Archives Nice Ouest Cagnes sur Mer

Réunion des documentalistes du Bassin Nice-Cagnes

Lycée Renoir, Cagnes sur Mer

06/12/2007

Après-midi : travail des groupes

Il a été difficile de se remotiver sur le sujet de la politique documentaire car bien que nous réalisions tout ce que cela recouvre et malgré le fait que nous sommes convaincus de son intérêt et de son utilité, ce n’est pas le cas des autres partenaires dans l’établissement.

Nous nous sommes encore interrogés sur notre rôle par rapport à sa mise en place car nous sommes toujours confrontés au problème de l’impulsion et de la direction de cette politique qui n’est pas de notre ressort mais de celle des chefs d’établissement.

Pour de multiples raisons, entre autre le changement d’équipe de direction dans plusieurs établissements du bassin et malgré la bonne volonté des documentalistes, la politique documentaire progresse lentement.

Groupe collège/Lycée : rédaction d’un questionnaire professeur

Dans le cadre du travail sur la politique documentaire, nous avons commencé lors de ce 1er stage de l’année à élaborer un questionnaire qui servirait « d’accroche » auprès des professeurs, pour introduire cette notion difficile à cerner, et donc encore plus à expliciter.

Au vu de différents questionnaires établis dans d’autres établissements et très ciblés, soit sur les pratiques documentaires du corps enseignant, soit sur les pratiques pédagogiques auprès des élèves, notre but était d’établir un questionnaire qui englobe de manière très synthétique les différents aspects de la politique documentaire, soit l’acquisition des ouvrages, la communication au sein de l’établissement, l’accès aux informations et la formation des élèves.

Cette trame est issue d’un travail qui avait été préalablement effectué par un de nos collègues dans l’académie de Lyon.

Pourquoi de manière synthétique ? Parce que nous croulons tous sous une tonne d’informations et de documentations qui ont un effet plus rébarbatif que formateur et les professeurs en règle générale se sentent harassés sous la paperasse et les demandes institutionnelles. Le but est donc de se renseigner sans pour autant ajouter à leur masse de travail.


Ce questionnaire servirait donc à établir à la fois un état des lieux de l’existant et un point de départ d’une réflexion sur la manière d’améliorer les pratiques existantes.

Il a été effectué en une heure et demande donc à être peaufiné, amélioré et beaucoup plus réfléchi. Considérons que c’est l’amorce de ce que nous voulions faire.

Questionnaire en annexe

Groupe lycée

A partir des documents personnels apportés par chacun, nous avons réfléchi à un début de mise en place :

Suite à l’état des lieux réalisé :

  • comment constituer un comité de pilotage ou du moins impliquer quelques collègues ?

  • sous quelle forme, avec quelle préparation préalable ?

  • dans quel cadre (réunions thématiques, journée sur le projet d’établissement). Dans le domaine de la formation à l’information, il a été question de l’élaboration d’une charte précisant les compétences attendues. Le groupe s’est aussi demandé comment mieux évaluer les besoins des élèves (sondage ? réunion avec les délégués ?…).

  • Proposition d’un tableau, qui pourrait être utilisé comme support de travail avec l’équipe constituée pour la politique documentaire, indiquant l’état des lieux, le lien avec le Projet d’Etablissement, les points à améliorer et les actions proposées sur les pôles principaux : Gestion/Organisation/Accueil ; Formation ; Information/Communication ; Ouverture culturelle.

Groupe collège

Des points d’entrée pour mettre en place une politique documentaire en collège :

En préambule, l’ensemble des participants à l’atelier a rappelé le rôle essentiel du chef d’établissement pour la mise en place de la politique documentaire. Si le professeur documentaliste a un rôle moteur dans le travail de réflexion et la détermination des différents axes, seul un chef d’établissement possède la légitimité nécessaire pour impulser cette politique.

Un tour de table a encore une fois montré la disparité des situations selon les collèges, toutefois, plusieurs pistes intéressantes peuvent être approfondies :

L’utilisation du B2i : de nombreux items relèvent de l’information-documentation. La prise en compte du B2i pour l’obtention du brevet en fin de 3e peut être l’occasion de mettre en place un programme de formation pour la validation des items.

Le soutien en 6e : la réflexion sur l’organisation du soutien en classe de 6e peut également être l’occasion de définir un programme de formation avec les collègues en charge du dispositif. Différents types de fonctionnement sont à envisager : accueil en ½ groupe durant une partie de l’année pour une formation spécifique à la recherche documentaire, mise en place d’activités de recherche en collaboration avec les enseignants…

Pour assurer leur pérennité, ces actions devront être inscrites dans le projet d’établissement.

Conclusion

Bien que le travail des ateliers n’ait pas été très productif, il ya eu malgré tout des échanges fructueux et des idées intéressantes, à retravailler lors de nos prochaines réunions pour élaborer des documents plus précis.

Bassin Nice Ouest – Cagnes

Réunion du 26/02/2008 : J2

Collège de La Sine, Vence

Informations diverses

  • Autorisation d’absences des documentalistes pour participer aux stages de formation et aux réunions professionnelles : problème de la fermeture des CDI

Dans notre secteur, sous la pression du chef d’établissement qui ne voulait pas voir le CDI fermé, une documentaliste n’a pas pu assister à la réunion de bassin du 26 février 2008. Aussi, n’a-t-elle pas pu participer à la réflexion et aux échanges de pratiques concernant la mise en place de la politique documentaire dans son établissement.

Par ailleurs des collègues qui s’étaient déjà vu refuser le stage BCDI (leur chef d’établissement n’acceptant qu’un seul stage), n’ont également pas reçu de convocation pour la réunion au CRDP, celle-ci ayant le même numéro de dispositif que les stages BCDI !

Au vu de ces événements et devant la baisse continue du personnel d’aide dans les CDI, nous avons des inquiétudes sur la possibilité de nous absenter pour suivre des stages de formations.

Aussi nous réitérons notre demande pour pouvoir bénéficier d’un personnel plus pérenne, habilité à être en responsabilité devant un groupe d’élèves pour avoir la possibilité d’ouvrir le CDI en absence de documentaliste. L’inspection peut-elle nous appuyer auprès de nos chefs d’établissement pour d’une part qu’ils ne s’opposent pas à ce que leurs documentalistes s’absentent pour assister à des stages de formation et à fortiori à la prochaine réunion de bassin prévue au troisième trimestre, et pour d’autre part qu’ils acceptent d’affecter des assistants d’éducation au CDI ?

  • Cartable électronique : nouvelles de Carros

Sophie Sicard vient d’apprendre que d’autres collèges tentent l’expérience avec des logiciels différents mais apparemment il n’est pas prévu de confrontation des équipes…

La mise en place des ENT nécessite une politique d’établissement (enjeux politiques et commerciaux) la documentaliste n’étant pas chef de projet, elle doit se positionner dans l’équipe pour pouvoir proposer les modifications qu’elle juge nécessaires, entre autre concernant l’offre de ressources documentaires proposée par défaut par le concepteur du logiciel. Au collège de Carros cette modification n’a pas encore été prise en compte.

  • BCDI : avis des « hébergés »

    1. Pas de problèmes particuliers quant aux bases hébergées si ce n’est quelques coupures de liaison Internet assez vite réparées. Par contre pas de nouvelles du problème de la griffe des notices et par conséquent toujours pas de la liaison avec l’abonnement à MémoElectre permettant l’affichage des images de 1ère de couverture (nouveauté de la version 1.8).

    2. Une collègue s’étonne de voir que les questions posées à ce sujet sur la liste Infodoc ne soient pas diffusées…

  • Base mutualisée : réservoir de notices. Le CRDP  souhaiterait recenser nos besoins (fonds locaux, périodiques…) et les propositions de contribution.

Revues dépouillées par des collègues :

Sophie Sicart : Recherche régionale, Lou Surgentine et Les chemins de la mémoire.

Catherine Baille : Esprit, Entreprendre, Marketing magazine et Intra-Muros

Besoins recensés : Nice-Matin, Le Canard enchaîné, Historiens et géographes, l’Information géographique, La Lettre de la Fondation de la Résistance, Oggitalia, Linéaire, Médialog, Cuisine actuelle, Onze mondial et So Foot

  • Compte-rendu de la 2ème réunion Arts et Culture du 15/01/2008

Objectif des 3 jours de formation : faire un protocole d’élaboration des projets culturels et artistiques avec les chargés de mission et les représentants des structures culturelles.

Après une 1ère journée rassemblant le personnel de l’Education Nationale : documentalistes et chargés de missions (voir en annexe le document synthétique réalisé), les représentants des structures culturelles se sont joints à nous.

Diaporama sur les acteurs de l’EAC

Discussion sur le rôle des collectivités : politique propre donc impulsion et objectifs + financement différents car différentes tutelles selon les collectivités.

Les structures culturelles dépendant de ces différentes collectivités, il est donc d’autant plus important d’établir des conventions pour donner un cadre général. Cette politique de conventionnement est à l’œuvre : convention DRAC/Rectorat/Région, en cours au niveau départemental, (exemple : convention avec la ville de Nice depuis 3 ans).

Travail en ateliers (2 groupes) sur les missions des uns et des autres (et les représentations que nous en avons). Les documentalistes, qui s’étaient déjà exprimés sur les chargés de mission, devaient donner leur avis cette fois sur les directeurs des établissements culturels et sur le personnel en charge des relations avec le public (médiateur ou autre… lorsqu’il y en a un).

Exposé de Jean-Paul Alimi, responsable du département des publics et de l’action culturelle de la ville de Nice, sur « Les politiques territoriales de la culture ».

NB : en 2002, 63% des dépenses culturelles étaient financées par les collectivités territoriales, en fait en grande partie les communes (51,4% des dépenses).

  • Correlyce : 3 lycées sur 4 présents ont pris l’abonnement. Il est encore peu exploité au lycée Renoir et au lycée Thierry Maulnier, les élèves ayant eu leur identifiant après la période de recherche pour les TPE, alors qu’au lycée Matisse à Vence où les TPE ne sont pas encore finis, il est déjà bien utilisé.

Compte-rendu de la réunion de Bassin du 05/05/2008 : J3

Coordination du bassin :

Après 6 ans à la coordination du bassin Nice/Cagnes, Jacqueline Decourt souhaiterait être remplacée dans sa fonction.

Nous sommes tous convaincus de la nécessité de ces journées d’échanges et de réflexion collective, mais le contexte actuel ne favorise pas les implications supplémentaires.

Nous tenons à faire savoir qu’aucune candidature à ce jour ne s’est présentée compte-tenu de :

  • l’accroissement de la charge de travail quotidienne dans nos CDI

  • la disparition progressive du personnel d’aide sans parler de leur précarité quand ils existent

  • la pression de certains chefs d’établissement quant à l’ouverture des CDI

Congrès de la FADBEN

Quelques impressions données par celles qui étaient présentes à Lyon + adresses de pages web données aux collègues pour trouver des comptes-rendus.

Réponse de l’Inspecteur concernant les autorisations d’absence pour les réunions de bassin : le chef d’établissement est seul décideur dans ce domaine.

Compte-rendu dernière réunion Arts et Culture (Patricia Ecalle)

La matinée du 11 mars 2008 a été consacrée à l’actualité : suite à la communication au conseil des ministres relative à l’éducation artistique et culturelle, Xavier Darcos, ministre de l’Education nationale et Christine Albanel, ministre de la Culture et de la Communication, ont réuni les recteurs et les directeurs régionaux des affaires culturelles sur le thème du développement de l’éducation artistique et culturelle le 4 février 2008.

Mme Milliès et M. Monticelli ont donc expliqué le travail fait ensuite au niveau des DAAC et ont souhaité revenir sur les principales mesures proposées. Une discussion avec les chargés de mission, les représentants des structures culturelles et les (quelques !) documentalistes présents s’est engagée :
Dès 2008, un grand portail de l’éducation artistique et culturelle présentera l’ensemble des ressources numériques gratuites en provenance des collections publiques. Le CNDP a d’ailleurs fait une présentation à la DAAC sur l’état du travail sur les ressources en ligne.
Les chaînes du service public doivent renforcer leur offre de programme dans le domaine artistique et culturel et développer leur offre de vidéo à la demande à l’usage de la classe.
Formation. Le ministère de la Culture et de la Communication doit contribuer à la formation initiale et continue des enseignants. Il est question d’accorder la gratuité à tous les professeurs de l’enseignement scolaire et agricole, pour l’entrée dans tous les musées et tous les monuments nationaux dépendant de la Culture et de l’Enseignement supérieur.

Les stages « culture à portée de main » sont renouvelés pour 2008-2009. Le contenu des stages s’inscrira dans le territoire de proximité. Pistes : ajout sur l’histoire des arts et les objets locaux. Accent à mettre sur les TIC. Il est aussi proposé que certaines journées de stage aient lieu dans les structures culturelles elles-mêmes. Il serait peut-être aussi possible de monter des stages en partenariat PAF/CNFPT.

Sur la gratuité, il est rappelé que 14 musées nationaux sur 30 participent à l’expérimentation (gratuité totale).
L’accent devrait être mis sur l’Education à l’image. Il est question de mettre en place un enseignement d’histoire des arts (introduit dans des disciplines existantes). Une discussion s’est engagée sur les termes et le contenu de cet enseignement : histoire de l’Art / histoire des Arts.
Contact avec l’art : dans le cadre de projets de territoire, les médiathèques, musées, scènes théâtrales et musicales devront se rapprocher des établissements scolaires. Des médiateurs culturels accueilleront les classes dans les musées et les monuments.

Les intervenants ont insisté sur le rôle des collectivités territoriales et sur le fait que le projet d’établissement devra de plus en plus explicitement s’insérer dans ce projet de territoire. Le but est de généraliser l’éducation artistique et culturelle (il est estimé que les projets ponctuels ne touchent que 0,6% des élèves) et de faire en sorte qu’un enfant ait un parcours structuré dans le domaine arts et culture au cours de sa scolarité. La rencontre avec les artistes et les œuvres se fera dans le cadre de ce projet de territoire. De plus, il est clair qu’à présent chaque projet d’établissement devra avoir un volet culturel et que chaque projet des structures locales devra comporter un volet éducatif.
Pratique artistique. A l’école et en dehors de l’école, les capacités d’accueil liées aux pratiques artistiques doivent être multipliées. Apparemment, 25% de l’accompagnement éducatif concerne l’EAC (15% dans l’académie). Toujours les dispositifs spécifiques comme les classes à PAC etc… Le représentant de la ville de Nice a clairement dit que les CHAM (classes à horaire aménagée) n’était pas une solution car beaucoup trop coûteuses. Il est question de négocier des résidences d’artistes dans des établissements scolaires.
Découverte des grandes institutions culturelles. Au-delà des « trésors » de leur Région (une liste d’objets référents est en train d’être élaborée au niveau local par le comité de pilotage académique et les professeurs d’arts plastiques travaillent actuellement sur le patrimoine local), la découverte des grands établissements culturels par les élèves sera encouragée, notamment grâce à un accueil repensé et adapté aux classes.

Quelques rappels :

http://www.education.arts.culture.fr/

portail interministériel sur EAC

http://www.wizwiz-edu.net/

WizWiz est une réalisation de E-Plateforme, plateforme technique du CNS et du Kiosque numérique de l’éducation

http://www.paca.culture.gouv.fr/banqueImages/imago/

Site de la DRAC : base Joconde (inventaire patrimoine régional)

Les programmes de primaire soumis à consultation sont pris comme base de travail dans l’après-midi (et je n’assiste pas à cette deuxième partie).

Pour info, une circulaire est sortie depuis :

http://www.education.gouv.fr/bo/2008/19/MENE0800388C.htm

Le point sur la politique documentaire dans nos établissements :

Arrivant au terme d’une année de travail sur ce thème, un bilan s’imposait. Nous avons fait le point en veillant à repérer les blocages qui restaient encore et cherchant ensemble des solutions.

Nous avons pu constater que la dynamique de la politique documentaire est en route dans la plupart des établissements du bassin. Le travail de ces deux années a permis à tous les professeurs documentalistes de bien comprendre ce qu’elle recouvre, pour pouvoir l’expliquer et s’en emparer. Le documentaliste travaille maintenant dans l’esprit politique documentaire mais il reste toujours des difficultés de mise en place, en particulier pour impliquer tous les partenaires dont en premier lieu le chef d’établissement et pour réunir l’équipe pluricatégorielle.

Nous avons remarqué qu’en lycée, les enseignants de discipline prennent conscience de la nécessité de la formation des élèves à l’info-communication à l’ occasion des TPE et de l’ECJS. Les collègues de collège quant à eux déplorent la disparition des IDD qui à l’instar des TPE permettaient d’avoir avec les élèves des situations d’apprentissage au CDI, de manière systématique en 5ème/4ème.

Certains chefs d’établissement ont encore tendance à confondre volet politique documentaire et volet culturel.

  • Dans l’esprit politique globale d’établissement, tous les collègues ont obtenu que l’ensemble des documents acquis par l’établissement soit répertorié et enregistré dans la base BCDI.

  • Le chantier politique documentaire a été l’occasion de créer et de mettre en place des outils de liaison avec les enseignants pour plus de dialogue et d’organisation dans 4 établissements.

  • La charte d’exigences, élaborée en J2, a été présentée par le documentaliste dans un collège et deux lycées.

  • La politique documentaire a été un levier pour faire avancer et financer un projet dans un collège

  • Une équipe politique documentaire a été constituée et s’est réunie dans 3 établissements et va se réunir en juin dans un 4ème.

  • Il reste 5 établissements où il n’y a aucune formalisation de la politique documentaire et 2 établissements où après un démarrage l’an dernier il y a eu stagnation cette année suite à des changements (d’équipe administrative ou de documentaliste)

  • 3 documentalistes ont créé une rubrique politique documentaire sur le site Internet de leur établissement, même si parfois elle n’est pas encore lancée, cela a permis d’informer et d’expliciter le concept.

  • 2 établissements ont demandé le stage politique documentaire et 2 autres prévoient un stage interne de formation des professeurs (à BCDI, à l’utilisation des ressources en ligne et pour la mise en place de la charte…)

Liaison collège-lycée : test du questionnaire en 3ème et en 2de

Le questionnaire “liaison collège-lycée” élaboré l’an dernier n’a été exploité qu’en lycée.

Or pour avancer dans les apprentissages info-documentaires, nous souhaiterions qu’à l’entrée au lycée, les élèves maîtrisent certaines compétences dont les compétences procédurales concernant l’utilisation du logiciel BCDI qui maintenant est installé en collège comme en lycée

De plus ce questionnaire utilisé en dernière année de collège et première année de lycée permettrait :

  • D’échanger entre documentalistes de collège et documentalistes de lycée pour se coordonner, voir de manière plus précise où en sont les élèves

  • De diagnostiquer les manques et argumenter auprès des collègues enseignants de discipline pour faire prendre conscience de l’importance de l’initiation

  • “D’établir des plans de formation sachant que des conceptions erronées peuvent constituer des obstacles aux apprentissages” comme le dit notre collègue Pascal Duplessis (http://ardep-bretagne.org/spip.php?article183)

Plusieurs problèmes se posent :

En collège, quand et comment l’utiliser ? L’idéal serait en début d’année de 3ème pour pouvoir organiser une remédiation. Mais les collègues font remarquer qu’ils voient très peu les élèves de 3ème. Sauf dans le cadre d’un projet, comme au collège de la Sine à Vence où la documentaliste voient toutes les classes de 3ème (2h par classe) pour préparer un exposé sur le thème de la responsabilité humaine sur le santé et l’environnement, projet interdisciplinaire renouvelé depuis plusieurs années.

Autres propositions : utiliser les exposés demandés dans les nouveaux programmes en SVT et en Physiques ou se coordonner avec les professeurs de Techno.

En lycée : la difficulté est de trouver le temps vu le nombre élevé de classes dans les gros établissements !

Projets culturels communs

Le documentaliste, partenaire incontournable pour la mise en place du volet culturel est souvent à l’origine de la venue d’intervenants dans son établissement aussi avons-nous donc décidé d’établir dans ce domaine un partenariat entre tous les documentalistes du bassin, pour :

  • Partager nos carnets d’adresses.

  • Échanger nos avis sur les intervenants que nous aurions déjà reçus.

  • Se coordonner pour recevoir dans plusieurs établissements des intervenants qui viendraient de loin et ainsi diminuer les coûts. Dans ce dernier cas, cela peut aussi impliquer un travail en collaboration dans le cadre de la liaison collège/lycée.

Les collègues souhaiteraient d’ailleurs revenir sur la liaison collège/lycée et travailler davantage sur des projets en partenariat l’an prochain.

Compte-rendu de la 1ère réunion du bassin Nice-Cagnes

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 15 février 2011
Affichages : 339

1ère réunion 29 novembre 2010

au lycée Thierry Maulnier à Nice

Matinée :

Accueil des nouveaux collègues et présentation de l’ordre du jour

Actualités…

BCDI

-Deux établissements disposent encore de la version ancienne de BCDI : Le collège de La Colle sur Loup et le Lycée de Vence.

-Deux établissements n’ont pas renouvelé leur abonnement à ce jour : Le collège Jules Romains t le collège de La Colle

-les établissements qui ont contracté un nouvel abonnement avec e -sidoc en attendent l’installation et se posent des questions en terme de maintenance et de mise à jour : quelles conséquences si le réabonnement n’est pris qu’un an/deux (le cas dans quelques établissements) ? Qui doit mettre à jour ?

-distribution du tableau réalisé par Mme Poncin concernant l’hébergement BCDI et les services qui l’accompagnent.

Synthèse de la réunion des coordonnateurs le 13 septembre 2010. Les deux coordonnatrices alertent leurs collègues sur la « précarité » de leur fonction et les réactions des autres coordonnateurs : aucune indemnités et depuis cette année aucun défraiement pour les déplacements !

Rappel des thèmes de travail (indicateurs d’activités dans le cadre de la politique documentaire, évaluation des compétences, participation des documentalistes à l’Histoire des arts et place du documentaliste dans les dispositifs de seconde (A.P., enseignements d’exploration) et lecture du courrier de Messieurs les Inspecteurs (trois collègues ne l’ont pas reçu) et des axes du projet académique.

Recensement des besoins en stage à inscrire éventuellement au PAF :

-formation au portail e -sidoc

-formation sur les moteurs de recherche (en constante évolution)

-formation sur la création de wiki, netvibes sur le modèle des stages de l’URFIST

– formation transdisciplinaire sur l’Histoire des arts

L’ensemble des collègues souhaiterait que la procédure d’inscription au PAF soit revue (ex. que la saisie du mot documentation soit prise en compte de la même façon que le diminutif « doc » actuel et que les stages BCDI soit regroupés avec les autres stages)

Informations diverses

  • Présentation du document PACIFI

  • Discours du Ministre de l’Education sur les environnements numériques au salon Educatice le 25/11 dernier.

  • Information FADBEN sur la conférence du 01/12 à l’espace Rengain à propos de la lecture électronique

  • Communication des dates du 2ème colloque ECRITURE ET TECHNOLOGIE : écrans et lectures organisé par le CDRDP : les 5 et 6 avril 2011

  • Recensement des problèmes liés à Corrélyce :

-lycée Maulnier : pas d’accès aux archives du Monde

-Animations SVT ne fonctionne pas au lycée de Vence

-temps d’essai des spécimens jugés insuffisants car les éditeurs ne tiennent pas compte des vacances scolaires

-délais trop longs pour obtenir identifiants et mots de passe

  • Recensement des activités autour de la Littérature et échanges de « coups de cœur » :

-Prix littéraire (Parc Impérial/collège de la Sine)

-Prix Langevin

-Prix Renoir et fabrication du « Musée imaginaire de l’œuvre »

-Participation des documentalistes de Thierry Maulnier au dispositif de l’AP et organisation dans ce cadre, d’un concours de critiques littéraires

  • Echange autour des conventions avec les bibliothèques : à Nice, une convention est signée entre mairie et rectorat. Faut -il malgré cette dernière signer une convention avec les bibliothèques de quartier ? Les documentalistes déplorent le manque de disponibilité des bibliothécaires pour participer aux projets lecture des différents établissements.

  • Lancement d’un Concours Multi support (voir modalités par ailleurs) entre établissements du Bassin.

  • Synthèse du stage Culture à portée de la main au CIAC de Carros

Après midi : travail en ateliers

 

  • Réponses apportées à la demande institutionnelle autour du projet académique (document de travail ci -joint)

Deux groupes de travail :

Un sur les indicateurs d’activités

Un sur la mise en place d’un concours de lecture multi support entre 6 collèges et 4 lycées du bassin

Compte rendu de la 2e réunion du bassin Nice-Cagnes : (collèges)

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions de bassin : les comptes-rendus
Publication : 7 avril 2011
Affichages : 303

 ACTUALITÉ DE LA PROFESSION :

  • Le projet de circulaire de mission : une demande d’audience a été envoyée à Luc Châtel par la Fadben

  • Les personnels d’aide (contrats CAE par exemple) ne sont pas renouvelés dans les CDI.

BCDI et E -SIDOC :

Problèmes constatés :

  • la recherche par thèmes n’est pas satisfaisante : la fin des mots est ignorée (comme s’il y avait une troncature à droite). Ainsi, si l’on recherche les livres sur les roms, les résultats trouvés incluront les livres sur rome !

  • Apparemment lorsque nous consultons la base via e -sidoc, les notices des revues ou des sites Internet que nous avons crées n’apparaissent pas. Ne sont visibles que les mémonotices et les mémodocnets.

INFOS DIVERSES :

  • Le colloque Ecriture et technologie : de l’écrit à l’écran aura lieu les mercredi 06 et jeudi 07 avril 2011 à Sophia – Antipolis. Les inscriptions sont ouvertes sur le site du CRDP et à faire signer par les chefs d’établissement.

  • Opération « 1000 collégiens à l’opéra » : Il faut rédiger un projet opéra pour y participer. Les dossiers doivent être déposés courant juin. Une classe est invitée à l’opéra, le coût est de 5 euros/élève. En prolongement les élèves visitent la Diacosmie.

  • Lors de notre 3ème réunion, nous inviterons Anne Vandermeulen du Forum J Prévert de Carros et Mélanie Scivoletto, responsable de la section jeunesse de la médiathèque de Carros. Elles viendront nous parler des actions qu’elles proposent aux établissements de proximité :

– Présentation des coulisses du théâtre pour faire découvrir les techniciens son et lumière (dans le cadre du PDMF)

– Travail sur le théâtre contemporain, notamment en vue d’étoffer le fonds théâtre

– Le Prix de lecture Paul Langevin

LES ACTIONS LECTURES ET COUPS DE COEUR

Échanges d’astuces pour inciter les élèves à lire :

  • Distribuer une carte du CDI aux élèves. Elle peut notamment servir à définir quels sont les lecteurs qui peuvent venir au CDI à la pause méridienne (elle est présentée lors du passage à la cantine)

  • Lorsque nous réceptionnons une commande, mettre les nouveautés progressivement à disposition des élèves afin qu’il y ait toujours de nouveaux livres et aussi pour susciter le désir de lire.

  • Au collège des Bréguières, le documentaliste crée un événement : chaque mardi matin il présente une nouvelle BD et chaque mardi après -midi un nouveau manga.

  • Exposer certains livres, ou des sélections thématiques, sur une table du CDI ou sur bureau du documentaliste

  • Nous échangeons aussi quelques « coups de coeur », notamment les titres de mangas qui plaisent : Nodame Cantabile, Crown, + Anima, J’aime les sushis, lovely complex, Tokio Miew Miew, Paradise Kiss, Bakuman…

IMPLICATION DU DOCUMENTALISTE DANS L’ENSEIGNEMENT DE L’HISTOIRE DES ARTS :

  • le référent culture :

3 collègues ont été «désignés» référent culture par leur chef d’établissement. Pour l’instant ils ne savent pas ce qu’impliquera cette mission.

Au collège des Bréguières, le documentaliste va proposer un petit « musée virtuel » à partir des oeuvres choisies par l’équipe pédagogique pour l’épreuve.

  • Évaluation de l’épreuve :

6 collègues participent au jury de l’épreuve orale

LE SOCLE COMMUN :

Lorsque nous accueillons des élèves pour des séances d’initiation, nous faisons le lien entre les compétences documentaires et les compétences du socle commun. Cependant, la validation du socle peine à se mettre en place dans les établissements. Il n’existe pas pour le moment de formation progressive pour tous les élèves, de la 6ème à la 3ème.

Une journée de stage est prévue mercredi 09 mars au collège Romée de Villeneuve de Villeneuve -Loubet. Certains professeurs documentalistes y sont envoyés par leur chef d’établissement.

LES INDICATEURS D’ACTIVITÉS :

Pour les statistiques de fréquentation, nous découvrirons CDIstats lors de notre 3ème journée de bassin car Jeanne Zurfluh l’utilise.

La documentaliste du collège Bréa de St Martin du Var utilise un document excel qu’elle proposera sur Docazur.

Quels indicateurs recueillir et transmettre ? Nous poursuivrons cette réflexion lors de notre 3ème journée de bassin que nous fixons au jeudi 05 mai au CDI au collège La Sine de Vence.

Première réunion du Bassin Nice cagnes

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 26 janvier 2012
Affichages : 719

Réunion du bassin : Nice Ouest/ Cagnes.

Lundi 28 novembre 11 au Lycée Auguste Renoir , Cagnes sur mer

1/ Accueil

–    Présentation des deux nouvelles coordonnatrices : Jeanne Zurfluh et Aurore Moulon.

–    Rappel de l’esprit de ces réunions : moments d’échanges d’informations, d’échanges sur nos  pratiques, de formation et de mutualisation avec production d’un document qui nous servira dans notre pratique.

2/ Tour de table rapide :
Présentations
Particularité : le bassin cette année accueille 3 stagiaires.

3/  Informations générales

Lettre de rentrée des IA IPR EVS :
Celle -ci  se replace dans la logique de celle de l’an dernier .
Le point à retenir est le suivant : nécessité de travailler collectivement dans les établissements et notamment avec les CPE.
Exemple : en collège, mise en place d’une charte de civilité, qui associe les représentants des élèves, les CPE, les profs -docs, les enseignants.
Ce peut être également un thème de recherche d’information.
•    Concernant les inspections :
Inspections prévues par Monsieur Rebière. Par contre, vu les nombreuses attributions de Monsieur Alt, peu d’inspections prévues pour l’année à venir.

 Les aides ” en matière de personnel du CDI

-Notamment concernant les postes adaptés en documentation.
Il s’agit de professeurs de discipline qui seraient intégrés au corps de professeur -documentaliste.
Demande a été faite pour que ces postes fassent l’objet d’une convention : recteur, chef d’établissement et personnel.
D’autre part, la demande a été faite par les IA IPR EVS que, pour chaque personne en poste adapté, un avis soit donné (mais ils arrivent qu’ils n’en soient pas informés.) .
Ces personnes voulant intégrer le corps des certifiés documentalistes doivent suivre une formation et il est même préférable de passer le capes interne. Ils doivent acquérir des compétences scientifique et pédagogique.
Le professeur documentaliste définit l’aide que peut lui apporter la personne en poste adapté. Pour les activités pédagogiques, il faut être professeur -documentaliste.
Ces personnes peuvent participer aux réunions de bassin.

Bilan sur le bassin
Vu les nombreuses missions du professeur -documentaliste une aide semble indispensable pour  que celles -ci soient correctement menées mais le contexte est malheureusement défavorable aux recrutements.

Circulaire de rentrée  (BO  18 du 5 mai 2011, circulaire de rentrée).
Des  points à retenir :

-Viser à l’amélioration des acquis et des résultats des élèves (liaison collège, lycée)

-Capacité pour les établissements de faire jouer leur autonomie en fonction de leur contexte

-Poursuite de la validation du socle commun

-Poursuite de la réforme des lycées

-Améliorer l’accompagnement des enseignants, notamment stagiaires.

Priorité académique

-Liaison collège/ lycée

-Concernant la documentation l’accès à l’information, la recherche documentaire
Exemple une école demande conseil par rapport à l’organisation de sa bibliothèque centre de documentation au professeur -documentaliste du collège du secteur.
Lutte contre le décrochage et taux d’absentéisme. Tous les acteurs peuvent s’emparer du problème.
4/ Echanges d’informations

Bilan sur le passage à E -sidoc :

-Peu de professeurs -documentalistes sont passés à E -sidoc, seules deux professeurs -documentalistes ont débuté en septembre dernier la formation auprès des élèves.
•    L’interface pour les élèves est jugée plus attractive et intuitive, les élèves se dirigent plus spontanément vers cette nouvelle interface.

•    Quant à la formation dispensée auprès des élèves, celle -ci est celle -ci est beaucoup “ moins professionnelle et rigoureuse que dans BCDI ”  du notamment à l’absence du thésaurus.
•    Quant à la recherche en elle -même, problème de bruit ou de silence documentaire, les documents n’apparaissent pas forcément.
•    Le manque de synchronisation entre le temps de la mise à jour et celui de sa publication sur E -Sidoc via le serveur d’hébergement est déploré.

Paf

-Le stage BCDI 1 n’est pas ouvert cette année .

-Un besoin spécifique de formation de l’ensemble des collègues  à émerger à savoir : une formation à l’évolution des outils de recherche sur Internet notamment des moteurs de recherche et à une utilisation raisonnée d’Internet.
Site doc@zur
Nouveauté sur le site :
Toutes les nouveautés sont envoyées sur la boîte professionnelle de chacun des professeurs -documentalistes.
Différentes actualités à signaler :
•    Mention de la dernière circulaire sur l’histoire des arts

-Point sur l’Histoire des arts dans les établissements en collège, participation active du professeur -documentaliste notamment en tant que membre du jury à l’oral.

-Lecture des programmes scolaires sous l’angle de l’éducation aux médias.

-Article du bassin de Toulon, carte heuristique sur la culture numérique, cité dans le café pédagogique.
•    Compte rendu de la Fadben par des collègues du bassin

– Informations concernant la FADBEN Nice:
Le principe des journées professionnelles et des interventions précédant l’AG
Nouveau bureau académique :
Ancienne (et sûrement prochaine !) présidente académique : Karine MERTENS (Collège Pierre Gassendi, ROCBARON),
+
Patricia BASIN -ECALLE (secrétaire, Lycée Thierry Maulnier, NICE),
Christine DENEL (secrétaire -adjointe, Lycée Saint -Exupéry, SAINT -RAPHAËL)
Dominique JALLIFFIER (trésorière, CIV, VALBONNE)
Siozic LAURENTI (Collège Risso, Nice)
Pascale POUGAULT (Lycée Jules Ferry, CANNES)

Prochain Congrès National à Paris les 22, 23 et 24 mars à Paris sur le thème: Objets documentaires numériques: nouvel enseignement?

– Réunion sur HADOPI:
En fait, la participation des documentalistes de Maulnier à une réunion au TGI (sur invitation de Mme Raibaldi, conseillère technique Assistante Sociale de l’Inspecteur d’Académie) pour organiser la venue de l’HADOPI dans les Alpes -Maritimes + proposition du CDAD (Centre d’Accès au Droit) pour intervention avocats dans établissements scolaires. Infos relayées dans bassin (mail envoyé par moi début oct). Deux établissements se sont portés volontaires pour les interventions d’avocats (Maulnier + Vence). Depuis, 1er dossier a avancé: élus CVL invités à rencontrer l’HADOPI le 26 janvier + organisation concert et enregistrement pour sensibiliser aux droits d’auteur et au téléchargement légal
•    Formazur: plate -forme collaborative. Comme Googledocs ou Dropbox. Libre et gratuit, de JM Frizzole qui est administrateur (un claroline). Tout le monde inscrit par défaut. Permet échange et modification de documents. Aussi utilisé pour les formations (plus slt pour stages TICE comme dans le cadre de Noodle). Groupes possibles.
Identifiants: prenom.nom
Après -midi :
Présentation des thèmes de travail
Discussion sur les learnings centers .
Ce thème sera abordé lors de la deuxième réunion car les professeurs -documentalistes ressentent le besoin de s’informer auparavant sur ce nouveau concept qui semble bien loin des CDI.
Deux ateliers se mettent alors en place :
Wikipédia : une réalité, comment former à une utilisation raisonnée.
Objectif de l’atelier : créer une séance 3ème/ seconde
Débat sur le contenu de l’encyclopédie et la posture à adopter.
= Comment fonctionne wikipédia, comment un article est -il produit ?
Séance n° 1 = expliquer le fonctionnement de wikipédia :
Questions sur un article pour aborder l’historique, la construction du somaire et des hyperliens.
Exemple article sur le divorce
Séance n° 2 :
Autre séance comparaison article encyclopédie Universalis / Larousse /wikipédia
Dans quel article trouve -t -on des informations sur la pollution de l’eau ?
“ pollution ” / “ pollution ” / “ pollution de l’eau ”
Auteur ? sources ? sommaire ? Y a t il des publicités ? est -elle gratuite ? Ou comment est -elle financée ? abonnement ? dons ? publicité

Deuxième réunion du bassin de Nice Cagnes

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions de bassin : les comptes rendus
Publication : 7 mai 2012
Affichages : 435

Compte -rendu réunion de bassin J2

Jeudi 23 février, Lycée Escoffier

Bassin Nice – Cagnes

En vue de la préparation de la semaine de la presse et des médias et de la thématique retenue pour cette année « des images pour informer » nous avons demandé à Marie Valet et Jacqueline Predhomme du CLEMI d’intervenir.

L’objectif était d’une part de disposer d’apports théoriques, enrichissant notre culture professionnelle et d’autre part de réfléchir à la création de séances, séquences en collaboration avec nos collègues de discipline, de façon à ce que nous repartions avec des outils dans nos établissements respectifs.

  • Présentation des deux intervenantes et du rôle du CLEMI 

  • Sommaire de l’intervention

MATINEE

1. Connaitre le BA à Ba de la lecture d’image :

Les différentes sortes d’images (PPT avec des exemples)

Notion de perspective, lignes de fuites, plans, masse, cadrage, champs/ hors -champs ; Echelle (proxémie), lumière, couleur…

2. Communication visuelle ( Carte heuristique)

Communication par l’image : sémiologie de l’image

Les codes dominants

Du signe iconique au message

Liaison Message verbal /iconique

APRES -MIDI

3. Ateliers :

Proposition de deux ateliers :

Ateliers presse régionale (Jacqueline Predhomme) + grille

A partir de journaux régionaux, choisir une image dans un article, cacher le texte et le titre, la décrire et essayer d’imaginer ce qu’elle illustre comme information. Puis lire le texte et comparer avec ce que l’on avait déduis de notre analyse.

-Atelier Décryptage d’une image à partir du CD du CLEMI : Images de presse (photos et dessins de Plantu et d’autres) + grille ou images de la campagne présidentielle (les affiches des 4 candidats principaux, par ex) (Marie Valet)

  -Distribution de grilles d’analyse, d’outils pédagogiques, d’une bibliographie, sitographie.

Diffusion d’informations diverses :

  • Informations professionnelles par madame Ecalle

  • Réflexion quant au concept de « learning center »

  • Définition autour de 3 termes : un lieu, des ressources, des services.

Un lieu accessible au plus grand nombre, grâce à des horaires étendus composé d’espaces conviviaux, ouverts, flexibles, évolutifs et adaptés aux différentes manières de travailler : tout seul dans le silence, en petit groupe ou groupe plus grand. (Certains learnings Centers intègrent même une cafétéria) C’est un lieu de vie, d’échange et de partage et ou les usagers viennent et s’en vont.

Des ressources : Accès à des ressources abondantes multi -support et multi -usages permettant l’apprentissage des usagers. Documents proposés actuellement dans les bibliothèques et des documents d’un nouveau genre : podcast audio et vidéo etc.

Des services : C’est un lieu géré par un personnel aux compétences multiples : compétences informationnelles, communicationnelle et administratives.

  • Réflexion quant à la faisabilité, la transposition au sein « du cdi conçu aujourd’hui »

Le concept en l’occurrence concernant « l’autonomie des usagers » ne nous semble pas adaptable ni transposable tant au niveau collège comme au lycée car nos élèves ont besoin d’être encadrés par l’enseignant, ils ont besoin d’une médiation enseignante.

 D’autre part, par rapport à la notion de service proposée auprès du public il nous semble que nous rentrerions dans une logique d’aide ponctuelle contraire à notre mission de pédagogue, qui est de dispenser une véritable formation des élèves à la maitrise de l’information.

De plus, il ne faut pas oublier que nous accueillons et formons des élèves et non des usagers.

Il nous semble qu’avec ce dispositif on risquerait de dériver vers un apprentissage « tout écran »alors que nous voyons au cours de nos séances pédagogiques qu’il est indispensable de former les élèves à la recherche aussi bien sur support papier que numérique, les deux étant complémentaires.

Le guide des égarés, Entretien avec David Aymonin sur le learning center

Conclusion

Nous sommes conscients qu’il nous semble indispensable de réfléchir à l’évolution de notre métier, à nos pratiques mais en proposant d’autres modèles, pas uniquement axés autour du Learning Center.

CDI lieu de formation des élèves à la maîtrise de l’information, lieu d’ouverture culturel.

Coups de coeur

Zombillénium , Arthur de Pins, Dupuis.

Le prince de la brume, carlos Ruiz Zafon

Iboy de Kevin Brooks

Philippe Blondel, Brise glace, Blog, replay.

Recensement des financements pour faire venir un auteur : L’ami littéraire, Ville de Nice Raoul Mille, initiative 06.

Prochaine réunion de bassin ( à confirmer) le 7 juin

Bassin Nice Cagnes, première réunion de bassin

Écrit par Super User
Catégorie : 2012-2013
Publication : 20 décembre 2012
Affichages : 293

1. Tour de table

2. Intervention de la chargée de mission Evelyne Thiery :
informations données lors de la réunion des coordonnateurs de bassin.

Dans l’Académie, cette année :
– 15 professeurs des écoles supplémentaires
– 65 AVS
– 384 AED
– 3 CPE
+ bientôt 12 assistants de sécurité

Pas de remise en cause de la réforme du lycée pour l’instant mais bientôt une nouvelle loi d’orientation…

Lettre de rentrée des inspecteurs EVS :

– politique documentaire, formaliser le projet pédagogique, le rapport d’activité… : “afficher le professionnalisme qui est le nôtre”
– réfléchir à la mise en oeuvre du Centre de Connaissances et de Culture.

Stagiaires
7 stagiaires en documentation cette année  -dont 2 dans le 06 –

27h de présence dans les CDI

3. La collègue du Lycée professionnel de La Providence pose le problème pour l’accès au PAF des personnels du privé

4. Informations des coordonnateurs, Jeanne Zurfluch et Gauthier Ponza :

  • Bibliothèque numérique du CRDP : présentation d’Aude Inaudi à la réunion des coordonnateurs. A peu près 300 livres numériques sont proposés. Les informations sont à retrouver sur le site :

 http://www.cndp.fr/crdp -nice/bibliotheque -numerique/

  • Intervention de Marina Pollas lors de la réunion des coordonnateurs

 http://livre -paca.org/
Prix littéraire des lycéens et des apprentis en PACA

 Revue Dazibao publiée par l’Agence Régionale du Livre

  -Catalogue Chèque Ressources

Discussion : qui a les identifiants ? Qui commande ? Information professeurs ?…
voir notices des ressources pour voir si celles -ci sont intégrables dans l’ENT

Webclasseur ONISEP
Discussion : qui est référent dans vos établissements ? est -ce vraiment utile ?(ENT encore en plus, ressources qui peuvent se trouver ailleurs…)
pour l’instant abonnement financé par l’académie
discussion autour de biblionisep, et des logiciels GPO, Parade et Valeur.

5. Informations sur l’association professionnelle (FADBEN -Nice, P. Ecalle)
– Informations Nationales :
1. Participation au débat national sur la refondation de l’Ecole (voir contribution en ligne, insiste sur mise en place d’un curriculum documentaire, sur la nécessité d’un nouveau cahier des charges afin de permettre une évaluation des besoins en matière de formation initiale et continue et sur le recrutement à la hausse par CAPES)
2. Les Actes du Congrès seront publiés en décembre.
3. Les FADBEN travaillent sur des dossiers précis. La FADBEN de Nice se charge des “ressources numériques”.

6. Informations diverses

-Evelyne Thiery rappelle aux documentalistes de la ville de Nice que le partenariat avec la BMVR se poursuivra cette année.
Une réunion est prévue le jeudi 6/12/2012 avec les bibliothécaires.

-Actions subventionnées

CG : Initiatives 06 (et Ac’educ)

-E -sidoc

Courrier de M. Barbagelata aux chefs d’établissement pour évaluer l’utilisation du portail. Pourquoi pas d’informations aux documentalistes ?

7. Projets d’incitation à la lecture au niveau du bassin :
Projet Mangas en lien avec la librairie BD Fugue, la muse des arts asiatiques et le festival du livre de Nice
6 titres ont été sélectionnés.
En commun : élection du meilleur manga mais au préalable ou en parallèle : affiche ? QCM ? Critiques littéraires ?
____________________________________________________________________________
Après -midi aux Archives Départementales
Nous sommes reçus par M. Arrive, responsable du service éducatif (garrive@cg06.fr, 04 97 18 70 33)

Intervention du Service de l’éducation du CG :
Bernard Joannon (section multimédia) et Tatiana Bardes (Actions éducatives) précisent les modalités de fonctionnement et les conditions de financement :
– de ressources 06 (ressources numériques en ligne – demande explicite au préalable si la ressource n’est pas dans la liste sur le site). Prochainement “Magasin de ressources en lignes” en partenariat avec CRDP.
– du catalogue d’offres d’actions éducatives. Ac’educ06.
Sélection : directeur académique adjoint, IPR, M. Lo Cocco (DAAC). Recensement associations conventionnées. Paiement intégral du projet.
– Initiatives 06 (en dehors du catalogue).

Interventions du conservateur des archives, M. Lacroix et le Mme Lascaris
Présentation du site par M. Arrive :
http://www.cg06.fr/fr/decouvrir -les -am/decouverte -du -patrimoine/les -archives -departementales/espaces -enseignants -eleves/espace -enseignants -et -eleves/
Présentation :
– du prêt des expositions itinérantes
– des ateliers proposés (plutôt CM1 et 5ème, mais pourquoi pas envisager atelier sur l’écriture en lycée)
– Expositions virtuelles
– Catalogue en ligne et ressources numérisées
NB : une exposition interactive : sur le comté de Nice.

Visite d’un silo et des salles d’archivage

Compte rendu deuxième réunion de bassin Nice Cagnes

Écrit par Super User
Catégorie : 2012-2013
Publication : 6 mai 2013
Affichages : 222

Déroulé de la journée :

  • 9h30 : Tour de table autour du questionnaire sur les actions lectures en partenariat avec les professeurs de lettres. Le tableau sera complété et transmis à Evelyne Thiery.

Des questions se posent :
Pourquoi que lettres/doc ? Pourquoi pas d’autres professeurs ou les documentalistes seuls ?

  •  10h : Tour de table sur le projet manga

Selon les établissements, différentes actions sont mises en place : élection du meilleur manga, reproductions de jaquettes, quiz…

Discussion sur la possibilité d’organiser une rencontre entre les élèves en fin d’année (trouver un lieu, des activités…) pour présenter le travail de chacun. Pourquoi ne pas exposer le travail des élèves chez notre partenaire, BD Fugue.

Difficultés :
trouver un lieu pour 200 élèves
tous les établissements ne travaillent pas sur les mêmes mangas
certains sont accès « lecture », d’autre « dessin ».
difficulté de trouver des élèves en lycée.

  • 10h30 « coups de cœurs » lecture 3ème/2d

La désirante de Malika Mokeddem
Deux zèbres sur la 30eme rue de Marc Michel -Amadry
Le héron de Guernica de Antoine Choplin
Miss Pérégrine et les enfants particuliers de Ransom Riggs
Max de Sarah Cohen Scali
Ce qu’ils n’ont pas pu nous prendre de Ruta Sepetys
Plan B pour l’été d’Hélène Vignal
Dans la nuit blanche et rouge de Jean Michel Payet
Never Sky de Veronica Rossi

  • 11h Intervention de Violette Laroche Del Vecchio

Professions : Scripte TV et réalisatrice de documentaires à France télévisions
La notion de MEDIAS : Quels sont -ils ?
(Ici nous parlerons des médias et de l’information et non des médias et de la communication)
Nous pouvons distinguer :
La presse écrite (internationale, nationale, régionale et la PQR) où les professionnels appliquent des techniques d’écriture journalistiques,
La radio où le journaliste utilise l’écriture radio,
La télévision par la diffusion de montages vidéo commentés,
le Web pour les nouvelles technologies de l’information .
Le média de type Presse Ecrite (Nice -Matin, Le Monde, Le Figaro, etc…) est plus adapté pour communiquer de manière unilatérale, a contrario les médias de type Réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Blogs etc…) sont plus pertinents pour communiquer de façon multilatérale.
Les genres et les différents formats en télévision :

Desk 1’00
Reportage télévisé (factuel) 1’30 à 2’30
Le dossier 3’00 / 6’00 / 13’00
Le magazine (enquête) 26’00
Le documentaire (point de vue) 52’00
Le web documentaire
Nouveau format, véritable laboratoire de l’innovation en termes d’image et de contenu. Plusieurs formats sont possibles.
Les webdocumentaires , uniquement disponibles en ligne, permettent de raconter le réel avec des outils que seul le web peut offrir. Les supports numériques permettent, à travers la navigation et l’interactivité, d’aborder des sujets de façon linéaire.

Activité 1 : comparaison entre un reportage télé (13h TF1) et un film documentaire (France 3) autour d’un même thème : les inondations dans le Var, un an après.
Problématiques : utilisation des images (professionnelles, amateurs, sécurité civile), sensationnalisme, recours aux émotions, place et intention du journaliste…
http://www.dailymotion.com/video/xj77ll_submerges -inondations -dans -le -var -deja -un -an_news
http://videos.tf1.fr/jt -13h/15 -juin -2010 -le -var -est -devaste -par -une -inondation -meurtriere -6529432.html
Intervention d’une documentaliste audiovisuelle :
Réalisation de revue de presse quotidienne. Indexation de toutes les vidéos diffusées, plan par plan, avec un thésaurus spécifique ouvert et un résumé. Recherches d’images pour les journalistes.
Travail en lien avec l’INA.

  • 12 h : Nous avons assistés au JT régional en direct, sur le plateau ou en régie.

Rencontre et discussion avec la journaliste présentatrice et le rédacteur en chef.

  • Après midi :

Activité 2 : comparaison article de presse, reportages tv et dossier de presse sur La maison commune à Nancy.
http://www.youtube.com/watch?v=KukAj9VG9Vs
http://www.dailymotion.com/video/xldvlh_reportage_creation#.UUg2re9ynzI
Problématiques : la voix off, le choix des intervenants, le texte d’introduction…

  • Intervention et entretient avec le directeur de l’antenne France 3 Cote d’Azur

France 3 a une implantation à Antibes et à Nice (10 personnes : la 5ème ville de France…. créée il y a une dizaine d’années : 6 journalistes, une assistante, deux monteurs… Studio Incrust) + Draguignan , Menton : bureaux avec 2 personnes

Antibes : 120 personnes, 25 métiers
650 h de programme diffusées par an (12h de JT)

Résultats médiamétrie : une fois par semaine :
part d’audience (sur 100 téléspectateurs) : ex 25% sur le 19 -19h30 (journal régional)

Réunion de bassin Nice Cagnes 3

Écrit par Super User
Catégorie : 2012-2013
Publication : 7 juin 2013
Affichages : 273

Compte rendu 3ème Réunion de Bassin
Nice Cagnes
Jeudi 30 mai 2013
Collège Frédéric Mistral / Musée Matisse
24 inscrits ; 17 présents ; 4 excusés

La dernière réunion du bassin Nice Cagnes s’est tenue en trois temps :

Le point sur le projet manga
Présentation de la bibliothèque numérique
Visite du musée Chagall

1. Le projet manga

Cette année, les documentalistes du bassin ont souhaité travailler sur un même thème au sein de leurs différents établissements. Un partenariat informel a été mis en place avec la librairie BD fugue autour des mangas (présentation de l’histoire des mangas ; conseils bibliographiques ; interventions dans les établissements qui le souhaitent).
L’objectif était de faire réaliser aux élèves des Fanarts (production de nouvelles jaquettes) sur une liste de mangas commune. Ces travaux seront exposés à la librairie BD Fugue de Nice.

Les collèges ont majoritairement participé au projet.
Les documentalistes ont mis en place des « clubs mangas » dans leur CDI.
Une quinzaine de travaux d’élèves sera finalement exposée à la librairie (voir pièces jointes).

Il n’y a pas eu de vote.
Il n’y a pas eu de rencontre d’élèves

Pour l’année prochaine :

Prévoir pour la rentrée une liste de 6 titres, sur la base d’un public de collégien (les collègues de lycée proposeront quand même les titres dans leurs CDI). Vanessa Berthélémy et Marie Anne Poésy s’en occupent. Merci de leurs transmettre vos proposition.
Organiser un vote autour de ces six titres.
Continuer les productions d’élèves.
Organiser une rencontre avec un auteur sur une demi journée en fin d’année scolaire.
Favoriser les échanges entre les élèves (exemple : les élèves enregistrent des vidéos sur le matériel du mangaka et les publient sur le site du collège)

2. Points divers

Présentation de la journée interprofessionnelle de la Fadben autour du webdocumentaire par Patricia Ecalles.
Présentation de l’exposition Turing au lycée des Eucalyptus à Nice par Karin Weis.
Les expositions réalisées par Marc Monticelli de l’Université de Nice sont disponibles en prêt pour les établissements scolaires (histoire de l’informatique ; histoire du jeu vidéo).
Recommandation de l’action proposée par l’association PSTJ (Provence sciences techniques jeunesse) de Valbonne (les constellations et la mythologie ; construction et lancement de fusée à poudre).
Les documentalistes du bassin demandent la création d’une liste de diffusion académique, beaucoup trop d’informations adressées aux chefs d’établissements n’arrivent pas jusqu’à nous.
Retour sur les deux premières journées de bassin :
Les collègues ayant travaillé avec les intervenants des archives départementales (histoire de l’écriture ; les blasons ; visite sur le thème de la presse) sont généralement ravis, même si l’accompagnement pédagogique de la partie sur la presse est à revoir.
La visite des studios de France 3 par le club journal du lycée de Vence s’est révélée très positive.

3. Présentation de la bibliothèque numérique et des services du e -forum du CRDP par Corinne Christophe

Le CRDP s’organise autour du E -forum :
une nouvelle salle
un fonds désherbé et actualisé (5000 titres papiers et la bibliothèque numérique)
en démonstration, les manuels numériques du KNS
les expositions pédagogiques (distribution aux collègues « Quelles énergies durables pour demain ? »)

La bibliothèque numérique est un fonds complémentaire aux fonds des CDI. Elle comporte 500 documents et vise les 800 titres. Le catalogue va de la maternelle au lycée, de la fiction au documentaire. Il comporte également des ressources pour les concours et des ouvrages de didactique. C’est un fonds évolutif en fonction des usages et des demandes.
Les notices de la bibliothèques numériques sont intégrées à BCDI.
La bibliothèque numérique comprend un accès à Europresse (presse et actualité), avec une limite d’usage « non professionnel ».

Coût : abonnement individuel 10 € / an
abonnement par établissement (avec connexion via ENT) : de 200 € à 350 € selon la taille de l’établissement.
Pour les collèges, on peut le prendre sur Ressources 06.

Conditions techniques :
les ouvrages sont disponibles sur téléchargement (deux jours de lecture) et, pour certains, en ligne.
On les lit avec Adobe digital Editions et Microsoft Silverlight sur ordinateur et avec Bluefire Reader sur tablette.

Le CRDP propose des prêts de tablettes et de borne Wifi aux établissement abonnés au service.

4. Visite du musée national Marc Chagall de Nice et présentation des activités pédagogiques

Visite du musée
Présentation des parcours pédagogiques :
Parcours culturels de la colline de Cimiez (Musée archéologique + Musée Chagall + Musée Matisse)

Pistes et axes de travail :
Collèges : la bible ; autobiographie et autoportrait ; la poésie ; le théâtre et la danse dans l’auditorium ; les fables de La Fontaine ; la Musique ; le cirque ; la guerre ; les métiers du musée ; la lumière…
Lycées : L’interprétation ; la lumière ; le Cantique des Cantiques…

Les visites et projets pédagogiques se préparent avec Julien Destefanis et Cédric Scherer. Ils se déplacent, aident à remplir les dossiers de financement et assurent des formations sur les expositions temporaires.

Contacts :
julien.destefanis@ac -nice.fr
cedric.scherer@culture.gouv.fr

Prix : Prévoir 45 euros pour une visite guidée (c’est mieux pour les parcours pédagogiques)
sinon, l’entrée est gratuite pour les scolaires.

Première réunion du Bassin Nice Cagnes

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 11 décembre 2013
Affichages : 294

Compte -rendu première réunion de bassin Nice -cagnes 14/11/13
Lycée Henri Matisse, Vence
Le matin :
* La rentrée scolaire :
– Chiffres donnés par l’Inspection du DNB, Bac 2013 ;
– Bilan éducation prioritaire dans le cadre des assises de l’EP ;
– Mise en place des ESPE ;
– les contractuels C2 présents nous rendent compte de leur expérience. Pour eux qui ont eu leur M2, ils trouvent que la formation à la préparation de l’oral du CAPES n’est pas satisfaisante. Une seule personne dispense tous les enseignements à l’université. Ils ne sont pas préparés à l’oral.
* Stages au PAF :
Kristel Robaglia fait part de son expérience de stage établissement politique documentaire avec Didier Mouren. Deux jours pour créer un premier document en trois parties : communication / pédagogie / gestion
Une remarque : les collègues de discipline ne se sentent pas impliqués et ne voient pas forcément l’intérêt pour eux. Les collègues demandent donc que les inspecteurs de Vie Scolaire en parlent à leurs pairs afin qu’ils puissent le mentionner auprès des collègues de discipline lors des inspections.
Les collègues soulèvent que lors de l’inscription à un stage le lieu n’est pas indiqué, ni une fourchette de dates. Cela pose des problèmes si inscription à plusieurs stages qui tombent en même temps car les chefs d’établissement sont souvent réticents de voir partir leur documentaliste trop souvent à la même époque. De plus, selon le lieu de formation (non donné en amont), certains collègues ne peuvent s’y rendre.
* L’histoire des arts
L’inspection nous déconseille le manuel de Hatier (cf Rapport de l’IG)
Modalités de l’épreuve : Revenir à l’essence du texte initial (préambule et encart) : http://www.education.gouv.fr/cid22078/mene0817383a.html
Il s’agit d’un enseignement concernant toutes les disciplines sur tous les niveaux.
Voir les ressources sur le site académique de l’art de Nice.
Lors de l’épreuve, il n’y a pas de tirage au sort des 5 objets d’étude, le dossier est facultatif.
De plus il est anormal de voir des notes aussi mauvaises sur cette épreuve, il faut valoriser nos élèves.
Enrichir l’entretien en allant chercher dans les 5 objets d’étude, mettre en œuvre la valorisation de l’oral.
* Inspections : Informations données lors de la réunion des coordonnateurs de bassin
Mme Octave, nouvelle IAIPR EVS. Lors des inspections elle rappelle que la séance doit être contextualisée, qu’elle ne soit pas plaquée. Elle doit être inscrite dans une séquence précise. Il ne doit pas y avoir trop d’objectifs. Dans les 5 dernières minutes, afin de s’assurer de la compréhension des élèves, faire un point de ce qu’ils ont retenus.
* le conseil école collège : mise en place cette année. Dans le bassin aucun collègue n’en a entendu parler.
* la liaison lycée/supérieur : Les professeurs documentalistes du Lycée du Parc Impérial lancent une formation. Réunion prévue en présence de toutes les personnes concernées.
Voir article sur Docazur.
* Journée professionnelle Fadben : le mercredi 29 janvier à l’IUT de journalisme. Intervention de Nicolas Pélissier, professeur à la fac LASH, co -directeur du master DISTIC.
* Le prix manga du bassin (compte rendu de l’an passé, cf pièces jointes)
Exposition des travaux d’élèves dans la librairie BD Fugue ; Le libraire est à nouveau partant pour se joindre à nous. Il a pris contact avec l’auteur des Mystérieuses cités d’or pour une rencontre avec nos élèves en juin.
NB : expo du Musée des Arts Asiatiques prolongée jusqu’au 13 mai 2014.
Echanges autour des mangas : prévoir une page web sur le site des établissements pour donner de la visibilité à tous les participants.
– La sélection de cette année (cf pièce jointe)
– Les productions (jaquettes, publications sur internet…)
Cette année à St Jeannet la documentaliste participe aussi au Prix Mangawa : 5 mangas par catégorie (les 3 catégories de mangas) ; fiche de lecture à chaque fois. Inscription individuelle.
– Organiser une après midi de rencontre entre les élèves : Où ? (voir avec la médiathèque de Nice pour une salle ou celle de Villeneuve Loubet). Pour ? : rencontrer l’auteur
Discussion sur la presse initiée par Patricia Ecalle
Le Ravi : presse satirique régionale. Ateliers proposés qui ont l’air très intéressants + « presse pas pareille » (comme le nom de la rencontre qu’ils ont organisée récemment) ;
Site Nouvelles News (féministe) conseillé par Mme Ecalle : abonnement sur internet
Tour de table sur la présence ou non de Presse engagée dans les établissements :
Canard Enchaîné présent dans deux lycées
Causette à Renoir : aucun problème pour s’abonner pour Aurore Moulon
Un problème est soulevé : refus de certains chefs d’établissement à abonner leur établissement à certains journaux engagés, malgré la nécessité de faire connaître la pluralité de la presse.
* GIDEC/ GICRI : « harcèlement » de leurs conseillers téléphoniques sur certains collègues.
* Les coups de cœurs, fictions et documentaires
Fabien Clavel. Décollage immédiat
BD Quai d’Orsay (film récent s’en est inspiré)
Ma mère à l’ouest (première personne, fille, handicap, foyer d’accueil)
Norland
Le livre de Saskia (coup de cœur élève, fantastique)
Sweet sixteen (premiers étudiants noirs acceptés en lycée)
Les 10 droits imprescriptibles du lecteur : version pop up
Oh les maths ! et Oh la physique !
Horrible géographie
Horrible corps humain
Fables scientifiques (lycée, livre graphique)
Je m’appelle Budo………………. (ami imaginaire d’un enfant autiste)

L’après midi :
* Présentation des activités pédagogiques de la Ligue de protection des oiseaux en établissement scolaire http://www.lpo.fr/actions -pedagogiques/actions -pedagogiques
* Ecoute des oiseaux au parc de la Conque

Compte rendu deuxième réunion de bassin Nice/Cagnes

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 31 janvier 2014
Affichages : 329
  • Les actions menées dans les établissements sur la laïcité :

en lycée, travail avec des collègues de Philosophie (Mme Rigout)
en lycée professionnel, exposition d’ouvrages sur le thème (Lycée Les Eucalyptus)

  • E -sidoc :

le positif :

alimenter le portail en fonction des projets
lisibilité
citer ses sources
l’interface
les statistique de fréquentation par ENT
l’affichage des nouveautés
le nuage de tags
les nouveaux sites apparaissent instantanément

le négatif :
chercher dans la base, que deviennent les descriteurs ?
Le panier fait penser aux élèves qu’il est possible d’acheter les livres du CDI

les questions :
Comment faire avec le CA et la CNIL ? Quel suivi ?
Comment jongler entre Correlyce (pour les lycées), BCDI et e -sidoc

  • Réalisation d’un tableau de compétences en vue d’échanger et de communiquer des séances pédagogiques sur les niveaux 3ème et seconde. L’objectif est de savoir ce que chacun fait à son niveau pour adapter son travail aux exigences des autres.

    • BCDI, e -sidoc : savoir ce qu’est un logiciel ou un portail documentaire, savoir s’en servir

    • Citer ses sources : savoir faire une bibliographie

    • Eviter le copier coller : faire un brouillon ou un “document de collecte”

    • Connaître et utiliser les encyclopédies en ligne

    • Evaluer le fiabilité et la pertinence des sources (date et fraîcheur de l’information

    • Décripter une adresse URL

    • Les images (légende + droit d’auteur + recherche)

    • Cerner/délimiter son sujet

    • La présentation orale

Le tableau sera mis en ligne et abondé sur Form@zur.

  • A voir sur internet :

Des livres numériques référencés sur SavoirsCDI http://www.cndp.fr/savoirscdi/centre -de -ressources/fonds -documentaire -acquisition -traitement/mise -en -oeuvre -selectionner -des -documents -pour -les -eleves/des -livres/le -programme -de -francais -au -college -en -livres -numeriques -gratuits.html
Une vidéo sur Infosphère reprise par Cerise pour éviter le plagiat :
http://www.bibliotheques.uqam.ca/infosphere/sciences_humaines/module7/citer1.html
Mission IRD pour réussir sa recherche :
http://missionsird.zz.mu/

  • Que faire au CDI avec des enfants allophones nouvellement arrivés (EANA) ?

  • Coups de coeurs :

Khadra, Yasmina. Les anges meurent de nos blessures. Julliard, 2013.
Palacio, R. J. Wonder. Pocket Jeunesse, 2013.
Witek, Jo. Rêves en noir. Actes Sud Junior, 2013.
King, Stephen. Docteur Sleep. Albin Michel, 2013.
Thomas, Chantal. L’échange des princesses. Seuil, 2013.
Jonasson, Jonas. Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire. Pocket, 2012.
Hirsching, Nicolas de. Qui a piqué les contrôles de français ? Casterman, 2011.

  • Présentation du festival de bandes dessinées BDécibel par l’éditrice Nathalie Meulemans (Les enfants rouges)

http://www.bedecibels.com/
http://www.enfantsrouges.com/

Le festival travaille beaucoup avec les médiathèques et les documentalistes en collèges.

Sélection 6ème 5ème 2014 :
Domecq, Nathalie. Paola Cruzoe : 1. Naufragée. Glénat, 2012.
Le monde de Milo Tome 1. Dargaud, 2013.
Varulf : volume 1 : la meute. Gallimard, 2013.
Sales betes : 1 Hamster Drame. Dupuis, 2012

Sélection 4ème 3ème 2014 :
Cent mille journées de prières : 1 Livre premier. Futuropolis, 2011.
Jung. Couleur de peau : Miel. Quadrants, 2007.
Young. Futuropolis, 2013.
Ismahane. Les enfants rouges, 2011.

Prix des collégiens 2013 : Radiguès, Max de. 520 Km. Sarbacane, 2012.

Bassin Nice Cagnes : troisième réunion de bassin

Écrit par Gauthier-Albert Ponza
Catégorie : Troisièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 26 juin 2014
Affichages : 283

Compte rendu : Réunion de Bassin 3
Mardi 13 mai 2014
Collège Romée de Villeneuve, Villeneuve Loubet

Ecritech 5 ; présentation du colloque et échanges autour des thèmes des ateliers pour les présents
Mise en place des CCC : on note le besoin d’espace, de personnel et de concertation. En général, les activités présentées dans le cadre des CCC sont des choses qui se font déjà au CDI. Ceci n’équivaut pas cependant à une fusion avec la vie scolaire.

Les liens Documentalistes/CPE.
En lycée, à Vence, au club journal et pendant la semaine de la presse documentalistes et CPE sont en co -intervention (Visite de FR3 pour les élèves intéressés par le journalisme)
Mise en places d’actions culturelles, artistiques … avec le CVL (carnaval, concert)
Présentation de Corrélyce aux délégués pour une formation pour les autres élèves
En collège, accompagnement pour l’orientation
Concertation pour les heures de permanence en « bonne entente ».

Documentaliste/assistante sociale
Présentation du jeu de plateau @…social sur les réseaux sociaux – Bureau info jeunesse de l’Orne à Alençon – possibilité de jouer par binôme jusqu’à 12 élèves.

La liaison collège/lycée. 
Création d’un tableau comparant ce qui se fait, en collège et en lycée, autour de compétences communes. Le tableau sera mis en ligne sur Doc@zur.

Ac’Educ’.
Les collègues pointent toujours les problèmes de calendrier et parfois, la baisse de qualité des interventions.

Le projet manga.
L’auteur du manga Les cités d’or viendra aux collège de La Sine à Vence et à Jules Romains à Nice le mardi 10 Juin. Il rencontrera alors les élèves des différents club manga volontaires du bassin. La venue de l’auteur sera prise en charge dans un premier temps par la librairie BD Fugue puis facturée aux différents établissements qui participent.

Visite de la nouvelle médiathèque de Villeneuve Loubet.

Les coups de cœurs et les nouveautés :

Big easy de Ruta Sepetys (ambiance de la Nouvelle -Orléans)
L’apprenti pilleur de tombes d’Allan Stratton (Médiéval Fantasy)

Les livres qui fonctionnent :

BD : Morphine (Fantastique), Esteban (aventure), 520 Kilomètres (aventure, action, chronique sociale), Fantômes blancs (en 2 tomes)
Manga : Blue Exorcist
La vie sans portable, de Gép et Edith Chambon chez Mouck, collection Graines d’Ados

La politique d’achat :
Chaque bibliothèque de la CASA a sa politique d’achat propre en fonction de ses spécialités, celle de Villeneuve Loubet est pôle d’excellence culinaire et donc possède un fonds cuisine très fourni, de son public (les établissements scolaires entourent la médiathèque, il y a donc un réel partenariat entre la médiathèque et eux.

La présentation du réseau de bibliothèques communautaires de la CASA et son fonctionnement.

Il faut savoir également que l’inscription est gratuite pour les établissements  scolaire.

A partir de la rentrée 2014, les coordonnateurs du bassin seront Marie Anne Poésy et Vanessa Berthelemy si leur candidature est acceptée.

Compte-rendu de la réunion du bassin Nice Cagnes

Écrit par Vanessa Berthelemy
Catégorie : 2014-2015
Publication : 3 avril 2015
Affichages : 206

Mardi 25 novembre 2014 ; Théâtre de la photographie et de l’image / Collège Ségurane Nice

Matin

Rencontre avec les documentalistes du Théâtre de la photographie et de l’image : Visite commentée de l’exposition en cours (Franck Horvat) conservation des photos, catalogue utilisé, techniques d’indexation, présentation de l’espace documentation, travail possible avec les collèges (concours, visite des expos, histoire de la photo)

Après midi

Compte rendu de la réunion des formateurs et coordonnées des intervenants pour les intéressés (webclasseur de l’ONISEP, nouveau site de CANOPE, DAREIC, Equipe de prévention et d’intervention sécurité)
Lecture commentée de la circulaire de rentrée
Tableau travail commun Documentaliste/CPE (voir pièce associée)
Prix manga du bassin : sélection de l’année, concours d’affiches et de vocabulaire sur le monde du manga suite à la rencontre l’an passé avec Thomas Bouveret, dessinateur des nouvelles Cités d’or, modalités de la rencontre des élèves des collèges participants.

Compte-rendu de la première réunion de bassin Nice-Cagnes 10/12/2015

Écrit par Vanessa Berthelemy
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 13 mai 2016
Affichages : 255

Matin
Musée du sport
(Stade Allianz Riviera, Boulevard des Jardiniers, 06200 Nice )

Avec la visite du musée par Alice Bosca, les documentalistes ont découvert les collections, puis ils ont assisté à la présentation de la programmation et des ateliers pédagogiques (en documents joints en PDF)

Après midi

Les documentalistes se sont réunis au collège Jules Romains
(206 Bd du Mercantour 06200 Nice) :

– Compte rendu de la réunion des coordinateurs du bassin du 03/10/2015

-Les projets EMI des collègues du bassin.

-Présentation de la sélection du prix manga du bassin, les modalités de participation et la possible venue d’un auteur grâce au partenariat avec la librairie BD fugue.

Compte rendu 2e réunion de bassin Nice Cagnes

Écrit par Vanessa Berthelemy
Catégorie : Deuxièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 23 mars 2016
Affichages : 266

Matinée :

– Réforme du collège et Professeurs -documentalistes :

Les collègues ont partagé l’organisation future, pour chaque établissement , des EPI et de l’AP.

Quelle organisation ? Quel positionnement ? Comment faire pour L’EMI ? La majorité se montre inquiète (Flou de certains des textes mais aussi dans les projets ; les heures de CDI en 6e ne peuvent être appliquées en AP notamment. )

– La question des nouveaux manuels scolaires à la rentrée a aussi été débattue : budget selon les EPLE, organisation, etc…

– Un tour de table a été fait pour avoir un aperçu d’un budget moyen pour un CDI  en collège et en lycée et de son évolution.

– Un appel à candidature a été lancé pour participer au comité de sélection des Incorruptibles l’an prochain. Rappel des différents dispositifs autour de la lecture existant dans l’Académie.

– Enfin, le prix manga du bassin, qui concerne cinq collèges, a été finalisé. Les élèves rencontreront le dessinateur J -L Aguila au collège St Exupéry à St Laurent du Var (fin mai).

L’après -midi

L’actualité des ouvrages de fiction :

Bilans éditoriaux de l’année 2015 -2016 et coups de cœur des libraires spécialisés en librairie
(Rencontres à Jean Jaurès pour les romans jeunesse et à BD Fugue pour les BD et les mangas).

Compte-rendu de la 3e réunion de bassin Nice-Cagnes

Écrit par Vanessa Berthelemy
Catégorie : Troisièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 25 mai 2016
Affichages : 222

Cette réunion a eu lieu le 12 mai, au collège Paul Langevin de Carros

Matin

Manuels scolaires en collège :
une certaine inquiétude , concernant les anciens manuels (qu’en faire ?) et les nouveaux.

Si le budget moyen pour tous est de 54 euros/élève, les cas sont disparates selon les EPLE. Certains collèges ont décidé en conseil pédagogique de changer seulement certaines matières. Les anciens manuels seront alors gardés.
Certains professeurs choisissent de ne pas prendre de nouveau manuel (problèmes d’impression, erreurs notées, difficultés de l’édition dans l’urgence).

En revanche, tout le monde s’accorde sur le fait que concernant la discipline « Science et Technique », il est obligatoire de changer.
Une alternative intéressante : garder les anciens et ne prendre que les nouveaux en numérique, en attendant que de nouveaux manuels soient édités, plus soigneusement composés.

Formation disciplinaire sur la réforme
Seule une petite moitié des collègues du bassin ont à ce jour eu la formation disciplinaire concernant la réforme.
Les autres n’ont pas encore de convocation.

Les collègues en lycée avec une 3e prépa pro se demandent s’ils sont inclus ou pas.
De manière générale, les collègues de lycée auraient aimé avoir une formation pour pouvoir envisager correctement la liaison collège -lycée.

Manifestations culturelles : Nice Fiction, Ecritech, Prix Paul Langevin
Nice fiction : des professeurs -documentalistes y sont allés cette année mais à titre personnel. Le programme est connu de manière trop tardive pour vraiment organiser un projet avec une classe (environ 2 semaines avant) .
L’an prochain, une collègue, qui connaît l’un des organisateurs, verra directement avec lui pour remédier à ce problème.

Ecritech : tous les documentalistes du bassin ont reçu un document pour assister au colloque mais certains ont eu des invitations, d’autres des convocations, ce qui suscite des interrogations.

Prix PPL : des difficultés pour certains à aller à la médiathèque de Villeneuve Loubet, mal desservie par les transports en commun. Des « covoiturages de bus » ont été mentionnés.

Prix manga :
Modalités d’organisation de la rencontre du 27 mai 2016 au collège ST Exupéry à ST Laurent du Var.
Évocation de l’évolution pour l’an prochain en prix « art graphique », avec des BD et un roman graphique en plus des mangas.

Coups de cœur
La 5e vague, Rick Yancey
Un océan d’amour, Wilfrid Lupano
Mots rumeurs, mots cutter, Charlotte Bousquet
Les 9 vies de Philibert Salmek,John Bemelmans Marciano
Blood family, Anne Fine
L’élite, Joëlle Charbonneau

Après midi

Visite guidée du Centre d’art contemporain de Carros (CIAC) :
exposition temporaire intitulée « Sortir de sa réserve » qui regroupe une sélection d’œuvres de la collection permanente (une soixantaine d’artistes représentés).
Présentation des actions possibles pour les établissements scolaires.

Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal