Linux en essai

Hits
196 views
giono bedf2Depuis maintenant une douzaine d'années au collège Jean Giono du Beausset une expérimentation est menée à l'initiative des Rupn, messieurs Petit et Macasdar avec l'accord de leur chef d'établissement.
 

Plusieurs salles, jusqu'alors équipées exclusivement en système Windows ont été converties en utilisant le système opérationnel (OS) libre Ubuntu Mate (linux), de manière à proposer aux élèves plusieurs environnements de travail, et leur montrer qu'il existe des moyens efficaces de travailler de manière libre et gratuite.

Ce choix s'est avéré assez salvateur durant la période de confinement et de distanciel hybride, puisque plusieurs familles ont demandé qu'on leur installe ce type d'OS sur de vieilles machines qui étaient mises au rebut, de manière à disposer d'un équipement qui permette le travail à distance des enfants.
 
Depuis quelques temps maintenant, des collègues, pourtant étrangers à l'écosystème Linux, ont demandé à ce que leur poste enseignant soit migré vers Ubuntu car les performances de leur machine s'en voient améliorées, et que tous les outils dont ils ont besoin y sont installés.
 
Linux TransparentMême si le gain en performances, en stabilité et en sécurité du parc informatique est un aspect très intéressant de cette expérimentation, les buts de cette démarche sont avant tout pédagogiques. La volonté est de montrer aux élèves qu'il existe des systèmes performants qui permettent de travailler même si l'on manque de ressources financières, et augmenter leur agilité numérique et leur ouverture d'esprit en les amenant à travailler sur plusieurs OS au cours de leur scolarité. 
 
Un autre point très intéressant, est l'élargissement de l'offre numérique au sein de l'établissement qui permet de bien mieux répondre aux besoins spécifiques de chaque enseignant, tout en diminuant les problèmes de maintenance.
 
Une discussion positive a été établie entre le CD83 en la personne de Mme Bonnus et les expérimentateurs afin de promouvoir cette solution au niveau du département, et ainsi ajouter une corde à l' "Arc numérique", permettant d'élargir le choix offert aux établissements, de manière à répondre au mieux aux attentes de chacun.