Modélisation d’une conférence de l’ONU pour la liaison collège-lycée

Ce projet est à l’initiative du principal du collège Vernier. Proposé à tout le bassin Nice-Trois-Vallées, il ne regroupe cette année que trois partenaires, mais est appelé à se développer. Il consiste à mettre en scène une conférence de l’ONU. Le thème de travail cette année est le même que celui des Nations-Unies : les petits états insulaires en développement (PEID).

Les objectifs généraux de ce projet :

1) Mieux faire connaître le fonctionnement et le rôle des Nations Unies.
2) Améliorer la connaissance du monde contemporain et de ses enjeux.
3) Développer les qualités de communication écrite et orale.
4) Offrir aux jeunes la possibilité d’élargir leur horizon, de se rencontrer et d’échanger leurs idées.

Les élèves doivent représenter un PEID (Petit Etat Insulaire en Développement) ou un état membre de l’ONU pour proposer une résolution dans chacune des trois commissions :

1. Impact de l’élévation du niveau des mers sur les états insulaires
2. Quelle politique de développement dans les états insulaires ?
3. La pollution des océans et son impact sur les états insulaires

Le rôle de l’élève :
1) rédiger un texte de politique générale présentant la position de son pays sur chaque thème.

2/ rédiger une résolution (apporter des solutions concrètes pour résoudre les problèmes posés en commission) et la défendre.
Le rôle des professeurs : il se passe essentiellement en amont de cette conférence. La journée est sous l’entière responsabilité des élèves. Il faut guider les élèves dans leurs recherches et les aider à réfléchir sur les thèmes. Un important travail doit être apporté pour la rédaction, la connaissance des codes de l’ONU (protocole et formulations normées).
Le jour de la conférence :
Des personnalités officielles (cette année, le Consul du Portugal et un professeur de Sciences politiques à Menton) ouvrent la séance. Puis un ambassadeur -élève de chaque pays prend la parole en Assemblée Générale pour présenter sa problématique et ses intentions.
Les participants rejoignent ensuite leurs commissions, sous la responsabilité d’un président de séance qui est un élève plus âgé et formé spécifiquement ; les représentants évoquent leurs difficultés et défendent leurs résolutions. Des points communs peuvent être trouvés, les délégués devront proposer des alliances de plusieurs pays pour rédiger une résolution commune qui sera portée aux voix des membres de la commission.
Par le jeu des alliances, les élèves des différents établissements travaillent obligatoirement ensemble.
Dans un deuxième temps les délégués se réunissent par pays pour faire le point sur les différentes résolutions adoptées.
La journée se termine en Assemblée Générale : présentation des résolutions votées et débats, prix des meilleures résolutions, discours des présidents de commission et remerciements.
Comme dans tout jeu de rôle, les participants doivent être habillés selon des règles strictes : ici les garçons en pantalon de ville, veste et cravate, les filles en jupe ou pantalon long, haut couvrant, chaussures fermées.
Du point de vue de la documentation :
c’est un projet très complet, qui permet de former les élèves à la recherche documentaire, au travail de groupe, à l’argumentation, à la communication orale, à la prise de parole devant un public.
Les séances pédagogiques et documents de travail sont à lire en annexe. Nous avons réparti les élèves par groupes de 3 pour un pays.
-séance 1 : recherches sur les pays
Les élèves, guidés par la fiche_pays, ont fait connaissance avec le pays qu’ils vont représenter (1/2h). En grand groupe, un rapporteur a pris la parole pour le présenter aux autres. Nous avons ensemble fixé les pays sur une Google map projetée.
séance 2 : découverte de l’ONU guidée par la fiche_ONU
Séance 3 : travail sur les résolutions à produire dans chacune des trois commissions. Recherches complémentaires sur les pays.
Séance 4 : comment rédiger une résolution
Séance 5 : rédaction finale des résolutions
Séance 6 : le discours de l’ambassadeur, entraînement à la prise de parole et rappel sur la tenue vestimentaire
Le travail en équipe entre les professeurs, les liens qui se sont tissés entre les élèves sont un point important de la richesse de ce projet.
A LIRE EN PIECE JOINTE : l’interview du principal du Collège Vernier qui est à l’origine du projet
Auteur : Fabienne Rondet
Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal