Index de l'article

 
Madame, monsieur, cher(e) collègue,
 
En ce tout début d’année scolaire, je souhaite la bienvenue dans l’académie de Nice à tous les professeurs titulaires et stagiaires qui la rejoignent.
 
Je tiens à adresser mes plus sincères remerciements à tous les professeurs qui prennent leur retraite après une carrière consacrée à l’enseignement et au rayonnement de notre discipline. Nous leur devons, comme je vous l’écrivais l’an dernier, les postes que nous occupons. Je remercie et j’exprime ma reconnaissance aux équipes de formateurs qui, par leur disponibilité à mes côtés, leurs compétences et leur dévouement au service public d’éducation ont contribué et contribuent à faire vivre notre discipline. Je voudrais féliciter les lauréats des concours dont les postes sont significativement en hausse depuis quatre ans dans le budget de l’Etat, en particulier nos collègues contractuels de l’académie qui ont été admis à l’agrégation externe (1), au Capes et CAER interne (2), au Capes réservé (2), au Capes externe et CAFEP (5), au CAPLP lettres-espagnol (1). Ce succès doit encourager vivement les professeurs contractuels à présenter les concours et à s’inscrire par exemple à la préparation au Capes interne que je propose dans le PAF 2016-2017.
 
Je tenais à vous informer que notre discipline rayonne aussi au travers des responsabilités transversales que l’institution confie à nos collègues. - Mme Odile Wallart, professeure d’espagnol au lycée Maurice Janetti de St Maximin est nommée chargée de mission auprès de la DAREIC. - Mme Elisabeth Rolet, professeure d’espagnol au lycée Bonaparte de Toulon est nommée coordinateur Protocole Education – Défense auprès du DASEN, chargé de mission académique Citoyenneté-Défense. Nous en sommes tous très honorés.
 
L’année 2015-2016 a été marquée, grâce à votre investissement, par l’évaluation de fin de 3ème de plus de 9000 élèves (115 collèges). Cette évaluation, remarquée par l’inspection générale conduit notre académie à co-piloter au plan national les travaux sur des parcours d’évaluation de fin de 3ème qui seront publiés sur Eduscol en décembre dans le cadre de la Réforme du collège. Une équipe de professeurs est d’ores et déjà en place pour concevoir ces outils. Pour autant, nous poursuivrons notre tâche dans le cadre que nous avons établi et, comme convenu lors des journées « bassins » 2015-2016, il appartiendra aux professeurs affectés en lycées de mesurer en janvier-février 2017 l’ampleur de la remédiation qu’ils ont effectuée en se fondant sur les conclusions de ces tests qui leur ont été envoyées par la voie hiérarchique le 29 août 2016. En ce qui concerne le baccalauréat 2016, Je vous signale quelques dysfonctionnements auxquels il faut porter remède. Afin d’éviter toute polémique avec les parents, je vous remercie de faire noter aux élèves les éléments essentiels du format de l’épreuve écrite : le format national propose dans les mêmes pages, des questions pour les séries ES, S mais aussi L – avec ou sans LVA….Il vous appartient de vous assurer que les élèves sont bien positionnés et qu’ils connaissent la signification des sigles LVO et LVA. Le non respect des consignes de la part des élèves sera sanctionné lors des épreuves de 2017. Pour ce qui est de l’épreuve orale de L (avec ou sans LELE), je vous rappelle que les professeurs sollicités sont ceux dont leur chef d’établissement ont signalé qu’ils enseignaient en L (en 1ère ou terminale). Par ailleurs, je vous remercie de veiller au protocole prévu dans les textes (liberté de parole de l’élève dans la phase de discours continu, entretien dont on doit respecter la limite de temps). Les élèves, conformément à la note que les IA-IPR de langues ont envoyée aux proviseurs chefs de centre ont droit d’avoir sous leurs yeux les documents – sans commentaires – qui étayent leurs propos. Le non-respect de ces règles conduit à des réclamations très regrettables…