Synthèse académique des TraAMs EMI 2021/2022

L’académie de Nice participe pour la quatrième année consécutive au dispositif des Travaux Académiques Mutualisés en Education aux Médias et à l’Information (TraAM EMI), en partenariat avec les académies de Besançon, Lille et Strasbourg. Il s’agit de la cinquième participation académique depuis la création des TraAM EMI.

Le dispositif des Travaux académiques mutualisés est présenté sur le site Eduscol :  https://eduscol.education.fr/692/les-travaux-academiques-mutualises-traam

La dynamique du groupe permet de créer une réflexion autour de l’acquisition des compétences en lien avec le Cadre de Référence des Compétences Numériques (CRCN) et d’élaborer des scénarios pédagogiques mutualisables, adaptables et ré-exploitables au sein des établissements scolaires. La présentation des projets en réunion de bassin des professeurs documentalistes et la mise en place de formations PAF permettent, aux équipes de direction, aux comités numériques des EPLE, de s’emparer des problématiques étudiées (cyberharcèlement, protection de la vie privée, droits d’auteur,  licences Creative Commons, RGPD).

 

La thématique nationale pour l’année scolaire 2021-2022 : la créativité numérique

En lien avec les propositions 12 (Développer la citoyenneté numérique et renforcer l’éducation aux médias et à l’information) et 13 (Certifier les compétences numériques des élèves) issues des États généraux du numérique pour l’éducation (EGN) et les domaines 3 (Création de contenus) et 5 (Environnement numérique) du cadre de référence des compétences numériques (CRCN), les équipes académiques s’attacheront à analyser et développer chez les élèves des pratiques numériques créatives dans le cadre des apprentissages (écritures numériques, productions mobiles, créations immersives, intelligences artificielles, enseignements hybrides…).

La déclinaison proposée par le groupe académique est la suivante :

Intitulé : Citoyen numérique, créateur et utilisateur de contenus hybrides

 

Introduction :

 

La crise sanitaire a ouvert une brèche, et elle est sans doute un point de départ pour repenser la forme scolaire et en particulier l’hybridation dans l’enseignement. Quelle place peut tenir « l’hybridation de la formation » dans un futur inédit aux formes multiples ?

Comment l’hybridation des enseignements peut-elle générer de la créativité ? Il faut ouvrir une réflexion sur « les formes de mise en relation pédagogique », où le synchrone et l’asynchrone doivent cohabiter intelligemment dans les apprentissages. Il nous incombe aussi de questionner notre rapport au métier, celui d’une forme scolaire du « monde d’avant » telle que l’avait décrit Jean Houssaye.

Les récentes évolutions de l’enseignement placent l’élève au cœur de la stratégie éducative et positionnent l’enseignant en véritable designer.

S’il est clair que la notion de présence à distance est indispensable, tout l’enjeu réside dans la manière dont les professeurs investiront ce nouvel écosystème.

 

Problématique générale

L’acquisition d’une véritable culture numérique par les adolescents leur permet de devenir des citoyens responsables. Comment l’enseignant peut-il accompagner les élèves afin de leur permettre de devenir des citoyens numériques créateurs et utilisateurs de contenus hybrides ?

Trois axes ont été dégagés pour travailler la thématique au sein de notre académie :

 

Axe 1 : Hybridation et culture numérique comme vecteurs et accélérateurs de créativité

Comment l’appropriation de compétences numériques et les possibilités offertes par les outils peuvent-elles développer la créativité des élèves et des enseignants et les amener vers de nouvelles productions ?

  • Réflexion sur la forme scolaire et l’hybridation des apprentissages : classes inversées, parcours hybrides, classes virtuelles synchrone / asynchrone, engagement des apprenants.
  • Réflexion sur les outils numériques au service de la créativité : créations hybrides numériques / papier et pluri-médias.

 

Axe 2 : créativité responsable

Comment envisager la création comme action responsable permettant l’analyse des contenus numériques auxquels l’internaute est confronté ?

  • Thèmes abordés : publications en ligne, capsules vidéos, licences de partage, droits d’auteur, objets multimédia, formats et accessibilité des documents numériques.
  • Observation de la créativité en milieu scolaire : culture du Remix, mashup, ré-appropriation des formats scolaires

Axe 3 : l’éducation aux médias et à l’information, pilier de la formation de citoyens numériques responsables

Comment les enseignants et les élèves peuvent-ils se repérer dans l’écosystème numérique ?

  • Comprendre l’architecture numérique pour devenir citoyen : aspects techniques et programmation, GAFAM, protection, sécurisation, codage des données, Intelligences Artificielles, connaissance et maîtrise des grandes lignes des modèles économiques du numérique.
  • Les supports immersifs pour enseigner l’EMI : jeux, réalité augmentée, avatars…

 

Nos publications : 

Le groupe académique a pu mener cinq projets pédagogiques au sein des établissements scolaires en lien avec ces trois axes. Ils sont publiés sur ce site académique et dans les édubases. Les articles sont accessibles dans la présentation interactive ci-dessous.

Des articles réflexifs ont été rédigés en collaboration entre les académies.

Vous pouvez accéder à toutes nos publications en cliquant sur les liens présents dans le genial.ly ci-dessous :

TRAAM_Bilan-academique-Nice-EMI.pdf (14 téléchargements)

 

 

Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal