TRAAM Documentation : Les postures des élèves à besoins éducatifs particuliers face à la tablette au C.D.I

Dans le cadre des TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), un groupe d’enseignants a mené une réflexion autour de l’accompagnement, des apprentissages, qui pouvaient être dispensés sur le Centre de Documentation par les professeurs documentalistes, en partenariat avec les enseignants disciplinaires, en utilisant des outils nomades.
1. Les utilisations de la tablette pour les élèves à besoins éducatifs particuliers
Les situations peuvent être différentes en fonction des besoins des élèves et des projets pédagogiques des classes.
– L’usage des tablettes peut remplir un rôle d’appui à la pratique méthodologique des cartes heuristiques. En effet, pour des élèves à besoins éducatifs particuliers (dyspraxiques, dysorthographiques, dyslexiques …), l’utilisation de la carte heuristique permet de synthétiser les idées. Dans le cadre de travaux de groupe, l’utilisation de ces cartes sur outils nomades (avec les applications Mindomo, Mindmister …), permet d’organiser hiérarchiquement l’information du groupe, et apporte ainsi une plus -value au travail en îlot.
– Lors de travaux de recherches documentaires, de visites d’expositions ou de rencontres (auteur, présentations de métier, réunions…), l’outil nomade devient le support idéal pour la prise de notes en direct grâce à une application de « cartes heuristiques », elle -même très efficace pour apprendre à organiser et à synthétiser l’information, avec la plus -value de la fonction tactile sur l’organisation de la carte réalisée.
– Il pourra s’agir, avec la tablette, de consulter de ressources, notamment de contenus enrichis tels que les enregistrements sonores, via des QRCodes (enregistrement d’un texte). L’accès à la ressource en sera donc direct, sans lancement de navigateur et recherche d’URL.
– Il pourra également s’agir d’insérer un QRCode vers une production numérique réalisée par des élèves à besoins éducatifs particuliers, dont l’objectif est de valoriser le contenu produit, permettant de travailler sur l’estime de soi, facteur de réconciliation avec le système scolaire.
– La mise à disposition d’une bibliothèque numérique, accessible via le catalogue documentaire, peut permettre également à ces élèves d’avoir du contenu mieux adapté, avec la possibilité de zoomer, annoter, surligner, les passages qui pourraient ensuite être approfondis dans le cadre de la classe, voir enregistrés en audio pour une exploitation plus efficace.
– Les tablettes étant à disposition au CDI, les élèves peuvent venir poursuivre un travail commencé sur des heures où ils n’ont pas cours, puis montrer à leurs camarades le travail accompli dans le cadre de la classe et ainsi faire naître curiosité et motivation auprès des autres collégiens.
– L’utilisation d’un réseau social avec l’application installée sur la tablette pour enrichir les productions numériques autour de la lecture, permet aux élèves de se repérer plus facilement, et, grâce aux notifications reçues, d’apporter des réponses aux commentaires déposés par les utilisateurs du réseau (ici Pinterest).
2. Les postures observées
L’expérience menée cette année montre que la tablette n’est pas l’outil approprié pour tous les élèves à besoins éducatifs particuliers, 10% des élèves préfèrent utiliser l’ordinateur pour consulter des ressources, ou même produire du contenu. De plus, pour certains élèves à besoins spécifiques, en particulier les dyspraxiques, un accompagnement par un ergothérapeute pour manipuler la tablette est recommandé et peut s’avérer indispensable.
Sur les élèves utilisant la tablette au CDI, il a été observé une modification des attitudes et habitudes de travail scolaire. (par exemple, les élèves se sont installés de préférence sur les chauffeuses pour travailler, plutôt que devant une table, en étendant leur matériel par terre ou à côté d’eux, en s’appropriant ainsi l’espace et les lieux différemment.)
Témoignage d’un élève dys (sur audacity) suite à l’expérimentation menée sur le collège Henri Wallon à la Seyne
4. Bibliographie
o « Atelier expérimental : cartes et dyslexie ». L’Ecole numérique, CNDP [En ligne], 2013. Consulté le : 22/04/2014. Disponible sur : http://www.cndp.fr/ecolenumerique/tous -les -numeros/boite -a -outices/la -visioconference/article/article/atelier -experimental -cartes -dyslexie.html
o Aider l’élève dyslexique au collège et au lycée : propositions d’aménagements pédagogiques. CRDP du Nord Pas de Calais, 2010. 1 vol. 188 p. et 1 cédérom. ISBN 978 -2 -86623 -544 -4
o Dix sur dys : site internet d’informations et de ressources sur la dyslexie -dysorthographie à l’usage des enseignants [en ligne] [consulté le 9 juin 2014] disponible sur : https://sites.google.com/site/dixsurdys/
o Golliet, Odile. La dyslexie, prise en charge à l’école et à la maison. , 2012. 1 vol. 146 p. ISBN 978 -2 -95400 -200 -2
o Lesince, Magali. Expérimentation tablettes au CDI Donneurs de voix [en ligne] [consulté le 9 juin 2014] disponible sur : http://calameo.com/books/00164247978b2ef56b6e2
o Les dysponibles : réseau de formateurs « dys » de l’académie de Nice [en ligne] [consulté le 9 juin 2014] disponible sur : http://lesdysponibles.weebly.com/ ;
o Pouhet, A., S’adapter en classe à tous les élèves dys, CRDP Poitou -Charente, 2011. 1vol. 244 p. ISBN 978 -2 -8142 -0288 -7
o Rief, Sandra et Stern Judith. La dyslexie : guide pratique pour les parents et les enseignants. Chenelière éducation, 2011. 1 vol. 306 p. ISBN 978 -2 -7650 -3101 -7
o Soubic, Caroline. Lectures et dyslexie : l’apport de Pinterest et de la tablette in Doc@zur [en ligne], juillet 2013 [consulté le 9 juin 2014] disponible sur : http://www.ac -nice.fr/docazur/spip.php?article863
o
o Les tablettes et les troubles des apprentissages (dys). DANE NICE [En ligne], 2014. Disponible sur : http://www.ac -nice.fr/dane/innover -avec -le -numerique/tablettes -tactiles/tablettes -et -dyslexie
Auteur : Anne Cavaille
Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal