flch « Our favorite Liberty ». La VIe flotte et la Côte d’Azur : tableau d’une « Petite Amérique » méridionale (1948-1967), Cahiers de la Méditerranée, 98 | 2019.

Article de Mme Molines, professeure d’histoire et de géographie au Centre International de Valbonne, tiré de ses travaux de thèse La Côte d'Azur et les Américains : un territoire réinventé (1917-1967)

    

Entre 1948 et 1967, les ports azuréens accueillent un nombre important de navires appartenant à la VIe flotte des États-Unis, associée aux forces terrestres et aériennes de l’OTAN basées en Europe occidentale. Chaque escale est l’occasion, pour les équipages, de se reposer et de découvrir la région. Villefranche-Sur-Mer devient le port d’attache du navire-amiral de la flotte. Ses officiers rejoignent, à chaque retour de mission, leurs familles installées dans la commune et ses environs. Cette présence militaire américaine contribue à la formation d’une communauté au fonctionnement original, dont le niveau d’ouverture au territoire semble relativement élevé. À l’instar des autres « Petites Amériques » que constituent les bases américaines de l’OTAN en France durant la Guerre Froide, ses conséquences économiques territoriales et culturelles sont nombreuses. 1967, année du retrait français du commandement intégré de l’OTAN, marque le départ des familles américaines, dont certaines gardent encore aujourd’hui des liens très forts avec la Côte d’Azur.

pdf tlgt