Généralités sur le dispositif TraAM
 
Sous l'égide de la DNE A2 ( Direction du Numérique pour l'Education ), le dispositif TraAM permet de mettre en valeur et augmente la visibilité des projets innovants en documentation menés par les académies. Il permet également aux académies de constituer ou de continuer à faire fonctionner des groupes de travail, de développer des échanges inter -académiques et/ou avec des partenaires extérieurs à l'Éducation nationale.
 
Un appel à proposition autour de grands thèmes est envoyé aux académies. Ces dernières proposent la participation d'équipes disciplinaires ou pluridisciplinaires sur ces différents thèmes.

Le regroupement des équipes de différentes académies autour d'un même thème permet de réaliser une mutualisation inter -académiques de la réflexion et des pratiques.
Un certain nombre de ces actions impliquent des documentalistes et les CDI. Les académies de doivent de produire un document de synthèse comprenant la présentation du projet, les objectifs, la mise en oeuvre, les outils utilisés, l'évaluation, les difficultés rencontrées,  les plus -values élèves, les plus -values enseignantes, les perspectives.
 
 Mutualiser la réflexion et les pratiques
Les actions mutualisées, pilotées par le bureau des usages et des services numériques de la sous direction des technologies de l'information et de la communication s'inscrivent dans le cadre du développement des usages des TICE et de leur généralisation dans les disciplines.
 

Jouer avec les QRcodes pour la prévention
sur les dangers d'Internet

Séance jeu @h... social ! 2.0

Sensibilisation à une utilisation raisonnée des réseaux sociaux
 
  • En amont :

- Avec les élèves : Les élèves ont bénéficié d'une sensibilisation aux dangers de l'Internet en 6e. Nous avons fait intervenir l'Equipe Académique de Sécurité de l'académie. L'intervention donne lieu ensuite à un débat en classe puis à une évaluation.
- Avec l'équipe : préparation de l'intervention et approfondissement des notions

  • Séance réalisée avec 4 classes de 5e.
  • Co -intervention : assistante sociale et professeur documentaliste
  • Durée : 1h30
  • Lieu : CDI
  • Matériel :

- deux plateaux de jeu @hsocial
- des tablettes tactiles équipées de lecteurs de QRcodes
- une connexion wifi

  • Le socle commun de compétences :

Compétence 4 : la maîtrise des techniques usuelles de l'information et de la communication > protéger sa personne et ses données > je protège ma vie privée.

Compétence 6 : les compétences sociales et civiques > respecter quelques notions juridiques de base > utilisation responsable des réseaux sociaux.
  • Notions abordées :
- maîtriser son identité numérique, e -réputation
fonctionnement des réseaux sociaux : législation et paramétrages
- notions juridiques de base
- différence vie privée/vie publique
- cyber -harcèlement
- respect
- géolocalisation des smartphones
- fonctionnement et utilité des QRcodes
 
  • Présentation du jeu

- Le jeu : http://ahsocial.com/#/title

- Le plateau de jeu :
plateau_jeux_qr-2

- les  QRcodes permettent une mise à jour chaque mois des réponses par l'éditeur du jeu.
  • Déroulement :

Le jeu a été acheté par deux établissements voisins. Nous avions donc la possibilité d'avoir deux plateaux de jeu pour notre intervention.

Nous avons choisi de diviser les classes en deux groupes. Chaque demi -classe pouvait jouer sur un plateau de jeu avec un adulte (professeur documentaliste ou assistante sociale). Nous avons sélectionné les profils du jeu (six profils proposés), puis constitué des équipes au sein des demi -classes. Les équipes ont choisi des noms.

La popularité :

Les cartes de popularité soulèvent des questions :
pourquoi ce statut donne -t -il lieu à des commentaires négatifs ? comment faire pour s'exposer moins au regard et à la critique ? pourquoi perd -on des points de prudence en affichant une photo ?

Elles permettent donc d'aborder avec les élèves les notions indispensables mentionnées plus haut :
maîtriser son identité numérique, e -réputation
- différence vie privée/vie publique
- cyber -harcèlement
- respect
- géolocalisation des smartphones

L'obtention des points de popularité se fait de façon tout à fait aléatoire puisqu'il s'agit d'un jeu. cela provoque des réactions d'injustice chez les élèves et permet d'aborder l'aspect tout à fait incontrôlable de la maîtrise de son identité numérique.

La prudence :

Lorsque les élèves répondent bien aux questions, ils gagnent des points de prudence.
Les questions sont mise à jour de façon régulière. Elles permettent à l'enseignant d'aborder les notions suivantes :
- fonctionnement des réseaux sociaux : fonctionnement légal et paramétrage
- notions juridiques de base
- différence vie privée/vie publique
- cyber -harcèlement

Contre toute attente, ce ne sont pas les élèves les plus studieux qui ont remporté la partie. Il s'agit d'un jeu. Le facteur chance est donc à prendre en compte. L'évaluation ne se fera donc pas en fonction du score des équipes mais bien en fonction de la qualité des réponses données aux questions prudence. 

En revanche, ces séances nous ont permis de faire le point sur les connaissances des élèves,  et d'élargir aux autres réseaux sociaux récents
 
Prolongement possible :
Faire compléter le jeu par les élèves en créant de nouveaux QRcodes pointant vers des contenus additionnels : vidéos, nouvelles questions, nouveaux réseaux sociaux.
 

Ce projet est né à la suite d'une réflexion de bassin (BEF de La Seyne) initiée en 2012 -2013, il a été expérimenté sur le collège Henri Wallon dans le cadre des TraAM (travaux académiques mutualisés) en 2013 -2014.
 
I. Constat initial
Les professeurs documentalistes, en partenariat avec les professeurs de lettres (ou d'autres disciplines), mettent en place chaque année des rallyes -lecture au sein de leurs établissements, voire inter -cycles et inter -établissements.  Ces rallyes -lecture prennent la forme de Q.C.M, mots croisés, mots fléchés ...
L'objectif de ce type de séances pédagogiques est de développer l'appétence des élèves pour la lecture, et de vérifier la compréhension effective des textes, sous la forme de questionnaires ou de jeux.
 
La plupart du temps, ils se font sur support papier.
Quelquefois, ils se réalisent grâce à des outils dédiés tels que :
 
A voir sur le site du Canopé de l'Académie d'Amiens ; 4 outils de QCM participatifs en temps réel avec analyse de résultats
 
Sur support papier, le traitement des réponses est lourd. D'autre part, la mutualisation entre établissements est rendue difficile, à moins de mettre le questionnaire à disposition en téléchargement sur un site.
Sur les outils cités ci -dessus, les questionnaires, ou mots croisés, mots fléchés, sont visibles par tous, et les élèves peuvent ainsi s'échanger les résultats, au fur et à mesure de la lecture des ouvrages.
 
L'utilisation d'une plate -forme d'apprentissage (Moodle), nous est donc apparue adaptée pour la mise en place de ces rallyes lecture, non seulement pour le traitement rapide des réponses des élèves, mais également pour la mise à disposition de la ressource et la mutualisation. En effet, la ressource une fois créée reste disponible sur la plate -forme, mais peut être cachée pour un certain type d'utilisateurs, et donc ouverte au moment où le professeur le décide.
 
Une fois les questionnaires ou jeux créés autour des livres, le plus souvent ils sont disponibles dans un classeur, avec un nombre considérable de photocopies. Lorsque la ressource est numérique, elle peut -être rajoutée en ressource liée dans BCDI, cependant l'accès à cette ressource est assez difficile.
L'utilisation des QRCodes nous est donc apparue une solution rapide d'accès à la ressource numérique créée sur la plate -forme Moodle.
 
II. Scénario pédagogique Collège Henri Wallon
 
Ces séances ont été organisées dans le cadre du Prix littéraire des jeunes lecteurs de La Seyne sur Mer. Le rallye lecture a été organisé en fonction du niveau des élèves, à savoir un pour les 6e -5e, et un pour les 4e.
 
