Compte-rendu de la 1ère réunion du bassin de Hyères, 5 février 2021

Compte rendu de la réunion des professeurs
documentalistes / Bassin de Hyères
Vendredi 05/ 02/2021
12 professeurs présents
Réunion en distanciel avec Big Blue Button
Coordoonnatrices de Bassin :
Joanna Philipot, collège de Bormes
Nadège Tlemçani, Lycée de Costebelle

Programme de la journée
Matin

• Accueil / Tour de table / présentations des collègues/ bilan des actions /
impact de la Covid -19 sur nos pratiques
• Webinaire Canopé

Après -Midi

• Ateliers de réfléxion
• Retour expériences sur actions des lycées
• Coups de cœur

1-Tour de table :
Quels impacts la Covid-19 sur les pratiques et activités ?
Tour de table des collègues du collège et du lycée. Partage d’expérience.
Au collège
Afin d’éviter le brassage inter niveau :
– des activités ont cessé (visite primaire ; voyages ; club échecs ; travail avec les IME ;
les goûters littéraires : prêt mangas)
– les collègues ont dû s’ adapter : par exemple les clubs ont lieu 1 semaine sur 2 (moins
de clubs qu’avant) // séance pédagogiques en ½ groupes
– Des rendez-vous sont mis en place pour les visites d’expositions
– certaines activités sont en suspens (visite du collège par les CM2).
– Certains CDI amenés à fermer pendant les récréations : mise en place d’une caisse de
prêts
– Rdv pendant la pause déjeuner pour emprunter des livres : mise en valeur du rôle de
conseiller.
– Les projets (égalité femme-homme, interdisciplinaires) et les séances continuent malgré
tout comme l’accueil d’intervenants qui reste possible : auteur, conteur, comédien,
sécurité routière…

Au lycée :

Golf Hotel : Exposition réalisée par les élèves et l’association « Au bout du crayon ».
Réalisation de 6 bannières + 1 immense, sur les Réseaux sociaux.

Voir annexe  (article + photographies)
Maintenon : 2ème année du concours d’éloquence. https://0830101j.esidoc.fr/
Costebelle : hybridation des cours pour les élèves : présence en ½ groupe 1semaine sur deux.
Impact sur la fréquentation du CDI et sur les projets mis en place en début d’année.

2- Wébinaire Canopé sur le Complotisme
Intervention de Mme Fontanarava + Mouren Didier

Lecture conseillée : Le complotisme : décrypter et agir. De J. Grondeux, éd. Canopé

Ce que n’est pas le complotisme : rumeur / désinformation / conspirationnisme
Le concept de confiance – l’échelle de la confiance :
0= doute fort/ 10= confiance absolue
On peut douter d’une partie de l’information. La force des thèses réside dans le fait qu’elles se
situent toujours dans une zone grise.
Comment créer une théorie du complot ?
• des éléments véridiques
• des éléments incertains
• du faux
Impossible de trancher en bloc avec ces éléments : puisqu’il y a aussi du vrai… le doute s’intègre
!
Ex. de « Hold up ». Quand il y a trop de volonté à démanteler une théorie, en tant que partie du
pouvoir, on risque de l’alimenter.
Le professeur doit ajuster son discours. Plutôt viser à mettre le doute, qu’affirmer qu’il s’agit de
théories complotistes.

Sites conseillés- des outils

La démarche scientifique : tout est faux jusqu’à preuve du
contraire.
– Laprovince.info : un site d’information « lowcost » qui fait une vraie actualité 100%
inventée : https://la province.info :
– Décodex : Entrez l’adresse (URL) d’une page Web ci-dessous ou le nom d’un site pour savoir si la
source de l’information (c’est-à-dire celui ou celle qui la diffuse) est plutôt fiable ou non.
https://www.lemonde.fr/verification/
– Hoaxbuster : La platerforme collaborative contre la désinformation
https://www.hoaxbuster.com/
– Charlatans.info : scepticisme et esprit critique. Plutôt orienté santé.
http://www.charlatans.info/
– Tineye : pour trouver où les images sont apparues en 1er. Charger une image et la
vérifier. https://tineye.com/
– Defakator : « Vite fait » des vidéos où l’auteur défake les fake.
https://www.youtube.com/channel/UCNgudhx2s_ubmiA2L_2NMmg
– Invid-project.eu : plugging à installer. Kit de vérification d’une image. On voit où une
image a été modifiée.

Pistes de travail avec les élèves :
– Créer un faux complot local
– Le concours de mauvaise foi (affronter 2 théories et relever les « moisissures intellectuelles »,
les arguments de mauvaise foi. Par exemple : l’attaque, l’homme de paille…
– Le débat en mouvement : se positionner physiquement face aux arguments en rapport avec
l’échelle de la Confiance. Ce type de débat « silencieux » oblige à se positionner, prendre parti,
exprimer une opinion, même pour un élève timide ou indécis. Le déplacement dans l’espace
permet aussi de montrer qu’une opinion peut évoluer.
– Se raconter des éléments de sa vie et trouver des coïncidences : montrer que le fait de ne rien
trouver en commun serait extraordinaire- prouver que quand on cherche à faire des liens, on les
trouve.
– Biais cognitif « circulaire » du complotiste. Usage du « cherry picking » : tout va dans son sens.
Exemples de vidéos/ infos
Activité d’une classe de 2nde : Révélation, la véritable identité des chats (vidéo).
Permet d’identifier les procédés de manipulation
Voix et musique inquiétantes, remise en question d’un pouvoir établi (celui des chats en
l’occurrence)
Images inquiétantes
Figure de la sorcière…
Les 2ndes en créant la vidéo ont pu élaborer une « recette de vidéo complotiste »- le but étant
d’instiller le doute.
La moindre erreur dans une information alimente les théories complotistes. La rumeur et la
désinformation sont différentes du complotisme.
Le conspirationnisme n’est pas le complotisme. Le conspirationisme a intention de nuire.

Complotisme repose plutôt sur : « à qui profite le crime » (karl Popper)
« rien n’arrive par accident, tout est lié de façon occulte, rien n’est tel qu’il parait » (Targuiev)
Le pouvoir nous manipule par le biais des médias.
L’info officielle est contrôlée par les médias et le pouvoir en place.
Adopter une démarche critique vs le scepticisme scientifique
Doutes légitimes
Imaginaire, défiance
Codes du documentaire
Arguments d’autorité
Appel aux émotions
Propos hors contexte
Mille-feuilles argumentatif
Basé sur l’effet de l’engagement de l’auditeur, spectateur
Cf le documentaire « hold-up » en deux parties qui se contredisent totalement.

Se poser les questions
-QUI parle ?
-A QUI profite le complot ?
-le complot est-il réalisable ? Pratique ?
-Combien de personnes doivent garder le secret, et qui ?
-évoque-t-on les aînés, les enfants ? fait-on appel aux émotions ? la culpabilité ?

Le scepticisme scientifique:
Si ton affirmation sort de l’ordinaire, prouve sa véracité !
S’assurer du fait avant l’inquiétude.
Plus le propos est extraordinaire, plus les preuves doivent être solides.
Accumulation de mauvais arguments ?
Cf. le même Joe Biden/ William A. Mitchell
Les deux parties étaient fausses. On ne se méfie pas de ce qui conforte nos opinions. !
La démarche scientifique basée sur les faits ne vient pas naturellement. Il faut apprendre à
mettre à distance ses opinions et croyances et aller dans le sens des faits.

3-Coups de cœur
Voici les titres suggérés lors de la réunion :
– Les croques, Mazé Léa : BD en 3 tomes
– Un été d’enfer, Brosgol Véra
– La rafle des notables, Sinclair Anne
– Un peu plus près des étoiles, Corenblit Rachel
– Barricade, Bousquet Charlotte
– Renversante, Hinckel Florence
– Better World, Laroche Agnès
– River, Castillon Claire
– J’ai 14 ans et ce n’est pas une bonne nouvelle, Witek Jo
– Un si petit oiseau, Pavlenko Marie
– La ville sans vent, Devillepoix Eléonore
– The loop, Oliver Ben

Annexes :
Annexe 1 : Exposition au C.D.I. du Lycée Golf Hotel, Hyères // Article de présentation
Internet et les réseaux sociaux, version Kakémonos
Grâce à l’engagement de Mesdames Combe-Roux et Armand, professeures d’arts appliqués, grâce à
l’implication de la classe de TCSDG1 et 2, le projet sur les réseaux sociaux a enfin abouti.
Genèse : juin 2019
Un partenariat avec l’association « le Crayon », Mme Lasorne (professeure de lettres) et Mesdames
Bourbon et Montloi (professeures-documentalistes) a permis de construire un projet pluridisciplinaire sur
les réseaux sociaux à partir de dessins de presse.
http://www.lecrayon.net/Le-blog/Actualite/AU-BOUT-DU-CRAYON-LES-RESEAUX-SOCIAUX-EXPOSITIONITINERANTE-2019-2020
Le temps de la réflexion collective : octobre 2019
Christian-Alexandre Faure, membre de l’association le Crayon, est venu à la rencontre des élèves de
TCSDG. Cette rencontre a permis d’engager un débat sur la liberté d’expression, les fake news et la
puissance des réseaux sociaux.
Grâce à cette intervention de qualité, le professeur de lettres et les documentalistes ont pu rebondir sur
l’utilisation des réseaux sociaux, sur le respect des libertés individuelles. D’autre part, un travail de lecture
de dessins de presse a aidé à mieux comprendre l’image, à l’analyser, cela dans le but de développer
l’esprit critique.
Le temps des choix et de leur traduction : 2020
Puis les jeunes ont choisi des thèmes tels que : Les réseaux sociaux, c’est quoi ?
Être hyperconnectés mais seul dans la vie.
Les fake news, l’usurpation d’identité, le cyber harcèlement
Toujours branchés (le tout-écran)
Peut-on se libérer des réseaux sociaux ?
Les élèves ont décidé d’exprimer leur thème par le dessin, par des mises en scènes, par des symboles, par
des contes, par la personnalisation (un animal par exemple).
Le temps de l’aboutissement : 2020- 2021
Puis le flambeau a été passé aux professeures d’arts appliqués. Après une séquence sur le cadrage, les plans et
points de vue, les élèves se sont lancés dans la création de planches de BD en 4 ou 6 images, toujours sur le thème
« internet et les réseaux sociaux ».
Pour les élèves de TCSDG 1 et 2, ce travail sur les dangers d’internet et des réseaux sociaux constitue l’une des
étapes de réalisation de leur chef d’œuvre.
Les productions des élèves, version grand format, sont remarquables. Les kakémonos réalisés forcent
l’admiration tant par leur qualité que par leur originalité.
N’hésitez pas à venir nombreux pour découvrir cette exposition.
L’exposition en images

Annexe 2 : Atelier  faisant suite à l’intervention de Canopé
sur les théories du Complot : Proposition de séances niveau collège (4e)
Séance 1 :
Comprendre les notions : échelle de la confiance, complot, conspiration, doute, démarche scientifique…
Comment mon opinion peut-elle évoluer, être influencée ?
Qu’est-ce qu’un complot, une théorie du complot ?
Se positionner, avoir et exprimer une opinion, par rapport à une théorie
Comprendre la notion de « coïncidence », d’influence sur mon opinion : mon opinion peut vite changer, il est facile
d’avoir des doutes
Au choix :
-une séance « débat en mouvement », les élèves se déplacent physiquement pour représenter leur positionnement
sur l’échelle de confiance, à l’écoute d’une théorie
-une séance sur « les coïncidences » : les élèves en binôme partagent des éléments de leurs vies : prouver qu’on
trouve facilement des coïncidences et des liens ; si je veux créer un lien, je peux le faire facilement !
Conclure sur leur ressenti et les notions importantes définies
Séance 2 :
Analyser une vidéo complotiste
Les élèves doivent avoir élaboré la recette d’une vidéo en fin de séance
Prolongements & autres pistes possibles :
-séance sur les photos, outils pour vérifier leur origine et fiabilité ; montrer des photos truquées, donner des
légendes fausses et faire vérifier
-projet avec prof d’arts plastiques : créer des mèmes (cf diaporama, meme sur joe biden) avec une info-intox que
l’élève repère facilement, puis révéler la 2e
info qui est également une intox ! prouver que l’on croit facilement une
info qui conforte notre idée. Affûter l’esprit critique et apprendre à se baser sur les faits avant de former une
opinion !
-créer une vidéo complotiste avec les élèves en se basant sur la « recette pour faire une vidéo de complot »

Annexe 3 : Atelier de l’AM faisant suite à l’intervention de Canopé
sur les théories du Complot : Proposition de séances niveau Lycée
Participantes :
Nadège Tlemçani, Emilie Spinec, Françoise Montloi, Sabrina Bossolasco

Modalités
Accompagnement perso ?
En ½ groupe ?
EMC
1- Débat en classe + préparation au GO 3×2 h
a. Partir d’une Rumeur qui a questionné
b. Support à diffuser : partage de recherches sur Padlet 2 colonnes (pour et contre). Elèves se divisent
en 2 groupes et ont accès au Padlet qu’ils alimentent.
c. Temps de recherches : Vrai ou faux ➔ élève se positionne et trouve des arguments à partir de ce
qui a été trouvé au préalable.
d. Débat à environ 15 élèves (7 pour / 7 contre) : 1/2 classe qui débat. L’autre partie de la classe évalue 2 ou 3 élèves avec grille d’évaluation + 10 mn de débrief sur ceux
qui sont passés. Durée : 1 heure
2- Travail autour de l’image et de la retouche (cf Hoaxbuxter)
1- Sous forme de jeu les élèves doivent découvrir si l’image a été retouchée cf : Tin Eye.com//
vont fabriquer des images
2- Changer les légendes des images : site : google street view pour vérifier la localisation. Parfois
photos pas prises dans endroit indiqué.
3- Mise en activité dynamique
4- Se questionner, esprit critique
5- ? sous forme de différents ateliers et les élèves tournent
6- Durée
7- Terminer sur des réalisations d’images faites par les élèves.

Annexe 4 : Ressources Canopé sur les théories du complot
– Le film sur le complot des Pôtichats : https://vimeo.com/166931978
– Faire face aux théories du complot : France culture : https://www.franceculture.fr/histoire/faire-face-auxtheories-du-complot
– Déconstruire la désinformation et les théories

• https://www.vousnousils.fr/2021/01/05/comprendre-le-complotisme-un-dossier-pedagogique-etinteractif-638244

  • Prévisualiser la vidéo YouTube Et tout le monde s’en fout #67 – La théorie du complot –
    Et tout le monde s’en fout #67 – La théorie du complot –
    • https://www.1jour1actu.com/education-aux-medias/webinaire-comment-reagir-face-aux-theoriesdu-complot-le-replay-bientot-disponible
    • https://youtu.be/FXhlZN5J6hk
    • Geo ado- hors série – automne 2017-Théories du complot : gare aux mythos
Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal