Méthodologie du partenariat professeur / intervenant de structure

Organiser une rencontre avec un auteur en partenariat avec une structure culturelle
1 – Les objectifs :
Au niveau de l’établissement scolaire :
– Développer la sensibilité littéraire des élèves
– Donner le goût de lire
– Découvrir une littérature contemporaine de qualité (roman et bande dessinée)
– Mettre les élèves en situation de communication et améliorer leur expression orale
– Permettre un accès plus large à la culture
– Favoriser l’ouverture vers l’extérieur et notamment avec la médiathèque de secteur ou toute autre structure culturelle de proximité susceptible de prendre part au projet.
Au niveau de la structure culturelle (médiathèque) :
– Créer du lien social
– Travailler avec les acteurs du champ politique, culturel, social et éducatif en vue d’un développement culturel
– S’interroger sur la place du livre et de la lecture sur le territoire et dans la société
– Etre un lieu d’accueil, de médiation culturelle au carrefour de tous les questionnements et au cœur d’une réflexion citoyenne
– Etre un lieu de référence à la mémoire et à l’actualité (diversité des collections et des supports).
2 – Un projet interdisciplinaire
La ou les rencontres s’inscriront dans un projet interdisciplinaire qui peut associer un professeur documentaliste, un ou des professeurs de français , un professeur d’histoire géographie ou de langue. Ce projet sera lui même intégré au volet culturel du projet d’établissement.
3 – Les partenaires
En interne :
– Le chef d’établissement
– Les enseignants de lettres mais aussi d’histoire géographie, de théâtre, de cinéma, de langues
– Les services d’intendance
En externe :
– Le service culturel de la ville
– La médiathèque du secteur
– Tout autre partenaire qui peut aider à la réalisation du projet.
4 – L’organisation
– Réunir les différents acteurs (enseignants, personnel de la médiathèque, chef d’établissement ou son adjoint) dès le mois de juin pour définir les grands axes du projet et notamment les objectifs que l’on se fixe, eux -mêmes en cohérence avec les objectifs du projet d’établissement.
– Définir les livres qui seront lus par les élèves.
– Faire des propositions d’ateliers ce qui permettra de contacter très tôt les différents intervenants.
– Prévoir quels seront le ou les auteurs invités, ce qui permet de les contacter dès la rentrée de septembre.
– Prévoir le budget nécessaire et les sources de financement.
– Penser à faire voter ce projet en CA dès le mois de juin.
– Des heures de concertation sont nécessaires pour mettre au point un tel dispositif : voir avec le chef d’établissement comment elles peuvent être rétribuées (HSE, IPE ?)
– Prévoir un dispositif d’évaluation qui permette d’opérer des régulations.
5 – La préparation de la rencontre et des différentes interventions
– Dès la rentrée scolaire planifier l’action et préciser les rôles de chacun.
– Prévoir les ateliers et donc les intervenants.
– Prévoir les moments forts : débats, préparation des rencontres (questions à l’auteur, productions diverses), rencontres, vote…
– Associer la médiathèque : voir quels prolongements sont possibles ?
– Le lieu des rencontres. Le CDI semble être le lieu le plus approprié à l’intérieur de l’établissement. Une rencontre à la médiathèque permet de toucher un public plus large et notamment d’associer les parents d’élèves.
– Réfléchir à la valorisation des travaux des élèves.
– Voir sur quelles heures sera menée cette action : par exemple les heures de module en seconde …
Une rencontre avec un auteur ne s’improvise pas. Elle se prépare bien en amont de façon à ce que :
– Les élèves aient lu le livre.
– Qu’ils aient prévu des questions. Et qu’elles aient été formulées de façon compréhensible et correcte.
– Eventuellement une exposition soit réalisée par les élèves à partir de l’œuvre : exemple des premières de couverture ou affiches de film ou tout autre réalisation à partir d’un des thèmes développé dans le livre.
Le temps de la rencontre : environ 1h30 en lycée.
6 – La communication
En interne :
Affichage dans le CDI, la salle des professeurs, articles dans le journal du lycée.
En externe :
– Articles sur le site du lycée et/ou sur le site du CDI par les différents acteurs du projet.
– Critiques littéraires écrites par les élèves ce qui permet une réponse de l’auteur
– BD ou 1ières de couverture
7 – L’évaluation
– Des concertations régulières sont nécessaires pour évaluer l’action au fur et à mesure et s’adapter aux réactions des uns et des autres.
– Les objectifs sont -ils atteints ?
– Comment remédier aux disfonctionnements ou problèmes rencontrés ?
Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal