Organisation générale

Organiser le temps de la lecture de l’œuvre intégrale

 

La mise en place pratique de la lecture des élèves nécessite de l’organiser dans le temps: est-ce que, comme le préconisent souvent les ouvrages pédagogiques (Descotes, Jordy et Langlade, 1993), la lecture personnelle des élèves doit s’effectuer avant l’étude, qui doit constituer une « relecture » ? Il nous apparaît que ce choix didactique privilégie des postures de lecteurs analytiques plutôt que les postures d’engagement subjectif que nous souhaitons, par la fanfiction, accompagner dans le contexte scolaire. L’organisation de la chronogénèse de l’apprentissage a donc été conçue différemment, de façon à ne pas constituer un « pas à pas » trop long de la lecture, mais à conserver en même temps, les potentialités didactiques d’une découverte progressive, notamment dans la perspective de débats interprétatifs ou du développement de réflexions sur les attentes de lecture. Ainsi le dispositif choisi est organisé comme suit :

 

Organisation didactique

Chronogénèse de la lecture

Fonction des séances

Séance 1 2 semaines avant le début de l’étude Lancement de la lecture accompagnée, avant une première période de lecture autonome. Découverte ou lancement du forum, notamment le forum informel, présentation des fils de discussion
Séances intermédiaires (2 à 9) Etude de l’œuvre parallèlement au déroulement de la lecture (2 à 3 semaines) Certaines séances s’appuient sur des parties déjà lues, et visent des activités de synthèse (débat interprétatif, parcours de lecture), de résolution de problèmes (cercle de lecture) ou d’analyses (lecture analytique, parcours de lecture). – D’autres permettent de proposer des travaux à partir d’hypothèses de lecture, sur des parties qui n’ont pas été lues. (débat interprétatif ou délibératif, lecture-découverte du texte en classe)
Séances finales (10 à 12) 1 semaine après la lecture intégrale personnelle de l’oeuvre Ces séances se prêtent aux lectures transversales, aux séances portant sur l’appréciation ou l’interprétation générale de l’œuvre

La fanfiction dans la séquence

1. Principes généraux

1.1.Configuration spécifique des séquences de fanfiction : 

  • Les séances de lecture : les séances suscitant le développement du sujet lecteur et l’implication subjective sont en nombre important.
  • Les séances d’écriture sont nombreuses, en nombre équivalent aux séances de lecture.
  • L’ensemble des séances reste régi par le projet de lecture qui problématise l’approche de l’œuvre.
  • Le rituel d’entrée dans la séance : tout au long de la séquence, l’enseignant est invité à commencer la séance par un petit retour sur l’activité du forum. Ce rituel motive les élèves, permet de conserver un « fil » de l’avancée de la lecture, et développe des compétences réflexives sur de petits corpus. Le rituel permet en outre de tisser des liens entre les séances et entre les activités scolaires et extra-scolaires.

1.2. Lien entre activités de classe et espaces de la plateforme

  • Les dispositifs didactiques choisis se rapportent à des espaces et rubriques spécifiques de la fanfiction.
  • Les productions d’élèves recueillies sur la plateforme constituent le support, la matière de nombreuses séances.
  • Les tâches s’effectuent le plus souvent dans des rubriques de la plateforme : les élèves produisent donc lors des différentes séances, le plus souvent, sur écran.
  • Le travail sur papier préparatoire reste présent, les aller-retour entre support papier et support numérique peuvent tout à fait être opérationnalisés, selon les consignes de l’enseignant ou selon la sollicitation spontanée des élèves.

1.3. Séquence fanfiction et travail personnel de l’élève : le cas des devoirs

  • Les activités de fanfiction en visant au premier chef l’implication du sujet dans la lecture et d’écriture, conduisent à envisager le temps du travail personnel extra-scolaire dans le prolongement de ce projet.
  • Les travaux préparatoires de « devoirs », tout au long de la séquence, sont associés à la fanfiction. Ils se développent notamment sur la plateforme (dépôt de messages, avis, réactions ; poursuite du travail d’écriture, réécriture ; productions de commentaires…).
  • Ils constituent donc le prolongement de la séquence et trouvent leur sens dans les activités menées en classe dont ils forment le relais.
  • Ils peuvent prendre plusieurs formes et il paraît important qu’ils ne soient pas uniquement le fruit de l’obligation et de la commande. Ainsi ils se concrétisent sous deux formes :
    • Ils peuvent être explicités, prévus par l’enseignant à travers des consignes de devoirs.
    • Ils peuvent être spontanés, les élèves prenant en main librement l’ensemble de la plateforme.

2. Trame de séquence Le tableau suivant présente une trame permettant d’identifier les spécificités de la séquence fanfiction. Les séances sont associées à la rubrique de la plateforme qui les concerne (en vert).

S

Séance lecture

  Séance écriture 

Espace de travail extra-scolaire

S1

Lancement de la lecture
Présentation de la plateforme
Interventions dans les différents forums.

S2

Lecture analytique d’un passage du début de l’œuvre (incipit). Poursuite des interventions sur les forums.

S3

Proposition d’écriture n°1.
Rubrique écriture
Premiers commentaires sur les productions de scénarios/V1
Rubrique écriture – onglet Commentaires

S4

Réagir à l’écriture : qu’est-ce que commenter ? produire un commentaire.
Onglet Commentaires
Nouveaux commentaires.
Onglet Commentaires

S5

Reprise du travail d’écriture, appui sur les dépôts des élèves sur la plateforme.
Rubrique écriture 1
Poursuite des interventions sur les forums.
Améliorations des productions : rubrique écriture (onglet page pour les différentes versions)
Nouveaux commentaires – onglet Commentaire

S6

Lecture analytique ;
ou débat interprétatif
ou cercle de lecture sur un passage
.
Poursuite des interventions sur les forums.
Améliorations des productions : rubrique écriture (onglet page pour les différentes versions)
Nouveaux commentaires – onglet Commentaire

S7

Proposition d’écriture 2
Rubrique écriture 2
Poursuite de l’activité d’écriture éventuelle: rubrique écriture

S8

Lecture créative : lire et comparer les productions avec l’œuvre
Rubrique écriture (éventuellement en montage)

S9

Reprise du travail d’écriture, appui sur les dépôts de commentaires des élèves. Rubrique écriture 2 – Onglet Commentaires Reprise du travail d’écriture, appui sur les dépôts de commentaires des élèves. Rubrique écriture 2 – Onglet Commentaires

S10

Lecture transversale appuyée sur un fil de discussion Poursuite des interventions sur les forums.
Amélioration des productions
Nouveaux commentaires.

S11

Proposition d’écriture 3
Rubrique écriture 3
Rédiger sa production à partir du canevas commun. Rubrique écriture 3

S12

Reprise du travail d’écriture, appui sur les dépôts des élèves sur la plateforme.
Rubrique écriture 2 Onglet Commentaires
Améliorations des productions
Nouveaux commentaires. Rubrique écriture 3- Onglet Commentaires.
Poursuite des interventions sur les forums. 

S13

Lecture transversale interprétative et appréciative appuyée sur les forums – Bilan de lecture Améliorations des productions
Nouveaux commentaires.
Rubrique écriture (toutes) – Onglet Commentaires.

Les séances ou activités spécifiques au dispositif de la fanfiction sont en italiques

Les liens lecture/écriture dans la fanfiction

1. Principes généraux

L’ensemble des séances s’organise autour de la saisie des enjeux de l’œuvre, certains en particulier qui donnent lieu au questionnement problématisé de la séquence. Les séances de lecture et d’écriture contribuent ainsi chacune à éclairer la problématique choisie.

Certaines séances de lecture peuvent nourrir les propositions d’écriture : l’attention à des spécificités du texte, à sa construction alimente le projets d’écriture de fanfiction.

L’essentiel des travaux se réalisant sur la même interface, la plateforme de fanfiction, la fluidité des passages entre les activités est facilitée, de même que la référence à un espace pour inviter les élèves à travailler sur un autre.

L’étude de la langue, même si elle n’est pas explicitement présentée, innerve toutes les séances d’écriture (voir fiche E6). Elles sont  à positionner librement, en fonction de l’évolution des travaux d’écriture, et sont liées à ceux-ci. Visant l’apprentissage de nouveaux contenus linguistiques utiles pour écrire, ou s’appuyant sur les productions d’élèves pour travailler telle et telle notion, elles s’articulent aux séances, tout comme elles le sont dans l’organisation de projets ou de chantiers d’écriture (Jolibert, 1988).

2. La lecture donnant lieu à des productions écrites

Les forums sont les espaces numériques privilégiés pour recueillir les « traces » de lecture des élèves. Celles-ci sont de différents types, selon les rubriques, et permettent d’actionner des compétences diverses :

Nature des productions Compétences de lecture activées Support dans la plateforme
Écrits de type réaction, expression d’émotion,  expression du goût, de choix Compétences de lecture impliquée. Compétences appréciatives Forum informel

(principalement)

Écrits explicitant sa compréhension/incompréhension Compétences de compréhension. Compétences appréciatives d’ordre cognitif. Forum informel

(principalement)

Écrits élaborant une interprétation, une analyse du texte Compétences interprétatives et analytiques Forum informel
Fils de discussion
Écrits portant une dimension argumentative Compétences appréciatives Forum informel
Fils de discussion

3. L’écriture donnant lieu à des activités de lecture

  • Écrire le livre à la main

Les espaces d’écriture sont les lieux privilégiés de l’expression créative des élèves. Pourtant, ils actionnent également d’autres compétences et nécessitent l’appui, la référence à la lecture de l’œuvre. Écrire une fanfiction, c’est écrire le livre à la main, la référence et l’emprunt à l’œuvre source étant constants (Voir fiche L6 – lecture créative).

  • Écrire un texte de lecteur

Écrire une fanfiction, c’est également faire une trace de la subjectivité de sa lecture, c’est donner à lire, d’une certaine manière, son « texte de lecteur » (Mazauric, Fourtanier et Langlade, 2011). Les propositions se prêtent à un investissement subjectif, puisqu’il s’agit de s’appuyer, dans sa production, sur ses propres goûts, son imaginaire ou ses souhaits de lecture.

  • Écrire, lire, relire, réécrire

Les travaux d’écriture se prêtent également aux glissements entre les activités de lecture et d’écriture puisqu’ils s’organisent en étapes d’écriture/ commentaire/ réécriture, faisant alterner ainsi des opérations de lecture de la production d’autrui, de relectures de sa propre production avec les activités d’écriture et réécriture. (Voir E4- Écrire à partir des commentaires)

Canevas de la séquence 

1. Principes généraux :

La séquence de fanfiction stimule particulièrement certaines compétences souvent moins développées dans les contextes courants d’enseignement de la lecture (engagement du sujet, formation de communautés interprétatives). Pour cela, l’enseignant prend appui sur les supports de la plateforme qui constituent les ressources de la mise en place de dispositifs didactiques nouveaux.

La proposition de canevas ci-dessous est évidemment tout à fait adaptable, en fonction de l’avancée dans la séquence, des choix didactiques, et des exigences liées aux spécificités des œuvres.

La séquence de découverte de la fanfiction pour lire l’œuvre intégrale nécessite une mise en œuvre adaptée.

Celle-ci se porte :

  • sur le niveau de la prise en main de l’outil
  • sur l’étayage spécifique de l’enseignant, qui doit, au cours de cette première séquence, particulièrement rassurer et accompagner les élèves dans l’exercice de compétences qu’ils ne mettent pas souvent en œuvre dans la classe (appréciation, commentaires des écrits d’autrui…)

Dans la proposition suivante, les aspects spécifiques à la dimension de découverte (outils, dispositifs nouveaux, activités) apparaissent en bleu.

2. Proposition de déroulé séquentiel : 

Séance inaugurale : Présentation du projet et de la plateforme moodle.

Ouverture littéraire, numérique et technique.

  • Susciter l’intérêt des élèves – négocier un questionnement problématisé de l’œuvre.
  • Vérifier qu’ils accèdent tous à la plate-forme, visite de la plateforme en lien avec l’évocation de la spécificité de la séquence, rituels, différents espaces d’intervention des élèves.
  • Montrer comment déposer un avis dans les forums et déposer un premier avis.  

Séance 1 : Lancement de la lecture – lecture accompagnée

Rituel de début : projection d’avis déposés dans les forums.

Étayage : importance de rendre ce moment du rituel attractif, valorisation des élèves ayant posté leurs premiers messages, soutien des autres, importance de « se tenir au courant », insistance sur la liberté de son avis, sur le droit à avoir un avis différent des autres et son intérêt (voir Vidéo P1)

Retour sur les messages : classement, organisation des fils, structuration des premières impressions, liens à la problématique. (compétences numériques et littéraires)

Plusieurs possibilités :

  • Lecture analytique  d’un extrait du début de l’œuvre : début du questionnement sur la problématique
  • Cercle de lecture : en groupe, les élèves discutent librement du premier chapitre dont la lecture a été préparée à la maison.

Organiser un rythme de lecture « contractuel » environ 30 à 50 pages par semaine.

A la maison : lire une première partie pour la semaine suivante. Intervenir dans le forum informel et les fils de discussion.

Séance 2 (une semaine après la séance 1) : lecture analytique

Rituel de début de séance : projection d’avis déposés dans les forums permettant d’introduire le passage.

Étayage et valorisation.

Travail sur le classement des avis

A la maison : poursuivre la lecture et intervenir dans le forum.

Séance 3 : écriture fan 1

Organiser des groupes d’écriture (numérotés et non nommés par le prénom des élèves).

Proposition d’écriture éventuellement en lien avec la L.A de la séance 2 ( premier jet)

Étayage:

– Souligner la posture : écrire comme l’auteur, écrire dans les blancs du texte, écrire ce que l’on souhaiterait lire.

– Souligner la liberté : choix en fonction de son désir de lecteur, discussion et accord à négocier dans le binôme.

– Souligner l’appui sur l’œuvre source : on ne part pas de rien, on s’appuie sur l’univers du livre, on peut emprunter des éléments dans le livre, on essaie d’être cohérent par rapport à l’œuvre.

Accompagnement pédagogique :

– réfléchir, discuter en collectif pour explorer différents possibles, donner des idées et les faire « valider » par les pairs.

– En binômes, noter des mots clés, faire des schémas, se mettre d’accord sur le contenu du texte dans son ensemble : produire des écrits de travail

– Utiliser le papier ou directement l’écran pour les premières traces.

– Accompagner le lancement dans le premier jet et favoriser les relais au clavier.

Séance 4 : comment rédiger un  commentaire (dimension éthique et variété des natures d’intervention) – (compétence littéraire et numérique)

  • Écrire un commentaire : présenter la manipulation.
  • Retour sur les premières productions : projection d’avis choisis dans le forum, présentant des caractéristiques différentes : propos étayés, courtoisie, enthousiasme ou condamnation sans justification…
  • Réflexion sur ce qu’on attend d’un commentaire :
    • Identification claire de la notion, du domaine : vocabulaire, répétition, substituts, temps employés, logique du récit, figure de style, accords, manque de tel ou tel élément narratif
    • Nature des interventions : mise en évidence d’un défaut/qualité ; conseil ; proposition.
  • Lecture des textes des camarades et dépôt d’au moins un commentaire développé et argumenté.

A la maison : déposer un deuxième commentaire pour un autre groupe (ne pas toujours commencer par les premiers groupes)

Séance 5 : Réécriture  –  Exploiter les commentaires reçus. (voir fiche E4)

Rituel : projection de plusieurs commentaires choisis par le professeur.

  •  Lecture, analyse et classement des commentaires reçus :
  • Perception des différentes « strates » du texte à —-> Conception de fiche-outil sur les différents aspects du texte.
  • Les élèves réfléchissent à ce qu’ils vont modifier, transformer, corriger, afin d’améliorer leur texte en fonction des conseils.
  • Réécriture /poursuite et dépôt de la version 2.

Étayage :

  • Faire verbaliser les choix de commentaire.
  • Faire verbaliser les choix et les procédures de réécriture
  • Souligner les réussites des réécritures

Séance 6 : lecture compréhension/ interprétation/analyse : cercle de lecture (voir fiche L5) ; débat interprétatif (voir fiche L4) ou lecture analytique.

Rituel : projection sélectionnée de messages en fonction du dispositif de lecture choisi.

Etayage : explicitation du dispositif, modalités (cercle de lecture ou débat interprétatif)

  • Choix d’un passage présenté comme difficile dans le forum informel, sous forme de cercle de lecture.

Ou travail sur un passage ouvrant sur plusieurs interprétations sous forme de débat.

Ou encore lecture analytique d’un passage.

  • Trace et synthèse de l’activité (par groupe ou individuelle, sur plateforme si cela s’y prête ou sur papier, dans les travaux de la séquence).

Séance 7 : Proposition d’écriture 2

(voir séance 3)

Séance 8 (ou 12) : lecture créative (voir fiche L6)

Dispositif nécessitant un travail de montage et des choix dans les productions d’élèves. 

Organisation pédagogique : possibilité d’organiser les élèves en groupes avec une consigne du type : quel texte est le plus proche de celui de l’écrivain, lequel est le plus éloigné selon vous et pourquoi ?

  • Présenter des productions d’élèves et un extrait de l’œuvre.
  • Travail de comparaison, d’identification d’éléments de cohérences / divergences de tous ordres : linguistiques, narratifs, stylistiques, dans les registres ou les visées choisis.
  • Occasion d’aborder sur une notion précise, particulièrement mise en évidence dans le travail de comparaison, ou d’effectuer à nouveau un travail de structuration sur les aspects à prendre en compte dans la production écrite.
  • Verbalisation et justification des choix des auteurs des productions.
  • Possibilité de retour sur son propre texte.

Séance 9 : Travail de la réécriture (une possibilité de dispositif didactique)- Production du jet 2  (voir fiche E7)

  • Travail à partir de la lecture créative et des traces produites

Ou

Projection d’un texte et de ses commentaires.

  • Recherche d’un ou deux critères d’amélioration : notion de grammaire de texte, narratologie, enrichissement lexical, ponctuation…
  • Correction collective d’une partie du texte et constitution d’une fiche outil.
  • Prise en compte de la fiche outil dans la réécriture par binômes et dépôt de la version 2.

Séance 10 : lecture transversale- débat interprétatif

A la maison : avant la séance, préparation du débat : relire le fil de discussion en rapport avec le sujet du débat et préparer son avis en s’appuyant sur des éléments précis du texte.

Étayage :

  • Sur la posture des élèves :  le droit pour tous d’exprimer son avis, le respect de l’échange
  •  sur le but de la séance : convenir ensemble d’une position partagée par la classe.
  • Sur les outils à utiliser : les notes préparatoires, le livre considéré comme outil de la justification des idées avancées.
  • Dans l’organisation du débat :  nommer des élèves assumant différents rôles (organisateur de la parole, prises de notes)

Conduite de la première activité :  relecture sélectionnée du fil de discussion, qui constitue le point d’appui de la discussion, pour permettre l’identification de la question interprétative objet du débat.

Bilan : organiser le dispositif de synthèse du débat interprétatif.

Séance 11 : Proposition d’écriture 3.

 (voir séance 3)

Séance 12 : Réécriture  (dispositif possible : l’appui sur des textes sources, voir fiche E5)

  • Préparation de l’enseignant : constituer le corpus de textes source (corpus intratextuel ou intertexuel), bien le dimensionner (trop long, il n’est pas exploitable).
  • Etayage : prendre appui sur le corpus de textes source. Lecture des élèves.
  • Activité 1 : En faire saisir la spécificité et l’enjeu pour réécrire. Bien expliquer la démarche —>  temps d’échange oral.
  • Activité 2 : Faire sélectionner des mots, passages.
  • Activité 3 : Retour sur la production avec ses sélections : « farcissage » du texte, révision, réécriture.

Ecriture du deuxième jet à l’aide de propositions de textes-sources

A la maison : poursuite de la réécriture, lecture des versions 2, et dépôt de commentaires.

Séance 13 : Clôture de la séquence : lecture transversale – interprétation/analyse (voir fiche L7)

  • Débat interprétatif sur le sens à donner à l’œuvre à partir de la relecture du fil de discussion.
  • Séance bilan : analyse de l’évolution des points de vue au cours de la lecture —> analyse de la construction narratologique de l’auteur