TRAAM EMI : Parcours de découverte des médias en 2nde GT : s’informer de façon fiable avec les médias du quotidien

Cette séquence a été réalisée dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisées EMI 2019-2020 dont la thématique est « Recherche d’information, web, réseau social, recherche mobile, recherche visuelle, évaluation de l’information ».

Les programmes de la classe de seconde générale et technologique entrés en vigueur à la rentrée 2019 introduisent des évolutions notables dans l’enseignement moral et civique (EMC).

Le nouveau programme d’EMC s’articule autour d’un thème annuel : en 2de il s’agit de la liberté, les libertés. Le programme de 1ère met quant à lui l’accent sur la société, et celui de Tle s’intéresse à la démocratie.

L’autre particularité de ces programmes est de proposer la mise en œuvre d’un projet articulé autour du thème et traversant les 18h de cours annuelles.

Les programmes d’EMC du lycée général et technologique sont accessibles à la consultation sur Eduscol : https://eduscol.education.fr/cid144145/emc-bac-2021.html

A partir de ces préconisations, pour l’année scolaire 2019-2020, Anne-Laure Capolongo, enseignante d’histoire-géographie et d’EMC, et Perrine Le Dûs, enseignante documentaliste, ont proposé à une classe de 2nde du Lycée international de Valbonne (06) un projet associant l’enseignement moral et civique (EMC) et l’éducation aux médias et à l’information (EMI) en co-enseignement sur l’ensemble de l’année, décliné autour des 3 grands axes de l’EMI définis par le CLEMI : savoir chercher, savoir vérifier, savoir publier.

Cadre pédagogique :

  • Élèves impliqués : 2de GT – 36 élèves
  • Professeurs impliqués : Anne-Laure Capolongo, professeure d’histoire et géographie (EMC) – Perrine Le Dûs, professeure documentaliste
  • Durée de la séquence : 18h prévues => 10h effectives + télé-enseignement

Ce parcours croisé EMC/EMI a été organisé en 4 séquences prévues / 3 séquences effectives (les cours ayant malheureusement été interrompus par le confinement national à partir du 16 mars, le projet s’est poursuivi à distance) :

  1. Comprendre comment une information est construite et acquérir des réflexes de vérification : 3h. A partir du parcours Infohunter, les élèves décryptent les différents éléments qui composent une info : la source, l’auteur, le choix des images et des documents, le contexte ; et élaborent une grille d’analyse de l’information médiatique.
  2. Situer ses pratiques informationnelles dans le paysage médiatique actuel : 4h. Partant de leurs propres pratiques informationnelles quotidiennes, les élèves observent les différentes catégories de médias d’information et la façon dont ils mettent en scène l’information.
  3. Libertés et sécurité dans un monde numérique : 6h prévues / 3h effectives + enseignement à distance. A partir de la lecture d’un article de presse portant sur un événement d’actualité, les élèves rédigent un article d’analyse et d’opinion autour de la problématique suivante : « Comment concilier sécurité et libertés dans un monde numérique ? »
  4. Focus sur les réseaux sociaux, les biais informationnels et les bulles de filtre : 3h prévues / annulé (confinement)

Objectifs généraux :

Les objectifs spécifiques sont détaillés dans la présentation de chaque séquence.

