Département des Alpes-Maritimes

CONCOURS NATIONAL DE LA RESISTANCE ET DE LA DEPORTATION 2021-2022 : UN ENGAGEMENT PERENNE

La remise des prix du Concours National de la Résistance et de la Déportation 2021-2022 s’est tenue au palais de la Préfecture le mercredi 8 juin en présence de M. Bernard Gonzalez Préfet des Alpes-Maritimes, M. Laurent Le Mercier Inspecteur d’Académie-DASEN des Alpes-Maritimes, M. Jean-Marc Noaille, IA-IPR d’histoire-géographie référent académique Mémoire et Citoyenneté, Mme Mireille Jourdan Présidente du comité du CNRD des Alpes-Maritimes, la Colonel Marie-Christine Fix, représentant le DMD des Alpes-Maritimes,  M. Rémy Giacchero Directeur de l’ONAC VG des Alpes-Maritimes et Mme Géraldine Willems, coordonnatrice Mémoire Citoyenneté Défense de l’Académie de Nice.

Remise des Prix du CNRD au Palais de la Préfecture le 8 juin 2022

 

Le Concours National de la Résistance et de la Déportation permet aux élèves des classes de Troisième aux classes de Terminale de perpétuer la mémoire de la Déportation et de la Résistance et d’approfondir leurs connaissances de cette période sombre de l’Histoire. Cette année, le sujet invitait à l’étude de « La fin de la guerre. Les opérations, les répressions, les déportations et la fin du IIIe Reich (1944-1945) » mettant en évidence, malgré l’effondrement de la Wehrmacht, la poursuite de la politique exterminatoire nazie et l’intensification des répressions par l’armée allemande à la fin de la guerre. Ce concours est également l’occasion de réfléchir à la dimension civique des événements de la période étudiée. Il est donc une composante essentielle du Parcours Citoyen. 

En dépit d’un contexte sanitaire encore incertain, 379 élèves maralpins ont participé au CNRD en catégorie individuelle ou collective, au collège ou au lycée cette année. Les jurys, départemental puis académique, ont souligné la qualité des travaux récompensés. Ceux-ci ont tous développé des réflexions scientifiques pertinentes associées, dans les productions collectives, à une recherche convaincante de créativité.  Lors de la cérémonie, trente-sept élèves se sont vus remettre un accessit, soixante-trois élèves ont reçu un prix départemental et, parmi ces derniers, 15 ont été lauréats d’un prix académique.

Lauréats des Premiers Prix (Bruno Romand, Stanislas Ling-Couderc et Clara Simonneaux, Alya Sefiane, Lola Hervy, Dorian Albaladjo et Donatien Artus, Elénore Leigne)
en présence M. R. Giacchero (directeur de l’ONAC VG 06), Mme M. Jourdan (Présidente du Comité du CNRD 06),
M. Bernard Gonzalez (préfet des Alpes-Maritimes), M. Laurent Le Mercier (Inspecteur d’Académie-DASEN des Alpes-Maritimes)
et M. Jean-Marc Noaille, IA IPR d’histoire-géographie référent académique Mémoire et Citoyenneté

 

Les meilleurs travaux collectifs et individuels seront examinés prochainement par le jury national. Le résultat de ses délibérations sera connu à l’automne prochain.

Le thème de l’édition 2022-2023 du CNRD, « L’école et la Résistance. Des jours sombres au lendemain de la Libération (1940-1945)», permettra assurément aux élèves de nourrir une réflexion stimulante.

 

Palmarès du CNRD 2021-2022

 


Département du Var

Belle moisson de récompenses décernées aux collégiens et lycéens varois pour l’édition 2022 du Concours national de la Résistance et de la Déportation

Mercredi 29 juin, lors d’une cérémonie présidée par Evence Richard, préfet du Var, ont été remis les prix décernés aux candidats auteurs des meilleures productions du département et de l’académie pour l’édition 2022. Cette année est marquée par une augmentation du nombre de participants, notamment liée à l’adaptation des établissements aux contraintes sanitaires et aux efforts du comité du CNRD 83 auprès des professeurs pour rendre le concours attractif. Ainsi 245 élèves, issus de 19 établissements ont travaillé sur le thème : « La fin de la guerre – les opérations, les répressions, les déportations et la fin du 3ᵉ Reich (1944-1945). »

En présence de Jean-Marc Noaille, IA-IPR d’histoire-géographie, référent académique Mémoire et Citoyenneté, représentant Olivier Millangue, DASEN du Var, 104 élèves ont été cités et mis à l’honneur ainsi que leurs professeurs. Une délégation de représentants d’associations mémorielles a également assisté à la cérémonie au cours de laquelle, Andrée Laurent, résistante et déportée, présidente d’honneur du CNRD 2022, s’est vue remettre l’insigne de commandeur des palmes académiques pour son inlassable témoignage auprès des jeunes générations.

Les productions des différentes catégories (devoirs individuels lycée, devoirs individuels collège, travaux collectifs lycée, travaux collectifs collège) ont été sélectionnées par un jury départemental et académique composé d’enseignants et de membres d’associations mémorielles. Parmi les lauréats départementaux, 50 ont également reçu un prix académique. 2 devoirs individuels collège, un travail collectif lycée et 3 travaux collectifs collège sont en lice pour le jury national dont les résultats seront connus en septembre. Les productions collectives, de grande qualité, ont été présentées sous des formes très variées – exposition interactive, site internet, cartes géographiques numériques et interactives, jeux de société, carnets intimes de résistants, chanson -, rendant la sélection du jury passionnante mais difficile.

Les travaux réalisés cette année ont soit embrassé toutes les facettes du sujet – la poussée des Alliés sur les différents fronts, l’intensification des répressions et déportations, l’effondrement du système concentrationnaire nazi et la défaite du 3e Reich, soit ont préféré en approfondir un aspect. L’Histoire locale a le plus souvent été privilégiée, rendue vivante par la présence de témoins directs ou très proches des événements et par la visite des lieux de mémoire.

Ainsi, le concours, qui s’appuie sur l’enseignement de l’Histoire et sur les Mémoires, mais peut être abordé de manière interdisciplinaire, est fondé sur la pédagogie de projet. Il contribue à une forme d’apprentissage valorisant le travail en équipe et l’autonomie des élèves. Il contribue à former de futurs citoyens réfléchis et responsables, capables de tirer les leçons du passé et de donner un sens concret aux valeurs de la République. Il s’inscrit ainsi pleinement dans l’éducation à la citoyenneté.

Le thème de l’édition 2023 est « L’École et la Résistance : des jours sombres au lendemain de la Libération (1940-1945) ». Ce sujet permettra un examen approfondi de l’institution scolaire au cours de cette période, de son fonctionnement, de son rôle et des enjeux qu’elle représente. Il suscitera, à n’en pas douter, l’intérêt des enseignants et de leurs élèves.


 

En poursuivant votre navigation, vous acceptez le dépôt de cookies destinés à mesurer la fréquentation du site ainsi que vous proposer des vidéos, des boutons de partage, des remontées de contenus de plateformes sociales et des contenus animés et interactifs. 
Aller au contenu principal