’année de CM2 et des repères annuels de progression du cycle 3 (Bulletin officiel n° 22 du 29-5-2019).

Le document de la DEPP est téléchargeable ci-dessous :

 

Aller à la barre d’outils