Domaine
Compétence
Information et données (CRCN)
1.1. Mener une recherche et une veille d’information
Communication et collaboration (CRCN)
2.1. Interagir
2.3. Collaborer
2.4. S’insérer dans le monde numérique
Création de contenus (CRCN)
3.1. Développer des documents textuels
Utiliser les médias et informations de manière autonome (EMI cycle 4)
  • Se familiariser avec les différents modes d’expression des médias en utilisant leurs canaux de diffusion.
  • Utiliser les outils d’information à disposition adaptés à ses recherches
  • Adopter progressivement une démarche raisonnée dans la recherche d’informations
Exploiter l’information de manière raisonnée (EMI cycle 4)
  • Distinguer les sources d’information, s’interroger sur la validité et sur la fiabilité d’une information, son degré de pertinence.
  • Apprendre à distinguer subjectivité et objectivité dans l’étude d’un objet médiatique.
  • Découvrir des représentations du monde véhiculées par les médias.
  • S’interroger sur l’influence des médias sur la consommation et la vie démocratique.
Utiliser les médias de manière responsable (EMI cycle 4)
  • Se questionner sur les enjeux démocratiques liés à la production participative d’informations et à l’information journalistique.
Produire, communiquer, partager des informations (EMI cycle 4)
  • Utiliser les plateformes collaboratives numériques pour coopérer avec les autres.
  • Participer à une production coopérative multimédia en prenant en compte les destinataires.
  • S’engager dans un projet de création et publication sur papier ou en ligne utile à une communauté d’utilisateurs dans ou hors de l’établissement qui respecte droit et éthique de l’information.
  • Distinguer la citation du plagiat.
  • Distinguer la simple collecte d’informations de la structuration des connaissances.

Outils utilisés :

  • Outils pour communiquer, échanger, collaborer :
    • ENT du lycée : ATRIUM-Sud
    • échanges par emails
    • publication des articles des élèves sur le blog de l’établissement
  • Outils pour produire, coproduire, cocréer :
    • Traitement de texte et de réalisation de diaporamas : suite LibreOffice.
      Rédaction collaborative des articles et correction : suite Libre Office ou documents Framapad
  • Autres :
    Les élèves de 2de et de 1ère scolarisés en région Sud et leurs enseignants ont été dotés d’une tablette numérique Lenovo à la rentrée 2019-2020. L’établissement est équipé d’une connexion wifi. Nous avons utilisé alternativement les salles informatiques ou la salle de classe ordinaire avec les tablettes élèves et un poste prof relié à un dispositif de vidéoprojection.

Evaluation des élèves :

L’ensemble des travaux rendus par les élèves a donné lieu à une évaluation de la part des enseignantes, évaluation critériée non notée accompagnée d’une appréciation portée sur le bulletin scolaire trimestriel.


Présentation détaillée des séquences

Séquence 1 : 3h – Comment une information est-elle construite ?

Objectifs :

  • connaître les éléments qui composent une information
  • comprendre les mécanismes de distorsion de l’information à l’oeuvre dans un récit complotiste
  • acquérir des réflexes de vérification de l’information

Séquence inspirée du scénario pédagogique proposé par Sophie Van Ommeslaeghe (professeure documentaliste, académie de Lille) : http://profdoc.discipline.ac-lille.fr/enseigner/scenarios-mutualises-2/mutualisation-education-aux-medias-et-a-linformation/infohunter

Infohunter est un parcours proposé par l’association de création de contenus pédagogiques Tralalère et le journaliste Thomas Huchon pour le média Spicee. Le parcours destiné aux lycéens propose une vidéo et un parcours pédagogique associé, à utiliser clé en main ou à adapter.

Ici, nous l’avons adapté pour une séquence de 3h, à raison d’une heure par quinzaine. La séquence se conclut par la création collaborative d’une grille d’analyse de l’information médiatique.

Déroulement :

* Séance 1 (salle informatique – 1 ordi par élève ou 1 ordi pour 2) :
  • Présentation du programme de l’année, de l’EMI et du dispositif de co-enseignement mis en place (5’)
  • En classe entière, les élèves regardent la vidéo « Cuba/SIDA : la vérité sous blocus » (7’)
  • Restitution et échanges après le visionnage : les élèves votent, selon les modalités proposées par le scénario pédagogique, sur le caractère important de la vidéo, sa fiabilité, la nature des preuves et leur propension à la partager (5’)
  • Phase de décryptage : par petits groupes (de 3 ou 4), les élèves enquêtent sur un des aspects de la vidéo. Ils effectuent leurs recherches guidés par une fiche élève spécifique selon leur sujet : la source d’une information, le contexte d’une image, l’auteur d’une information, le contexte d’un événement, le contexte d’une information (35’ – à terminer pour l’heure suivante).

 

* Séance 2 (salle de classe équipée vidéoproj) :
  • 2nd visionnage de la vidéo (7’)
  • Restitution orale des décryptages : chaque groupe choisit un rapporteur qui vient rendre compte à la classe des conclusions du décryptage. Les groupes ayant travaillé sur le même sujet interviennent ensemble. (5’ de parole + 2-3’ d’échanges par groupe = 35-40’)
  • Bilan général de la séance : en classe entière, on reprend le vote proposé en début de séance et on observe si les réponses ont évolué. Puis la classe échange de façon informelle sur les éléments à prendre en compte pour vérifier la fiabilité d’une information (10′).
* Séance 3 (salle de classe équipée vidéoproj + tablettes élèves) : Rédaction collaborative d’une fiche « Comment vérifier la qualité et la fiabilité d’une information médiatique »
  • Par groupes de 5 (chaque élève ayant travaillé sur un décryptage différent à la séance précédente), les élèves complètent la carte mentale suivante (30’). Ils peuvent utiliser leurs tablettes pour effectuer des recherches complémentaires.
  • On complète une carte mentale collaborative projetée au tableau. Les enseignantes en profitent pour expliciter certaines notions : média, type de média, ligne éditoriale, source (20’)

 

* Travail à réaliser pour la séance suivante :
  • Les enseignantes construisent une grille d’analyse à partir des cartes mentales réalisées en classe et distribuent, entre les 2 séances, une grille d’analyse et un article de presse à analyser à chaque élève
  • Travail individuel rendu par les élèves lors de la séance 4, évalué, corrigé et commenté individuellement (non noté) pour la séance 5. Critères d’évaluation : précision des réponses fournies, approfondissement des recherches complémentaires, utilisation pertinente des outils proposés.

Article sur lequel réaliser le travail : Léa Sanchez. « La reconnaissance faciale pour s’identifier en ligne inquiète les défenseurs des libertés numériques ». Le Monde, 27 juillet 2019 [en ligne] : https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/07/27/la-reconnaissance-faciale-pour-s-identifier-en-ligne-inquiete-les-defenseurs-des-libertes-numeriques_5494076_3224.html

 

Séquence 2 : 4h – Les médias et moi : mes pratiques informationnelles dans le paysage médiatique

Objectifs :

  • Situer ses propres pratiques informationnelles dans le paysage médiatique
  • Connaître les différents types de médias et leurs modes d’expression
  • Comprendre le rôle joué par les médias dans la mise en scène de l’information et sa diffusion

Séquence inspirée du scénario pédagogique proposé par Christine Cattet (académie de Besançon), Laurence Ouvrard (académie de Nantes) et Cécile Lacrosse (académie de Créteil) dans le cadre du MOOC DocTice (mars 2014) : http://documentation.ac-besancon.fr/sequence-pedagogique-mettre-en-scene-linformation-pour-mieux-la-comprendre/

Les élèves sont amenés à situer leurs propres pratiques informationnelles dans un paysage médiatique dont ils comprennent l’organisation. L’accent est mis sur le travail effectué par les médias pour mettre en scène l’information et la rendre compréhensible.

Déroulement :

* Séance 4 (salle de classe équipée vidéoproj) : Qu’est-ce qu’un média ?
  • Ramassage du travail à rendre (5’)
  • Par groupes de 3-4, les élèves échangent autour des 3 questions suivantes inscrites au tableau (20’) :
    • Comment vous informez-vous sur l’actualité au quotidien ?
    • Quels sont les médias que vous ou vos proches utilisez régulièrement ? Faites-en une liste organisée.
    • Proposez une définition du mot média.
  • En classe entière, les élèves expliquent les choix qu’ils ont fait pour organiser leur liste. On fait émerger différentes catégories de médias et la définition d’un média (15’).
  • Distribution de la fiche élève : on lit ensemble la définition d’un média retenue et chacun complète le tableau avec des exemples (10’).
  • Les élèves se rassemblent par binômes et choisissent le type de média sur lequel ils vont réaliser leur diaporama de présentation (5’).

 

* Séances 5 et 6 (salle informatique – 1 ordi par élève ou 1 ordi pour 2): Comment les médias mettent-ils en scène l’information ?
  • Retour des grilles d’analyse corrigées. Chaque élève prend le temps de lire et comprendre les commentaires faits sur la copie, et de demander d’éventuelles précisions. (5’)
  • Les consignes de l’activité de réalisation d’un diaporama sur un type de média sont lues en classe entière et explicitées si nécessaire (5’). Le diaporama doit être court et présenter les infos suivantes :
    • diapo 1 : type de média et exemples
    • diapo 2 : définition du média et caractéristiques
    • diapo 3 : quels types de sujets sont traités par ce média, quelles sont les rubriques les plus communes ?
    • diapo 4 : comment l’information est mise en scène dans ce média, quels sont les supports utilisés pour rendre l’information compréhensible ?
    • diapo 5 : quelles sont les techniques employées par ce média pour attirer et fidéliser son public ?
  • Les élèves se mettent par binôme et réalisent leur diaporama, accompagnés et guidés par les enseignantes. Ils sont libres de choisir leur outil de présentation (45’ + 45’)
  • Chaque groupe dépose son diaporama sur l’espace commun de la classe sur l’ENT (5’).
* Séance 7 (salle informatique – 1 ordi par élève ou 1 ordi pour 2) : Evaluation des diaporamas par les pairs
  • Les élèves conservent le binôme avec lequel ils ont préparé le diaporama. A l’aide de la grille d’évaluation distribuée, ils observent et évaluent 3 diaporamas réalisés par d’autres élèves, portant sur un type de média qu’ils n’ont pas eux-mêmes étudié (30’).
  • En classe entière, bilan général oral de la séquence articulé autour de 3 questions (20’) :
    • Quelles sont les particularités de chacun des médias observés quant aux supports utilisés ? Quels enjeux cela comporte-t-il ?
    • Quelles sont les particularités de chacun des médias observés quant à la façon dont est mise en scène l’information ? Quels enjeux cela comporte-t-il ?
    • Quelles sont les particularités de chacun des médias observés quant aux techniques employées pour attirer le public ? Quels enjeux cela comporte-t-il ?
  • Les enseignantes récupèrent les évaluations réalisées par les élèves et s’en servent comme base pour évaluer à leur tour les diaporamas avant la séance suivante.

 

Séquence 3 : 3h + travail à distance – Libertés et sécurité dans le monde numérique

Objectifs :

  • Utiliser ses connaissances pour effectuer la lecture critique d’un article de presse
  • Exploiter les outils de recherche d’information en adéquation avec son sujet de recherche
  • Inférer une problématique générale à partir d’un événement d’actualité spécifique
  • Exprimer une opinion de façon organisée et argumentée
  • S’interroger sur les principes et conditions d’exercice des libertés individuelles et collectives.

Déroulement :

* Séance 8 et 9 (salle de classe équipée vidéoproj + tablettes élèves) :
  • Présentation générale de la séquence (5’) : les élèves doivent lire un article de presse (un par binôme) choisi par les enseignantes et ayant un lien avec le thème général « Libertés et sécurité dans un monde numérique ». A partir de cette lecture et de recherches complémentaires, chaque groupe propose une problématique et rédige ensuite un article d’analyse afin de répondre à cette problématique.
  • Les élèves se regroupent par binômes et reçoivent leur fiche élève personnalisée, lue et explicitée en classe entière (10’)
  • Les élèves lisent l’article et en réalisent l’analyse (recto de la fiche élève) puis préparent le sujet et le contenu de leur propre article (verso de la fiche élève) accompagnés et guidés par les enseignantes pour la compréhension (environ 10’ de lecture, 20’ à 30’ pour le verso, 40’ à 60’ pour le verso, selon les groupes et la difficulté de l’article)
  • Chaque groupe propose une problématique, reformulée avec l’aide des enseignantes, avant la fin de la séance 9. Les élèves qui n’ont pas terminé l’élaboration de leur problématique sont invités à l’envoyer par email ou via l’ENT avant la séance 10.

 

* Séance 10 (salle informatique – 1 ordi par élève ou 1 ordi pour 2) :

Au vu de la situation particulière due à la pandémie de COVID-19, cette séance a été la dernière de l’année en présentiel. Elle a donc été principalement consacrée à la préparation de la poursuite du projet à distance.

  • En amont de la séance, les élèves ont pris connaissance via le cahier de textes de leur problématique définitive validée.
  • Les enseignantes présentent Europresse aux élèves et en rappellent le fonctionnement (outil découvert et utilisé plus tôt dans l’année en SNT) (10’).
  • Les élèves recherchent des sources complémentaires via Europresse et sur le web, et constituent la bibliographie de leur article (30’).
  • Ils commencent à élaborer le plan de leur article et à organiser leurs arguments, afin de préparer la rédaction de l’article (10’).

 

* Continuité pédagogique à distance :
  • Les élèves ont eu un délai de 2 semaines pour envoyer leur première version de l’article.
  • Une première correction leur a été proposée à partir des critères d’évaluation définis en amont et rappelés sur la fiche élève.
  • Ils ont eu un nouveau délai de 2 semaines pour envoyer leur version corrigée. Pour la plupart des groupes cette version était la version définitive. 4 groupes ont bénéficié d’une 2e correction donnant lieu à une 3e version.

Les articles des élèves ayant pris en compte l’ensemble des corrections demandées par les enseignantes ont été publiés sur le blog du lycée et diffusés à la communauté éducative via une newsletter hebdomadaire.


Analyse réflexive sur le projet :

  • La configuration inédite de l’année dans le contexte de la pandémie nous a amenées à amputer le projet de sa dernière séquence, portant sur les réseaux sociaux, les biais informationnels et les bulles de filtre. Or, cette séquence nous semblait importante pour donner de la cohérence à l’ensemble et pour renforcer le lien que nous avions commencé à construire avec les élèves entre « pratique scolaire » et « pratique informelle » de l’information. Le projet, sans cette 4e partie, est incomplet et la structuration des connaissances acquises devra être prolongée et renforcée l’an prochain en classe de 1ère.
  • Séquence 1 : le travail de décryptage du récit complotiste mis en œuvre autour de la vidéo d’Infohunter pourrait déboucher vers un travail plus approfondi autour des théories du complot, voire aboutir à la création par les élèves d’images ou vidéos utilisant des mécanismes de distorsion de l’information.
  • Séquence 2 : Une analyse préalable des pratiques d’information des élèves aurait pu être réalisée de façon plus approfondie sous la forme d’un sondage, et aurait permis d’ancrer la séquence plus explicitement dans leurs pratiques réelles.
  • Séquence 3 : Nous avons été très agréablement surprises par la curiosité et l’intérêt dont a fait preuve une grande majorité de nos élèves face au thème « Libertés et sécurité dans un monde numérique ». D’autre part, malgré la réorganisation en urgence de cette séquence et sa poursuite à distance, les élèves ont répondu présents et tous les groupes ont rendu une version 1 de leur article. En revanche, le délai de 2 semaines entre les échanges et le temps de la correction en ont découragé certains, et seule la moitié des groupes a mené la correction de son article jusqu’au bout. Enfin, dans une situation de cours habituelle, nous aurions également attendu des élèves qu’ils illustrent leur article avec des documents sous licence libre, et qu’ils le publient eux-mêmes sur le blog du lycée.

Fichiers à télécharger :

S’informer avec les médias-fiche élève-séq1-1

S’informer avec les médias-fiche élève-séq1-2

S’informer avec les médias-fiche élève-séq1-3

S’informer avec les médias-fiche élève-séq2-1

S’informer avec les médias-fiche élève-séq2-2

S’informer avec les médias-fiche élève-séq3-1

S’informer avec les médias-fiche élève-séq3-2

Auteur : Perrine Le Dûs

Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal