Géographie et mixité

Propositions des inspectrices :

Karine Beauvais-Ricci IEN et Marie-Laure Gache IA IPR Histoire Géographie

 


fch OBJECTIFS :

  • Proposer des entrées géographiques de la question égalité fille-garçon.
  • Proposer des activités pédagogiques dans les territoires proches des élèves : le territoire scolaire, le territoire urbain de proximité.

 

 

fch EN ACADEMIE :

  • pdf tlgtUne séance en classe de 6°
              Mme Lompré, collège Niki de Saint Phalle - Valbonne

  • pdf tlgt pdf tlgt Une séance en classe de Tstmg
                           Mme Caradot, lycée Amiral de Grasse - Grasse

 

 

fchLE POINT SUR :

 

flch VILLE ET GENRE  -  Comment comprendre le lien entre la ville et le genre ?

  • Les villes peuvent être appréhendées en géographie comme des espaces qui illustrent, structurent, reproduisent les inégalités entre les femmes et les hommes. En effet, les études géographiques montrent qu’il existe des usages différenciés et des expériences urbaines inégales de la ville entre les femmes et les hommes.

  • Selon que l’on est un homme ou une femme, on n’occupe pas de la même façon l’espace public, on n’a pas le même rapport aux transports, aux loisirs, au lieu de travail, aux services publics, à l’exercice de la citoyenneté. Un sentiment d'insécurité peut conduire les femmes à adapter leur parcours dans la ville, à développer des stratégies pour éviter de se retrouver seule dans certains endroits.

  • On observe généralement que les hommes occupent l’espace public, tandis que les femmes le traversent.  Ainsi c’est la non mixité qui règne la plupart du temps.  Cela entraine pour les femmes une invisibilité dans l’espace public et plus globalement dans l’espace social.

  • Par ailleurs, les traces visibles dans l’espace urbain et qui renvoient aux genres, montrent que les hommes occupent davantage l’espace matériel et symbolique de la ville. Les nominations des rues, des stations de bus ou de tram, la statuaire par exemple, renvoient majoritairement aux hommes. Les femmes y sont très rarement célébrées. Cela pose la question de la place des femmes dans le patrimoine urbain, et renvoie aux enjeux du matrimoine qui vise à revaloriser et à rendre à nouveau visible l’héritage culturel des femmes.

  • Enfin, l’organisation socio-spatiale de la ville peut révéler une ségrégation genrée et les opérations d’aménagement, des leviers d’action pour favoriser l’égalité et la mixité. Les politiques urbaines peuvent ainsi participer à la prise en compte les besoins et les usages des femmes et des hommes, à favoriser et garantir un égal accès, et au-delà, une égale appropriation de la ville et de l’espace public.

 

 

flch ECOLE ET GENRE  -  L’occupation (et l’accessibilité) inégales des espaces collectifs dans l’établissement par les élèves filles et garçons.

  • Les travaux réalisés sur l’espace scolaire, notamment ceux d’Édith Maruéjouls , montrent que l’espace scolaire et particulièrement celui de la cour de récréation est genré et témoigne d’une inégale pratique et accessibilité. Ainsi, ce sont les garçons qui occupent la plupart du temps l’espace central de la cour de récréation, tandis que les filles restent reléguées sur les côtés.

  • Par ailleurs, l’aménagement des cours d’école participe de la ségrégation entre les garçons et les filles. Les filles ont tendance à ne pas se sentir légitimes à occuper l’espace.

  • Y a-t-il ségrégation de genres, imperméabilité des genres ?  La mixité, la relation fille-garçon est-elle possible à rendre pour chacun, fille comme garçon ? Comment rendre l’espace plus modulable pour que chacun se l’approprie ? Comment apprendre aux enfants à partager l’espace dès l’école ?

 

 

fch RESSOURCES : QUELQUES PISTES

 

flch SUR LA PLACE DES FEMMES DANS L’ESPACE URBAIN :

https://www.cairn.info/revue-travail-genre-et-societes-2015-1.htm

https://www.cairn.info/revue-annales-de-geographie-2012-2-page-107.htm

Vidéo conférence Université Bordeaux Montaigne

https://www.youtube.com/watch?v=93tGyjErOwI

https://www.cairn.info/revue-agora-debats-jeunesses-2011-3-page-79.htm

https://cafe-geo.net/vers-une-politique-plus-egalitaire-de-lespace-public/

  • le bureau d'études L'ARObE dont Edith Mauéjouls est fondatrice

https://www.larobe.org/

  • Édith Maruéjouls-Benoit, Mixité, égalité et genre dans les espaces du loisir des jeunes : pertinence d’un paradigme féministe (thèse)

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-01131575/file/These_Edith_MARUEJOULS_BENOIT.pdf

https://www.arte.tv/fr/videos/RC-021432/h24/?xtor=SEC-702--Chaine-Generique--%5B%5D&gclid=CjwKCAiA5t-OBhByEiwAhR-hm4uncQafqWYanQFSaUSGaJY80JL4Tu9FFbzWGC_drLyTjKuoddGTmBoCkKYQAvD_BwE&gclsrc=aw.ds

  • Emission France Culture Emission France Culture, « Les villes, espaces des inégalités de genre », 6 janvier 2022. Emission Géographie à la carte.

 https://www.franceculture.fr/emissions/geographie-a-la-carte/les-villes-espaces-des-inegalites-de-genre

  • Extrait du documentaire Sur les docks "La ville à l'épreuve du genre" de Nedjma Bouakra et Christine Diger, sur France Culture (2015)

https://www.franceculture.fr/emissions/sur-les-docks/la-ville-lepreuve-du-genre

https://www.francetvinfo.fr/societe/harcelement-sexuel/japon-les-femmes-a-la-merci-des-frotteurs-dans-le-metro_3482353.html

 

 

flch SUR LE MATRIMOINE :

  • Emission France culture, "Le matrimoine n'est pas un néologisme, mais un mot effacé par l'Histoire", 29/01/2021

https://www.franceculture.fr/emissions/affaire-en-cours/affaires-en-cours-du-vendredi-29-janvier-2021

https://www.lematrimoine.fr/quest-ce-que-le-matrimoine/

HF Île-de-France a pour but le repérage des inégalités entre les femmes et les hommes dans les milieux de l’art et de la culture, la mobilisation contre les discriminations observées, la mise en place d’actions et l’évolution vers l’égalité réelle et la parité.HF Ile-de-France fait partie du Mouvement HF qui réunit aujourd’hui collectifs sur tout le territoire. 

·         Margaux Rousset, « À Caen, des plaques de rues avec des noms de femmes vont faire leur apparition », Liberté, 17 Sept 2020

https://actu.fr/normandie/caen_14118/a-caen-des-plaques-de-rues-avec-des-noms-de-femmes-vont-faire-leur-apparition_36144586.html

 

 

flch SUR L'AMENAGEMENT :

https://reporterre.net/A-Barcelone-les-femmes-repensent-la-ville

https://www.lemonde.fr/economie/article/2021/11/03/vienne-pionniere-des-villes-sensibles-au-genre_6100726_3234.html

  • Le bureau d'études Genre & Ville, plateforme de recherche-action composée d'urbanistes, sociologues, architectes et artistes

http://www.genre-et-ville.org/

  • Marion Tillous, « Des voitures de métro pour les femmes, De Tokyo à São Paulo, enjeux et controverses d’un espace réservé ? » Annales de la recherche urbaine, numéro 112 mai 2017

www.annalesdelarechercheurbaine.fr/IMG/pdf/aru112-08.pdf

 

 

flch SUR L'ESPACE SCOLAIRE :

·         Edith Maruéjouls, « Dans les cours de récréation, les filles sont invisibilisées », Le Monde, 16 septembre 2018

https://www.lemonde.fr/societe/article/2018/09/16/dans-les-cours-de-recreation-les-filles-sont-invisibilisees_5355861_3224.html

  • Edith Maruéjouls , la cour de récréation, plateforme MATILDA

https://matilda.education/course/view.php?id=218

C'est avec une classe de 5e du collège Edouard Vaillant (Bordeaux) que nous avons fait cette vidéo, leur enseignante de français et la géographe Edith Maruéjouls ont fait travailler les élèves sur l'espace de leur cour de récréation, dessiner, observer, raconter le positionnement dans la cour des filles et des garçons est-il de l'ordre du "hasard" ? Edith Maruejouls nous parle ici de comment la socialisation des filles et des garçons influe sur la façon dont elles/ils occupent l'espace et de comment les femmes et les hommes qu'elles/ils deviendront occuperont l'espace à leur tour. Il y a-t-il égalité dans l'espace public ?

On peut visionner la vidéo et les travaux d’élèves dans cet article :

·         Emilie Brouze Comprendre les inégalités dans la cour d’école par Edith Maruéjouls, Rue 89,

19 février 2017

http://www.genre-et-ville.org/comprendre-les-inegalites-dans-la-cour-decole-par-edith-maruejouls/

  • Edith Maruejouls : Un projet d’école égalitaire dans les Landes, les enjeux de l’égalité intégrée à l’école

https://www.snuipp.fr/Edith-MARUEJOULS-Un-projet-d-ecole?cimobile=web

·         Cécile Bouanchaud, « A Trappes, une cour de récréation réaménagée pour favoriser la mixité filles-garçons », Le Monde, 16 septembre 2018

https://www.lemonde.fr/education/article/2018/09/16/a-trappes-une-cour-de-recreation-reamenagee-pour-favoriser-la-mixite-filles-garcons_5355858_1473685.html

  • Géoconfluences : Espaces vécus de la cour de récréation et inégalités de genre

http://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/veille/breves/espaces-vecus-de-la-cour-de-recreation-et-inegalites-de-genre

  • Géoconfluences : Espace et genre : cour de récréation, espaces de loisirs, école, espaces publics

https://geoconfluences.ens-lyon.fr/actualites/veille/espace-et-genre-cour-de-recreation-espaces-de-loisirs-espaces-publics

  • UNICEF, Quel genre de vie ? Filles et garçons : inégalités, harcèlements, relations

                CONSULTATION NATIONALE 2018 DES 6 /18 ANS, Novembre 2018

https://www.unicef.fr/sites/default/files/unicef-france-consultation-nationale-2018_.pdf

  • Extrait du documentaire "Espace" d'Éléonor Gilbert (2014). Disponible sur la plateforme Tënk.

À l’aide d’un croquis, une petite fille explique comment l’espace et les jeux se répartissent lors de la récréation, en particulier entre les garçons et les filles, et en quoi cela lui pose un problème au quotidien. Malgré ses différentes tentatives pour régler cette question, elle ne trouve pas de solutions, ceci d’autant plus qu’il passe inaperçu pour les autres, enfants comme adultes, qui ne semblent pas être concernés. On découvre alors les subtilités d’une géopolitique de l’espace public à l’échelle d’une cour d’école.

https://on-tenk.com/fr/documentaires/parcours-d-couverte-1-an/espace

·         Gilles Marchal, « À Hem, comment on « dégenre» les cours de récré pour les rendre plus ouvertes aux filles », La Voix du nord, 31/08/2021, https://www.lavoixdunord.fr/1062862/article/2021-08-30/hem-comment-degenre-les-cours-de-recre-pour-les-rendre-plus-ouvertes-aux-filles

  • Sophie Gaujal, « Carte sensible de leur lycée par une classe de 1reES : apprendre sur le territoire en représentant son territoire », CIST2018 - Représenter les territoires / Representing territories, CIST, Mar 2018, Rouen,

https://hal.archives-ouvertes.fr/hal 01854535/file/cist2018_carte_sensible_de_leur_lycee_par_une_classe_de_1reES_apprendre_sur_le_territoire_en_representant_son_territoire.pdf

 

 

fch PROPOSITIONS DE PISTES PEDAGOGIQUES

 

Inégalités de genre et établissement scolaire

  • Identifier l’occupation (et l’accessibilité) des espaces collectifs dans l’établissement que les élèves filles et garçons pratiquent : les lieux traversés, les espaces de stationnements dans la cour de récréation, les couloirs, aux abords de l’établissement.

Productions:

  • Observer, représenter, analyser l’occupation des espaces (ex. cour de récréation) par les filles et les garçons.
  • Réaliser des vidéos ou photographies et les analyser.
  • Compléter une carte ou un schéma de la cour de récréation
  • Réaliser et confronter des cartes mentales 
  • Réfléchir à des activités ou des aménagements qui permettent de rendre l’espace plus modulable et pour apprendre aux élèves à partager l’espace dès l’école.

Questionnement (exemple) :

Pendant votre récréation, où êtes-vous le plus souvent ?

Si vous restez dans un groupe ou si vous allez de groupe en groupe.

Dessinez sur votre dessin les endroits où d'après vous, il y a le plus de garçons, où il y a beaucoup de garçons et les endroits, où il y a, s'ils existent, beaucoup de filles ou le plus de filles.

Comment vous vous déplacez dans votre cour de récréation ?»

VOIR

Edith Maruéjouls , la cour de récréation, plateforme MATILDA

C'est avec une classe de 5e du collège Edouard Vaillant (Bordeaux) que nous avons fait cette vidéo, leur enseignante de français et la géographe Edith Maruéjouls ont fait travailler les élèves sur l'espace de leur cour de récréation, dessiner, observer, raconter le positionnement dans la cour des filles et des garçons est-il de l'ordre du "hasard" ? Edith Maruejouls nous parle ici de comment la socialisation des filles et des garçons influe sur la façon dont elles/ils occupent l'espace et de comment les femmes et les hommes qu'elles/ils deviendront occuperont l'espace à leur tour. Il y a-t-il égalité dans l'espace public ?

https://matilda.education/course/view.php?id=218

On peut visionner la vidéo et les travaux d’élèves dans cet article :

Emilie Brouze Comprendre les inégalités dans la cour d’école par Edith Maruéjouls, Rue 89,

19 février 2017

http://www.genre-et-ville.org/comprendre-les-inegalites-dans-la-cour-decole-par-edith-maruejouls/

 

 

Inégalités de genre et espace urbain

  • Le corps des femmes dans l’espace public, pratiques spatiales des femmes dans la ville.

Comment occupent-elles l’espace public ? Où se regroupent-elles ? Comment se déplacent-elles ? Quelle place occupent-elles dans les transports collectifs ? Les espaces de loisirs ?

Productions :

  • Réaliser des photographies, vidéos, enregistrements audio (bruits de la ville, témoignages etc.)
  • Mener des enquêtes de mobilité
  • Observer une place et regarder qui se trouve à quel endroit, les flux des femmes et des hommes.
  • Cartographier les occupations d’un lieu.
  • Repérer et cartographier les espaces : espaces fréquentés, répulsifs, genrés, mixtes etc.

  • Approche matrimoniale : quelle place symbolique les femmes occupent-elles dans l’espace urbain ? Que/qui célèbre-t-on ?

Productions:

  • Recenser les hommes et les femmes « célèbres » à Nice (artistes, personnalités politiques, économiques, scientifiques etc.) et leur visibilité dans l’espace public urbain (femmes (plaques, statues, arrêt de bus ou de tram etc.)

VOIR : un exemple de production cartographique réalisée par la géographe Agnès Stienne dans la ville du Mans.

https://visionscarto.net/le-mans-un-male-blanc-dominant

VOIR : Personnalités liées à Nice

https://fr.wikipedia.org/wiki/Personnalit%C3%A9s_li%C3%A9es_%C3%A0_Nice

VOIR : CARTE. Noms des rues de Nice : où sont les femmes ?

https://www.nicematin.com/faits-societe/carte-noms-des-rues-de-nice-ou-sont-les-femmes-350432

08/03/2015

Journée de la femme oblige, nicematin.com s’est intéressé aux appellations des voies de Nice. Sur les 1324, rues, avenues ou autres places compilées, seulement 5% portent le nom d’une femme.

  • Repérer et recenser les symboles qui renvoient aux hommes et aux femmes (plaques, statues, arrêt de bus ou de tram, affichages publicitaires etc.).
  • Proposer des modifications/ des créations de nouvelles plaques, inscriptions féminines dans l’espace urbain.
  • Réaliser une exposition
  • Intervenir dans la ville : apposition de plaques de rue par exemple, affichages dans la ville.
  • Se saisir des journées du matrimoine 17 et 18 septembre :

https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/initiative/les-journees-du-matrimoine/

https://06.agendaculturel.fr/festival/journees-du-patrimoine-nice-2022.html

 

  • Approche matrimoniale et historique : quelles sont les traces des lieux fréquentés autrefois par les femmes ? Quels étaient les lieux de sociabilité féminine ? Quelles étaient leurs pratiques sociales et spatiales dans l’espace public ?

Productions:

  • Rechercher les traces dans les archives (récits, photographies, contributions etc.).
  • Recueillir des récits et des témoignages des anciens et des anciennes.
  • Appréhender les travaux historiques sur cette question.

 

  • Approche en termes d’aménagement et d’actions : comment améliorer la mixité des espaces publics ? Comment construire le futur autrement ?

Productions:

  • Analyser les choix et les modalités (participation, engagement des femmes et des hommes) d’aménagements urbains et de l’urbanisme
  • Proposer des aménagements ou des actions territorialisées favorisant la mixité et vivre une expérience de la mixité.

VOIR : https://www.nice.fr/fr/droits-des-femmes/les-fiches-actions

VOIR : https://www.20minutes.fr/nice/2993779-20210309-nice-vingt-huit-portraits-femme-investissent-promenade-anglais-donner-message-espoir

 

 

 

 

 

Egalité des genres

 

 

fch GEOGRAPHIE ET EGALITE FILLES-GARCONS :

 

 

fch DONNER DAVANTAGE DE VISIBILITE AUX FEMMES :

Durant l’année 2021 2022, Mme Catanoso, professeure d’histoire et de géographie au lycée Pierre et Marie Curie de Menton et référente égalité, formatrice égalité filles/garçons a mené deux projets dont elle rend compte ci-dessous.

  • Le premier s’inscrit dans un projet plus vaste d'ateliers menés par les lycéens en partenariat avec l'école de la Condamine et s’intéresse à l’occupation de la cour de récréation par les élèves de primaire.
    pdf tlgt Un projet Lycéens-CM2
               Mme Catanoso, Lycée PM. Curie - Menton


  • Le second, élaboré au lycée Pierre et Marie Curie, a souhaité donner de la visibilité à des femmes d’exception en donnant leur nom à des salles phares du lycée.
    Nous avons souhaité les partager ici. Vous trouverez ci-dessous leur récit par Mme Catanoso, que nous remercions.
    pdf tlgt  Nommer les salles d'un établissement
                Mme Catanoso, Lycée PM. Curie - Menton

Mme Gache, IA IPR Histoire Géographie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 cci

 

m poissonfch dessinNous vous présentons ici un projet mené par Clotilde Lompré, professeure au collège Niki de Saint Phalle mené avec une classe de sixième international dans le cadre du Concours Carto Imaginaire organisé par l’association Concours Carto. L’association créée en 2012 par deux professeurs d’histoire-géographie, Marie Masson (qui enseigne maintenant aux Etats-Unis) et Olivier Godard, a pour président d’honneur Christian Grataloup.


fch dessinLe sujet cette année portait sur « Habiter une île australe française en 2100. Kerguelen, Crozet, Saint-Paul, Amsterdam ». Un fond de carte était fourni par les organisateurs. Il s’agissait aussi d’être particulièrement attentif à la notion de développement durable. Nous remercions Mme Lompré pour la présentation de son travail engagé et le partage des productions de ses élèves.

Marie Laure Gache IA IPR , pour l’équipe de l’inspection HG de l’académie de Nice.


iledelamer2
fch dessinAprès avoir présenté le projet, avoir localisé, avoir travaillé sur les caractéristiques de chaque île, j’ai laissé choisir librement les élèves, l’île qu’ils souhaitaient cartographier.


fch dessinJ’ai créé un padlet dans lequel j’ai rassemblé les ressources dont ils avaient besoin, essentielles et des bonus pour les plus curieux d’entre eux. Je leur ai donné le lien et nous avons lu à chaque séance un document. lompre

fch dessinJ’ai aussi présenté la méthode de la cartographie, les éléments attendus, ce qui leur a permis de comprendre que la carte était un autre moyen, un autre langage pour exprimer leurs émotions et ce qu’ils s’imaginaient.

 

fch dessinJe leur ai demandé dans un deuxième temps de réfléchir aux éléments qu’ils allaient placer sur la carte à partir des documents que nous avions analysés. Ils se sont questionnés, ont cherché des réponses collectivement, chacun avec sa propre sensibilité. Puis, ils ont créé avec mon soutien, les figurés. Dans un autre temps, nous avons organisé la légende, ce qui a été pour les élèves, le plus compliqué. Enfin, ils ont réalisé leur propre carte. Les cartes sont maintenant en possession du jury de Concours Carto et nous attendons les résultats. Je suis très fière de leurs productions. Ils se sont beaucoup investis, se sont montrés enthousiastes, curieux et volontaires.

Mme Lompré, collège Niki de Saint Phalle - Valbonne

 cci1

cci2