Type d'établissement : Collège Eclair, Rep +
Disciplines impliquées : lettres / documentation
 
Ressources numériques utilisées :
E -sidoc
Moodle
 
Outils TICE utilisés :
Ordinateurs
tablettes avec connexion Wifi
 
Compétences B2i :
S'informer, se documenter
- Identifier, trier des ressources
- Chercher et sélectionner l'information demandée
- Savoir exploiter la structuration d'un document numérique afin d'accéder avec efficacité aux informations recherchées
 
Communiquer, échanger
- L'élève s'exprime sur le web, en respectant la pluralité des opinions, la dignité de la vie privée des autres. Il est capable de critiquer dans le respect des règles.
 
Pré -requis : l'élève sait lire une notice documentaire sur E -sidoc
 
Objectifs de la séquence :
- Développer l'appétence des élèves pour la lecture/écriture et s'approprier un patrimoine littéraire pour la jeunesse.
- Savoir exprimer ses goûts littéraires et en laisser des traces numériques.
- Développer le sens critique des élèves en s'appuyant sur la compréhension fine de l'histoire.
 
Objectifs info -documentaires :
- savoir utiliser des outils du web 2.0 pour enrichir des contenus papier (notion de document enrichi)
- apprendre à construire son environnement informationnel en y introduisant la notion de réalité augmentée.
- amener les élèves, par l'utilisation des QRCodes renvoyant à des ressources disponibles dans Moodle, à se forger une culture littéraire.
 
Productions attendues :
Réponses au QCM sur Moodle, publication de la critique et du QCM sur le blog du prix littéraire.
 
 
Séquence sur 3 séances :
Séance 1 : Découverte de la plate -forme Moodle, onglet "Documentation, Prix littéraire". Découverte des ressources pédagogiques mises à disposition, réalisation et dépôt des critiques littéraires et QCM créés pour défier les élèves des autres classes.
 
Séance 2 : Principe de fonctionnement des QRCodes, accès aux QCM à remplir sur la plate -forme Moodle via les tablettes, en fonction des ouvrages de la sélection du prix littéraire. Publication des critiques littéraires sur le blog du prix littéraire des jeunes lecteurs de La Seyne sur Mer.
 
Séance 3 : Découverte, via un QRCode, de la liste des ouvrages dont les QCM sont disponibles sur la plate -forme. Recherche des ouvrages sur les rayonnages en fonction de la notice E -sidoc. Au préalable, le professeur documentaliste a inséré un lien, derrière la couverture du livre disponible dans Moodle, vers la notice E -sidoc, ce qui permet à l'élève d'accéder plus facilement à la ressource avec la tablette. Constitution de paniers sur E -sidoc avec les ouvrages qui pourraient correspondre aux goûts des élèves.
 
Evaluation :
- formative (questionnaire de lecture et réalisation, publication des travaux autour des livres).
- quantitative : statistiques de prêts
 
Bilan : Facilité de mise à disposition des ressources via la plate -forme Moodle et les QRCodes (seul point négatif, la nécessité de s'identifier sur la plate -forme avant d'accéder à la ressource).
Incitation à la lecture : les élèves ont emprunté un certain nombre de livres qu'ils avaient préalablement insérés dans leurs paniers, documents sur lesquels il y avait des QRCodes, et pour 40% d'entre eux, sont allés jusqu'au bout de la lecture en répondant aux questionnaires mis à disposition sur Moodle.
 
III. Projet de bassin
Afin d'enrichir les plate -formes d'apprentissage des établissements, et partant du constat que tous les professeurs documentalistes réalisent des productions autour des livres (jeux, questionnaires), il a été proposé, au niveau du bassin de La Seyne, de créer ces jeux, questionnaires, sous format numérique, à partir de la plate -forme Moodle, en fonction d'un tutoriel qui s'enrichira au fur et à mesure des retours d'expériences et de l'évolution de la plate -forme. Chaque professeur documentaliste, une fois la ressource créée, exportera son document, de manière à le rendre disponible aux autres enseignants, qui pourront l'adapter au niveau de leur établissement.
Une première mutualisation a eu lieu cette année entre les collèges Jean l'Herminier et Henri Wallon.
 
IV. Tutoriel pour Moodle
Le tutoriel, disponible en téléchargement, explique comment créer un QCM sur la plate -forme Moodle et l'exporter pour le partager avec d'autres professeurs -documentalistes.
Ce document a été réalisé en partenariat avec M. Roux, animateur DANE.
Pour la création de mots croisés, mots fléchés, mots mêlés, il faudra attendre le déploiement de la nouvelle version de Moodle.
 
V. Evolution envisagée autour de l'utilisation des QRCodes
Ces QRCodes peuvent être ajoutés dans la notice BCDI (en recopiant le code dans le résumé) lorsque ces livres sont numériques (cf exploitation pédagogique de la bibliothèque LiLi ou de la bibliothèque numérique du Canopé de Nice).
 

 
 
 
 
Cet article a été réalisé dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés (TRAAM) entre les Académies de Caen (Thomas Rattier), Nice (Géraldine Mocquais, Corinne Christophe, Caroline Soubic), Orléans -Tours (Nadia Lepinoux -Chambaud) et Toulouse (Anne Delannoy, Florence Canet). L'objet de cette mutualisation a tourné autour de la Réalité augmentée et des QRCodes, comment enrichir un document par le numérique avec des contenus virtuels, et comment "mettre en oeuvre un projet info -documentaire ou de promotion de la lecture avec la réalité augmentée et les QR Codes". Il permet de conclure les échanges menés entre les participants de septembre 2012 à juin 2014 et de rendre compte de leurs expérimentations.
 
Voici le sommaire de l'article en téléchargement
 
Sommaire de l'article :
 
1. Définitions et usages
 
a. Définitions
- Réalité enrichie
- Réalité augmentée
 
b. Usages
- Précautions d'emploi
- Exemples d'usages avec des QR codes
- Des exemples de livres enrichis
- Des exemples de parcours culturels
 
2. Scenarii pédagogiques
 
- Des exemples dans l'enseignement, avec le professeur documentaliste (mis en avant ci -dessous). 
- D'autres exemples dans l'enseignement
 
3. Quels outils utilisés pour monter un projet ? 
 
- Des outils pour lire les QRCodes sur tablette ou smartphone
- Pour générer des QRCodes
- Pour visualiser du contenu en réalité augmentée
- Pour créer des contenus en réalité augmentée
- Réalisation de ressources avec le logiciel Scenari
 
Conclusion et perspectives
 
Nos travaux :
 
Nos scenarii et travaux
Académie de Toulouse

Académie de Toulouse

Académie de Caen

Les CM2 chassent les trésors du C.D.I (séquence Moocdoctice)

Académie de Nice

Académie de Nice

Académie de Nice

Académie d'Orléans -Tours

Exposition au C.D.I en réalité augmentée (N. Lépinoux -Chambaud) ; à voir Diaporama de présentation
Académie d'Orléans -Tours

Académie de Toulouse
Académie de Nice
 
Des QRCodes au C.D.I (G. Mocquais)
Académie de Nice
 
Académie de Nice
 
Académie de Nice
 
Un grand merci à Nadia Lépinoux -Chambaud (académie d'Orléans -Tours) pour la gestion et la mise en forme du dossier.
 
 
 
 
 
 
 

Dans le cadre des TraAM (Travaux Académiques Mutualisés), un groupe d'enseignants a mené une réflexion autour de l'accompagnement, des apprentissages, qui pouvaient être dispensés sur le Centre de Documentation par les professeurs documentalistes, en partenariat avec les enseignants disciplinaires, en utilisant des outils nomades. 
 
1. Les utilisations de la tablette pour les élèves à besoins éducatifs particuliers
 
Les situations peuvent être différentes en fonction des besoins des élèves et des projets pédagogiques des classes.
 
- L'usage des tablettes peut remplir un rôle d'appui à la pratique méthodologique des cartes heuristiques. En effet, pour des élèves à besoins éducatifs particuliers (dyspraxiques, dysorthographiques, dyslexiques ...), l'utilisation de la carte heuristique permet de synthétiser les idées. Dans le cadre de travaux de groupe, l'utilisation de ces cartes sur outils nomades (avec les applications Mindomo, Mindmister ...), permet d'organiser hiérarchiquement l'information du groupe, et apporte ainsi une plus -value au travail en îlot. 
 
- Lors de travaux de recherches documentaires, de visites d'expositions ou de rencontres (auteur, présentations de métier, réunions...), l'outil nomade devient le support idéal pour la prise de notes en direct grâce à une application de "cartes heuristiques", elle -même très efficace pour apprendre à organiser et à synthétiser l'information, avec la plus -value de la fonction tactile sur l'organisation de la carte réalisée.
 
- Il pourra s'agir, avec la tablette, de consulter de ressources, notamment de contenus enrichis tels que les enregistrements sonores, via des QRCodes (enregistrement d'un texte). L'accès à la ressource en sera donc direct, sans lancement de navigateur et recherche d'URL.
 
- Il pourra également s'agir d'insérer un QRCode vers une production numérique réalisée par des élèves à besoins éducatifs particuliers, dont l'objectif est de valoriser le contenu produit, permettant de travailler sur l'estime de soi, facteur de réconciliation avec le système scolaire.
 
- La mise à disposition d'une bibliothèque numérique, accessible via le catalogue documentaire, peut permettre également à ces élèves d'avoir du contenu mieux adapté, avec la possibilité de zoomer, annoter, surligner, les passages qui pourraient ensuite être approfondis dans le cadre de la classe, voir enregistrés en audio pour une exploitation plus efficace.
 
- Les tablettes étant à disposition au CDI, les élèves peuvent venir poursuivre un travail commencé sur des heures où ils n'ont pas cours, puis montrer à leurs camarades le travail accompli dans le cadre de la classe et ainsi faire naître curiosité et motivation auprès des autres collégiens.
 
- L'utilisation d'un réseau social avec l'application installée sur la tablette pour enrichir les productions numériques autour de la lecture, permet aux élèves de se repérer plus facilement, et, grâce aux notifications reçues, d'apporter des réponses aux commentaires déposés par les utilisateurs du réseau (ici Pinterest). 
 
2. Les postures observées
 
L'expérience menée cette année montre que la tablette n'est pas l'outil approprié pour tous les élèves à besoins éducatifs particuliers, 10% des élèves préfèrent utiliser l'ordinateur pour consulter des ressources, ou même produire du contenu. De plus, pour certains élèves à besoins spécifiques, en particulier les dyspraxiques, un accompagnement par un ergothérapeute pour manipuler la tablette est recommandé et peut s'avérer indispensable.
Sur les élèves utilisant la tablette au CDI, il a été observé une modification des attitudes et habitudes de travail scolaire. (par exemple, les élèves se sont installés de préférence sur les chauffeuses pour travailler, plutôt que devant une table, en étendant leur matériel par terre ou à côté d'eux, en s'appropriant ainsi l'espace et les lieux différemment.)
 
Témoignage d'un élève dys (sur audacity) suite à l'expérimentation menée sur le collège Henri Wallon à la Seyne
 
 
 
 
 
4. Bibliographie
 
o "Atelier expérimental : cartes et dyslexie". L'Ecole numérique, CNDP [En ligne], 2013. Consulté le : 22/04/2014. Disponible sur : http://www.cndp.fr/ecolenumerique/tous -les -numeros/boite -a -outices/la -visioconference/article/article/atelier -experimental -cartes -dyslexie.html
o Aider l'élève dyslexique au collège et au lycée : propositions d'aménagements pédagogiques. CRDP du Nord Pas de Calais, 2010. 1 vol. 188 p. et 1 cédérom. ISBN 978 -2 -86623 -544 -4
o Dix sur dys : site internet d'informations et de ressources sur la dyslexie -dysorthographie à l'usage des enseignants [en ligne] [consulté le 9 juin 2014] disponible sur : https://sites.google.com/site/dixsurdys/
o Golliet, Odile. La dyslexie, prise en charge à l'école et à la maison. , 2012. 1 vol. 146 p. ISBN 978 -2 -95400 -200 -2
o Lesince, Magali. Expérimentation tablettes au CDI Donneurs de voix [en ligne] [consulté le 9 juin 2014] disponible sur : http://calameo.com/books/00164247978b2ef56b6e2
o Les dysponibles : réseau de formateurs "dys" de l'académie de Nice [en ligne] [consulté le 9 juin 2014] disponible sur : http://lesdysponibles.weebly.com/  ;
o Pouhet, A., S'adapter en classe à tous les élèves dys, CRDP Poitou -Charente, 2011. 1vol. 244 p. ISBN 978 -2 -8142 -0288 -7
o Rief, Sandra et Stern Judith. La dyslexie : guide pratique pour les parents et les enseignants. Chenelière éducation, 2011. 1 vol. 306 p. ISBN 978 -2 -7650 -3101 -7
o Soubic, Caroline. Lectures et dyslexie : l'apport de Pinterest et de la tablette in Doc@zur [en ligne], juillet 2013 [consulté le 9 juin 2014] disponible sur : http://www.ac -nice.fr/docazur/spip.php?article863
o
o Les tablettes et les troubles des apprentissages (dys). DANE NICE [En ligne], 2014. Disponible sur : http://www.ac -nice.fr/dane/innover -avec -le -numerique/tablettes -tactiles/tablettes -et -dyslexie
 
 
 

discipline : IRD
classe concernée : 6eme
effectif : demi classe
durée : 2 séances de 50 mn
intervenant : professeur documentaliste
lieu : CDI

objectif :
Évaluer la fiabilité d'un site Web grâce à sa source
 
Compétence du socle : C4.4 : Je sais relever des éléments me permettant de connaître l'origine de l'information (auteur, date, source...).
Compétence B2i : 4. S'informer, se documenter :Il sait relever des éléments lui permettant de connaître l'origine et d'évaluer la fiabilité/validité de l'information (source, date, etc.).

objectif de la séquence :
- permettre aux élèves de constater qu'ils ne savent pas toujours valider la fiabilité de l'information,
- élaborer avec les élèves une grille d'analyse des sites

notions développées :
- fiable : « auquel on peut se fier, en qui on peut avoir confiance » (source : larousse.fr)
- source d'information : origine de l'information

matériel :
- une connexion Internet wifi
des tablettes équipées d'un lecteur QR : par exemple QR Reader pour iPad et android :
https://itunes.apple.com/fr/app/qr -reader -for -ipad/id426170776?mt=8
https://play.google.com/store/apps/details?id=uk.tapmedia.qrreader
- un vidéoprojecteur (avec dispositif airplay de préférence) : l'airplay permet de donner la recopie vidéo aux élèves au cours de la correction, d'afficher directement les sites après avoir scanné les codes QR. 

matériel pédagogique :
- 8 « cartes » QRcodes qui pointent tous vers des sites canulars (voir tableau QRcodes à scanner) :

1 . Graines de menhirs
2. Odyssée
3. Rhinograde
4. Vieux Site Internet  
5. Lac d’Annecy      
6. Le dahut
7. Empire d’Alneae  
8. Saint Pixel

- distribution d'un tableau de réponse (version papier ou numérique si les élèves disposent chacun d'une tablette)

déroulement de la première séance :
- définition des termes (5mn)
- explication des consignes pédagogiques, présentation du fonctionnement des QRcodes (5mn)
- travail en binômes
- distribution des cartes : échange toutes les 5mns (40mns)
- mise en route du chronomètre
- ramassage des copies

déroulement de la deuxième séance :
- annonce aux élèves de la non fiabilité de tous les sites
- correction : élaboration d'une liste des indices commune

Les critères de validation à faire émerger : 
Introduction du questionnement quintilien : 
- OÙ (l’information est -elle publiée) ?
les indices contenus dans l’adresse url: site personnel, site d’un organisme reconnu, site d’une entreprise commerciale?
- QUOI?
de quoi parle le site? l’information est elle vérifiable?
- POURQUOI (l’information est -elle publiée)?
comprendre l’objectif du site : commercial/publicitaire, pédagogique/éducatif, informatif, ludique
- QUI?
l’auteur a -t -il signé son article?
peut -on le joindre?
est -il possible de le googliser pour valider son expertise?
- QUAND?
la date de publication est -elle affichée?
est -ce que la recherche porte sur une information récente?
- COMMENT?
l’information est -elle bien organisée dans le site (plan/sommaire)?
le site contient -il des fautes d’orthographes?
 
plue value des QRcodes :
- rapidité d'accès aux sites internet
- nouvelle technologie : nouvelle motivation des élèves
- la lecture des adresses URL n'est plus obligatoire. Cela permet également de constater et de faire constater aux élèves leur méconnaissance de la typologie des adresses URL.