Nuit des Musées 2018 au musée archéologique de Cimiez

Samedi 19 mai 2018, les élèves de 5ème 3 et les élèves de 3ème 8 latinistes ont participé à La Nuit des Musées.

Les jeux et l’enfance : une performance artistique réalisée par les élèves de 5ème 3.

Les élèves de la classe ont participé à un projet mené par Mmes CONFETTI et HETES.

Au programme : une réflexion autour du quotidien romain à Cemenelum, devenu Cimiez aujourd’hui.

Pour avoir la matière nécessaire à leur réflexion, les élèves ont d’abord participé à une animation organisée par Olivier Ghiringhelli au musée archéologique. A partir de cette visite, ils ont réfléchi sur les histoires qu’ils souhaitaient raconter et se sont interrogés sur la meilleure manière de le faire.

Certains ont pris le parti de réaliser de petits stop-motion, d’autres ont eu l’idée de partir sur des lanternes magiques revisitées.

Ce sont ces réalisations qui étaient proposées  au musée archéologique de Cimiez, dans le cadre de La classe L’œuvre, durant la Nuit des Musées, samedi 19 mai.

Des élèves étaient là afin d’expliquer aux visiteurs les enjeux d’un tel projet. Comme l’a souligné justement M. Ghiringhelli, qui est d’ailleurs intervenu plusieurs fois au collège afin de vérifier la véracité historique des ouvrages des élèves, il n’est pas uniquement question de s’amuser mais aussi d’apprendre. Les élèves ont eu à cœur de bien jouer le jeu et ont réalisé des travaux de qualité. Les objets présentés dans les stop-motion ou sur les images des lanternes magiques ont tous été validés et représentent bien les objets vus au musée, même s’ils sont sortis de leur contexte antique.

Il est à noter que les élèves ont tout fait par eux-mêmes : création, mise en image et en voix, montage et même musique !

Bravo à eux ! Je les remercie de leur investissement et de leur travail.

Mme CONFETTI

 

Les élèves de 3 ème 8 latinistes ont réalisé un court métrage autour de la thématique des jeux dans l’Antiquité romaine

Les élèves ont travaillé avec Olivier sur les différents jeux qui rythmaient la vie des Romains et ont ensuite travaillé en classe sur un scénario qui pourrait les actualiser et les mettre en valeur.

Ils ont réalisé ensuite leur court-métrage dans l’enceinte même du site. Si l’amusement et la joie étaient bien au rendez-vous, ils ont été particulièrement rigoureux lorsqu’ils ont tourné les scènes des consignes des jeux et ont veillé à ce qu’elles soient bien claires. ils n’ont jamais oublié que l’objectif de ce tournage était d’apprendre.

Certains étaient présents samedi et se sont prêtés volontiers au jeu de la médiation.

Je les remercie pour leur implication et salue le travail des réalisateurs !

Mme CONFETTI

Si vous souhaitez admirer les films et les œuvres réalisées par les élèves, suivez ce lien et téléchargez-les. Réalisées dans un cadre pédagogique, nous vous rappelons qu’il est interdit de les mettre sur un réseau social quelconque ou d’en user de manière malhonnête.

https://we.tl/6Rp54LMqta

Ce lien ne sera plus valide à partir du 26 mai.

 

Des BD qui parlent d’Antiquité et de Modernité !

Nous avons au collège des élèves qui ont un sens artistique et un sens du travail très développé !  En voulez-vous une preuve ? Observez ces quelques images ! Ce sont des planches de BD réalisées par des élèves de 6ème. Elles seront exposées au CDI et devant la salle D03. De quoi parlent-elles ? Elles font le lien entre les mythes de l’Antiquité et le livre Percy Jackson.

Je profite de ce post pour remercier les parents qui, je le sais, accompagnent très souvent leurs enfants dans la réalisation des travaux demandés dans le cadre du cours de Français !

Bonne lecture !

Mme CONFETTI

Une création manga !

Au collège, certaines de nos élèves sont très créatives ! Déjà plongées dans l’écriture de leur propre manga, elles ont la gentillesse de nous présenter leur héroïne. Merci les filles !

Son nom est Sachiko !  Vous aurez certainement l’occasion de la découvrir en librairie un jour prochain…

Hunger Games : Les ressemblances entre Katniss et Thésée

Présentation de Thésée :

C’est un héros de la mythologie grecque.

Thésée est le fils d’Egée, roi d’Athènes. Tous les 9 ans  les athéniens doivent offrir 7 jeunes filles et 7 jeunes hommes en sacrifice à Minos, roi de Crête, afin d’honorer leur dette suite à leur défaite lors de la guerre qui les opposa. Minos les enferme dans le Labyrinthe, construit par Dédale, dont personne ne réussit à trouver la sortie. A l’intérieur se trouve le Minotaure : un monstre au corps d’homme et tête de taureau qui se nourrit de chair humaine. Aucun jeune n’est ressorti vivant. Par soucis d’égalité, les 14 jeunes sont tirés au sort parmi les athéniens.

Mais Thésée se porte volontaire car il veut aller tuer le Minotaure afin de faire cesser cette barbarie, et ainsi sauver les jeunes athéniens. Lorsqu’il arrive en Crête, Arianne, la fille de Minos, tombe amoureuse de lui. Pour l’aider à ressortir du Labyrinthe, elle lui donne une pelote de laine. Thésée entre dans le labyrinthe et tue le minotaure avec son épée. Il réussit à trouver la sortie en suivant le fil de laine qu’il avait déroulé. Puis il libère les autres prisonniers et s’enfuit en bateau vers Athènes. Mais en chemin il abandonne Arianne sur une ile.

 

Présentation de Katniss :

Dans un futur lointain, Katniss est une jeune fille de 16 ans. Elle vit dans le district 12, le plus pauvre de tous les districts de Panem : il s’agit de celui où vivent les mineurs. Son père est mort dans un coup de grisou et elle se charge de nourrir sa mère et sa petite sœur Primrose en allant chasser dans la forêt avec son ami Gale. C’est interdit, mais elle prend des risques pour survivre en chassant avec l’arc que lui avait fabriqué son père.

Tous les ans, chaque district doit donner une fille et un garçon entre 12 et 18 ans au Capitole pour participer aux Hunger Games. C’est un jeu de télé réalité où les 24 concurrents doivent survivre en trouvant leur eau et leur nourriture dans la nature. Ils doivent aussi s’entretuer jusqu’au dernier survivant. Les districts sont obligés de donner 2 de leurs jeunes en sacrifice tous les ans afin de se rappeler leur défaite lors de la révolte contre le capitole. Ils doivent le faire pour prouver leur soumission et pour préserver la paix.

Afin d’être juste, les jeunes sont tirés au sort. C’est Primrose qui va être tirée au sort, alors Katniss va se porter volontaire à sa place pour la sauver. Durant les Hunger Games, elle va se révéler très forte grâce à sa connaissance de la chasse à l’arc (pour se nourrir mais aussi pour tuer ses adversaires.) Elle obtiendra de l’aide des sponsors de la téléréalité mais aussi de Peeta, le garçon du district 12 qui est amoureux d’elle. Elle gagne les jeux avec Peeta. Ils rentrent vainqueurs au district 12, mais Katniss n’est pas amoureuse de Peeta et veut retrouver sa famille et Gale.

 

Les ressemblances entre les deux HEROS :

1)Tous les deux sont des jeunes qui sont donnés en SACRIFICE. C’est une punition contre la rebellion de leur ville/disctrict face à leur ennemi (Crête/Capitole). Ils ne peuvent y échapper sinon ils détruisent la paix.

2)Le sacrifice est sous forme de tirage au sort, pourtant les deux héros vont se porter VOLONTAIRES afin de sauver des vies (Les jeunes athéniens/Primrose).

3) Les mêmes ARMES : bien que Thésée soit un héros de mythologie grecque et que Katniss vive dans le futur, ils se battent et ils chassent avec des armes de l’antiquité (épée, arc). Et les mêmes MONSTRES  (Le Minotaure de Thésée et les chiens Cerbères des autres tribus pour Katniss) qui se nourrissent de chair humaine.

4)Ils vont réussir à gagner grâce à des AIDES :

-Arianne va donner la pelote de laine à Thésée qui lui permet de trouver la sortie du labyrinthe.

– Les sponsors donnent des médicaments (crème brulures, piqure contre l’infection) et aussi de la nourriture à Katniss (pain du district 11, soupe) pour survivre.

– Peeta aussi va aider Katniss dans l’arêne. Ils vont même s’allier pour gagner les Hunger games.

5)Ils vont rentrer en HEROS mais montrer leur INGRATITUDE envers leurs aides :

– Thésée abandonne Arianne sur une ile car il n’est pas amoureux d’elle.

– Katniss repousse l’amour de Peeta car elle n’est pas amoureuse de lui et préfère Gale.

– Elle est aussi très lucide sur le jeu de téléréalité et sait qu’elle ne doit rien aux sponsors qui se servent de la mort des tributs comme d’un divertissement.

6)Ces deux héros vont S’ELEVER CONTRE LE POUVOIR EN PLACE afin d’arrêter les tueries : Thésée en tuant le Minotaure et Katniss en déclenchant l’espoir de changement et donc d’une nouvelle rébellion possible pour les districts.

 

7) Ils croient avoir accompli leur mission mais quand ils rentrent ça se passe (très) mal ( le père de Thésée se suicide/la famille de Peeta se fait tuer et Katniss et Peeta doivent retourner aux Hunger games*).

  • Katniss et Peeta doivent retourner aux Hunger games car c’est la 75ème édition et c’est donc l’expiation (ce sont des Hunger games spéciaux qui ont lieu tous les 25 ans et où les règles sont différentes à chaque fois :

 -25 ans : ce sont les habitants des districts qui votent pour les tributs

-50 ans : Il y a deux fois plus de tributs que d’habitude aux jeux

    -75 ans : D’anciens vainqueurs doivent retourner aux Hunger games)

 

8) Le fait que le père de Thésée se suicide apporte un nouveau point commun aux héros : leur père à chacun sont morts

 

9) Les deux héros doivent accomplir leur mission dans une ARENE: le Labyrinthe pour Thésée et l’arène des Hunger games pour Katniss

 

 

 

Le Labyrinthe construit par Dédale où vit le Minotaure

 

L’arène des Hunger games où vont s’affronter les tributs.

Nathan C.; Sacha M.; Nicolas N

 

 

 

 

 

 

 

Molière inspire nos élèves…Petite scénette !

 Les fourberies de Scapin

Acte II, scène 4

Carle, Scapin, Léandre, Octave

 

Carle – Monsieur, j’ai deux nouvelles à vous apporter. Une heureuse et une mauvaise. La première est que votre femme revient bientôt ; la deuxième est qu’elle est accompagnée.

Léandre – Accompagnée ?

Carle – Accompagnée monsieur. Elle m’a aussi dit qu’elle revenait dans moins de 3h00.

Léandre – Moins de 3h00 ? Je n’aurai pas le temps d’essuyer mes larmes ! Quelle trahison m’a-t-elle fait !

Carle – Elle m’a dit que son compagnon était métis et très rare !

Léandre – Rare ? Peut-être ne suis-je pas assez rare à ses yeux ! Scapin aidez-moi ! Que faut-il faire dans ces conditions ?

Scapin – Oh ! Mon pauvre Léandre je ne saurais vous répondre. Je suis exaspéré d’apprendre cette nouvelle.

Léandre – Aidez-moi ! Je ne sais que faire à cet instant !

Scapin – Moi non plus monsieur ! Je n’ai jamais vécu d’histoire d’amour !

Léandre – Mais que m’est-il passé par la tête ! J’aurais dû y penser plus tôt !

Scapin – Penser à quoi ?

Léandre – Qu’elle n’était pas faite pour moi !

Scapin – Ne dites pas cela voyons ! Vous formiez un magnifique couple !

Léandre – Magnifique ? Alors pourquoi m’a-t-elle trompé ?

Octave – Cela est vrai ! Pourquoi l’a-t-elle trompé si le couple était si « magnifique » ?

Léandre – Eh ! Vous ! N’en rajoutez pas une couche. Je suis déjà assez désespéré comme ça !

Octave – Excusez-moi, Monsieur ! Cela m’est passé par la tête !

Léandre – Ce n’est pas grave ! (Parle tout seul) – Métis ? Rare ? Qu’a-t-il de mieux que moi ?

Scapin – Peut-être est-il plus mature et plus beau que vous ?

Léandre – (Fâché) – Comment ? Ai-je mal entendu ?

Scapin – Cela ne douterait point !

Léandre – (Toujours fâché) – Répétez la phrase que vous avez dit juste avant ?

Scapin – Que vous étiez beau et probablement plus mature que lui ! Qu’y a-t-il de mal à ça ?

Octave – Dis Scapin, tu n’irais pas un peu trop fort avec Léandre ?

Scapin – Non ! Pourquoi je ne dis que la réalité !

Léandre – Excusez-moi Scapin ? C’est la nervosité qui me rend aussi étourdi !

Scapin – Il n’y a pas de mal à ça ! Je comprends tout à fait votre comportement !

Léandre – Je suis perdu ! Sans ma Zerbinette, je suis perdu !

Scapin – Je comprends vos émotions !

Carle – Monsieur ! Monsieur ! J’ai peut-être oublié de vous préciser que son compagnon était un perroquet ! Je vous vois dans un état si désespéré !

Léandre – Un perroquet ?

Carle – Un perroquet monsieur !

Léandre – Vous m’avez fait si peur ! J’ai douté et me suis tourmenté pendant 2h30 pour ça ?

Scapin – Ah ! A la bonne heure !

  FIN

Scapin : de la Comédie Française à Smaïn !

Le théâtre est un art vivant.  Nous en voulons pour preuve le personnage de Scapin. Molière l’inventa mais de comédiens en metteurs en scène, il peut prendre des visages bien différents. Vous en doutez ? Visionnez les pièces suivantes. Vous vous ferez votre propre idée !

C’est J.P Benoît qui est aux commandes de cette mise en scène de 1998. Dans le rôle de Scapin, Philippe Torreton renouvelle et dépoussière le personnage . Denis Podalydès, en Octave, se révèle.

Là, nous sommes en 1994. Smaïn s’attaque au mythe de Scapin sous la direction de J.L Moreau. Une mise en scène datée et déjantée !

Pour ceux qui voudraient la suite :

Pour information, « Les Fourberies de Scapin » sont à nouveau, cette année, au programme  de la Comédie Française. Ce coup-ci, c’est Denis Podalydès qui s’attelle à la mise en scène !

Mme CONFETTI

 

sasha

L’absence de majuscules dans ce texte est volontaire.

l’hiver est doux, l’hiver est calme.

quelque part, dans le noir, quelqu’un pleure. quelque part, dans le silence, quelqu’un souffre. sasha essuie ses yeux à la chaleur de ses paumes. sasha renifle, sanglote. sasha est doux, comme l’hiver. il est doux comme les mains invisibles qui enserrent et lacèrent son cou. sasha est seul, et sasha est triste…mais sasha est loin d’être l’unique.

il est beau, ce garçon. des cheveux châtains, un visage équilibré, la grandeur dans l’âme et la grandeur sur le corps. il est détruit, ce garçon. ses heures d’insomnies se comptent au nombre des lignes flamboyantes dissimulées sous ses pulls. pourtant sasha a tout, mais heureux, sasha ne l’est pas. ou peut-être bien qu’il n’a juste pas de chance. sasha aimerait quelqu’un qui… l’aime, lui offre ses silences, lui offre ses sourires. mais sasha est reclus la plupart du temps dans un coin de sa chambre, ses pleurs muets dans un coin de sa tête. sasha n’aime pas les gens, mais sasha aimerait avoir quelqu’un près de lui.

en attendant cette personne, sasha crie, crie. mais l’écho de ses pleurs s’estompe dans l’air ambiant.

sasha était énervé contre les aléas de la vie. sasha était morne et déplorable. il se demandait comment il était possible qu’un matin il se réveille étranger quand hier lui et son amie formaient un androgyne recomposé.

Conférence Matinée des Langues Anciennes 2 : Les fouilles préventives de la ville de Nice, intervention de S. Morabito

Après nous avoir présenté le service pour lequel il travaille, M. Morabito a fait un tour succinct des dernières trouvailles archéologiques réalisées sur le territoire de la métropole niçoise. Je vous livre ici un digest de ce que nous avons appris.

TRAMWAY LIGNE  2  : STATION GARIBALDI

Photo TRAM-station Garibaldi-Ville de Nice

La décision de fouiller la station souterraine de Garibaldi a été prise suite à un diagnostic (carottage) qui s’est révélé intéressant. Les éléments découverts dans cet espace vont du fond de cabane médiéval jusqu’à l’hypothétique cimetière hellénistique de la ville de Nice.

Dans la partie est de la fouille, les chercheurs ont repéré une fortification médiévale importante aux yeux des Niçois. Il s’agirait du bastion Sincaire, célèbre pour avoir abrité Catherine Ségurane. Ces éléments de tour ont été prélevés et seront rebâtis et mis en valeur dans l’enceinte de la station.

71 cadavres ont aussi été exhumés. Ils appartiennent à différentes époques et vont être étudiés par des anthropologues. Grâce à eux, nous en saurons bientôt plus sur la manière dont vivaient les anciens habitants de Nice.

L’ANCIENNE ÉGLISE DES FRANCISCAINS

Photo- Ville de Nice- Église Saint François

Si nous parlions précédemment d’archéologie sédimentaire, nous allons maintenant évoqué un autre type d’archéologie : l’archéologie du bâti. Ici, il n’est pas question de destruction mais plutôt du retour d’un bâtiment à ses états antérieurs. L’église des Franciscains, place St François, fut très vite occupée après la révolution française. Elle perdit toute vocation religieuse. Les bâtiments furent transformés mais par simple placage . Les archéologues ont ainsi pu, en nettoyant les murs, retrouver des maçonneries qui ramèneraient l’édifice à son état du XIII ème siècle. Tous ces éléments ont fait l’objet d’un scrupuleux relevé pierre à pierre.

https://www.nice.fr/de/nice-en-images/decouvertes-archeologiques-de-l-eglise-saint-francois?type=galleries

LE COUVENT DE LA VISITATION

Photo-Nice Matin-Couvent de la visitation

Situé au cœur du vieux Nice, cet établissement va devenir un hôtel de luxe. Les archéologues ont mis au jour une calade, voie pavée, du XVII ème siècle. Les aménageurs ont décidé de la conserver et de la mettre en avant.

https://www.20minutes.fr/nice/1784655-20160211-images-nice-ancien-couvent-vieux-nice-va-devenir-palace

D’autres découvertes ont été réalisées dans la région. une voie romaine a été découverte à l’école Paule d’Essling et à Vence, le portail du pont-levis du XV ème siècle a été mis au jour. Ces découvertes ont été restituées en 3D.

Sur la colline du Château, par contre, les fouilles sont programmées. Une grande nécropole y a été découverte. On compte pour l’instant 300 tombes qui s’étalent du XV ème ou X ème siècles.

Mme CONFETTI

 

Conférence Matinée des Langues Anciennes 1 : Le service archéologique de la Métropole de Nice, S. Morabito

Le 2 février 2018, M. S. Morabito est venu présenter le service archéologique de la ville de Nice aux lycéens et aux enseignants venus assister à la Matinée des Langues Anciennes du Lycée Masséna. Formé en Lettres Classiques, historien antique, il travaille, aujourd’hui, pour la métropole de Nice et est l’un des rares archéologues sous-marins du territoire français.

Il commence par nous proposer une définition précise du domaine de l’archéologie et de son champ d’intervention. Il distingue les différents types de fouille après avoir évoqué l’importance de la carte archéologique. Qu’est-ce que c’est ? Il s’agit d’une carte sur laquelle sont relevés précisément les vestiges et les lieux présentant un intérêt archéologique. Il nous explique ensuite ce qu’est un diagnostic d’archéologie préventive. Sur un chantier débutant, des archéologues sont dépêchés afin de réaliser des sondages et de déterminer si des vestiges sont présents sur les lieux et peuvent présenter un intérêt. Si nécessaire, peuvent suivre des fouilles préventives. Leur but est de dégager l’essentiel des données présentes sur le terrain en un minimum de temps. N’oublions pas que nous nous trouvons sur des chantiers de BTP.

Comme l’explique très bien M. Morabito, archéologues et entrepreneurs travaillent de concert. Le but est de sauvegarder et d’étudier un patrimoine non renouvelable. Le principe même de la fouille amène de fait à la destructions des niveaux fouillés. L’archéologue est là, avant tout, pour accompagner la collectivité et les aménageurs. Il n’est pas question de retarder le chantier. Les archéologues sont parfois amenés à se transformer en véritables contorsionnistes. Une fois les éléments prélevés sur la fouille, ils vont les étudier en laboratoire, les mettre en valeur, les restaurer, approfondir les recherches mais aussi réaliser un travail de transmission. Conférences, publications dans les revues, exposition sont autant de travaux que vont mener les membres du Service Archéologique de la Métropole.

Très précis, le conférencier nous parle même du cadre légal qui régit les missions de ces équipes. Elles interviennent toujours d’après la loi LCAP de juillet 2016.

Mme CONFETTI