Archives La Seyne sur Mer

Réunion des documentalistes du Bassin de La Seyne

Collège Henri Wallon La Seyne

6 décembre 2007

23 présents – 2 excusés

Lecture et échanges

autour de l’Etat des lieux politique documentaire réalisé au Collège Henri Wallon :

http://www.ac-nice.fr/docazur/IMG/College_Wallon_La_Seyne_Etat_des_lieux.doc

  • Echange autour de la formation d’un comité de pilotage (il est apparu que dans certains établissements, il était difficile de mettre en place un groupe dynamique transdisciplinaire)

  • Echange autour de la mise en place d’un outil permettant d’analyser l’utilisation des ressources installées sur chaque poste informatique

  • Afin de mettre en évidence les actions lecture qui peuvent être menées dans l’établissement, il serait judicieux de mettre en évidence les statistiques de prêt par classe, mais également faire la distinction entre les élèves lecteurs et les élèves non lecteurs.

  • Pour pouvoir générer plus facilement les statistiques de fréquentation du CDI en fonction du projet de travail de l’élève, Chantal Bossuet propose un fichier créé à partir d’Excel, permettant de faire des calculs automatiques, et ensuite traduire ces données en diagramme circulaire, dont un exemple est donné à l’adresse suivante :

Proposition faite en fin de journée :

Il a été proposé la mise en place d’un travail de coopération et de mutualisation via les boîtes mails académiques ou la création d’un forum de discussion ou une plateforme d’échanges du BEF.

Cci permettrait de créer des outils autour de la politique documentaire, sans pour autant attendre les Réunions de bassin où beaucoup de points doivent être abordés.

Réunion du bassin de La Seyne

Jeudi 06 mars 2008

Collège Le Vigneret

Ordre du jour de la réunion

Matin

1 – Tour de table : le point sur la mise en place de la politique documentaire dans le bassin (document en annexe)

2 – Echanges autour de la base mutualisée

Cet échange est assez difficile à mener d’autant que seuls les lycées (Beaussier et Langevin) ont basculé sur la version BCDI 1.8.

Quels seraient les besoins au niveau de cette base mutualisée ?

Indexation de logiciels, cédéroms, DVDroms.

Indexation de périodiques non dépouillés par Poitiers : périodiques en langue étrangère (Das Rad, I love english junior (utilisé en SEGPA), Ahora, Que tal) ; périodiques à vocation professionnelle (Votre beauté, Les nouvelles esthétiques, Cabines, Auto plus, France routier, Moteur boat, Voiles et voiliers, Coiffure de Paris, Coiffure et styles, Le journal du textile) ; le mensuel du Conseil Général ; Culture et communication.

Indexation de quotidiens en ligne tels que La Quotidienne http://www.lespetitscitoyens.com/

Indexation de sites en langue étrangère.

L’idée de mettre en place un guide de saisie pour la base mutualisée a été très appréciée.

3 – Intervention de Monique Baccelli chargée de mission EDD

Il nous a été présenté le dispositif pour une Education au Développement Durable (cf. PowerPoint joint). Sa présence à une réunion de bassin des documentalistes avait pour objet d’informer, de faire le point, d’échanger et de développer des projets en vue d’améliorer le dispositif.

Il a été question également du fonds documentaire attribués aux CDI des établissements qui montent des projets EDD (2006-2007 thème territoire local ; 2007-2008 fonds axé sur les pratiques pédagogiques). Il serait souhaitable de faire remonter les besoins des établissements de façon à proposer des dotations qui répondent réellement aux besoins constatés. (cf. fiche de liaison chargée de mission –documentaliste mise en place).

Après-midi

Ateliers

– Actions lectures (doc en annexe)

– B2i (doc en annexe)

– Communication (doc en annexe)

COMPTE-RENDU REUNION DU BASSIN DE LA SEYNE J3

Matin : Echanges sur des points d’actualité et Intervention d’Elya Weismann responsable du service éducatif de Châteauvallon

SOFIA

Il est à noter le problème des moyens humains pour faire cette déclaration. Dans certains collèges, l’intendance ne veut pas prendre en charge ce travail.

BCDI

– Il existe dans le bassin un gros problème de versions dans les différents établissements puisque 2 établissements ont encore BCDI3, certains ont la version 1.6, d’autres la version 1.7 et d’autres encore la version 1.8.

Dans l’état actuel des choses, la bascule vers la version 1.9 est-elle envisageable pour tous ?

– Une collègue évoque le problème de décalage entre le stage et la version utilisée réellement dans les établissements.

– Au niveau des procédures d’assistance il est à noter :

  • des délais très longs de prise en charge

  • la nécessité de renouveler plusieurs fois la même demande

  • le manque de souplesse

  • le problème d’avoir 2 interlocuteurs (PAM et CRDP). Qui fait quoi ?

– Dans certains établissements, le seul administrateur réseau à pouvoir effectuer des manipulations sur le serveur pédagogique est l’ATIC (assistant informatique embauché par le Conseil Général). Ce dernier est présent sur trois établissements par semaine, et compte tenu de la masse de travail, il n’a que très peu de temps à consacrer au C.D.I, ce qui fait que les problèmes liés à BCDI attendent longtemps avant d’être solutionnés.

– Dans d’autres académies, des droits étendus sur BCDI sont donnés à l’administrateur réseau. Ne peut-il en être de même dans notre académie ?

– Certains droits peuvent-ils être octroyés au documentaliste afin de pouvoir effectuer les manipulations plus rapidement ?

Compte-rendu du séminaire arts et culture à Châteauvallon du 06/05/08

cf. fichier joint

Intervention d’Elya Weismann

Pour avoir la programmation détaillée www.chateauvallon.com

Dès la fin du mois de juin toute la programmation pour l’année scolaire 2008-2009 sera présentée et réservable pour les scolaires.

Il est à noter certains spectacles à 1 € pour les scolaires, le tarif pour l’année prochaine sera de 11 €/place.

Pour amener une classe possibilité d’avoir un car avec les bus TPM (si l’établissement est rattaché à une ville TPM) ou un bus spectacle du CG (pour cela s’y prendre 1 mois à l’avance).

Châteauvallon organise également des résidences d’artistes : il est possible pour certaines résidences d’organiser des rencontres avec des élèves.

Présentation du projet conduit en partenariat avec le lycée Beaussier (La Seyne)

Objectif : sensibiliser des classes n’ayant pas de projet spécifique culture.

L’expérimentation a été menée sur 2 niveaux (3 classes de 2e, 2 classes 1ère STG et une classe 1ère L)

Le projet a été financé par la DRAC, Châteauvallon et le Lycée Beaussier.

Tous les élèves ont vu 4 spectacles et ont assisté à des ateliers de pratiques artistiques (lecture avec un comédien, atelier sur le corps…), ainsi qu’à des rencontres avec des artistes.

Après-midi : Etat des lieux autour de la politique documentaire

Une mise en place progressive de la politique documentaire a pu être soulignée au sein du bassin.

Tous les documents passent désormais dans la majeure partie des établissements par le C.D.I afin d’être enregistrés dans la base documentaire. Ceci a permis une meilleure transparence en ce qui concerne les acquisitions.

Une meilleure transmission des informations via les boîtes mails des collègues a pu être notée. L’utilisation des mailings permet donc un gain de temps et une rapidité de réponses beaucoup plus importante.

Un travail reste encore à mener au niveau de l’acquisition des compétences documentaires au sein des équipes pédagogiques, comme cela a pu être noté au niveau de l’expérimentation du B2I dans les collèges ; certains collègues ont pu noter que les compétences avaient été validées sans que les élèves n’aient acquis ou soient en cours d’acquisition des items validés, et ce malgré la mise en place de réunions de concertation afin d’établir une répartition des items par champ disciplinaire.

Un stage établissement « politique documentaire » animé par Didier Mouren a eu lieu dans le bassin, sur le collège Henri Wallon. La documentaliste a présenté les principales actions proposées par le comité de pilotage au cours de ces deux journées.

3 établissements sont en négociation pour mettre en place le même type d’actions l’année prochaine, à savoir le Collège Font de Fillol (Six Fours), le Collège Les Eucalyptus (Ollioules), le Collège Jean Giono (Beausset).

Avantages du stage établissement :

  • Possibilité de réunir l’ensemble du comité de pilotage en même temps sans réunions supplémentaires tardives le soir

  • L’animateur n’est plus le documentaliste de l’établissement mais un formateur IUFM ce qui amène l’ensemble de l’équipe à réfléchir autour de thématiques et à proposer des actions.

  • La présence d’un membre de l’équipe de direction au cours de ce stage, permet à cette personne d’impulser les actions à l’issue du stage.

Deux questions majeures se posent au niveau de la mise en place de ce volet documentaire ;

  • Comment sensibiliser les chefs d’établissement afin qu’eux-mêmes puissent impulser la mise en place du volet documentaire au sein de l’EPLE ?

Les documentalistes souhaiteraient que les comptes rendus des réunions de bassins soient transmis aux Chefs d’Etablissement.

Une intervention de la documentaliste du collège Henri Wallon, à l’initiative de l’équipe de direction de l’établissement, en réunion de bassin du BEF de la Seyne, devrait avoir lieu au mois de septembre, afin de présenter la politique documentaire du collège.

Les documentalistes du privé souhaiteraient que leurs Chefs d’Etablissements soient conviés à cette réunion.

  • Comment arriver à dynamiser les membres de l’équipe pédagogique autour du volet documentaire ?

Comme tout projet, cela repose sur la bonne volonté des collègues à s’investir autour d’actions qui pourraient les intéresser.

Les documentalistes pensent qu’une réunion d’information pourrait avoir lieu en direction des IPR et conseillers pédagogiques, afin que ces derniers puissent informer les collègues disciplinaires.

Les coups de cœur du bassin en matière littéraire :

Après avoir dressé le listing des coups de cœur en cette fin d’année scolaire, nous nous sommes interrogés sur l’éventualité de mettre en place des actions communes autour de la lecture, telles que cela a été mis en place sur le bassin de Fréjus.

Compte-rendu de la 1ère réunion de Bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 10 janvier 2011
Affichages : 1347

Compte -rendu de la 1ère Réunion de Bassin de la Seyne sur mer

Cette réunion commence par la présentation de Mme Elsa Poncin, nouvellement nommée Chargée de mission auprès de l’Inspection. Elle est professeur -documentaliste au Lycée Apollinaire à Nice.

I. Tour de Table

Présentation des collègues nouvellement nommées sur le Bassin :

Stéphanie Zouatim professeur -documentaliste au Lycée Langevin

Hélène Léonard professeur -documentaliste au Collège de St Cyr

Anne Cavaillé professeur -documentaliste au Collège Reynier

 Les contrats aidés

Le problème de non -renouvellement des contrats aidés est abordé. De nombreux collègues dans le bassin sont concernés. La baisse des moyens et l’augmentation des tâches demandées aux documentalistes posent de nombreux soucis.

 La question des remboursements des frais de déplacement lors des formations est aussi évoquée.

 Les stagiaires en documentation : il y en a 8 dans l’académie + 1 dans le privé. Il n’y en a pas sur le Bassin de la Seyne.

 BCDI

Plusieurs documentalistes constatent des ralentissements des bases hébergées le Vendredi.

Les documentalistes, dont les établissements ne sont pas abonnés, s’interrogent sur leur droit à ecare. Le problème du coût de l’abonnement pour certains établissements reste entier. Mme Poncin présente le document réalisé par le CRDP expliquant de la solution documentaire BCDI (voir le document)

II. Le PAF

a. Les formations prévues cette année

Les séances d’apprentissage au CDI

Les Projets scientifiques au CDI

B2I et pédagogie documentaire

Formation critique par rapport aux médias

Culture Professionnelle

Le Portail CDI

La fiabilisation du système documentaire

ENT niveau 1 et 2

Les ressources documentaires

Le stage politique documentaire est un stage à participation collective

Une présentation des contenus des stages sera faite sur doc@zur

b. Les besoins en formation

Afin de répondre au mieux à nos besoins, Mme Poncin nous demande quels pourraient être les contenus des prochains stages de formation :

– Une formation autour de la littérature jeunesse

– Les outils pédagogiques : logiciel de mind mapping, conception d’outils interactifs (didapages), traitement d’image (gimp), conception de journaux (scribus)

– Une journée pour le concours lecture de bassin Et si c’était livre ! avec nos partenaires culturels (Bibliothèques, Associations culturelles (Equinoxe…), les enseignants impliqués dans les projets permettant de fixer les objectifs de chacun, les dates d’échéance, mais également se mettre d’accord sur une sélection qui puisse satisfaire le plus grand nombre.

c. Séparation documentalistes lycées et collèges

Une réflexion sur l’Histoire des Arts est menée par rapport aux ressources. Pour la prochaine réunion, les collèges et lycées seront séparés afin que les collègues de lycée puissent travailler sur les nouveaux dispositifs notamment l’accompagnement personnalisé qui a pour objectif de travailler sur des bases communes de méthodologie. Les collègues de collège quant à eux travailleront sur la mise en place du socle commun, l’Histoire des Arts et la place du documentaliste dans ces dispositifs.

III. Comment participer à la vie de Doc@zur ?

Le site académique est coordonné par l’équipe TICE (Aude Inaudi, Didier Mouren, Jean -Marie Frizzole, Véronique Heinis et Elsa Poncin). Tout documentaliste de l’académie peut rédiger des articles sur doc@zur. Il suffit d’envoyer un mail à Jean -Marie Frizzole afin d’obtenir un compte rédacteur.

Mme Poncin nous montre comment proposer un nouvel article sur doc@zur, tout en tenant compte de l’arborescence du site. Si nous voulons insérer un texte word sur le site, il faut que ce dernier soit converti en “format texte” afin d’éviter l’apparition des balises.

 Nous pouvons proposer des articles par exemple pour enrichir la partie “Prix littéraire” (articles sur le Prix Chimère, le Prix Mangawa…)

Il serait intéressant que la troisième réunion de bassin donne lieu à la mise en forme et à la publication des travaux réalisés au cours de nos échanges, le but étant de rendre visible ce que l’on fait et le proposer à la mutualisation.

IV. Projet lecture Et si c’était livre !

Le Projet lecture Et si c’était livre ! est reconduit pour la deuxième année. Il est subdivisé en deux : un à destination des 4e 3e 2nde et un à destination des 4e 3e SEGPA, FLS, CAP Réservé. Andrée propose de l’élargir aux 3e DP6 et 3e d’insertion.

Une présentation du projet lecture est faite sur doc@zur à cette adresse et sur le blog du Projet lecture Et si c’était livre !

Déroulement :

a. Projet lecture Et si c’était livre ! 4e 3e 2nde

La finale aura lieu le 12 Mai sur la Bibliothèque du Clos St Louis à la Seyne sur mer (en face du collège l’Herminier)

Matin : finale

Epreuve 1 : questionnaire jeux autour des livres

Epreuve 2 : présentation des réalisations

Après midi : rencontre avec un des auteurs de la sélection (Florence Cadier) et visite de la Bibliothèque.

La remise des prix sera organisée après la finale.

Les questionnaires (QCM pour le 1/2 finale jeux pour la finale) sont prêts. Des ateliers littéraires pourraient être organisés entre les mois de janvier et mars.

b. Projet lecture Et si c’était livre ! SEGPA CAP Réservé FLS DP6

La finale aura lieu le 14 Avril sur le Lycée Professionnel de la Coudoulière.

Matin :

Epreuve 1 : Questions pour un champion autour des livres

Epreuve 2 : Présentation des réalisations

Visite de l’Etablissement

Après midi : Spectacle de contes proposé par La Baleine qui dit Vagues, remise des prix

c. Financements possibles

1500 euros ont été versés sur le FSE du Collège Raimu (Bandol) au titre de la Réserve Parlementaire (accordés pour 2010) : cela englobera les frais de transport des élèves sur la Bibliothèque du Clos St Louis à la Seyne sur mer

Fiches synthétiques de projet pour les Collèges

Des demandes de financements seront relancées selon le même principe que l’année dernière.

d. Les Participants

La liste des participants au sein de chaque établissement devra être transmise à Caroline au plus tard le 15 décembre 2010

Et si c’était livre ! 4e 3e 2nde

Collège l’Herminier La Seyne sur mer

Collège Reynier Six Fours Les Plages

Lycée Paul Langevin La Seyne sur mer

Collège Jean Giono Le Beausset

Collège La Marquisanne Toulon

Collège de St Cyr

Collège Henri Wallon La Seyne sur mer

Et si c’était livre ! SEGPA CAP Réservé FLS DP6

Collège Jean l’Herminier La Seyne sur mer (1 classe SEGPA)

Collège Henri Wallon La Seyne sur mer (2 classes SEGPA et FLS)

Lycée Professionnel La Coudoulière (2 classes 2 CAP Réservés)

En attente de confirmation

Collège La Marquisanne Toulon (UPI ou SEGPA ?)

Lycée Langevin La Seyne sur mer (DP6?)

V. TRAAM

Didier Mouren est venu nous présenter les travaux académiques mutualisés.

L’an dernier nous avions travaillé sur la fiabilisation de l’information sur internet. C’est la raison pour laquelle compte tenu du travail amorcé en bassin, il nous a été proposé, avec l’Equipe TICE, de pousser la réflexion autour de ces Travaux Académiques Mutualisés ayant pour thème commun cette année avec l’académie de Besançon la formation des élèves à un usage responsable d’Internet.

La notion de publication est au centre de ce travail. Sur le modèle du travail qui peut être consulté sur edubase et educnet, ces travaux doivent conduire à la création d’outils afin de dynamiser les usages pédagogiques dans un cadre de mutualisation des ressources. Ce dispositif a un cadre national, un pilotage national et une passerelle académique.

Le but est de mettre en place une éducation à la culture de l’information et de développer des compétences par rapport à la recherche d’information. La formation des élèves doit aboutir à un usage responsable de l’internet. Cela passe par le développement de pistes pédagogiques en “déconstruisant les représentations des élèves”. Ce travail peut passer par l’élaboration d’un site canular afin d’éveiller l’esprit critique et la mise en place d’une boîte à outils documentaires. Ce travail sera porté lors de 3 ou 4 réunions de travail

Constitution du groupe “Traam”

Fabrice Darmet, Florence Chaffanel, Marie -France Ruault, Abdelhak Ghounane, Catherine Trucchi, Anne Cavaillé, Hélène Léonard, Grazyna Joubert, Véronique Sarrere, Alisson Carvat, Caroline Soubic, Jean -Marie Frizzole, Didier Mouren, Elsa Poncin

VI. B2I / GIBIC/ SOCLE COMMUN

Gibii a été remplacé par Gibic, outil permettant de valider les compétences du socle commun dans lesquelles les compétences du B2I apparaissent. D’après les textes, il revient aux professeurs principaux de valider les compétences du Socle Commun, fonction de la consultation de l’équipe pédagogique. Fabrice Darmet avec sa collègue CTE nous présente le tableau de répartition des validations des compétences du socle commun entre les disciplines, sur le collège Font de Fillol, ainsi que l’outil GIBIC.

VII. Les ateliers du bassin de la Seyne

La liste des ateliers avait été préalablement envoyée par mail. Les collègues se sont positionnés sur les ateliers fonction des documents qu’ils avaient apportés pour cette réunion.

Les échanges feront l’objet de production mise en ligne lors de la 3e journée de réunion sur doc@zur.

Atelier 1 : Le rôle du documentaliste dans le Développement Durable : Création d’un portail de ressources locales. Pour les collèges, réflexion autour des classes environnement et territoire : comment mettre en avant le fonds documentaire donné chaque année pour le CDIexemple de séances pédagogiques autour de la thématique – quelle utilisation responsable pouvons -vous avoir au sein du CDI ? Groupe constitué par Anne, Alisson, Marcel, Marianne, et Caroline

Atelier 2 : Le Socle Commun des Connaissances et des compétences et la Parcours de Formation à la Culture de l’Information : Création de fiches outils pour le travail des compétences du socle commun des connaissances et des compétences, constitution de ressources documentaires, mise en place de séances pédagogiques.  Groupe constitué par Hélène, Véronique Koubi, Martine, Marie -France, Corinne, Fabrice, Françoise, Grazyna

Atelier 3 : Histoire des Arts, constitution de fiches outils, portail de ressources fonction des oeuvres choisies au sein de chaque établissement. Groupe constitué par Florence, Abdelhak, Fabienne, Catherine, Valérie, Véronique Sarrere, Anne.

Compte-rendu de la 2ème réunion des professeurs documentalistes du bassin de la Seyne

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions de bassin : les comptes-rendus
Publication : 2 mai 2011
Affichages : 926

Compte -rendu de la 2ème réunion de bassin des professeurs -documentalistes du Bassin de la Seyne sur mer

La réunion de bassin s’est déroulée le 1er février 2011 au Collège Reynier à Six Fours les plages. Cette réunion concernait uniquement les collèges et le Lycée Professionnel de la Coudoulière, les documentalistes de lycée étant réunis le 17 Février avec les collègues des bassins d’Hyères et Toulon.

Après un tour de table afin de faire le point sur les soucis rencontrés avec BCDI, des collègues évoquent e -sidoc et les nouveaux services proposés par cet outil.

Les objectifs de la réunion :

– Faire un point sur l’implication des professeurs -documentalistes dans le projet académique

– Préparer le projet lecture du Bassin Et si c’était livre !

– Réflexion sur les thèmes évoqués lors de la première réunion de bassin, à savoir le socle commun des connaissances et des compétences, l’Histoire des Arts et le rôle du documentaliste dans l’EEDD

I. Le projet académique

L’ensemble des collègues a travaillé sur la collecte et la synthèse des actions menées par les documentalistes dans les actions fixées par le projet académique. Les collègues ont listé les actions, les séances qu’ils proposent dans leur établissement.

a. Défi 2 ; des parcours scolaires réussis

Construire avec chaque élève un PDMF

Des séances, en concertation avec les Professeurs Principaux, sont mis en place autour du parcours des métiers et des formations. Cependant, il est difficile de mettre en place des séances systématiques sur les niveaux 5e et 4e, cela dépend de la volonté du Professeur Principal et du travail avec la COPSY, défini dans le cadre du Projet d’Orientation de l’Etablissement. Sont mises en place des séances de formation à l’utilisation des documents Onisep, à la recherche documentaire dans le kiosque onisep (support papier, support numérique, recherche par centres d’intérêts …).

Dans un collège, un journal est créé avec une parution semestrielle, en lien avec l’organisation du forum des métiers et des formations. Dans un autre établissement, il est mis en place un défi lecture autour des “métiers” sur le niveau 5e et un jeu va être créé autour du kiosque onisep (jeu de 7 familles).

Le professeur -documentaliste s’implique dans la mise en place et la coordination des journées forums des métiers et forums des formations, notamment dans le cadre des DP3 (découverte professionnelle 3 heures) mais également en lycée professionnel dans le cadre des 3èmes DP6. Certains collègues travaillent en collaboration avec les CPE, les professeurs principaux et la COPSY pour l’organisation des visites d’entreprise et des mini -stages, les séances de méthodologie autour du rapport de stage, du CV et de la lettre de motivation. Dans le cadre des PDMF, sont également mises en place des séances autour de GPO (Guide pour l’Orientation), Inforizon, menées par le professeur -documentaliste et le ou la Conseillère d’Orientation Psychologue.

Cette année sera mis en place un forum des métiers et des formations à destination des troisièmes des collèges seynois (l’Herminier, Paul Eluard, Curie, Wallon). Ce forum est coordonné par les élèves de DP3 de Wallon, et chaque année l’organisateur sera un des 4 établissements.

En matière de ressources pédagogiques, les professeurs -documentalistes mettent en place des portails ressources orientation, des fiches outils, coordonnent l’animation du kiosque Onisep en partenariat avec le COPSY. Dans quelques établissements du bassin, des contacts ont été pris pour l’installation du webclasseur, cependant des problèmes de communication et de coûts ont été notés.

Le risque de décrochage scolaire

Dans certains établissements, et surtout en LP, les enseignants -documentalistes travaillent au risque de décrochage scolaire en organisation des séances avec les COPSY. Prévenir les sorties en cours de formation par un repérage méthodique fait parti des missions de chacun des membres de l’équipe éducative.

b. Défi 3 ; des élèves responsables et autonomes

La mise en place de clubs (cinéma, lecture, manga…) permet de favoriser l’apprentissage de l’autonomie et de responsabiliser les élèves. Il en va de même lorsqu’on développe le C.D.I en tant qu’espace de travail où les élèves peuvent, durant leur temps libre et en respectant le règlement du C.D.I, se divertir et trouver des ressources (manga, DVD, BD, romans, magazines…) qui correspondent à leurs attentes.

La formation des délégués

Pour quelques collègues, un travail est mené avec le professeur d’Education Civique et le CPE, afin de travailler autour des différentes instances de l’établissement. Un travail de recherche documentaire est mené ici pour définir le rôle du délégué.

Les enseignants documentalistes travaillent à l’investissement des élèves dans l’établissement. Certains font participer les élèves à la gestion du C.D.I. Les élèves recouvrent les livres, mettent les cotes, effectuent les prêts de livres, mettent en place des tables à thème. Les élèves sont mis en valeur et participent activement à la vie du C.D.I. Certains collègues accueillent des élèves stagiaires de 4e 3e sur le C.D.I.

Les enseignants documentalistes participent à la mise en place d’actions solidaires. Des actions de collectes de jouets, de fournitures scolaires ou autre afin de distribuer au resto du coeur, au secours catholique, des échanges avec des établissements étangers, sont mis en place …

Dans un établissement, où le documentaliste est intégré dans le club solidarité, des actions sont menées (expositions, vente de produits artisanaux, mise en place de soirées culturelles …) qui ont permis de construire une Bibliothèque au Burkina Faso.

Les professeurs documentalistes s’impliquent également dans les actions mises en place par le CESC, telles que des actions avec l’infirmier de l’établissement, des actions du type “action contre la faim”, “Jouons la carte de la fraternité”, “la banque alimentaire” où ils réalisent avec les élèves, des panneaux d’information, des cartes d’identité, des journaux à thème ,des diaporamas…

Les professeurs documentalistes s’impliquent dans la mise en place des semaines éducatives (semaine du développement durable, semaine de la presse, semaine de la lutte contre le racisme, journée de lutte contre le SIDA, semaine de la francophonie, journée des droits des enfants…) fonction des objectifs fixés par les CESC des établissements.

Pour la Défense de l’Environnement, des actions de tri sont coordonnées par les professeurs documentalistes : recyclage de cartouches, de piles …

Faciliter l’accès à internet

Les enseignants -documentalistes participent à la formation des élèves à l’utilisation d’internet. Ils mettent en place des actions, des séances pour développer l’esprit critique des élèves quant à l’utilisation d’internet. Ils participent à la validation du B2I.

Les professeurs documentalistes laissent un “accès libre à internet” à condition que les élèves respectent la charte informatique en vigueur au sein de l’établissement. Compte tenu de l’évolution des technologies et la multiplicité des outils mis en place au sein des établissements scolaires via internet, il est nécessaire que cette charte TICE soit modifiée chaque année. Le professeur documentaliste,dans la plupart des cas, participe aux réunions TICE pour travailler à la modification de cette charte.

Les enseignants documentalistes mettent en place des ressources pédagogiques, tels que des portails d’exercices en ligne, des outils de veille documentaire.

En collège, il est plus que nécessaire que la connexion se fasse sous l’autorité d’un adulte. Il manque des postes dans les C.D.I pour répondre à la demande croissante des élèves, sur du “hors temps scolaire” c’est à dire lorsque l’élève n’est pas en cours. Il serait intéressant que les surveillants, en étant formés, puissent ouvrir les salles informatiques, pour par exemple faire utiliser les ressources mises à disposition sur le site internet de l’établissement ou sur l’ENT, mais là encore, le manque de surveillants et le manque des salles informatiques est récurrent. D’autre part, se pose les problèmes des filtres, qui ne sont pas assez efficaces et que les élèves arrivent facilement à contourner. Lorsqu’il existe un internat au sein de l’établissement, l’accès à internet, via le Centre de Documentation et d’Information, est mis en avant.

Les documentalistes travaillent à une meilleure communication entre famille et établissement. Le CDI est un lieu ouvert aux parents. Des forums, des expositions y sont organisés. Cela participe au lien entre famille et scolarité. Certains enseignants documentalistes sont impliqués dans le FSE. Le FSE participe au financement des projets proposés par les documentalistes.

c. Défi 4 : Une école ouverte à l’art, à la culture et à l’international

Le documentaliste est très souvent le référent culturel même si ce rôle est rarement officialisé auprès de l’administration. L’enseignant -documentaliste s’impose comme un lien entre les collègues et les partenaires culturels extérieurs locaux et nationaux. Les enseignants documentalistes travaillent, en concertation avec l’équipe pédagogique, à la réalisation d’une politique culturelle verbalisée comme fil conducteur des projets, manifestations et sorties culturelles.

Les enseignants documentalistes participent à diffuser et à mutualiser les partenariats possibles avec les différents acteurs culturels en participant à la mise en place d’une politique culturelle, en diffusant des outils de communication autour de la culture et en travaillant à l’élaboration de conventions de partenariat.

II. Et si c’était livre !

Il apparait de plus en plus important de mettre en place une réunion sur une journée, impliquant les différents acteurs du projet littéraire.

a. Le projet Et si c’était livre ! SEGPA CAP Réservé

L’organisation de la finale est abordée. La finale aura lieu le mardi 3 Mai au Lycée Professionnel La Coudoulière. Les élèves participent à un quizz sur le modèle de Questions pour un champion et ensuite ils présentent leur production. La question du financement est abordée à nouveau. Pour les lycées, la Région P.A.C.A n’a pas donné suite à notre demande. Une nouvelle demande sera formulée.

b. Le projet Et si c’était livre ! 4e 3e 2nde


Organisation de la finale du 12 Mai

45 finalistes

Reynier, 8 élèves – La Marquisanne, 6 élèves – St Cyr, 6 élèves, Giono, 10 élèves – Wallon, 10 élèves – Langevin, 5 élèves.

Trajet : 8h – 9h30

9h45 – 10h45 Epreuve finale super questionnaire, les élèves seront répartis dans plusieurs salles.

11h – 12h Epreuve orale (Présentation de la production). 5 jurys : 5 minutes de présentation. Le jury est composé de bibliothécaires, d’un enseignant ou d’un Chef d’Etablissement. Pendant l’épreuve orale les documentalistes corrigent l’épreuve écrite. Une documentaliste ira récupérer Florence Cadier à la gare.

12h – 13h15 Repas – Pique Nique sur la Bibliothèque

13h15 – 14h15
Rencontre premier groupe avec Florence Cadier, le deuxième groupe visite la bibliothèque

14h15 – 15h15
Rencontre deuxième groupe avec Florence Cadier, le premier groupe visite la bibliothèque

15h30 – 15h45 Remise des prix – Goûter

15h45 – 16h
départ de la bibliothèque

Prix : 3 prix pour le super questionnaire, 3 prix pour les productions plastiques.

c. Suggestions Et si c’était livre 2012 !

Choisir des livres de 2010 ou 2011 pour avoir plus facilement les auteurs. Choisir des auteurs français. Les professeurs documentalistes feront remonter leurs suggestions par mail puis elles seront mises en ligne sur le blog du concours lecture.

III. Discussion autour du projet de circulaire de mission

IV. Travail sur les thématiques de l’année

Les enseignants documentalistes se regroupent selon les thèmes sélectionnés au préalable. Durant 45 minutes, les documentalistes travaillent à la réalisation d’un schéma pédagogique.

a. Le bilan du groupe de travail sur l’environnement (CR rédigé par A. Carvat et C. Soubic)

La première réflexion tourne autour de l’accès aux ressources autour de l’EEDD. Comment rendre efficace l’accès à ces ressources ? Comment travailler autour des ressources locales ? Comment valoriser le fonds documentaire ?

Pour rendre accessible les ressources documentaires papier, il apparait important de les regrouper toutes au même endroit pour que les enseignants et les élèves puissent les consulter plus facilement.

Comment exploiter ces ressources ?

En créant ou en faisant créer par les élèves des outils qui pourraient être ré -exploités par la communauté éducative.

Création d’un carnet de voyage

Création d’un jeu de l’oie

Création d’un rallye documentaire

A quels moments valoriser le fonds documentaire ?

Lors de la semaine développement durable, ou de rencontres inter -établissements.

Comment favoriser une journée inter -établissements autour d’un projet fédérateur ?

Un certain nombre d’établissements ont des classes environnement. Chaque établissement ayant une ou des classes environnement et territoire reçoit une dotation en livres du Conseil Général du Var pour le C.D.I. Il serait intéressant de choisir 4 ouvrages de cette dotation pour mettre en place un concours lecture qui pourrait se nommer “graines de terriens”.

A partir de ces ouvrages, les élèves devraient extraire la problématique, créer un carnet de voyage en utilisant des ressources locales par rapport à ces thématiques. Il y aurait des demi -finales et une finale. Lors de cette finale, les élèves présenteraient leur carnet de voyage et justifieraient leur choix devant un jury. Il y aurait des ateliers tournants autour des thématiques développés dans les livres de la sélection du Conseil Général. Ces ateliers seraient coordonnés par des lycéens, qui prépareraient des quizz en rapport avec les thématiques, des expositions avec questionnaires, un jeu de société sur le modèle du trivial poursuite. Il pourrait être prévu également l’intervention de spécialistes autour des thématiques des livres.

Travail pour la prochaine journée :

– Formaliser le projet “Graines de Terriens”, définir les objectifs, présenter le projet aux collègues au sein des établissements pour faire émerger des idées

– Création du portail ressources locales

b. Le Bilan du groupe de travail sur l’histoire des arts (CR rédigé par F. Chaffanel)

Fonctionnement des établissements pour l’épreuve :

Les enseignants ont choisi des listes d’oeuvres qu’ils étudieront en cours. Au Collège l’Herminier, les oeuvres ont toutes un support différent (film, tableau, oeuvre littéraire, oeuvre musicale …)

Une fiche d’évaluation avec les critères de passage à l’oral a été établie et distribuée aux élèves (ou mise en ligne sur le site de l’établissement)

Au Collège du Castellet, un ressenti est demandé aux élèves concernant l’oeuvre décrite.

Un regroupement des ressources à destination des élèves et des enseignants est fait soit sous forme papier et distribué aux élèves, soit mis en ligne sur le site de l’établissement sous forme de sitographie (portail documentaire).

La présence éventuelle au CDI de documents intéressants pour la recherche est également signalée.

Dans un établissement, sur le site du collège, il est également mis en place une banque de données des oeuvres étudiées en classe et présentées selon un document établi en commun.

Selon les établissements, les élèves doivent présenter une oeuvre de leur choix avec production (une comparaison de deux oeuvres à St Mandrier)

Le Collège d’Ollioules demande aux élèves de rendre un dossier, support d’interrogation orale (voir modèle sur le site du collège).

La participation des documentalistes :

– Ils ont été présents dans toutes les réunions de concertation

– Ils sont “tuteurs d’élèves” lorsqu’un système de tutorat a été mis en place

– Ils participent souvent aux évaluations

– Ils constituent un fonds spécialisé qu’ils mettent à disposition mais rencontrent deux difficultés :

aucune augmentation du budget et aucun budget spécifique de prévu

difficulté de trouver des documents adaptés étant donné la diversité des sujets

– Ils alimentent les sites ou portails en ressources (sitographie, fiches méthodes …)

– Peu de recherches documentaires élèves sont faites pour l’instant hormis au collège Wallon où des heures spécifiques en concertation avec les professeurs d’histoire géographie ont été mises en place.

c. Le Bilan du groupe de travail sur le Socle Commun des connaissances et des compétences (CR rédigé par H. Léonard)

Un tableau destiné à recenser des exemples de séances pédagogiques, permettant de valider les compétences documentaires, notamment dans le Domaine 4 du socle, est en cours d’élaboration.

Ce tableau défini entre autre les compétences retenues, le thème et la ou les disciplines concernées, l’organisation de la séquence, la production attendue et les modalités d’évaluation. Sont balayées différentes thématiques, différents niveaux.

Compte-rendu de la 3e Réunion du Bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Super User
Catégorie : Troisièmes réunions de bassin : les comptes-rendus
Publication : 30 septembre 2011
Affichages : 788

La réunion de bassin commence par un tour de table. Celui -ci fait ressortir les difficultés concernant le portfolio des compétences et les problèmes de validation de ces compétences. L’académie de Besançon a créé un document afin de valider la compétences acquises par les élèves à l’entrée de la seconde. C’est un document qui semble intéressant à retravailler afin de l’adapter à son public spécifique.

Un débat est mené autour de la politique d’acquisition. Face au développement des ressources numériques, il est important que les enseignants -documentalistes s’interrogent sur la gestion du fonds papier. Quel sera le rôle du documentaliste face à des ressources numériques ? Quelles actions menées afin de former les élèves aux compétences documentaires ? Quelle complémentarité entre fonds papier et fonds numériques ? Ces questions sont le fondement même de toute politique d’acquisition face au développement des ressources numériques et interrogent tous les enseignants, et plus particulièrement l’enseignant -documentaliste,  sur la nécessité de former les élèves à ces ressources et les compétences à acquérir. La position du documentaliste,  en accord avec les exigences pédagogiques, doit être réfléchie afin d’intégrer au mieux les nouvelles technologies, tout en donnant aux élèves des compétences documentaires fondamentales. Une réflexion sera donc menée sur le sujet en 2011 -2012.

Le problème des moyens et des difficultés des établissements hors TPM à mener des sorties culturelles, dans le cadre de projets pédagogiques construits, a nouveau été abordé.

Intervention de la Compagnie Orphéon

La Compagnie Orphéon / Bibliothèque Armand Gatti, installée depuis cette année sur la Seyne sur mer, est venue présenter son travail.

C’est une bibliothèque qui travaille sur le théâtre de rue et qui propose à ses adhérents un accès à une bibliothèque de théâtre. Le fonds est composé de 2000 ouvrages. La compagnie organise de nombreuses activités dans les établissements scolaires afin de réconcilier les jeunes avec l’écriture et la lecture à travers le retour à l’oralité. La compagnie accueille chaque mois des écrivains de théâtre afin qu’ils présentent leurs oeuvres à travers des lectures publiques. Le but est de mettre en place des ateliers d’écriture. La compagnie est soutenue par la DRAC d’où quelques facilités de financements. Pour toute activité, 50% du coût est subventionné par la DRAC. La compagnie met en place la Prix de la pièce de théâtre contemporain jeune public. Le dispositif repose sur la pratique de la lecture partagée. Il est possible de faire partie du comité de pilotage. Dans la collection jeunesse, le site de la compagnie propose des publications de listes de pièces éditées par catégorie d’âge.

Le dispositif est organisé autour de 3 temps :

En Octobre, le choix de 5 pièces est présenté. En janvier, les acteurs viennent lire les pièces. A partir de là, le vote est mis en place. Du 9 au 15 mai, on bloque la semaine afin de rencontrer les auteurs. Ce dispositif est mis en place pour 2 classes (CM2/6e et 3e/2nde). Cela coute 330 euros par établissement.

L’enseignant qui s’inscrit dans le dispositif doit participer à la circulation des livres dans la classe. Il doit travailler avec les élèves afin de mettre en place des présentations de 10 minutes devant l’auteur de son oeuvre. Cela peut -être par une mise en scène d’un extrait de l’oeuvre, une thématique de la pièce, la présentation d’un ou plusieurs personnages. Le but est de faire lire les élèves, de leur donner le goût du théâtre et de dépasser leurs préjugés et leurs difficultés face à la lecture par un travail sur l’oralité.

Intervention de Sandrine Gsalter, chargée de mission Arts et Culture, patrimoine et lecture sur le Bassin de la Seyne sur mer. Le but de son intervention est de se présenter et de rappeler ses missions : faire le lien entre les enseignants et les ressources culturelles locales, et, entre autres, les médiathèques, afin de créer des projets culturels.

Mme Gsalter rappelle l’existence et les objectifs de certains lieux culturels. La maison du patrimoine de la Cadière propose de nombreuses expositions. Le problème de transport limite l’accès à certains lieux : exemple : la maison des 4 frères.

Le concours lecture Et si c’était livre !

Bilan du concours

Cette année encore, le bilan du concours lecture Et si c’était livre ! est très positif et a permis d’amener de nombreux élèves à la lecture.

Pour le concours SEGPA / CAP Réservé / FLS / DP6, un travail autour des Editions Rue du Monde sera mené à la rentrée prochaine. Un des livres de la sélection 2010 2011, n’a pas eu beaucoup de succès, les enseignants devront faire le choix des livres avant la rentrée scolaire 2011 2012, fonction de leurs lectures et des propositions des bibliothécaires. Un travail en amont sera mené en partenariat avec les bibliothécaires afin que les élèves puissent identifier les lieux, les ressources et les personnes, de manière plus efficace.

Lors de cette rencontre, la Compagnie Audigane pourrait être sollicitée.

Les participants pour 2011 -2012 : Collège l’Herminier (SEGPA), Collège Wallon (SEGPA et FLS), Lycée Langevin (DP6), Lycée Professionnel de la Coudoulière, Collège Sainte Marie (SEGPA).

Le concours 4e, 3e, 2nde

Afin de préparer la sélection de l’année prochaine, une pré -sélection avait été proposée :

– Bal de Givre à New York de Fabrice Colin

– Les Brigades vertes d’Alain Grousset

– Le Ciel est partout de Jandy Nelson

– Le Combat de Jodh de Marie -Hélène Delval

– Comme une flamme de Romuald Giulivo

– Comment (bien) rater ses vacances, d’Anne Percin

– Délit de fuite de Christophe Léon

– Un été à la morgue de John Ford

– L’étoile noire de Lilian Bathelot

– Une fille sans faille de Florence Hinckel

– La fille sur la rive de Hélène Vigal

-J’me sens pas belle de Gilles Abier

– Je préfère qu’ils me croient mort d’Ahmed Kaoulaz

– Je t’écris du pont de Joëlle Ecormier

– Magnius Million et le dortoir des cauchemars de Jean -Philippe Arrou Vignod

– Le mort du Noyer de Claire Mazard

– Peine maximale d’Anne Vantal

– La petite fille dans une boîte en verre de Marie Leymarie

– Poil au nez de Cécile Chartre

– Rien qu’un jour dans la vie d’un pauvre fou de Jean -Paul Nozière

– Sans la télé de Guillaume Guéraud

– Terrienne de Jean -Claude Mourlevat

– Quatre soeurs de Malika Ferdjoukh

– Celle que je ne suis pas de Vanyda

– Vitalis T1 Arelate de Laurent Seuriac

La sélection 2011 -2012 est la suivante :

Les documentalistes et les bibliothécaires se réservent le droit de modifier cette liste à la rentrée scolaire, fonction de la lecture des ouvrages.

– Terrienne, Jean -Claude Mourlevat. Gallimard jeunesse. ISBN : 978 -2 -063723 -2

– Rien qu’un jour de plus dans la vie d’un pauvre fou, Jean -Paul Nozière. Thierry Magnier. ISBN : 978 -2 -84420 -887 -3

Comment (bien) rater ses vacances. Anne Percin, Rouergue. ISBN : 978 -2 -8126 -0191 -0

– Quatre soeurs, Malika Ferdjoukh. Delcourt. ISBN : 978 -2 -7560 -2008 -2

– Celle que je ne suis pas, Vanyda. Dargaud. ISBN : 978 -2 -505 -00344 -1

– Peine Maximale, Anne Vantal. Actes Sud Junior. ISBN : 978 -2 -7427 -8718 -0

– Je préfère qu’ils me croient morts, Ahmed Kalouaz. ISBN : 978 -2 -8126 -0195 -8

Les établissements qui seraient susceptibles de participer l’année prochaine : Saint -Cyr, Langevin, Beaussier, La Marquisanne, Wallon, Giono, l’Herminier, Reynier, Curie, Font de Fillol.

Intervention des bibliothécaires de la Seyne sur mer

Deux bibliothécaires de la Seyne sur mer sont intervenues afin de présenter les actions proposées par les bibliothèques de la Ville de la Seyne sur mer en partenariat avec les établissements scolaires (défis lecture, prix littéraire des jeunes lecteurs de la Seyne sur mer (avec les écoles primaires et les collèges de la Seyne sur mer), rallyes lecture, choco lecture, actions presse…). Elles ont également proposé une sélection “coup de coeur”. Cette intervention a suscité un grand intérêt et les collègues demandent à ce que ces séances soient renouvelées.

– Metal Melodie, Maryvonne Rippert. Milan jeunesse. ISBN :  978 -2 -7459 -3867 -1

– Pourrie -gatée, Kate Brian. Pocket jeunesse. ISBN : 978 -2 -266 -16510 -5

– Crime et jeans slim, Luc Blanvillain. Quespire. ISBN : 978 -2 -9529289 -7 -7

– Mortelle Mémoire, Jean -Paul Nozière. Gallimard jeunesse. ISBN : 978 -2 -07 -0622268 -9

– Passeuse de rêves, Loïs Lowry. Ecole de loisirs. ISBN : 978 -2 -211 -08414 -7

– Un ranch pour Kate, Zoé Kelvedon. Flammarion. ISBN : 978 -2 -08 -123033 -0

– Papillons noirs, Claire Mazard. Oskar jeunesse. ISBN : 978 -2 -35000 -379 -5

– L’Eté où je suis devenue jolie, Jenny Han. Albin michel jeunesse. ISBN : 978 -2 -226 -20862 -0

– Pyromane, Romual Giulivo. Ecole des loisirs. ISBN : 978 -2 -211 -09138 -1

– Une nuit à New York, David Levithan. Hachette jeunesse. ISBN : 978 -2 -01 -201709 -2

– Lycée out, Claire Loup. Plon jeunesse. ISBN : 978 -2 -259 -21252 -6

– Iboy, Kevin Brooks. De La Martinière jeunesse. ISBN : 978 -2 -7324 -4486 -4

– Numéro quatre, Pittacus Lore. Baam ! ISBN : 978 -2 -290 -02357 -0

– Leviatemps, Maxime Chattam. Albin Michel. ISBN : 978 -2 -226 -21530 -7

– Cherub T1, Robert Muchamore. Casterman. ISBN : 978 -2 -203 -00202 -9

– Jumper T1, Stephen Gould. Mango jeunesse. ISBN : 978 -2 -7404 -2499 -5

– Hunger games, Suzanne Collins. Pocket jeunesse. ISBN : 978 -2 -266 -18269 -0

– Promise, Condie Ally. Gallimard jeunesse. ISBN : 978 -2 -07 -063438 -5

– Midnighters Vol 1, Westerfeld Scott. Pocket jeunesse. ISBN : 978 -2 -266 -16457 -3

– Chroniques de la tour, Garcia Gallego. Baam !. ISBN : 978 -2 -290 -00690 -0

  – Hush Hush. Becca Filzpatrick. Pocket jeunesse. ISBN : 978 -2 -266 -21142 -0

– Frisson. Maggie Stiefvater. Hachette jeunesse. ISBN : 978 -2 -01 -201905 -8

– Comment se débarrasser d’un vampire amoureux ? Beth Fantaskey. ISBN : 978 -2 -7024 -3443 -7

– Vampire academy, Richelle Mead. Castelmore. ISBN : 978 -2 -36231 -000 -3

– Vampire Kisses, Ellen Schreiber. Castelmore. ISBN : 978 -2 -36231 -022 -5

 Cette présentation permet d’enrichir ses connaissances en littérature jeunesse, de développer des bibliographies thématiques et de débattre entre collègues sur les livres lus par les adolescents en fonction de leur âge, de leur sexe, et des thèmes proposés.

Concours Graines de Terriens

Une réflexion autour d’un concours sur l’environnement a été mise en place afin de mettre en valeur l’utilisation de la dotation des classes environnement. Il avait été décidé lors de la dernière réunion de bassin de créer un “carnet de voyage”. Compte tenu de la réflexion amorcée, il apparait plus interessant de mettre en place un “complément d’enquêtes”.

Le but pour les élèves de collège est la réalisation d’un power point illustrant une réflexion sur l’environnement. Pour 2011 -2012, le travail tournera autour des “risques majeurs”. Le projet doit créer un lien entre collège et lycée. La réalisation d’un diaporama sera présentée au Lycée Professionnel La Coudoulière. Les élèves de la Coudoulière organiseront une journée banalisée sur l’environnement et la prévention des risques majeurs.

Première réunion du bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 8 janvier 2012
Affichages : 550

La réunion s’est déroulée au Collège Les Eucalyptus à Ollioules e 29 Novembre 2011.

Accueil des nouveaux collègues

1. Bilan de rentrée

Un bilan de rentrée a été effectué, fonction des informations données lors de la réunion des animateurs de bassin (cf compte -rendu sur doc@zur)

Les priorités académiques reposent autour de :

–  la poursuite des travaux engagés l’année dernière dans le cadre du projet académique

–  la production de ressources pédagogiques mises en ligne sur doc@zur (cf lettre de rentrée des IPR -EVS adressée aux CPE et aux professeurs documentalistes)

–  la lutte contre le décrochage scolaire

– la liaison Ecole – Collège

Les animateurs de bassin ont reçu une lettre de mission, dont l’objectif est de “formaliser” leurs actions.

2. Point sur l’Accompagnement Personnalisé

Cf Circulaire Préparation de la rentrée 2011

La participation des professeurs documentalistes au sein de l’établissement, en lycée, est variable d’un établissement à l’autre. Elle repose essentiellement sur la mise en place d’aide méthodologique.

En collège, l’Accompagnement Personnalisé n’est pas mis en place pour l’année scolaire, car l’information est arrivée trop tardivement au sein des EPLE, mais ce point va faire l’objet de réflexion lors des Conseils Pédagogiques. Le professeur documentaliste pourrait participer dans ce cadre, notamment pour l’initiation à la recherche documentaire. La question de l’Accompagnement Personnalisé fera l’objet d’une nouvelle synthèse lors des deux prochaines réunions de bassin.

Sur le site de l’Académie de Dijon, quelques fiches outils pour l’accompagnement personnalisé. Voir le site

3. Epreuve Histoire des Arts en troisième

Intervention de l’enseignante d’Arts plastiques du collège d’Ollioules afin d’expliquer la nouvelle circulaire relative à l’évaluation de l’Histoire des Arts à compter de la session 2012. Voir la circulaire du 10 Novembre 2011

L’Histoire des Arts est une épreuve du brevet des collèges qui est basée sur un travail pluridisciplinaire qui repose sur de la recherche documentaire et l’étude d’oeuvres artistiques. L’élève doit présenter au jury cinq jours au moins avant la date de l’épreuve, la liste des cinq objets d’études, qui est reliée à plusieurs des thématiques transversales, avec au moins trois des six domaines.

Nouveauté 2012 : un ou deux des cinq objets d’études peut porter sur des siècles antérieurs au XXe siècle, permettant ainsi au professeur de lettres classiques, par exemple, de proposer des sujets d’études en trandisciplinarité.

La composition du jury diffère également un petit peu de l’an dernier, étant donné que chaque commission est composée de deux professeurs dont “l’un au moins doit enseigner les arts plastiques, l’éducation musicale, l’histoire ou les lettres”, mais surtout ce qui est nouveau, “l’un au moins des deux membres du jury ne doit pas avoir encadré la préparation à l’épreuve du candidat”.

L’oral est composé de 5 minutes d’exposé où l’élève doit présenter l’oeuvre tirée au sort par le jury et 10 minutes d’entretien où le jury pose des questions relatives à l’oeuvre ou sur les autres oeuvres étudiées. Une grille des critères d’évaluation de l’épreuve orale d’Histoire des Arts est proposée à titre indicatif dans cette nouvelle circulaire.

Au collège Les Eucalyptus, les enseignants proposent 10 oeuvres, les élèves doivent en choisir 5 pour l’Oral Histoire des Arts. Ces oeuvres sont traitées en commun. Dans cette liste de 10 oeuvres, les élèves peuvent proposer une oeuvre de leur choix, qui pourra être étudiée, si les enseignants la valident.

4. Présentation du travail du bassin de Toulon : la cartographie du numérique pour le professeur documentaliste

Dans le cadre de la réflexion autour de la place du numérique au sein de l’EPLE, les professeurs documentalistes du bassin de Toulon ont réalisé une cartographie du numérique pour le professeur documentaliste en s’appuyant sur un logiciel de mind -mapping.

Cette carte heuristique a été réalisée à partir de Freemind. Pour pouvoir lire la carte à partir de doc@zur, il faut avoir installé Java Script. Pour pouvoir télécharger la carte pour la réutiliser au sein de son établissement, il faut :

– Avoir installé sur son poste flash media player

– Télécharger freemind

– Enregistrer sur son poste “la cible du lien”culture_du_numerique -2

On peut également voir quelques tutoriels sur l’utilisation de freemind sur framasoft. Il existe d’autres logiciels de mind -mapping gratuits tels que XMind.

Pour en savoir plus sur les cartes heuristiques, voir l’article sur Doc pour Docs

5. Les thèmes de travail de l’année

Thématique 1 : Montage d’un espace culturel en milieu scolaire

– Création d’un cahier des charges

– Rôle et implication du professeur documentaliste dans l’animation de cet espace

– Réflexions quant à la possibilité d’accueillir un artiste en résidence

Thématique 2 : Les learning center et la place du numérique au sein de l’EPLE

– Etudes / Réflexions autour des différents textes concernant les learning center

– Comment mettre en valeur les ressources numériques au sein d’un établissement scolaire, les outils et matériels permettant de les valoriser pour une utilisation pédagogique efficace

– Réflexions autour des usages de la lecture en ligne

Thématique 3 : les serious games

– Définition, typologie

– Exploitation pédagogique

Présentation de l’intervention de Mme Garreau, responsable du site “Internet sans Crainte”, notamment autour du programme Ex Machina 2025, lors de la 1/2 journée FADBEN le 18 Novembre 2011 (voir le compte -rendu sur le blog de la Fadben Nice)

Il est rappelé que le travail effectué lors des journées de bassin peut donner lieu à des productions pratiques et exploitables qui pourront être mises en valeur sur doc@zur.

6. Les concours

 Et si c’était livre !

Nouveauté 2012 pour le concours lecture Et si c’était livre ! ; Utilisation de twitter

Dans quel but ?

– Au niveau du bassin :

Mutualisation, échanges entre élèves inscrits au concours

Diffusion de certaines informations sur le concours

Vers Mars, Avril, veille et propositions pour l’année 2012 -2013

– Au niveau de l’établissement :

Diffusion des dates clés des rencontres prévues au sein de l’EPLE

Veille littéraire autour des livres écrits par les auteurs et de l’actualité littéraire de ces personnes

Echanges avec les auteurs de la sélection (Florence Hinckel nous suit sur Twitter, et nous la suivons). Un compte twitter a été ouvert au nom du concours lecture. Chaque établissement pourra ouvrir un compte twitter au nom du C.D.I (ne pas oublier de demander l’autorisation au Chef d’Etablissement). Une charte d’utilisation du compte twitter dans le cadre du Projet lecture Et si c’était livre ! sera réalisée, ainsi qu’un petit guide, de manière à aider les élèves dans l’utilisation de ce micro -blogging.

Les règlements, bulletins d’inscription, listes d’élèves participant au concours, se trouvent sur form@zur. Un article présentant le concours de cette année a été rédigé sur doc@zur.

Le concours Graines de Terriens

La finale du concours Graines de Terriens se déroulera le Lundi 7 Mai sur le Lycée Professionnel de la Coudoulière. Les élèves du LP accueilleront, guideront, animeront des ateliers autour du Développement Durable tout au long de la journée. Les collégiens présenteront à leurs camarades ainsi qu’aux membres du jury leur complément d’enquête, fruit d’un travail annuel et trandisciplinaire autour de la thématique des Risques Majeurs.

Au total, 8 classes sont engagées dans le concours cette année

– le collège de St Cyr (1 classe de 5e)

– le collège Jean Giono au Beausset (2 classes de 5e)

– le collège Reynier à Six Fours (1 classe de 4e)

– le collège Henri Wallon à la Seyne (3 classes de 5e)

– le Lycée Professionnel de la Coudoulière à Six Fours (1 classe de Bac Pro)

Voir l’article de présentation sur doc@zur

Concours 100% Quizz sur l’Europe

Jusqu’en 2010,  la Direction Europe au Conseil Général du Var, a organisé le concours Eurotrophées des collèges varois, qui consistait en la création d’un journal autour du sujet. Pour cette année, une nouvelle formule est proposée par le CG, autour de la mise en place d’un quizz sur l’Europe, à destination des 6e 5e, puis des 4e 3e. Chaque établissement entraine ses équipes, et à l’issue des demi -finales, désigne 2 champions, 1 représentant pour les 6e 5e, et 1 représentant pour les 4e 3e. La finale est organisée par le Conseil Général.

Après concertation, il apparait nécessaire que dans le règlement, apparaisse les thèmes du quizz.

Les professeurs documentalistes peuvent mettre à disposition des ressources autour de ces thématiques afin de préparer, avec les équipes pédagogiques, les élèves à ces épreuves.

7. Présentation de la plate -forme collaborative form@zur

Il s’agît d’un espace dédié aux professeurs documentalistes de l’Académie de Nice, espace de partage pour les formations initiales et continues, mais également pour l’animation des bassins, les échanges entre les différents bassins.

Cet outil permet donc d’échanger, mutualiser partager. Chacun peut y déposer des documents ou des liens qu’il voudrait faire partager au groupe, au bassin. Afin d’informer les autres membres d’un groupe d’un dépôt d’un document, il faut utiliser l’onglet “Annonces”. D’autres onglets sont à disposition, notamment l’agenda, les forums ou le Wiki.

Lors de la première connexion, il est important de vérifier son compte utilisateur, notamment l’adresse mel sur laquelle on veut recevoir les informations.

8. BCDI et E -sidoc

BCDI

Des sauvegardes sont faites via le serveur d’hébergement les mercredis et samedis. Il est cependant possible d’effectuer des sauvegardes quotidiennes à partir de son poste informatique, en mode gestion ou administration. (cf la procédure sur doc@zur)

Comment retrouver son mot de passe “admin”

Il faut aller sur le portail d’hébergement, cliquer sur l’onglet “documentaliste et mots de passe”.

Les formations BCDI

Elles sont assurées par Didier Mouren et Jean -Marie Frizzole pour le Var et Elsa Poncin et Fabienne Rondet pour les Alpes Maritimes.

Deux stages sont prévus :

1 sur 3 jours : Tout sur BCDI et E -sidoc (cf descriptif)

1 sur 1 journée ; Quoi de neuf sur E -sidoc et BCDI ? (cf descriptif)

E -sidoc

Présentation :

E -sidoc est un portail qui regroupe à la fois un moteur de recherche et un éditeur de contenus (CMS Dupral). Il est laissé au libre choix du documentaliste d’activer, ou pas, la partie CMS. Cet éditeur de contenus permet facilement de rédiger des articles, d’intégrer des actualités, des fils RSS (cf article Doc@zur)

Activer son portail E -sidoc

Pour se faire, il faut cocher l’onglet Exportable e -sidoc dans l’interface d’administration. Le CRDP de Poitiers tranfère par mel l’adresse du portail E -sidoc de l’établissement. Il faut informer le CRDP de Nice par e -care afin de ce dernier active le connecteur.

Les synchronisations E -sidoc

Les données saisies dans BCDI sont transférées, via le connecteur, sur le portail e -sidoc. On peut regarder les transferts par l’interface d’administration, en cochant l’onglet “journal e -sidoc”.

Il est proposé de discuter en J2 de l’harmonisation des informations diffusées sur les pages CDI du site de l’Etablissement et celles diffusées sur le portail E -sidoc.

Démarches administratives :

Deux démarches sont nécessaires à partir du moment où le CMS est activé :

– faire remplir la lettre de décision d’attribution de droits de publication au(x) professeur(s) documentaliste(s) afin de rédiger des contenus sur le portail e -sidoc de l’Etablissement (voir ici)

– le Chef d’Etablissement doit réaliser une demande d’avis auprès de la CNIL

Les formalités sont expliquées sur le site du CRDP de Poitiers (voir ici)

Les portails e -sidoc du bassin :

Lycée Professionnel La Coudoulière Six Fours

Lycée Polyvalent Paul Langevin La Seyne sur mer

Lycée Privé général Sainte Marie La Seyne sur mer

Collège Henri Wallon La Seyne sur mer

Collège Les Eucalyptus Ollioules

9. Quelques ressources évoquées pendant la réunion de bassin :

Le site Internet sans crainte propose une e -formation autour des usages responsables de l’internet. C’est ici

Droit et EPN : le jeu ! C’est ici

10. Perspectives pour la prochaine journée :

Echanges d’expérimentation autour de l’utilisation des serious games

Le CMS d’E -sidoc

Réflexions autour des learning centers

Intervention d’un libraire spécialisé autour des mangas et bandes dessinées pour une séance “coups de coeur”.

Le rôle du professeur -documentaliste dans la mise en place de projets e -twinning (présentation de la plate -forme et partenariats possibles)

Monter un projet cinéma au sein d’un EPLE

La réunion se déroulera sur le Collège Raimu à Bandol

Deuxième réunion du bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions de bassin : les comptes rendus
Publication : 4 juin 2012
Affichages : 360

La réunion s’est déroulée le 20 Février au Collège Raimu à Bandol.

1. Tour de table

Les C.D.I des collèges sont peu à peu rééquipés de postes informatiques. La nouvelle dotation du Conseil Général du Var stipule que tous les C.D.I seront équipés de 10 + 1 ordinateurs. Même si cela est une augmentation par rapport aux dotations précédentes, cela ne prend pas en compte les besoins spécifiques des établissements scolaires. Les documentalistes souhaiteraient davantage être concertés afin de déterminer des priorités. Certains C.D.I sont trop petits pour accueillir cette dotation alors que d’autres souhaiteraient, en fonction des spécificités de l’établissement, être dotés d’ordinateurs supplémentaires.

Une réflexion sur la mise en place des E.N.T est menée. Si le caractère pratique de l’ENT est largement reconnu (meilleure communication au sein de la communauté éducative, gestion des ressources numériques simplifiée, mise à disposition d’outils …), la question du coût interroge sur la pertinence de l’outil. Une présentation est effectuée par M. Darmet, professeur documentaliste au collège Font de Fillol, qui se propose de nous accueillir dans son établissement lors de la troisième réunion de bassin, afin de nous présenter toutes les fonctionnalités, les paramétrages à demander à l’administrateur de l’ENT, en tant que professeur documentaliste.

Le 1/4 d’heure FADBEN

Prise de connaissance du bulletin d’informations de l’ABDEN Nice.

2. Les learning centers

Le débat autour des learning centers est introduit par la projection d’un diaporama créé par les collègues du Bassin de Toulon.

Le learning center interroge sur l’évolution des C.D.I. Il envisage une fusion entre vie scolaire et Centre de Documentation et d’Information, avec la prise en compte du numérique au sein de l’EPLE (liseuses, tablettes, postes de consultation …). Cette réflexion autour du numérique est déjà entamée par les professeurs documentalistes, il ne s’agit pas d’un concept novateur. De plus, les learning centers s’appuient sur des modèles universitaires, qu’il faudrait adapter dans le secondaire, cependant la maîtrise des compétences info -documentaires n’est pas la même. L’enseignant documentaliste tend vers l’acquisition de l’autonomie de l’élève, mais pour se faire, il met en place un certain nombre de séances pédagogiques. La mise en place de ressources, sans une approche critique, sans séance de formation, apparaît délicate. En effet, l’illusion serait de penser que l’utilisation de ressources variées serait un but en soi et non un moyen. Mettre à disposition des outils sans de réels objectifs pédagogiques ne semble pas constructif et le risque serait de rendre l’élève consommateur passif d’outils, au détriment d’une réelle réflexion. De plus, le projet de learning centers interroge sur la place des livres. Le livre apparaît encore comme une ressource pertinente et essentielle surtout lorsque les élèves ont des difficultés scolaires.

La mise en place d’un tel concept s’appuie sur un cahier des charges préalablement défini, qui nécessite des moyens financiers supplémentaires que les collectivités territoriales sont difficilement en mesure d’octroyer aux établissements.

3. Intervention de Mme Jardin, chargée de mission auprès de la DAERIC, pour les projets européens et internationaux.

Mme Jardin a expliqué les possibilités et modalités pour mettre en place des projets européens : Leonardo, E -twinning et Comenius.

Les dates de réunion d’information :

Le 28 Mars 13h30 au Coudon, le 11 avril à Fréjus sur le E -twinning

Un site à consulter : site Europe Education Formation

Mme Véronique Sarrere a complèté l’intervention de Mme Jardin en présentant le projet E -twinning ; projet innovant intégrant un travail collaboratif et une dimension pédagogique. Elle a présenté la plate -forme Twinspace ainsi que les différents types de projets qu’il est possible de mener (rapprochement avec les projets qu’elle a menés sur le Collège Jean Giono au Beausset), mais également les outils qui peuvent être utilisés pour faciliter les échanges et le travail collaboratif.

4. BCDI / E -sidoc

Les enseignants documentalistes de lycée sont surpris de l’augmentation des tarifs des abonnements à BCDI.

Des retards dans les synchronisations entre BCDI et E -sidoc ont été constatés au niveau du Bassin.

5. Intervention de Mme Stéphanie Zouatim autour des projets d’Education à l’Image

Mme Zouatim, professeur documentaliste, titulaire d’une certification cinéma, est revenue sur la mise en place dans son lycée (Lycée Langevin à la Seyne) de l’option cinéma et du club cinéma.

En plus de cette option, Mme Zouatim propose des séances de cinéma, des analyses de films, des séances d’analyse de l’image. Elle propose des ateliers qui pourraient être menés dans le cadre d’une liaison primaire, collège lycée. Elle a présenté le logiciel Celtix, logiciel gratuit, d’écriture de scenario, avec un découpage séquentiel.

Les partenariats possibles pour mener des projets cinema :

– Cinema du Sud et Cine83

– Association Tilt (Education à l’image)

6. Réflexion des groupes

– La place du numérique au sein de l’établissement

Comment mettre en valeur les ressources numériques au sein d’un établissements scolaire, les outils et matériels permettant de les valoriser pour une utilisation pédagogique et efficace

Une présentation rapide de l’ENT du Collège Font de Fillol a permis de faire découvrir les modalités d’utilisation et les possiblités de l’outil, notamment en terme de valorisation des ressources numériques de l’Etablissement. Le choix des ressources et l’intégration au sein d’un ENT s’appuie sur la politique documentaire de l’EPLE. (approfondissement de la réflexion lors de la 3e journée de réunion de bassin).

– Pearltree Serious games

Pearltrees est un outil de social bookmarking (gestionnaire de favoris), de curation collaboratif, permettant de travailler en équipe à la construction d’un outil pouvant servir à plusieurs personnes. C’est un outil facile à manipuler, attractif, utilisant les techniques du mindmapping. Voir l’article sur doc@zur

Les articles parlant des serious games ont été regroupés dans un pearltree Serious Games, hiérarchisés en fonction de thématiques qu’il est possible de modifier en faisant équipe dans le pearltree. Il est possible également de commenter les perles (ressources) ayant été insérées.

Voir le pearltree Serious Games en cliquant ici

A prévoir pour la 3e journée : séances pédagogiques autour de ces serious games

7. Projets de bassin

Les concours lecture Et si c’était livre ! et le concours Graines de Terriens n’ayant pu être abordés lors de la réunion de bassin, les échanges s’effectueront via la plate -forme form@zur. Un bilan des projets sera effectué lors de la 3e réunion de bassin.

Troisième réunion du bassin de la Seyne

Écrit par Super User
Catégorie : Troisièmes réunion de bassin : les comptes rendus
Publication : 21 juin 2012
Affichages : 356

La réunion s’est déroulée le 14 Juin au Collège Font de Fillol à Six Fours.

– Points d’actualité et quelques rappels

Vademecum “Vers de Connaissances et de Culture” sur Eduscol

Rappel du fonctionnement de la plate -forme form@zur et de ses différentes fonctionnalités.

Différence entre doc@zur et form@zur

– Réflexions autour du PAF

Le tour de table fait ressortir que les collègues sont satisfaits des formations proposées au PAF et notamment les formations Web 2.0 et BCDI / E -sidoc. La connaissance de nouveaux outils accessibles par le Web fait partie des besoins quotidiens, utiles aux documentalistes et participent à leur formation continue.

Des besoins sont à souligner notamment en ce qui concerne le mindmapping, l’orientation (le rôle du documentaliste dans le cadre du PDMF (parcours des métiers et des formations).

Un seul bémol par rapport à ces formations est à souligner, la situation géographique ; Draguignan, St Raphaël, Nice.

Le descriptif des formations pour la Documentation est sur doc@zur.

Les enseignants documentalistes du bassin de la Seyne plébiscitent les formations “culture à portée de la main”. Celles -ci répondent à un réel besoin de connaître les ressources locales, de réfléchir sur des thèmes concrets et accessibles.

Le stage théâtre organisé dans le cadre des stages culture à portée de la main” et pris en charge par la Compagnie Orphéon à la Seyne sur mer, a été particulièrement apprécié. L’apport culturel, méthodologique est réutilisable, et permet de donner aux enseignants documentalistes et de discipline, des outils pour mettre en place des actions concrètes dans leur établissement.

Le seul bémol à ces formations, est le manque de places. Victimes de leurs succès, il est difficile d’obtenir des places pour participer à ces formations.

L’incidence des nouveaux dispositifs sur la pratique des enseignants documentalistes

Globalement, les enseignants documentalistes participent aux nouveaux dispositifs ; aide personnalisée, ECJS, Histoire des Arts.

La mise en place de l’Histoire des Arts permet d’organiser des modules de recherche, de travailler en équipe, de créer des outils pédagogiques afin d’aider les élèves dans leurs recherches, dans l’évaluation. En effet la majorité des enseignants documentalistes impliqués dans les dispositifs participe à l’évaluation des élèves.

Concernant la mise en place de l’aide personnalisée, la participation des collègues est plus mitigée. La réflexion sera poussée l’an prochain notamment avec la mise en place de ce dispositif en collège. Certains documentalistes regrettent que l’aide personnalisée ne soit abordée que comme un soutien scolaire. En effet, certains aspirent à participer aux modules d’aide personnalisée afin de travailler avec les élèves sur l’orientation (à partir de la 5e), la méthodologie info -documentaire, l’ouverture culturelle. Il semble que ces modules soient pertinents, nécessaires, et doivent donc trouver leur place dans l’organisation de l’Aide Personnalisée.

De plus, la formation des élèves à la prise de parole fait partie des besoins. Les enseignants documentalistes peuvent organiser des modules afin de développer les compétences à l’oral des élèves, travailler à la méthodologie de la prise de parole.

C’est pourquoi il est rappelé qu’il est possible de demander à son Chef d’Etablissement, de faire une demande de formation établissement, afin de créer un temps de concertation, de réflexion, pour la mise en place de l’aide personnalisée, dans le respect des textes et afin de ne pas limiter ce nouveau dispositif à du soutien scolaire.

– Intervention sur l’ENT

Joëlle Nuri, référent numérique au Collège Font de Fillol, est intervenue afin de présenter, en collaboration avec Fabrice Darmet, enseignant -documentaliste, l’ENT et de montrer les possibilités offertes par cet outil ; 13 collèges varois seront pourvus à la rentrée d’un ENT. Cela implique de nouvelles connaissances et de nouveaux réflexes professionnels. Il est important que les enseignants documentalistes maîtrisent l’ENT afin d’utiliser cet outil pour améliorer la communication, la mutualisation entre collègues, la gestion et la mise à disposition de ressources numériques, l’intégration d’un portail documentaire dans cet environnement afin que cela crée du sens entre les élèves, les familles et la communauté éducative.

L’ENT permet en effet de mettre en relation les collègues, de gérer des documents entre équipe pédagogique. Il donne accès à un ensemble d’outils professionnels utiles au quotidien (pronote, GRR, gestion de l’agenda partagé, Gibic …)

Pour information GIBIC devrait être remplacé par OBII, outil de gestion du B2I qui fonctionne avec le livret personnel de Compétences (voir l’article sur Eduscol)

Par rapport à la présentation de l’ENT, certains collègues craignent la redondance entre les différents outils (par exemple : un espace collaboratif à destination des enseignants documentalistes utilisant l’ENT pourrait être ouvert ; n’y -aurait -il pas redondance avec form@zur ?)

Les collègues de Font de Fillol expliquent et démontrent que l’ENT crée une cohérence entre les différents outils disponibles et facilite l’accès.

Tous les outils sont disponibles en une seule connexion. Il est possible de gérer un agenda qui permet de communiquer sur les manifestations et tout autre événement. Il permet de gérer les différents espaces et de rendre plus transparent l’organisation interne pour une communication rationnelle.

L’ENT permet de créer des documents pédagogiques entre différents acteurs de l’équipe pédagogique. Il permet de diffuser de l’information, de gérer les absences des élèves, de remplacer le cahier de texte et de diffuser aux élèves des documents utiles à leur apprentissage. Ainsi, il est facile d’insérer un quizz dans un ENT, quizz qui peut être créé à partir d’Hot Potatoes ou QuizFaber.

Il est important que le documentaliste gère son profil avec des droits de gestionnaire adjoint, notamment pour la création de groupes de travail. Il est possible de modifier son profil en faisant une demande e -care.

La gestion des ressources numériques sera simplifiée via cet Environnement Numérique de Travail.

Il est rappelé que l’Académie de Nice a été retenue pour la deuxième phase du plan numérique. Les équipes pédagogiques au sein de chaque établissement sont amenées ainsi à se concerter pour effectuer des choix dans le cadre du chèque ressources numériques, et que le professeur documentaliste, dans le cadre de la politique documentaire de l’établissement, a un rôle majeur à jouer. Cf l’article sur le sujet sur doc@zur.

– Intervention de Sandrine Gztalter

Sandrine Gztalter, chargée de mission Arts et Culture sur le bassin de La Seyne, intervient afin de présenter les possibilités offertes pour mettre en place des projets culturels.

Elle revient sur les stages “culture à portée de la main” et la difficulté de s’inscrire. Mme Labouz travaille à la mise en place d’un calendrier afin d’informer les différents stages possibles et de communiquer leur date. Ce calendrier sera accessible sur le site de l’Inspection Académique Arts et Culture dès le mois de septembre.

Une refonte du site académique (ac -nice.fr) est prévue. Le site devrait être pilote puisque la mention Culture devrait apparaître en première page du site. Sur le site Arts et Culture, devrait apparaître la liste des ressources et des structures culturelles, un descriptif ainsi que le chargé de mission à contacter pour pouvoir élaborer un projet culturel.

Mme Gztalter rappelle qu’il est possible de faire des demandes de subventions pour l’organisation des projets artistiques et culturels au Conseil Général. Des fiches synthétiques de projets sont accessibles au mois de septembre sur le site académique. L’information est envoyée aux Chefs d’Etablissement. Il existe également des subventions pour des projets de territoire, par exemple dans le bassin, le projet “Et si c’était livre !” a reçu une subvention ainsi que le projet “La Poésie est dans le rue”. Dans le cadre des stages “culture à portée de la main”, il est possible de demander l’aide de la DRAC, pour monter le volet culturel de l’Etablissement. La DRAC, en partenariat avec le référent culture et les chargés de mission, peuvent ainsi réunir les équipes pédagogiques, les structures culturelles pour bâtir un projet cohérent garantissant le parcours culturel de l’élève.

Il est rappelé que chaque projet subventionné doit s’appuyer sur un intervenant agréé. La liste des associations, d’intervenants agréés a été diffusée dans les établissements et est consultable sur le site Arts et Culture.

Mme Gztalter rappelle qu’il faut encourager le partenariat avec les structures culturelles locales. La Maison du patrimoine, la médiathèque de Sanary proposent des actions afin d’inciter les équipes pédagogiques à la fréquentation de la structure par une programmation adaptée et pertinente.

La Maison du patrimoine de La Cadière propose notamment des expositions itinérantes, telles que sur les rudistes et autres fossiles. Les informations sont accessibles via le site de la Maison du Terroir et Mme Gztalter peut faire le lien avec la structure.

Lien vers le site de la Maison du terroir et du Patrimoine

Mme Gztalter, en partenariat avec la Médiathèque de Sanary, propose un stage “culture à portée de la main” le 25 septembre à destination des enseignants : après une présentation de la structure, seront mis en exergue différents ateliers : arts plastiques, des ateliers reposant sur l’anglais (speak dating), des ateliers d’écriture, des visites thématiques des rues de Sanary.

L’accès à certains lieux culturels reste problématique. La maison du patrimoine étant dans la communauté d’agglomération Sud Sainte Baume, ne bénéficie pas du bus TPM.

Il est rappelé qu’il existe une liste des établissements bénéficiant du “bus culture”. La personne en charge de ce dossier au Conseil Général est Mme Martinez.

Mme Gztalter rappelle qu’elle est à la disposition des enseignants afin d’aider à monter un projet, de trouver des possibilités pour faciliter la mise en place de visites, de venues d’intervenants …

Atout Var est le document qui permet de diffuser les actualités culturelles dans le Var ; sa parution est mensuelle.

L’intervention des bibliothécaires autour des coups de coeur est reportée à la prochaine réunion de bassin.

– Mémoire et traçabilité numérique

Retour sur l’intervention de Louise Merzeau, lors de la conférence organisée par l’ADBS PACA, le 31 Mars 2011 ; Oublier l’oubli, mémoire et traçabilité numérique.

– Rappel de l’article d’Eduscol Numérique ; Mémoire et traçabilité numérique publié le 6 Juin 2012 Voir l’article

– Projection de la vidéo de l’Intervention de Louise Merzeau ; ADBS PACA “Oublier l’oubli ; mémoire et traçabilité numérique”. Voir la vidéo

Suite à la projection de la vidéo, un débat est organisé autour de la thématique. A l’heure du développement des nouvelles technologies et la profusion d’outils tels que les réseaux sociaux, les moteurs de recherche, l’utilisation des metadonnées, l’infobésité, se pose la question des traces qu’on laisse dans l’espace numérique.

Mme Kosciusko Morizet, alors Ministre chargée de la Prospective et du Développement de l’économie numérique, avait parlé du droit à l’oubli. En effet, alors que se multiplient les traces laissées par les internautes, leurs utilisations, leurs marchandisations, interrogent sur le droit de l’internaute face à ces traces. Cela modifie le rapport de l’homme et de son environnement. En effet, les empreintes laissées peuvent être réutilisées pour “pister” l’internaute et personnaliser la publicité. L’adresse IP, l’historique des recherches, l’utilisation d’un moteur de recherche, la marchandisation de mots clés, la construction du profil de consommateur, la réutilisation de données personnelles … tout est utilisé afin de marchander des données non communiquées.

Cela pose la question du moyen pour former les élèves à une utilisation critique de ces outils, à la nécessité de protéger sa vie privée, de travailler sur l’image de soi et les conséquences de trop se dévoiler sur la toile.

Aborder la question de profilage et de marchandisation devient fondamental pour développer chez les élèves un esprit critique et de réflexes pour se protéger du profilage systématique et de ses conséquences. Le documentaire “Ma Vie à poil” permet d’introduire cette réflexion.

Nous avons travaillé tout au long de l’année autour des serious games, essayer de les lister, nous en avons testé quelques uns au sein des établissements (notamment ex Machina 2025). Il apparait important de travailler sur le montage de séquences pédagogiques autour de la traçabilité numérique.

Les interventions de M. Poggi, travaillant au niveau de la cellule sécurité au rectorat, semblent être un moyen de créer un débat avec les élèves, de les sensibiliser, notamment autour de l’utilisation des réseaux sociaux.

– Bilan des concours du Bassin

A. Graines de Terriens

Les concours entre les établissements n’ont pu aboutir cette année. Des subventions, à destination des établissements doivent arriver. Ces subventions serviront pour financer les déplacements l’année prochaine. La thématique reste identique : les risques majeurs.

Les travaux des élèves ont été analysés.

Remarque : mettre davantage l’accent sur les documents de la dotation du Conseil Général.

Le travail effectué par le Collège de St Syr obtient le premier prix.

Voir le site

B. Et si c’était livre !

Rencontre finale fixée à la première semaine de mai pour les deux concours. Les pré -sélections sont sur form@zur. La sélection devra être effectuée d’ici la fin juin.

– Pistes de réflexion pour l’année scolaire 2012 -2013

– séquences pédagogiques autour des traces numériques, travailler en partenariat avec la cellule sécurité du rectorat.

– Analyses de séances pédagogiques menées notamment dans le cadre de l’Aide Personnalisée.

Première réunion du bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Super User
Catégorie : 2012-2013
Publication : 14 juin 2013
Affichages : 324

Première réunion de bassin des professeurs documentalistes du bassin de la Seyne sur mer, le vendredi 7 décembre au Lycée Langevin à la Seyne sur mer.

Matinée

– Accueil, présentation et tour de table

– Présentation des priorités nationales et académiques, résultats de l’Académie aux examens.

– Discussions et échanges autour du réaménagement du lycée Paul Langevin, réflexions par rapport au 3C.

– Points sur l’Accompagnement Personnalisé en collège / lycée : l’intervention du professeur -documentaliste reste variée en fonction des établissements scolaires. Il intervient dans le cadre de l’IRD, mais également dans le cadre de projets trandisciplinaires ou culturels. En lycée, le professeur -documentaliste intervient notamment dans le cadre de l’Orientation.

Chèque ressources numériques : dans certains établissements, les professeurs -documentalistes n’ont pas été associés au choix des ressources. Pour les établissements n’ayant pas d’Environnement Numérique de Travail, le problème des identifiants et mots de passe pour chaque ressource reste important. Une alternative possible : les ressources intégrées dans E -sidoc avec l’authentification unique. Il est possible d’attribuer le même mot de passe pronote / Iaca ou scribe et E -sidoc : cf tutoriel sur doc@zur

– Echanges autour de la bibliothèque numérique mise en place par le CRDP de Nice (1 établissement dans le bassin expérimentant cette année le dispositif Collège Reynier Six Fours). Plus d’information sur le site du CRDP de Nice.

– Découverte des actions lecture proposées par l’Agence du Livre PACA (cf site) à suivre sur facebook et twitter. Présentation du prix des lycéens et des apprentis (cf site) à suivre également sur facebook.

Questions diverses : globalisation du budget des EPLE (points sur la politique documentaire des établissements), les restrictions des destinations du bus culture, les conséquences de la lecture sur écran (à approfondir à la prochaine réunion).

Après -midi :

– Présentation de la plate -forme form@zur

– Présentation de l’outil de curation “pinterest”, en tant qu’outil de valorisation des ressources

A voir sur Café Pédagogique l’article d’Anne Delannoy ; Pinterest, on en parle, on en parle

Scoop -it de Jacqueline Valladon ; des ressources sur Pinterest

– Regroupement des établissements participant au projet “Et si c’était livre !” parallèlement à la mise en place d’ateliers de travail autour des thèmes suivants : réseaux sociaux et traçabilité numérique, les projets européens, la presse écrite et l’écriture journalistique, la présentation orale.

Et si c’était livre ! ; Reconduction des deux concours. Dates des concours : Jeudi 2 Mai sur la bibliothèque du Clos St Louis pour le concours 4e 3e 2nde, Mardi 7 Mai sur la médiathèque Andrée Chedid pour le concours Segpa / FLS / CAP Réservé / Ecole des parents. Invitation de Mireille Disdero, auteur du livre “Ma Vie Océan” pour le 2 Mai et de la Compagnie Audigane pour le 7 Mai.

Blog du concours lecture Et si c’était livre !

Projections pour la prochaine réunion : lundi 11 février au collège de Saint -Cyr sur mer (à mettre à l’ordre du jour la présentation de la ressource “inforizon”, du “webclasseur”, et de la plate -forme “moodle”(demande d’intervention de l’animateur MATICE)

Deuxième réunion du bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Super User
Catégorie : 2012-2013
Publication : 3 juin 2013
Affichages : 300

Deuxième réunion du bassin des professeurs documentalistes de la Seyne sur mer ayant eu lieu le 11 février sur le collège de St Cyr.

– Matinée

Synthèse des actions lecture menées en partenariat avec les professeurs de lettres pour répondre à la demande ministérielle sur les pratiques de lecture. Il apparait que dans certains établissements, les actions sont menées indépendamment des professeurs de lettres, telles les rallyes lecture et par conséquent ils n’apparaissent pas dans le tableau. D’autre part, il est dommage que les actions lecture menées avec d’autres enseignants comme les professeurs de SEGPA ne peuvent être recensées.

Au cours de cet échange, nous avons évoqué l’apport du mindmapping pour ce genre de projet. Les professeurs documentalistes de l’Académie de Bordeaux proposent sur leur site un exemple de partenariat avec les professeurs de lettres en utilisant les cartes heuristiques ; Voyage en littérature : diversifier ses sources d’information pour élaborer une fiche de lecture sous forme de carte heuristique => voir le site

Intervention de l’Association “Lire et faire lire” et présentation des actions autour de la lecture. Le dispositif “lire et faire lire” bénéficie d’une habilitation  de l’Education Nationale en tant qu”association ressource dans le cadre de son plan de lutte contre l’illéttrisme”. Ces actions sont menées principalement à l’école primaire mais peuvent également être développées au niveau des collèges et parfois des lycées, dans le cadre d’une liaison CM2/6e. C’est le cas sur le collège Wallon à la Seyne depuis cette année où l’action a été mise en place sur 7 classes. Cela consiste en l’intervention de personnes, bénévoles, à la retraite, au sein des établissements scolaires, pour lire et donner envie de lire aux élèves. Cela permet de lutter contre l’illéttrisme, mais également renforcer le lien inter -générationnel.

Les interventions ont lieu de façon hebdomadaires ou bimensuelles, à déterminer avec les enseignants, en fonction de projets spécifiques, ou de lectures ponctuelles liées à une thématique de travail de la classe. Elles peuvent avoir lieu sur des temps méridiens ou sur des heures d’accompagnement éducatif (à déterminer dans le cadre de la convention et fonction des professeurs). Elles ont toujours lieu en petits groupes (entre 3 et 6 élèves par atelier). L’action repose aussi sur le volontariat des élèves.  Le professeur -documentaliste peut jouer un rôle de coordonnateur dans la mise en place de ces actions, en concertation avec les professeurs de lettres. Les lectures ont lieu généralement au C.D.I ou dans une salle annexe. Une expérimentation d’un atelier de lecture en anglais a été menée cette année sur le collège Wallon avec un groupe d’élèves de 4èmes (club lecture) et une bénévole, en concertation avec l’équipe d’Anglais.

L’établissement établit une convention avec l’association “lire et faire lire” et définit en début d’année scolaire les modalités d’intervention (lieux, projets, personne référente (généralement le professeur de la classe) pour chaque projet, dates et périodicité).

A voir :

le site de “Lire et faire lire”

le dispositif “Lire et faire lire” dans le var

– Présentation du webclasseur

Le webclasseur est un ENT Orientation qui s’intègre à l’environnement numérique de l’établissement. Lorsque l’élève quitte l’établissement et qu’il se réinscrit dans un établissement équipé d’un webclasseur, il retrouve tout le travail qu’il aura enregistré dans son espace. Pour pouvoir diffuser des informations notamment concernant les ressources proposées au CDI, et/ou fonction d’une veille informationnelle dédiée, dans le webclasseur, il est nécessaire que le référent du  webclasseur est attribué au professeur -documentaliste toutes les classes. Biensûr, il est possible de moduler la diffusion en fonction des niveaux ciblés.

Inconvénient du webclasseur : pour les établissements ne bénéficiant pas d’ENT, il y a des identifiants et mots de passe propres à chaque élève, si on souhaite attribuer les mêmes mots de passe que ceux du serveur, il faut les faire changer à la première connexion.

A voir : présentation du webclasseur sur le site Onisep Nice

Après -midi

– Intervention de M. Roux, animateur TICE de bassin, pour une présentation de la plate -forme moodle et ses différentes fonctionnalités. Il s’agît d’une plate -forme open source universitaire pour la mise à disposition de contenus, de parcours pédagogiques, avec la possibilité de créer des espaces collaboratifs. Les plate -formes pour les collèges sont hébergées sous scribe, pour les lycées il existe un moodle académique.

Pour plus d’information, cf le site de la Matice

Suite à cette intervention et compte tenu de nos besoins (possibilité de créer des parcours pédagogiques collaboratifs), un stage pour les professeurs documentalistes volontaires du bassin est demandé.

Echanges dans les différents ateliers et préparation de séances

– la présentation orale (travail autour du mindmapping)

– les réseaux sociaux et la traçabilité numérique

Ressources :

Scoop -it d’Eric Garnier, professeur -documentaliste dans l’Académie de Rouen, autour de l’identité numérique

Pearltrees Identité numérique et ressources pédagogiques créé par Isabelle Kesler, professeur -documentaliste dans l’Académie de Poitiers

A consulter aussi : Prezi Le CDI et les réseaux sociaux par Magalie Bossuyt, professeur -documentaliste dans l’Académie de Montpellier.

Projections pour la prochaine réunion : Interventions des bibliothécaires pour préparer des projets en commun, pour établir le bilan Et si c’était livre !, et pour une séance “coups de coeur”. Finalisation des travaux réalisés dans les différents ateliers.

Première réunion de bassin La Seyne sur mer

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 31 janvier 2014
Affichages : 329

La première réunion de bassin s’est déroulée le Mardi 3 décembre sur l’Institution Sainte Marie à la Seyne sur mer

Matinée :

1. Accueil des nouveaux collègues

2. Rappel des informations données en réunion des coordonnateurs de bassin

– Résultats aux examens de l’académie ;

Brevet : 84,2 % pour la voie générale, 65,2 % pour le brevet professionnel, soit un total de 82.8 %. La voie professionnelle gagne 11.7 points.

CAP, BEP : 83 % de réussite au CAP, 83.1 % au BEP. Augmentation de 3.5 points pour le BEP, 0.5 pour le CAP

Baccalauréat : taux de réussite global de 87.2 % en hausse de 2 points par rapport à 2012.

Bac Général : 91.5 % + 2.5 points

Bac Professionnel : 79.6 %

Bac technologique : 87.5 %

Mme Octave succède à Monsieur Alt en tant qu’IPR EVS.

Stages PAF : les dates des stages sont notées sur doc@zur

Loi sur la Refondation de l’Ecole de la République

– Histoire des Arts

3 thématiques doivent être choisies pour l’organisation des épreuves

Il est important de se référer au BO du 28 août 2008

Suivre l’actualité diffusée sur le site académique “Histoire des Arts”

L’épreuve “Histoire des Arts” doit valoriser le travail des élèves.

L’HiDA commence dès l’école primaire. Les élèves doivent garder une trace des oeuvres étudiées, classées par thématiques, tout au long de leur scolarité.

Au collège Wallon, un espace a été créé sur la plateforme moodle.

Le professeur documentaliste peut mener un travail de préparation à l’oral (cf stage PAF “communication et pédagogie de l’oral”). Les oraux blancs ne sont pas conseillés.

3. Tour de table

Un problème d’ouverture de la boîte académique webmel persiste sur “mozilla”. Il est conseillé d’envoyer un message sur  e -care pour résoudre le problème.

Problème rencontré sur l’ouverture des droits d’évaluation des compétences du socle sur “Pronote”. Souvent l’accès est interdit ou impossible au professeur documentaliste. Le même problème est rencontré sur les ENT puisque les profils des documentalistes ne sont pas visibles par les parents.

Echange sur les pratiques autour de l’Aide Personnalisée en collège : il persiste un problème d’organisation avec des pratiques inégalitaires d’un établissement à l’autre.

Bibliothèque numérique du CRDP de Nice

Deux établissements expérimentent la bibliothèque numérique cette année (Langevin et Wallon). Une réflexion et un bilan seront établis lors de la troisième réunion de bassin

Informations sur la bibliothèque numérique sur le site du CRDP de Nice

Les outils à installer pour le bon fonctionnement de la bibliothèque sur les ordinateurs et outils nomades ; cf l’article sur le site du CRDP

4. Intervention de M. Mouren autour de la création d’une bibliothèque numérique libre et gratuite, projet TRAAM 2012 2014

Présentation du dispositif et du thème pour les deux années en cours

Thématique de travail : favoriser l’accès, mettre en valeur, diffuser les ressources numériques (voir la présentation du Eduscol)

Le bilan d’étape à mi -parcours est sur doc@zur

M. Mouren décline les objectifs du dispositif pour l’Académie de Nice et l’action ciblée autour de la lecture numérique : travailler avec des plate -formes de lecture numérique de qualité pour créer une bibliothèque académique. Cette dernière proposera des notices BCDI ainsi que des livres en téléchargement. Les livres seront directement hébergés sur doc@zur. Les professeurs documentalistes pourront intégrés les notices dans leur base documentaire et ainsi proposer des e -books à partir d’E -sidoc.

L’idée est donc, en fonction de thématiques définies par les documentalistes au sein de chaque établissement, de saisir des notices d’e -books gratuits disponibles sur 3 plate -formes et validées par la cellule juridique du rectorat (ebooksgratuits, projet gutenberg, in libro veritas)

Pour se faire, un tutoriel a été créé par M. Frizzole et disponible sur form@zur.

Tous les documents d’aide et d’appui sont disponibles dans l’espace dédié (cahier des charges, tutoriels …). L’espace est ouvert aux personnes souhaitant intégrées le dispositif. Avant de créer la notice BCDI, il faut compléter le document de travail sur form@zur.

Après -midi :

5. Les actions lecture :

Un dépouillement de l’enquête sur les actions lecture menées avec les professeurs de lettres a été établi par l’Inspection EVS. Un retour sera fait par Mme Thiery lors de sa venue dans les bassins.

Intervention des bibliothécaires de la Seyne sur mer

Rappel des différents projets littéraires auxquels sont associés les bibliothèques (notamment le concours “Et si c’était livre” organisé par le bassin de la Seyne

Le blog a été mis à jour. Les nouveautés 2013 – 2014 sont l’utilisation de babelio, la mise en place d’un pearltree autour de la sélection)

Le prix littéraire des jeunes lecteurs de la Seyne sur mer (cf le site du prix)

Le prix mangawa

Présentation des modalités de prêts, notamment pour les collectivités ainsi que les partenariats possibles.

A noter : un pearltree recensant toutes les actions lecture de l’académie de Nice, mis en place par Mme Christophe, professeur documentaliste CRDP de Nice

Il se veut collaboratif, tous les documentalistes peuvent intégrer l’équipe.

Présentation du Défi Babelio, mettant en avant une liaison collège lycée.

2 établissements participant dans le bassin ; le collège Jean Giono au Beausset et le collège Henri Wallon à la Seyne.

Présentation du réseau social au lycée Langevin à la Seyne.

A voir : les articles et brèves rédigés autour du défi babelio sur doc@zur

6. Intervention de Mme Gstalter, chargée de mission Arts et Culture sur le bassin de la Seyne, auprès des bibliothèques et du patrimoine

Mme Guillemin remplace Mme Labouz en tant que coordonnatrice Arts et Culture à la Direction Académique

Discussion autour du Parcours Culturel de l’élève et la nécessité de mettre en place des Conventions avec les structures culturelles de proximité

Sur le collège Paul Eluard, mise en place d’un cahier numérique

Présentation de la plate -forme Sp@ce, site de suivi du parcours artistique et culturel en établissement

Possibilité de suivre l’actualité autour des Arts et de la Culture à partir d’Azurnet (lien)

Le réseau Culture Var propose des déplacements financés par le Conseil Général, sur des dates et sites culturels précis (la liste des structures a été modifiée par rapport à l’an dernier).

Présentation du prix de l’audace qui est un travail en relation entre un EPLE et une structure culturelle (voir la description sur le site académique)

Intervention de la Chargée de Mission sur le Musée Balaguier, Mme Escudier :

Présentation des possibilités d’action et des expositions (actuellement un travail en partenariat avec le CRDP autour de Bonaparte “L’Envol de l’Aigle”)

Idée de développement d’un mensuel pédagogique dont la rédaction serait faite par les élèves de collège.

7. Travail en atelier

– La lecture numérique

– L’Orientation et la mutualisation des pratiques

– Le Parcours Artistique et Culturel

Atelier 1 : la lecture numérique et les différents formats de lecture

Réflexion autour des différentes notions abordées lors de l’intervention de M. Mouren, notamment autour de la lecture sur écran

A voir : le dossier “lecture sur Ecran” sur Eduscol

Sur SavoirsCDI, le projet de poésie numérique mené par Mme Obadia, professeur documentaliste au collège Marcel Rivière à Hyères

Réflexion également autour des DRM (Digital Rights Management)

A voir : le dossier Eduscol sur le livre numérique

Projet de Bibliothèque numérique :

Cahier des charges :

les formats de lecture : Le PDF est le format le plus facile à lire sur tous les outils. L’ePub nous semble le plus agréable au niveau de la lecture.

Critères de qualité : lisibilité, calligraphie, typographie, texte intégral, images et paratexte

Le choix de la thématique de bassin pour saisir les notices a fait débat. Certains collègues préfèrent saisir des titres  qui correspondraient aux besoins des enseignants et donc des élèves.

Les thématiques pré -définies sont donc les suivantes : le siècle des lumières, la démocratie, les contes, le théâtre, le roman historique, la science -fiction, le fantastique, l’aventure, le social, la Renaissance et les grandes découvertes.

L’interrogation par siècle pourrait être une entrée supplémentaire dans la bibliothèque.

Atelier 2 : l’orientation et la mutualisation des pratiques

Compte -rendu lors de la prochaine réunion de bassin

Atelier 3 : le parcours artistique et culturel

Objectif : comment favoriser, mettre en place ou concrétiser le parcours culturel de l’élève ?

Constat : des difficultés pour organiser des rencontres entre les enseignants et les structures, et par conséquent, les élèves avec ces structures.

Proposition d’orientation du travail :

Création d’un livret témoin du parcours culturel de l’élève

Mise en place d’un forum pour rencontrer les structures culturelles

Organiser des rencontres entre les classes et les structures culturelles

Création d’un catalogue des actions menées dans les établissements

Compte-rendu de la deuxième réunion du bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 15 mai 2014
Affichages : 406

1. Tour de table et informations diverses :

A. P.A.F ;

Une présentation des différentes formations aura lieu sur doc@zur à la fin du mois d’avril, avec un renvoi, dès que cela sera possible, au dispositif sur G.A.I.A

Nouveautés :

– Le stage sur l’évolution du CDI aura lieu sur une journée dans le var, une journée dans les Alpes Maritimes (avec la possibilité de se déplacer sur un établissement), puis sur une journée regroupant l’ensemble des stagiaires.

– le stage prof doc 2.0 acteur et veilleur du web social sera orienté sur une des deux journées de formation autour des outils nomades

– un stage autour de la lecture / écriture de fictions avec les outils nomades sera proposé.

B. Marathon de la Presse :

Il est organisé par le Canopé de Nice, il aura lieu le 27 Mars 2013. Des ateliers auront lieu en présentiel sur l’e -forum de Nice, d’autres au sein des établissements scolaires. Le travail réalisé au sein de la journée sera déposée dans une dropbox. Les élèves devront réaliser des productions journalistiques sur différents médias tout au long de la journée.

Les sujets seront diffusés par hangouts.

Principe de fonctionnement des hangouts : à voir le dossier sur NetPublic

Travail réalisé l’an dernier dans le cadre du Marathon Presse : site marathon presse 2012 2013

C. Et si c’était livre !

Rappel des dates des finales :

15 Mai pour le concours 4e 3e 2nde ; rencontre avec Philipp Le Roy

5 Juin pour les SEGPA / FLS / CAP Réservé

Répartition des questionnaires entre les professeurs documentalistes

Suggestions pour 2014 2015, un google documents sera proposé dès le mois d’avril

D. Défi Babelio 2014 2015

Intégration de livres numériques dans la sélection avec la participation du Canopé de Nice au travers de la bibliothèque numérique

Site du défi babelio

E. Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l’éducation : discussion autour des compétences spécifiques du professeur documentaliste (lien vers le référentiel)

F. Présentation du MoocDocTICE

Un mooc destiné aux professeurs documentalistes qui vise à créer des scenarii pédagogiques collaborativement en utilisant des outils du web 2.0.

A voir :

– l’espace dédié sur le site des professeurs documentalistes de l’académie de Besançon (voir l’espace)

– la communauté sur Google +

2. Intervention de Fabrice Moreau, directeur de l’école des Beaux -Arts de la Seyne sur mer

contact : fabrice.moreau@la -seyne.fr

Présentation des activités menées par les Beaux Arts en direction des structures scolaires : écoles primaires, lycée Beaussier …

Présentation du fonctionnement et de l’objectif du “Pressing”

A consulter : le site des Beaux Arts de la Seyne sur mer

Discussion autour du projet “parcours et détours culturels à la Seyne”

– Présentation du projet lié à la résidence de Marie -France Lejeune au lycée Beaussier et de l’ensemble de la manifestation qui sera prévue avec les établissements scolaires de la ville.

– Discussion autour de l’avancement du projet

3. Intervention de Mme Guillemin, coordonnatrice EAC auprès de la Direction Académique

– les bus culture sont actuellement suspendus

– Importance de s’appuyer sur le rôle des chargés de mission EAC quant à l’organisation de stages, le suivi dans la rédaction de conventions, mais aussi la rédaction des volets culturels des projets d’établissement (cf la liste des chargés de mission sur le site de la DAAC)

– Rappel sur les piliers de l’EAC basés sur la connaissance, la rencontre et la pratique

– précisions sur les différents types de conventions : convention cadre et convention de jumelage

– Discussion autour des outils de suivi et de validation du parcours EAC des élèves ;

Plateforme space

Application Folios (en expérimentation) ; pour le suivi du parcours EAC des élèves

4. Suite des travaux en atelier qui feront l’objet d’une publication lors de la 3e journée de bassin

atelier 1 : Orientation et mutualisation des pratiques

Discussion autour du P.I.O.D.M.E.P (parcours d’information d’orientation et de découverte du monde économique et professionnel)

A partir de la rentrée 2013, le PDMF est remplacé par le P.I.O.D.M.E.P. Celui -ci permettra aux élèves d’élaborer progressivement un projet personnel, fondé sur une connaissance du monde économique et professionnel, ainsi que des voies de formation et des métiers. L’objectif est d’accompagner tous les élèves et lutter contre les inégalités sociales, culturelles, et territoriales.

atelier 2 : Parcours Artistique et Culturel

atelier 3 : la lecture numérique

– rappel de fonctionnement de l’espace LiLi sur form@zur

– Découverte de la liste des ebooks libres de droits en France proposée par Ebooks gratuits

35 notices saisies sur la plateforme

– Réflexions quant aux utilisations pédagogiques de LiLi et création de scenarii pédagogiques

– Après discussion avec les équipes enseignantes, la saisie des notices de livres numériques se fera en fonction des besoins de chaque établissement et pas en fonction d’une thématique définie au niveau du bassin.

Des besoins se font sentir quant à la mise à disposition de livres numériques en langue étrangère et de livres audios libres et gratuits.

– Découverte du moteur de recherche sur doc@zur

Points à faire évoluer :

– l’insertion d’ePub

– l’affichage de couvertures sur E -sidoc, aspect visuel important pour l’accès à la ressource

– Onglet “livres numériques” sur E -sidoc

Quelques ressources autour de la thématique :

– 15000 comics à télécharger gratuitement (voir le lien)

– Livre, lecture numérique et CDI par les documentalistes de l’académie de Toulouse (voir le lien)

– Bibliothèque numérique de ressources iconographiques pour l’enseignement scolaire (voir le lien)

 Compte-rendu de la troisième réunion de bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Caroline Soubic
Catégorie : Troisièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 26 juin 2014
Affichages : 321

La troisième réunion de bassin s’est déroulée sur le collège Reynier à Six Fours rénové en 2012 2013.

Ordre du jour :

– les besoins en formation

– Le concours lecture du bassin

– Le Défi babelio 2014 -2015

– Questions diverses

– Les dotations du Conseil Général pour les CDI des classes environnement

– Rédaction d’articles sur doc@zur

– les pistes de travail pour l’année prochaine

Matinée

I. Les besoins en formation

– le code de la propriété intellectuelle.

Mme Soubic souligne que cette formation était au PAF Documentation cette année.

– Il est communément demandé par les professeurs documentalistes que les liens avec les structures de proximité soient renforcés lors des réunions de bassin. En ce sens, il est évoqué pour l’année prochaine, d’essayer d’inviter le CDAD (Centre Départemental d’Accès au Droit).

Il est proposé que la prochaine réunion de bassin se déroule sur la Villa Tamaris, ce qui sera l’occasion d’offrir une initiation à l’art contemporain, proposition établie par Mme Pastor, documentaliste sur la Villa.

Enfin, il est projeté d’organiser la dernière réunion de bassin lors des rencontres avec les structures culturelles de proximité (Culture : mode d’emploi), sur le Lycée Beaussier le 19 mai. Un article autour de ces rencontres sera rédigé sur doc@zur.

II. Les coups de coeur des professeurs documentalistes et des bibliothécaires

A cette occasion, nous avons accueilli les bibliothécaires de la ville de la Seyne.

Rappel : pour avoir des idées et partager ses coups de coeur en littérature jeunesse, il existe le babeliodocs.

Voir la présentation sur le blog L’Odyssée d’Ln

La liste avec les coups de coeur a été réalisée sur babelio, ce fut l’occasion également de montrer comment fonctionne le réseau social et le principe des listes, qui nous permettent également de se constituer des sélections thématiques.

Voir la liste des coups de coeur des bibliothécaires et professeurs documentalistes du bassin de la Seyne

Une liste qui a retenu l’attention des enseignants ; Harcèlement ; à l’école ou au collège

III. Et si c’était livre ! ; Bilan

Des problèmes sont rencontrés pour les transports, pour obtenir les récompenses pour les élèves, et il apparaît un manque de visibilité sur les subventions. Les établissements ayant remplis les demandes au mois de septembre, ne savent pas si la subvention a été versée ou pas, et ont pour la plupart du temps, fonctionné sur fonds propres.

Il est noté pour les deux concours que le lieu de la rencontre finale sur la bibliothèque du Clos St Louis est un espace culturel à privilégier, de part sa situation , mais également de part l’accueil des bibliothécaires, partenaires, qui s’engagent pleinement dans le projet.

a. Le concours 4e 3e 2nde

Nécessité de renforcer la liaison 3e 2nde, en créant des moments où les élèves produisent ensemble, où ils se rencontrent de manière synchrone (lors de la finale ou sur les bibliothèques) et asynchrone (via le réseau social babelio).

Nécessité de refondre le concours final, et de ne pas obliger les élèves à lire les 7 livres de la sélection (3 livres obligatoires).

Il est nécessaire de faire voter le projet dans les établissements lors du Conseil d’Administration du mois d’octobre, en mettant en place un budget prévisionnel ne prenant en compte les subventions qui peuvent être aléatoires.

Pré -sélection réalisée par les professeurs documentalistes, les bibliothécaires et la libraire de Charlemagne sur babelio

Perspectives :

Mixer les établissements pour les rencontres finales

Proposer aux élèves de créer, selon leur désir, à partir d’un ouvrage tiré au sort.

b. Le concours Segpa FLS CAP Réservé

– Faire voter le projet en Conseil d’Administration dès le mois d’octobre avec un budget prévisionnel

– Renforcer les rencontres inter -établissements lors de la création d’ateliers plastiques sur la médiathèque Andrée Chedid

– Pour la finale, éviter les présentations plastiques en grand groupe et privilégier les restitutions devant un jury de bibliothécaires. Pendant ce temps, les autres élèves réalisent une production collective.

Pré -sélection réalisée par les professeurs documentalistes, les bibliothécaires et la libraire de Charlemagne sur babelio

Le projet Et si c’était livre ! 2014 – 2015 va faire l’objet d’un article sur doc@zur avant la fin de l’année scolaire.

IV. Le Défi babelio 2014 2015

Les informations concernant les modalités d’inscription se trouvent sur Lancement du Defi babelio 2014 2015r.

Pour le bon déroulement du défi babelio, nécessité de créer un compte pour la classe et un compte pour le CDI (pour pouvoir interagir avec les élèves, commenter les critiques, répondre aux quiz …). Les élèves peuvent ensuite, avec l’accord des parents, se créer un compte individuel sur babelio.

A voir : le Prezi de Magalie Bossuyt, qui présente le défi babelio 2014 2015

V. Les Dotations du Conseil Général pour les C.D.I ayant une ou des classes environnement

Les dotations de livres distribuées au mois de mai lors du stage pour les classes environnement ne sont pas arrivées dans les C.D.I du bassin (sauf pour deux établissements).

Nécessité de participer, pour le professeur documentaliste, en amont, à la sélection des livres pour cette dotation.

Dynamiser ces livres en créant des jeux qui pourraient être exploités par d’autres établissements (mise à disposition de ces jeux en ligne).

VI. Questions diverses

Discussion autour du projet de décret relatif aux obligations de service et aux missions des personnels enseignants exerçant dans un établissement public local d’enseignement (voir le projet)

Après -midi :

Rédaction d’articles sur doc@zur :

– L’orientation et la mutualisation des pratiques

– Le projet culturel

– La lecture numérique

Pistes de travail pour 2014 -2015

– Poursuite de l’alimentation de la bibliothèque LiLi en réfléchissant à l’intégration de livres audio et de livres en langues étrangères

– création de jeux autour de livres dans le cadre d’un rallye lecture, mise à disposition sur la plateforme moodle

– organisation des rencontres culturelles sur le Lycée Beaussier

– réflexions autour du référentiel de compétences de l’EMI

Première réunion de bassin des professeurs documentalistes de la Seyne sur mer

Écrit par Caroline Soubic
Catégorie : 2014-2015
Publication : 5 novembre 2015
Affichages : 416

La réunion s’est déroulée à la villa Tamaris Pacha, le 1er décembre 2014. 

– Accueil et tour de table, présentation des nouveaux collègues du bassin

– Compte -rendu de la réunion des coordonnateurs de bassins

Rappel sur les possibilités d’aide apportées par la DAERIC : nécessité de contacter M. Matthieu

Rappel des actions proposées par l’équipe académique de sécurité et réflexions sur la possibilité de travailler avec les CPE sur cette thématique notamment concernant les réseaux sociaux et l’internet responsable.

Retour sur l’intervention des enseignants du Canopé :

Présentation du niveau site du Canopé http://www.reseau -canope.fr

Présentation des sites thématiques :

Canopé Education Prioritaire

Outils Egalité Filles Garçons

Canopé Climat scolaire

Partez à la découverte du corps humain

Les enseignants du Canopé développent des FabLab, le principe étant de co -construire, avec l’aide de personnes ressources.

– MoocDocTICE

Ce Mooc, à destination des professeurs documentalistes, est proposé par les professeurs documentalistes de l’académie de Besançon dans le cadre des TRAAM. Il est dédié cette année à l’Education aux Medias et à l’Information. Les thématiques sont les suivantes : webradio, citoyen journaliste à l’ère des réseaux sociaux, la représentation des pays à travers les médias, l’architecture de l’information, algorithme et recherche d’information, données personnelles et data journalisme, cloud et géocalisation.

Le Canopé de Nice accompagne les enseignants qui souhaitent s’investir dans ce MOOC.

A voir :

MOOCDOCTICE EMI Besançon

Présentation du MOOCDocTICE sur doc@zur

– Présentation de la villa Tamaris Pacha Centre d’Art par Mme Pastor

– retour sur l’histoire du lieu et les choix artistiques qui y sont faits

– initiation rapide à l’art contemporain

– visite de la villa Tamaris et de ses expositions (oeuvres de Claude Viallat et Gérard Diaz)

– Rappel sur les possibilités de travail avec la Villa Tamaris, de visite et de travail pédagogique.

A voir :

le site de la Villa Tamaris Pacha Centre d’Art

Présentation de la ressource sur la plateforme Space

Le professeur chargé de mission Art et Culture est Mme Mathiesen, professeur d’arts plastiques au collège Jean l’Herminier. Elle met notamment à disposition des fiches pédagogiques préparatoires aux visites.

– Présentation des TraAM pour l’année scolaire 2014 2015 dont la thématique est “monter un projet collaboratif pour échanger sur la formation des élèves”.

A voir : Compte -rendu sur Eduscol

– Présentation de la bibliothèque LiLi

Pour vérifier si la notice d’un e -book a été ou non saisie dans la bibliothèque, il faut se connecter sur doc@zur. Pour se faire, il est nécessaire d’avoir un compte, si tel n’en était pas le cas, il faut contacter l’administrateur du site. Un guide de saisie va être envoyé aux professeurs documentalistes de l’académie.

A voir : article LiLi, une bibliothèque de livres numériques libres et gratuits. 

– Présentation du défi babelio 2014 2015 et des outils du web 2.0 développés dans ce cadre : pearltrees, padlet, powtoon, animoto , moovly (création de booktrailers)

Voir l’article sur doc@zur : Mutualisons et connectons nos classes grâce au #DéfiBabelio 2014-2015 !

 Compte-rendu de la première réunion du bassin de la Seyne sur mer

Écrit par Caroline Soubic
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 13 mai 2016
Affichages : 301

Informations académiques et nationales

– Données de rentrée ; résultats au DNB, CAP, BEP, BAC

– Informations sur les Inspections

– Circulaire de rentrée

– quelques points sur la réforme ; AP, EPI, EMI dans les programmes, CVC

– Changement de DAVL : Mme Anne -Claire Barbier

Formations numériques

– Un Parcours disponible sur M@gistere, accessible par le portail Arena, avec ses identifiants et mots de passe de la boîte académique, autour de la Réforme, avec une entrée “numérique”.

Eduthèque ; Inscription avec son adresse académique. Accès à des ressources d’établissements publics dont le contenu pourrait être payant (Jalons pour l’Histoire, Météo France, BBC …) avec une utilisation et exploitation pédagogique autorisée.

Sur Eduscol, des exemples par discipline en fonction des programmes 2016 (avec notamment des ressources pour l’EMI

Application Folios

Plateforme qui permet le suivi de tous les parcours (citoyen, avenir, EAC, de santé)

L’EMI rentre dans le Parcours citoyen de l’élève.

https://folios.onisep.fr/saml/login?_saml_idp=

EMI

– Place de l’EMI dans les programmes de cycle 4

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94717

– Place de l’info -doc dans les programmes de cycle 3

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94708

Travail en atelier : rédaction d’un article de présentation de ce qui se fait au sein de chaque établissement autour de l’EMI et préparation d’une vidéo de vulgarisation pour une présentation de l’EMI aux élèves

Les actions du Canopé

Mise en place de nouveaux portails

Les valeurs de la République

La COP21 dans l’école

Egalité filles garçons

Vivre ensemble

Expérimentation bibliobox pour les établissements qui le souhaitent

Dispositif de partage de ressources numériques avec des contenus appartenant au domaine public, sous forme de vidéos, de podcasts, de documents numériques … ou contenus créés par des élèves, accessibles via un réseau wifi (utilisation du BYOD ou tablettes)

A voir :

Dossier Doc pour Docs http://www.docpourdocs.fr/spip.php?breve811

Article du Canopé d’Amiens http://crdp.ac -amiens.fr/cddpoise/blog_mediatheque/?p=14108

Une bibliobox ou CDI ; la CDIBOX http://documentation.spip.ac -rouen.fr/spip.php?article730

Concours Dis -moi dix mots :

Inscription possible jusqu’au 31 Janvier 2016, réalisation de productions artistiques littéraires autour des dix mots sélectionnés

http://www.dismoidixmots.culture.fr/concours -pedagogiques

Possibilité d’échanger dans le cadre de ce concours, avec des établissements francophones dans le cadre du projet refer edu, par le biais du concours de twittérature.

http://refer -edu.org/concours -de -twitterature -2016/

 

Possibilité de faire appel aux professeurs du Canopé pour faire du co -design et de la scénarisation de ressources : concevoir des contenus (séquences, webdocumentaires …), disposer d’outils de d’accompagnement pour le montage de projets transmédias.

Marathon Presse : Le marathon presse se déroulera cette année les 23 et 24 Mars 2016

Informations sur la communauté Google +

https://plus.google.com/u/0/communities/106116637722941529294

A voir : le prezi de Mme Christophe présentant le projet

https://prezi.com/vpknqcrbcmjv/marathonpresse2016/

 

Rappel Bibliothèque LiLi

Bibliothèque de livres numériques libres et gratuits avec téléchargement de notices, à voir ici.

– Accès ouvert à tous les bassins

– possibilité de saisir les notices pendant les journées de réunions de bassin ; pour pouvoir déposer les notices, compléter la bibliothèque, il faut avoir un compte sur doc@zur.

 

Concours lecture du Bassin : Et si c’était livre ! 

Finale le 12 Mai sur la bibliothèque du Clos St Louis à la Seyne

Voir la liste sur babelio

Concours FLS SEGPA :

le 9 Juin sur la bibliothèque du Clos St Louis à la Seyne

20 Mai rencontre avec l’auteur Cathy Baur pour l’ouvrage Les Quatre Soeurs à la médiathèque Andrée Chedid

 

Pistes de réfléxion pour les journées de réunion de bassin à venir : 

EMI Mises en place de séances pédagogiques, articles sur les sites d’établissement

EMC et rôle du professeur documentaliste

LiLi : création de notices

 Compte-rendu de la deuxième réunion du bassin de la Seyne

Écrit par Caroline Soubic
Catégorie : Deuxièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 13 mai 2016
Affichages : 284

La réunion de bassin s’est déroulée en trois grandes parties : 

La première partie a été consacrée à un échange de pratiques et de réflexions, la seconde a été consacrée à la poursuite des ateliers commencés en J1.

La troisième partie de la journée a été consacrée à un atelier pratique animé par les professeurs du Canopé autour des booktrailers et bandes dessinées numériques avec l’utilisation des outils nomades.

1. Tour de table 

Echanges sur la place du professeur documentaliste dans les nouveaux programmes liés à la réforme du collège et au nouveau socle commun et plus précisément dans les EPI. Quel travail possible en partenariat avec les enseignants de discipline ?

Consultation des programmes et des documents d’accompagnement

Cycle 3

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94708

Cycle 4

http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94717

Ressources d’accompagnement des nouveaux programmes sur Eduscol http://eduscol.education.fr/cid99757/ressources -d -accompagnement -des -nouveaux -programmes -de -l -ecole -et -du -college.html

– Retour sur la première journée formation au numérique qui s’est déroulée à la Seyne sur mer le 11 Mars. Les professeurs documentalistes souhaitent approfondir sur l’utilisation de la bibliobox. Une intervention de M. Frizzole en réunion de bassin est donc à prévoir.

Pour rappel, le contenu du parcours est disponible sur M@gistere.

Voir la présentation sur doc@zur

Réforme du collège : Formation numérique disciplinaire

– Ouverture du Parcours M@gistere dédié à l’utilisation d’Eduthèque, accessible à partir du portail Estérel

https://magistere.education.fr/dgesco/course/view.php?id=950

– Quelques ressources autour de l’EMI

Les clés médias http://education.francetv.fr/matiere/education -aux -medias/cinquieme/article/les -cles -des -medias + Fiches pédagogiques du CLEMI http://www.clemi.fr/fr/tv/clesdesmedias/

On te manipule http://www.gouvernement.fr/on -te -manipule

Les métiers de la radio http://maisondelaradio.fr/metiersradio

Lancement de la Webradio académique Cap’Radio http://www2.ac -nice.fr/cid100274/c -est -parti -pour -cap -radio -webradio -academique.html

Webdocu fiction A la Une https://www.reseau -canope.fr/a -la -une/#ACCUEIL

Emission TV T’as tout compris http://education.francetv.fr/emissions/t -as -tout -compris

Lancement de la plateforme LireLactu http://www.education.gouv.fr/cid100319/najat -vallaud -belkacem -lance -la -plateforme -lirelactu.fr -pour -un -acces -gratuit -a -la -presse -dans -les -colleges -et -les -lycees.html

L’EMI et le socle commun http://eduscol.education.fr/cid98344/l -emi -et -le -socle -commun -2016.html

– Des infographies à afficher au C.D.I : les professeurs documentalistes de l’académie de Nancy dans le cadre des Travaux Académiques Mutualisés, ont réalisés des infographies dans lesquelles figurent des QRCodes qui renvoient aux livres de la Bibliothèque LiLi

http://www4.ac -nancy -metz.fr/documentation/index.php/tablettes -equipement -individuel -mobile?layout=edit&id=189

– Ecritech : 

Le colloque aura lieu les 18 et 19 Mai. La thématique est “Pratiques d’écritures nouvelles et plurielles”.

http://www.ecritech.fr/problematique/

Doc Explore : Logiciels libres pour créer des livres interactifs

http://www.docexplore.eu/?lang=fr

– Et si c’était livre ! 

Répartition des questionnaires entre les établissements participants

Préparation de la journée de rencontre le Jeudi 12 Mai à la bibliothèque du Clos St Louis à la Seyne sur mer

2. Réflexions en ateliers autour de l’EMI et de la réforme

– Progression commune entre le collège et le lycée

– Création de vidéos de vulgarisation pour présenter l’EMI aux élèves et aux parents

– Travail autour de scenarii pédagogiques

3. Ateliers Canopé

a. Retour sur le marathon presse :

Implication très positive des élèves

Des problèmes techniques liés à l’utilisation de la plate -forme madmagz

Retard de parution finale lié aux problèmes techniques et aux productions très nombreuses

b. Création de booktrailers avec iMovie

Découvertes des différents modèles

Téléchargement d’images (photos et vidéos) en utilisant des images libres de droit ou avec autorisation de diffusion

Confection de booktrailers

c. Confection de bandes dessinées numériques

Présentation de différents outils : comic book, Picksart, Book Creator, en ligne (streap design, story boardThat, bitstrips education)

Pour rappel, un stage est proposé au PAF autour de ce sujet ; lecture, écriture de fictions avec outils nomades

Prochaine réunion de bassin : travail autour du montage photographique, réalisation d’un reportage sur Ollioules.

Compte rendu de la deuxième réunion des bassins de La Seyne sur Mer et Toulon

Écrit par Cécile Gebelin
Catégorie : Deuxième réunion des bassins : les comptes-rendus
Publication : 5 mai 2017
Affichages : 418

Pour leur deuxième réunion, les professeurs-documentalistes de La Seyne et de Toulon ont bénéficié d’une réunion inter-bassins.
Elle s’est déroulée le 27 mars au Collège La Marquisanne de Toulon.

Déroulement de la journée

9h15 : répartition en ateliers

  • Capsules vidéo : atelier animé par Philippe Colinot et Sylvie Blot (Canopé)

Principe de réalisation d’une capsule vidéo ; début (titre, contexte, situation), corps (narration, conduite souvent par l’audio), privilégier un montage simple (souvent une caméra fixe, des plans de coupe avec des illustrations, des commentaires, et des explications), mettre en avant une chute ou une conclusion, attention aux sons qui doivent être soignés. La capsule doit être courte, maximum 5 minutes, nécessité de scénariser en amont (écriture, storyboard, matériels nécessaires).

Les professeurs documentalistes ont ensuite réalisé des capsules vidéos à l’aide de adobe spark video, book creator, iMovie, tellagami, voki, green screen, trois choix possibles : capsule de présentation (au CDI …), mini-capsule film, et mini-capsule Special Fx.

  • Place du professeur documentaliste dans la réforme du collège : état des lieux dans les établissements présents

Constat général : place pas toujours facile à trouver. Les collègues de disciplines manquent parfois de temps pour des séances au CDI dans le cadre des EPI.

 

Autre constat : depuis cette année, les professeurs documentalistes ont plus de difficultés à obtenir les heures nécessaires pour la formation des 6° (moins d’heures pour des projets, nouveaux programmes…).

 

Solution : bien mettre en place un parcours de formation info-documentaire, de la 6e à la 3e, inscrit dans la politique documentaire.

  • BCDI et Esidoc (Jean-Marie Frizzole et Didier Mouren) : intérêt de l’abonnement à Esidoc et problèmes rencontrés.

Intérêts : valorisation du fonds grâce à la convivialité du portail, possibilité de sélectionner d’autres sites et de les intégrer à la base.

 

Points négatifs : fonctions du logiciel documentaire parfois compliquées à utiliser (ex. Difficultés pour intégrer des photos) ; hiérarchisation des informations impossible car structure prédéfinie => avoir des priorités de publication ; coût d’Esidoc.

 

Conseils et formation : créer des comptes élèves, accéder aux tutoriels, accéder directement aux ressources numériques gratuites ou s’abonner à Edumédia, intégrer des photos, créer des rubriques thématiques pour épurer la page d’accueil, envoyer des références aux professeurs pour les inciter à utiliser la plate-forme documentaire.

  •  Echanges de pratiques « mon projet/ma séance préféré(e) » : présentation de séances pédagogiques réalisées dans les établissements.

Séances à partir du dossier pédagogique du CLEMI pour la #SPME2017 (réalisation de « unes », élection présidentielle et fact checking, décodage des images de presse…), séquence sur les super-héros, décryptage d’affiches publicitaires, organisation, par les élèves, d’un évènement culturel, séquence sur l’identité numérique…

  • Coups de cœur et projets lecture

11h30 : bilan des ateliers en grand groupe

Chaque formateur effectue un petit compte-rendu de ce qui a été dit et fait.
Présentation par Philippe Colinot des services et ressources de Canopé.
Arrivée au Canopé du Var de Mme Blot, qui accompagnera M. Colinot sur les services proposés par Canopé.
Présentation du dispositif Marathon Presse qui depuis cette année est ouvert nationalement.
A noter : référente politique documentaire sur la région PACA (académie de Nice et Marseille) : Delphine Marchand (
delphine.marchand@reseau-canope.fr), à contacter parallèlement à André Bertola pour les questions liées aux solutions documentaires.
M.Bertola n’occupera plus ses fonctions à partir de juillet.

13h30 : intervention de Mireille Vercellino

Mireille Vercellino est la chargée de mission cinéma.

Contact : mireille.vercellino@ac-nice.fr

 

Actions à destination des collégiens :

  • Collège au Cinéma : Dispositif existant depuis 1989. Problème de budget depuis le retrait du Conseil Départemental : les établissements doivent financer les entrées pour les trois films sélectionnés / 3 films pour les 4 niveaux au lieu de deux sélections différentes. 2 journées de formation pour les enseignants + 1 journée d’ateliers pratiques. Appel à candidatures envoyé en mai-juin aux chefs d’établissements.

  • Ciné-Liberté au théâtre Liberté de Toulon (2,50 euros par élève) : un film + une expo + visite du théâtre. Lien avec les Thémas proposés par le Liberté, dossier pédagogique élaboré par Mireille Vercellino. Inscriptions en juin.

Actions à destination des lycéens :

  • Ciné-Liberté

  • Lycéens et Apprentis au Cinéma : équivalent de Collège au Cinéma pour les lycées et CFA. Géré par la Région PACA et l’Association Cinémas du Sud. Réinscription des établissements en avril, nouvelle inscription en juin. 2 journées de formation pour les enseignants.

  • Prix Jean Renoir  : 8 films dans l’année à visionner dans une salle de cinéma, écriture de critiques qui seront publiées sur le blog du Prix, sélection du film préféré que deux élèves-délégués iront défendre à Paris pour l’élection nationale.

Le point sur les festivals :

  • 3 festivals qui organisent des jurys d’élèves : Lorgues, Grasse, Fréjus.

  • Festival de Cannes : dispositif Cinécole. Une commission de 6 membres de l’Education Nationale. Appel au mois de décembre pour les candidatures. Deux façons de participer : commissionnaires ou spectateurs. Les professeurs commissionnaires bénéficient d’une accréditation au festival de Cannes, ce qui leur permet de voir une sélection de films hors sélection officielle et de choisir les films qui seront visionnés lors de la nuit Cinécole (diffusion de 11 films d’affilée)

  • Calendrier des festivals avec sélection scolaire :

– Oct : Saint Tropez « Festival du film des antipodes » (cinéma d’Australie, Nouvelle Zélande…). Séances gratuites pour scolaires
– Nov : Fayence « Cinefestival du Pays de Fayence »
– Jan : Fréjus « Festival du court-métrage »
– Mars : Aubagne « Festival du film d’Aubagne » -> séances pour les scolaires, ateliers, rencontres avec des professionnels du cinéma (5 euros la journée) / Lorgues : « Rencontres cinématographiques de Lorgues ».
– Avril : Grasse « Les toutes premières fois », jury d’élèves pour élire les meilleurs courts-métrages (dont productions d’élèves)
– Mai : Cannes (prévoir d’y aller en train). Sélection « Ecran junior » : 2 films/ jour (gratuit), 10 films appropriés aux collégiens. « Une journée au festival » pour les Lycéens : accès aux films « Un certain regard » dans le Palais ; échanges avec les élèves après la projection du film. ACID = association de réalisateurs qui sélectionnent 9 films sans distributeur pour leur donner une visibilité grâce au festival ; participation de lycéens des filières économie et sociologie pour aborder pédagogiquement l’économie du cinéma.

 

Stage cinéma envisagé dans le dispositif « Culture à portée de main »

14h30 : Intervention de « Unicités »

Association regroupant des jeunes volontaires en service civique, qui organise des débats avec les élèves à partir d’une sélection de films, dont elle a obtenu les droits de diffusion. Agrément EN.

Projection du film puis débat animé par deux ou trois intervenants. 26 films sélectionnés, en partenariat avec le CNC. Intervention gratuite. Prévoir une séance pour la projection, puis une pour le débat.

Contact pour la région : sdjekhar@unicite.fr

15h30 : Présentation des TraAM par Didier Mouren

Didier Mouren est interlocuteur académique pour le numérique, coordonnateur académique du dispositif, professeur documentaliste au Lycée Golf Hôtel.


Les TraAm constituent un 
laboratoire national de pratiques pédagogiques autour du numérique, qui propose aux différentes académies de travailler sur une même thématique (par discipline) et en partenariat, selon un cahier des charges national ; les travaux produits dans les différentes académies sélectionnées sont ensuite publiés nationalement.

 

Les appels à projet se font en juin, puis le MEN sélectionne 8 dossiers de candidature en juillet ; celui de l’académie de Nice est retenu depuis 7 ans.

 

Les travaux se déroulent de janvier à mai (3 journées de concertation dans notre académie). Les travaux sont publiés en mai au niveau académique puis au niveau national, après centralisation et validation du ministère.

 

Pour voir les travaux publiés ou en cours, se rendre sur Eduscol > CDI > Traam (un des exemples de production collaborative : la bibliothèque Lili, l’agrégateur de notices info-documentaires Fani.

 

Thème des TraAM documentation 2016-2017 : « Créativité et coopération en documentation ».

 

A noter  : des TraAM thématiques sont mis en place en plus des Traam disciplinaires.

 

Compte-rendu rédigé par Hélène Léonard, Albane Guarino, Caroline Soubic et Cécile Gebelin

Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal