Formation au Parc national de Port-Cros

La formation EDD académique propose plusieurs stages pour vous aider à monter des projets d’éducation au développement durable (EDD). Le partenariat avec un parc naturel est une opportunité pour faire réfléchir nos élèves à la politique de conservation des milieux et des espèces.

Pour former des citoyens conscients des enjeux et responsables de leur environnement, le travail en pédagogie de projet interdisciplinaire est particulièrement efficace. Le stage a permis de présenter et de réfléchir à des pratiques pédagogiques permettant de motiver les élèves et de découvrir les nombreuses ressources proposées par le Parc.

La matinée a été consacrée à la découverte du nouvel espace muséographique du Parc situé sur la presqu’ile de Giens (Fort du Pradeau). Accompagnés par Franck Alary, Chargé de mission Éducation à l'Environnement pour un Développement Durable (EEDD) Parc National de Port-Cros, les enseignants ont pu en découvrir la richesse et réfléchir à son exploitation pédagogique.

D’autres formations de territoire sont proposées à l’inscription :

  • Le loup et la biodiversité dans le Parc National du Mercantour ;
  • Forêt, paysage et biodiversité dans le Parc Naturel Régional de la Sainte-Baume.

N'hésitez pas à vous inscrire aux prochaines formations !

Formation au Parc national de Port-Cros
Plastique à la loupe

L’opération Plastiques à la loupe (PAL), coordonnée par la Fondation Tara Océan est un projet de sciences participatives pour les scolaires, concernant la pollution plastique des rivages et des berges françaises. L’académie de Nice participe de nouveau à cette deuxième édition avec dix projets sélectionnés cette année. Une journée de formation co-construite et co-animée par la Fondation Tara et l’académie de Nice a été organisée le mardi 23 novembre 2021 au collège des Mimosas de Mandelieu.

Programme Plastique à la Loupe

Ce programme, initié en 2020, consiste à faire réaliser, par des élèves, des prélèvements de sédiments sur une plage ou une berge selon une méthodologie précise, transmise par des scientifiques, dont Jean-François Ghiglione (CNRS-Banyuls/Mer) et Camille Lacroix (CEDRE – Brest). Les échantillons prélevés sont alors envoyés à la Fondation Tara Océan qui effectue, sous deux mois, les analyses de microplastiques contenus dans les sédiments prélevés et établit une fiche bilan d’état des microplastiques, leur proportion, leur origine possible et des pistes d’exploitations pédagogiques possibles.

Les équipes de professeurs travaillent en contact étroit avec la Fondation Tara et les scientifiques depuis le choix du site de prélèvement, aux questions pratiques de la demi-journée de prélèvement, à la préparation des échantillons envoyés jusqu’aux résultats. Les résultats de chaque prélèvement participent à une cartographie nationale de la pollution plastique des sédiments côtiers et des rivières (sciences participatives).

Journée de formation PAL à Mandelieu

Formation PAL à Mandelieu

La formation PAL de l’Académie de Nice s’est déroulée dans un premier temps par des apports de connaissances et des ressources du programme PAL ainsi qu’un rappel de cadrage de ce programme en référence aux différentes circulaires, le vademecum EDD et en lien avec l’objectif de développement durable ODD 14 « Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable ».

Dans un second temps et selon l’avancement du projet PAL de chacun, les différents professeurs ont témoigné de leur expérience ou ont exposé leur questionnement. Des échanges entre pairs, tout comme avec les formateurs, ont permis de s’enrichir mutuellement pour poursuivre ou élaborer, construire ce projet sur l’année scolaire 2021-2022. Un des axes de questionnement était la méthodologie des prélèvement des échantillons et ses aspects logistiques pratiques (nombre d‘élèves, choix de la date, consignes données, autorisations). Un second axe était dans l’exploitation pédagogique des résultats, ainsi que dans l’intégration de ce projet dans les programmes scolaires selon les niveaux et les disciplines.

Beaucoup d’échanges formels et informels ont permis à chacun d’organiser la suite de son projet PAL à l’issue de ce stage.

Stage « Cohabiter avec le loup, du terrain à la classe »

Le retour du loup dans le massif du Mercantour depuis 1993, à partir de meutes italiennes, a été accompagné d’attaques de troupeaux, d’incidents avec la population vivant sur le territoire du loup, et plus généralement d’une incompréhension et de peurs liées à la cohabitation avec cette espèce sauvage.

Un stage de terrain a été organisé par le parc national du Mercantour (PNM), les 7-8 octobre 2021 à Valdeblore, à proximité du PNM. Le programme Life WolfAlpsEU, qui a financé ce stage, réalise des formations, des médiations, des sorties pour protéger le loup tout en maintenant les activités humaines (en particulier le pastoralisme) dans l’arc alpin.

Différents interlocuteurs du PNM et des biologistes ont présenté la biologie du loup, sa répartition dynamique ainsi que les difficultés liées à la cohabitation entre les humains et cette espèce sauvage au cours des quarante dernières années. Les aspects sociologiques, ainsi qu’une approche des contes autour du loup ont complété la formation. Certaines techniques d’intelligence articifielle ont également été expliquées en soutien au traitement des images de loups obtenues par des pièges photographiques.

La seconde journée a essentiellement été consacrée au volet pédagogique du thème, avec des interventions de professeurs qui ont témoigné de leur expérience et des propositions d’activités pédagogiques autour de cette problématique socio-environnementale (débat, interdisciplinarité, discipline non linguistique [DNL], mise en perspective avec le manifeste de l’UICN et à des motions). Le plan national d’action 2018-2023 sur le loup et les activités d’élevage est une synthèse institutionnelle pouvant servir de ressources à des projets pédagogiques.

Ces deux journées ont permis à des acteurs de terrains, des biologistes, des conteurs et des professeurs, de se rencontrer, d’échanger, de débattre afin de réaliser des projets interdisciplinaires autour du loup, sur le terrain comme en classe. Cette question vive est une entrée particulièrement pertinente dans de nombreux programmes disciplinaires dans une perspective d’éducation au développement durable.

MOOC L'éducation en anthropocène

Réchauffement climatique, dérèglements environnementaux, chute de la biodiversité sont autant de dangers pour l’avenir de la planète. Nos actions d’aujourd’hui ont un impact sur l’ensemble de la biosphère et sur l’ensemble des générations à venir. Que peut-on faire en tant qu’éducateurs, que peut faire l’École face à cet impératif moral écologique ? Comment accompagner les enfants et adolescents qui nous sont confiés ? Pour comprendre et essayer de répondre à ces questions, Savanturiers - Ecole de la recherche, programme éducatif du CRI, est parti à la rencontre de chercheurs de différents horizons disciplinaires – géologues, politologues, sociologues, géographes, urbanistes. Savanturiers a sollicité l’institution scolaire, a rencontré des éducateurs qui explorent la question dans leur pratique pédagogique et recueilli des témoignages d’élèves qui mènent des actions de sensibilisation au sein de leur établissement. Ce MOOC est une invitation aux membres de la communauté éducative et scientifique à engager une réflexion, collective et ouverte, sur les principes, les finalités, les valeurs et les modes opératoires de l’éducation en anthropocène.

Les objectifs de ce cours :

  • appréhender la notion d'anthropocène, vous orienter dans les différentes controverses terminologiques ;
  • avoir un aperçu historique et scientifique sur l’éducation au développement durable ;
  • connaitre des projets éducatifs contemporains qui s'interrogent sur la posture de l’éducateur en anthropocène ;
  • explorer le programme Savanturiers - Ecole de la recherche au prisme de l’éducation au développement durable ;
  • connaitre et mieux identifier la génération anthropocène.

Les inscriptions sont ouvertes !

Concevoir un projet EDD en maternelle - Parcours M@gistère

Réseau Canopé propose, dans son catalogue de formations M@gistère, une formation intitulée Concevoir un projet EDD en maternelle.

Ce parcours, d'une durée de 3h30, permet à travers des exemples de projets, de comprendre les enjeux de l'EDD en maternelle et de développer sa propre réflexion sur la conception d'un projet pour sa classe.

L'inscription au parcours se fait toute l'année et nécessite une identification par son courriel académique.

Bonne formation !