Draguignan 01/06/2018

Réunion de bassin n°3 -DRAGUIGNAN

juin 2018

Thématique de travail : Partenariat dans le bassin de Draguignan

Cécile Chenot, Karine Labrousse,

Professeurs documentalistes

Présentation de la journée.

Réflexion autour des sorties pédagogiques susceptibles d’offrir une approche plus concrète des éléments de programmes travaillés en classe.

Camp des Milles, partenariat avec une association d’anciens combattants.

( Parcours citoyen, PEAC, programme de 3ème, développer l’esprit critique).

Association Alter Ego, partenariat SAIO. Ateliers pour déconstruire les stéréotypes. Objectifs : favoriser l’égalité fille/garçon.

Intervention de Jérôme Pelissier : responsable de la salle de lecture et du service éducatif des archives départementales du Var

Restructuration au niveau départemental.

Service éducatif menacé mais maintenu.

Les archives départementales : présentation historique.

Fonds d’archives publiques et privées.

Collecter, classer, conserver, communiquer.

Fonds très bien doté en termes d’archives notariales.

Déménagement qui a impacté positivement l’accueil des publics.

Un nouvel atelier : l’atelier restauration.

Exposition sur la civilisation automobile.

Année scolaire 2019-2020 projet sur la seconde guerre mondiale.

( Liste de documents sur l’arrestation des juifs dans le Var pendant la seconde guerre mondiale).

Partenariat avec les ATP : exposition itinérante sur la première guerre mondiale (possibilité d’emprunt)

Possibilité de faire des ateliers pédagogiques sur mesure, pour répondre à la demande des enseignants.

Artiste en résidence cette année aux archives : Joseph Falson, auteur illustrateur de BD.

Travail autour de la déportation de juifs varois.

Travail autour des documents d’archives, constituer une fiche biographique.

Puis rencontre avec l’auteur illustrateur : objectif : réaliser une BD, cours de graphisme, conception d’une BD.

L’année prochaine : accueil de deux auteurs illustrateurs de BD sur le thème de la révolution française.

Intervention : Fotovar- lycée

Festival photographique – concours qui a débuté en 2012.

But récolter des fonds pour une ONG pour financer des professeurs en Afrique, des puits en Afrique.

A Draguignan ce festival réunit environ 50 photographes.

Fotovar-lycée : concours auquel les lycéens peuvent participer : prix à gagner ( appareil photo, exposition de travaux au musée des ATP).

Clubs avec thème libre, support libre ( appareil photo argentique, numérique, smartphone…).

Site internet : fotovar.net

Possibilité de faire un cours/atelier sur « qu’est-ce que la photographie ? »

Intervention de Michel Paolasso : librairie Lorguaise

A participé au projet 1001 libraires au ministère de la culture, qui n’existe plus.

9 juin : enquête sur les publics et les bibliothèques : 40% ne vont pas en bibliothèques, 60% ne savent pas qu’il y’a une bibliothèque dans leur ville, 50% envisagent d’y aller un jour.

Manière de voir le livre parcellaire : public des CDI : plutôt des lecteurs, des fils de cadres ou de profs.

Une partie de la population pour laquelle la lecture n’a aucun sens.

Pour les libraires comme pour les professeurs documentalistes, problématique similaire : Comment toucher, sensibiliser ce public ?

Surproduction entre 300 et 400 livres par jour.

Loi Lang : prix fixé par l’éditeur (on trouve le livre au même prix dans toutes les librairies).

Frais de transport du livre sont à la charge du libraire.

Librairie Lorguaise, indépendante, choix des livres.

Accompagner un individu sur la lecture de son enfance jusqu’à l’âge adulte.

Problème : gestions territoriales différentes.

Des actions de promotions de la lecture existent telles que : « tous ensemble pour un pays de lecteurs », le quart d’heure de lecture, mais ne sont pas adoptées partout.

Une étude récente dans livre hebdo a démontré qu’aucune manifestation littéraire n’est rentable.

Offert : un livre pour les vacances (Fables de Lafontaine), à destination des élèves de CM2.

Aux états Unis, le livre audio connaît un gros succès et dépasse le livre numérique qui est en perte de vitesse même en France.

Le livre n’est pas menacé. Beaucoup de nouveautés, peu de classiques.

Actions libraires du sud : prix PACA.

“Les escapades littéraires” est devenu « entre livres ».

Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal