Archives Nice Est

Compte-rendu de la réunion de bassin Nice-Est

Mardi 4 décembre 2007

Lycée Albert Calmette, Salle polyvalente

9h00 à 16h00

Après-midi

– Travail par petit groupe en équipe : début de la rédaction du volet politique documentaire

Travail à partir de différents documents :

Au préalable les coordonnatrices avaient demandé aux collègues d’apporter leur projet C.D.I., leurs bilans d’activités, leur état des lieux etc.

Support de travail : deux documents issus d’internet collège et lycée visant à guider les collègues.

Collège Jules Ferry, Montaigu politique documentaire 2006-2009

Politique documentaire 2006-2007

– Compte rendu

Un compte-rendu par groupe était prévu, mais émergence d’interrogations, menaces, dangers éventuels pour la profession en mettant en place ce volet politique documentaire.

Pas d’échange en grand groupe sur le travail produit pendant l’après-midi, mais discussion sur les documents utilisés, critique et réflexion sur ce qui peut être amélioré.

Il en ressort un besoin de réflexion sur l’EVALUATION. Ce sera peut-être le thème de travail de la J2.

– Attitude de l’ensemble des collègues du bassin

– Bonne participation, attitude attentive, réactions, interventions, interrogations… …

– Crainte, danger sur notre statut de professeur-documentaliste, de le voir disparaître notamment par la mise en place de la politique documentaire.

Pas assez de temps pour mener à bien toutes nos missions, manque d’une aide-documentaliste avec la création d’un véritable statut.

-Travail  actif l’après-midi mais pas assez de temps pour la mise en commun, besoin par les collègues d’exprimer leurs inquiétudes quant à l’avenir du métier de professeur-documentaliste.

Aurore Moulon

Professeur-documentaliste, T.Z.R. le 5 décembre 2007

Compte-rendu de la 2ème journée de basin, Nice Centre Trois Vallées

Lundi 3 mars 2008, Lycée du Parc Impérial, Nice

24 inscrits

14 présents

10 excusés

Ordre du jour :

La politique documentaire : où en sommes-nous ?

Quelles sont les pistes de réflexion que nous privilégions ?

Informations diverses

Méthode : principe du tour de table « informel » : qui permet à chacun de s’exprimer et de réagir spontanément.

Très grande diversité de situation avec cependant deux pôles collèges-lycées : les collègues de lycées feront un groupe ponctuel de travail sur Correlyce dans la matinée.

Constat est fait du parallèle avec l’ENT dans les collèges (présentation de l’expérimentation du collège de Carros, 18 janvier).

« Concurrence » ? Entre les ressources numériques et les imprimées. Les élèves travaillent en continu devant l’écran et « refusent » de se déplacer pour chercher les documents imprimés…

Pour l’instant ce sont surtout les documentalistes qui débattent des ressources numériques, beaucoup moins chez les collègues des autres disciplines.

Ce comportement relance l’opportunité de la formation à BCDI.

Information : stage en établissement (PAF) organisé par Martine Saumande pour former à BCDI les collègues de toutes disciplines.

Avancées politiques documentaires

Dans un collège, à l’occasion de la refonte du CDI et du renouvellement du fonds documentaire, la documentaliste a présenté l’organigramme (document fourni par M Deleris) à ses collègues.

Des équipes restreintes fonctionnent dans d’autres établissements (lorsque cela est impulsé par le chef d’établissement) mais cela repose sur la bonne volonté des uns et des autres.

Autre entrée : la formation des élèves, l’éducation à l’information

Echanges des pratiques : niveau, dispositifs, modalités, …

Chacun amorce selon les priorités des projets d’établissements une logique de formation, pose des jalons. Les documentalistes attendent les retours de leurs actions et propositions d’actions afin d’en faire une évaluation.

Deux enquêtes avec questionnaire (inspiré du questionnaire du bassin de Cagnes) distribué aux collègues, vie scolaire ou personnel enseignant :

préambule qui cite un état des lieux, une demande institutionnelle, la gestion des ressources (acquisitions, apprentissage), le projet d’établissement.

La présentation des résultats est prévue en fin d’année ou à la pré-rentrée scolaire.

Référence d’un document de travail :

« Culture de l’information et disciplines d’enseignement »

CNDP

15€

en ligne sur le CRDP de Toulouse (156p)

Proposition du CRDP : Mutualisation

Créer une base « réservoir » de notices sur des périodiques régionaux ou spécifiques de certains établissements.

Cette proposition correspond-elle à un besoin des collègues ?

Quels sont les documents dont nos aurions besoin ?

Quelles notices nous pourrions fournir pour alimenter cette base ?

Nous admettons qu’effectivement cette proposition correspond à un besoin car malheureusement nous n’avons pas le temps de dépouiller ces documents (nous ne pratiquons que le bulletinage à ce niveau).

Informations diverses :

Semaine de la presse : 

« Renvoyés spéciaux » : il s’agit de journalistes en résidence à la maison des journalistes à Paris ; en partenariat avec le CLEMI ces journalistes peuvent faire des interventions dans les classes (lycée). Cela nécessite pour les élèves de connaître l’actualité du pays d’origine du journaliste et d’exercer un esprit critique par rapport au point de vue qu’exprimera ce journaliste (ex : l’intervention d’un journaliste irakien).

C’est un projet à monter auprès du CLEMI.

Les collègues intéressés peuvent se renseigner auprès de Danielle Andreux qui a expérimenté ce dispositif.

Projection du document envoyé par Mme Labouz : présentation d’une politique documentaire faite par un collègue du Var.

(Fichier joint)

Présentation du document de synthèse élaboré lors d’une formation (27 novembre 2007) organisée par la DAAC : complémentarité des missions des documentaliste et des chargés de mission (étaient présents aussi lors de cette journée de représentants des structures culturelles territoriales).

(Fichier joint)

Un livret de compétences (socle commun des connaissances) est en expérimentation cette année scolaire au collège Raoul Dufy pour les niveaux 6e et 3e.

Conclusion de cette journée :

Compte tenu du développement et de l’importance des ressources numériques, de l’éducation à l’information, nous voulons pour notre 3ème journée réfléchir et élaborer un site/portail CDI :

Que voulons-nous mettre dans ce service : quels besoins, quel public, quelles informations, quelles activités… ?

Quelle arborescence, quel ancrage par rapport au site d’établissement ?

Quel temps pouvons-nous consacrer ? Avec quel personnel ?

Rendez-vous : Mardi 20 Mai 2008

Collège Fabre

Places de parking réduites mais accès par le tramway

Compte-rendu du bassin Nice-Est, J3 

Lundi 26 mai 2008, Lycée professionnel Les Palmiers

– Accueil d’une nouvelle professeur documentaliste au sein de notre bassin : Madame Patricia Uzan, actuellement en poste au Lycée Albert Calmette.

ORDRE DU JOUR :

Matinée :

-Point sur Sofia.

-Rapide évocation du congrès de la Fadben.

-Volet culturel.

-Point sur la politique documentaire, dans chaque établissement, où en est-on concrètement ?

-Présentation du Kiosque RSS élaboré par Elsa Poncin.

-Nouvelle version de BCDI.

Après-midi :

Travail sur le thème de l’évaluation de nos pratiques professionnelles : présentation de cdistat, outils permettant d’élaborer de bonnes statistiques de fréquentation du CDI, petit cours de pratique sur Excel, réflexion sur les indicateurs d’activités de BCDI.

1/ Point sur Sofia

-Diffusion de la circulaire rectorale du 05 juillet 2007.

-Tour de table rapide : au sein du bassin, actuellement trois établissements ont fait la déclaration : le collège Roland Garros, le collège Antoine Risso et le lycée Guillaume Apollinaire.

-De nombreux établissements sont largement en dessous de la somme à déclarer.

-Le problème éthique que soulève cette déclaration a été soulevé par les collègues.

-Pour autant, nous rappelons que c’est le chef d’établissement qui a l’entière responsabilité de la déclaration. Il doit ensuite s’adresser au gestionnaire pour faire cette déclaration.

2/ Congrès Fadben

-Evocation rapide du Congrès de Lyon sur le thème de la culture de l’information par Olivier Girardot.

-De nombreux intervenants de qualité, mais inquiétude sur l’avenir des professeurs documentalistes avec l’intervention de Monsieur Durpaire qui semble remettre pleinement en cause la dimension pédagogique du métier.

-Le compte-rendu intégral du congrès sera visible sur le site de la Fadben. En attendant, un article de Bruno Devauchelle est consultable sur le site du Café Pédagogique

http://www.cafepedagogique.net/lesdossiers/Pages/2008/8CongresFADBENLyon.aspx

3/ Volet culturel

-M. le Recteur a réuni le 23 avril 2008 les chefs d’établissements coordonnateurs de bassin pour leur présenter le plan de relance de l’éducation artistique et culturelle. L’ Inspection Vie Scolaire a présenté le travail des professeurs documentalistes dans ce domaine. Diffusion du document.

-Dans la circulaire de rentrée, le troisième point concerne le développement de l’éducation artistique et culturelle.

Il se décline en trois pistes concrètes: introduction de l’histoire des arts dans les programmes, développement des pratiques artistiques et culturelles, et présence d’un volet culturel dans tous les PE des établissements du second degré à la rentrée 2009.

Sur ce dernier point, la circulaire précise que le volet culturel devra concerner tous les élèves et être élaboré en concertation avec les institutions culturelles et les collectivités territoriales.

4/ Point sur la politique documentaire

Situation hétérogène selon les établissements.

  • Tour de table : pour la majorité des enseignants-documentalistes de réelles difficultés ont été rencontrées : chefs d’établissements opposés à la mise en place de la politique documentaire, manque de collaboration avec les enseignants, le professeur-documentaliste se retrouve alors isolé ; travail très lourd à entreprendre, le professeur-documentaliste étant déjà accaparé par de nombreuses tâches.

  • Tout de même, dans certains établissements la politique documentaire est lancée. Un diagnostic a été établi et communiqué aux collègues et des projets de travail sont en cours. La rédaction d’un projet de politique documentaire, la création de documents à destination des enseignants, la rencontre avec le chef d’établissement, un début de concertation avec les enseignants permettent d’espérer la mise en oeuvre concrète l’an prochain.

  • Enfin, pour d’autres établissements, la politique documentaire existe d’une façon informelle, à formaliser pour la rentrée prochaine.

5/ Flux RSS

Information par Elsa Poncin de la création du kiosque RSS du Lycée Apollinaire : http://www2.netvibes.com/cdiapollinaire-nice

6/ Le logiciel documentaire : BCDI

– Communication aux collègues du document datant du 3 avril.

– Information sur la prochaine version de BCDI 1.90 et sur la procédure qui sera mise en oeuvre pour son installation dans les CDI.

– Information transmise par Martine Saumande : Tous les stages BCDI au PAF porteront sur la version 1.90 (niveau 1, niveau 2, veille technologique). Il est conseillé aux stagiaires ayant fait le BCDI niveau 1 cette année de s’inscrire sur le niveau 2 BCDI du PAF. Les stages « veille technologique BCDI » se dérouleront sur deux jours. Ils peuvent être suivis par des documentalistes chevronnés ou s’étant aussi inscrits au niveau 2.

7/ Le logiciel cdistat

– Ce logiciel est téléchargeable à l’adresse suivante :

http://www.bbrprod.fr/page1.html

– Il est gratuit mais pas libre de droits. Il est la propriété exclusive de M. Bernard Cohen-Adad. Il l’a conçu en collaboration avec les documentalistes du Lycée Charlie Chaplin de Décines (Rhône), Diana DESCHAMPS et Christine GUINAND.

– Pour les documentalistes du bassin qui l’ont testé, au collège Antoine Risso et au collège François Rabelais, c’est un outil intéressant. En effet, la plupart d’entre nous tient déjà un registre de fréquentation du CDI, sous forme de cahier ou de tableau Excel. Ce logiciel permet vraiment d’élaborer des statistiques claires, quotidiennes, hebdomadaires ou annuelles. Les élèves peuvent s’inscrire par eux-mêmes à leur arrivée au CDI ou bien le documentaliste peut le faire lui-même. Il y a possibilité de s’inscrire à l’avance, de réserver pour des groupes.

– L’installation en elle-même est un peu longue car c’est un logiciel entièrement paramétrable, et donc parfaitement adaptable à chaque CDI. Il faut récupérer la base élèves de Sconet, comme pour BCDI, puis choisir le nombre d’élèves accueillis, élaborer les plages d’accueil dans une semaine, prévoir les activités possibles au CDI. Les documents d’aide à l’installation sont clairs et M. Bernard Cohen-Adad répond très rapidement aux demandes d’aide par mél.

– Il existe en version pour la Vie Scolaire. C’est donc un très bon outil pour une meilleure organisation entre les deux services.

Nous proposons de mettre sur Doc@zur un lien vers le site de téléchargement, afin que chacun soit informé de l’existence de ce logiciel.

8/ Excel

-Olivier Feugère rappelle aux collègues comment l’on passe sur Excel à partir des indicateurs d’activités de BCDI pour réaliser des camemberts, diagrammes etc. Il faut lancer la requête choisie et cliquer sur l’oeil pour accéder au tableur. Attention de bien regarder où l’on va enregistrer les résultats pour bien les retrouver lorsqu’on ouvre le tableur.

– Il nous fait une démonstration de l’utilisation d’Excel (ou de OpenOffice.org calc). Il existe de nombreuses fonctionnalités mais nous voyons simplement comment réaliser des tableaux qui permettent des calculs et comment créer un rapport de tableaux croisés dynamiques.

– Le site de Microsoft France donne accès à des cours qui sont très bien faits. Nous mettons en pièces jointes ceux qui ont servi à cette présentation.

9/ Les indicateurs d’activités de BCDI

– Chacun avait apporté ses propres rapports élaborés dans son CDI. Nous les avons passés en revue et résolu quelques problèmes.

  1. Activités de gestion du fonds : rubrique Acquisitions

requête Répartition par supports (coût) : Permet de chiffrer les acquisitions par support et sur une période donnée. Nous rappelons qu’il est important de bien noter le prix des documents saisis. Il faut aussi bien enregistrer les abonnements sinon le coût des périodiques n’apparaît pas.

requête Répartition par supports (nombre) : là on obtient le nombre d’exemplaires pour chaque support.

requêtes Répartition par supports et cotes (coût) et Répartition par supports et cotes (nombre) : pour de nombreux collègues est apparu ici le problème des cotes Onisep.

En effet, certains ont enlevé le KO des documents de l’Onisep ou ont encore des documents enregistrés avant la création du kiosque. Dans le tableau apparaissent alors de nombreuses cotes en lettres (A pour Agriculture etc.). Il est nécessaire de remettre le KO pour ces documents, qui apparaîtront alors tous sous la lettre K. Nous élaborons l’équation de recherche pour faire le changement par lots :

Editeur = ONISEP sauf cote = KO sauf support = Internet

Nous faisons aussi la remarque des notices téléchargées sur le site de l’Onisep : les documents sont enregistrés sous le support « livre » alors que ce sont des brochures. Il faut bien penser à corriger ceci lors de l’insertion de ces notices.

requêtes Répartitions par cotes exemplaires (coût) et Répartition par cotes exemplaires (nombre) : mêmes remarques que précédemment.

  1. Activités de gestion du fonds : rubrique Désherbage

requête Exemplaires mis au pilon par années et par cotes : rien de particulier à noter ci ce n’est que certains enlevaient la cote des exemplaires mis au pilon. Il faut bien la laisser pour pouvoir exploiter cet indicateur.

requête Exemplaires mis au pilon par années et par supports : rien à signaler

  1. Activités de gestion du fonds : rubrique Valeur patrimoniale

requête Coût des abonnements par collections, par crédits, par fournisseurs : intéressant si l’on a bien enregistré ses abonnements.

requête Registre d’inventaire : le but est de reconstituer une image chronologique du fonds. Les champs essentiels sont donc la date d’achat (ou à défaut la date de saisie de l’exemplaire), le n° d’inventaire ou d’exemplaire, le coût (car l’inventaire est un document comptable).

A noter qu’il manque un champ « crédits » pour identifier l’origine de la somme utilisée.

Mais pour la plupart des CDI, l’habitude de noter le prix des documents est récente, le registre d’inventaire n’est donc pas utilisable.

requête Valeur du fonds par supports : comme pour l’inventaire, nos bases ne permettent pas de calculer la valeur entière du fonds car les prix ne sont pas renseignés.

  1. Activités des publics : rubrique Prêts

Documents les plus empruntés : ici on ne peut exclure aucun document. Cela est gênant pour les livres en série par exemple, dont les prêts sont enregistrés et qui bien sûr font apparaître ces titres comme premiers au palmarès.

Nous élaborons une équation de recherche pour obtenir les documents les plus empruntés sauf les séries, en remarquant que c’est la localisation de celles-ci qui va permettre la discrimination (emplacement = réserve, par exemple)

Nous faisons une recherche en Prêts. Rechercher tout sauf emplacement = réserve.

Format de sortie « statistiques », nombre minimum de prêts à renseigner (par exemple 10).

Il est à noter que ce rapport nécessite une remise à zéro des fiches de prêts en fin ou en début d’année scolaire. Cela est d’ailleurs nécessaire pour la confidentialité des prêts. Aller dans Outils, statistiques, remettre à zéro.

Nous n’avons pas eu le temps de passer en revue les autres rapports de cette rubrique.

  1. Activités des publics : rubrique Recherche

Statistiques en recherche : on ne peut pas savoir qui/quel niveau a cherché.

  1. Activités des publics : Journal de recherches

Pour que cela fonctionne, il faut que les élèves s’identifient quand ils lancent BCDI, sinon le logiciel n’a aucun moyen de reconnaître la classe.

FIN DE LA REUNION : Il reste encore beaucoup d’indicateurs à passer en revue, nous n’avons pas du tout abordé le menu « Diffusion/Edition ».

Les participants se sont montrés très intéressés par ce travail très riche bien que fastidieux.

L’indice de satisfaction après cette journée a été très élevé.

Fabienne Rondet et Aurore Moulon

Compte-rendu de la 1ère réunion du Bassin Nice-Est

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 7 décembre 2010
Affichages : 329

Le principal du collège de l’Escarène a ouvert la réunion en souhaitant la bienvenue aux professeurs -documentalistes présents, à Mme E. Poncin, chargée de mission auprès de l’Inspection pour la Documentation et à Mme C. Rigout, documentaliste au CRDP de Nice.

L’intervention de M. le Principal achevée, chaque professeur -documentaliste s’est présenté et a indiqué ses choix de stage au PAF. Les professeurs ont majoritairement plébiscité les stages sur l’ENT, la veille technologique et Bcdi et la culture professionnelle. Mme Poncin a ensuite pris note des suggestions de stage que les professeurs souhaiteraient touver au PAF pour l’année 2011/2012. Des professeurs ont exprimé le besoin de suivre des stages interdisciplinaires autour de thèmes déclinés dans les Défis 1,2 et 4 du Projet académique. Mme Poncin a poursuivi par la présentation du site Docazur et de son mode de publication.

Mme Rigout a terminé la matinée en communiquant les dates de deux ateliers proposés par l’Espace Ressources Lectures à Nice,  à savoir un atelier Netvibes le 16 mars 2011 et un atelier autour du tutoriel d’édition de livres en ligne : Didapage, le 11 mai 2011. Mme Rigout a également présenté des ressources en ligne dans le cadre de l’Histoire des Arts :  le site sur le Patrimoine des Alpes -Maritimes et le site Art contemporain / Côte d’Azur.

L’après -midi, trois ateliers de travail étaient proposés : le premier interrogeait l’application du socle commun au champ disciplinaire de l’info -documentation. Les professeurs ont établi un tableau récapitulatif des compétences à travailler et à valider. Un document interactif sera créé pour ce groupe de travail afin d’échanger les séances pédagogiques autour des items retenus. Le deuxième était consacré à l’Histoire des Arts et à sa validation dans et par le Socle commun, ce qui a conduit à une réflexion sur la participation du professeur -documentaliste(cf. article associé). Un troisième atelier s’appuyait sur une Action du Défi 3 du Projet académique : Faciliter l’accès des élèves à internet dans l’EPLE ; mais les professeurs -documentalistes ont jugé inopportun de réfléchir à une utilisation du Cdi étrangère à leurs prérogatives.

La réunion s’est clôturée par l’annonce d’une deuxième réunion de professeurs -documentalistes, non par bassin mais par type d’établissement, aux alentours des vacances d’hiver. Les modalités d’organisation seront communiquées ultérieurement.

Compte-rendu de la 2e réunion de Bassin Nice-Est : professeurs-documentalistes en collège.

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions de bassin : les comptes-rendus
Publication : 13 avril 2011
Affichages : 359

La deuxième réunion des professeurs -documentalistes du Bassin Nice -Est affectés en collège s’est déroulée au collège Louis Nucéra, le Jeudi 10 février, de 9h à 16h30. Le principal du collège : M. Lévy, est intervenu pour rappeler la place et le rôle du professeur -documentaliste, au même titre que les professeurs de discipline, dans l’application du Socle Commun des Compétences.

Dans la matinée, les professeurs -documentalistes ont présenté la mise en oeuvre de l’épreuve de l’Histoire des Arts dans leurs établissements respectifs (cf document) et ont échangé leurs dernières acquisitions en Littérature Jeunesse (cf doc. Coup2coeur_Fev11). Deux ouvrages relatifs à leurs pratiques professionnelles ont été évoqués :

  – la réédition sous forme de cédérom de « Culture de l’information et disciplines de l’enseignement » , dont certains professeurs déplorent un contenu trop succint et le manque d’approches pédagogiques, alors qu’ils attendaient un équivalent de programme en Info -Documentation de la 6ème à la Terminale,

  –  le « Dico Atlas de l’Histoire des Arts », qui a le mérite de synthétiser des ressources précises et imagées à travers les âges.

L’après -midi a été consacré au rôle du professeur -documentaliste dans la mise en oeuvre du Socle Commun des Compétences ainsi qu’aux possibilités d’applications pédagogiques. Les professeurs ont décidé de partager leurs séances pédagogiques, en priorité du niveau 3°, pour alimenter une banque de séances pédagogiques, et dédiée à la validation du Socle Commun des Compétences pour l’année 2009 -2010.

La prochaine réunion de bassin est prévue le Mardi 16 mai, une collègue présentera l’intervention de Jean -Marie Bernard et son équipe, consacrée à la cyberviolence.

Compte rendu de la troisème réunion du Bassin Nice-Est

Écrit par Super User
Catégorie : Troisièmes réunions de bassin : les comptes-rendus
Publication : 29 juin 2011
Affichages : 269

 Pour la dernière réunion de l’année scolaire 2010 -2011, Mme Laurenti nous a reçus au CDI du collège Antoine Risso.

  La matinée, les collègues se sont répartis autour des deux ateliers de travail proposés : créer et alimenter une banque pédagogique consacrée à la validation du socle commun ou établir une liste exhaustive de critères d’évaluation concernant l’épreuve orale de l’Histoire des Arts. En fin de matinée, Mme Laurenti a présenté l’intervention de l’équipe de J -M Bernard auprès des élèves du collège A. Risso au sujet de la cyberviolence : risques et prévention.

  L’après -midi, Mme Onde a présenté sa participation et ses lectures en tant que membre du jury des Incorruptibles. S’est ensuivi l’échange des dernières lectures « coups2coeur » en littérature Jeunesse (cf : doc. « Coup2coeur_Mai2011). En vue de l’année scolaire 2011 -2012, nous avons réfléchi à un projet lecture qui regrouperait les établissements du bassin Nice -Est (cf : doc. « Projet lecture bassin Nice -Est »).

  Pour finir, les participants au colloque « Ecriture et Technologie » ont évoqué les innovations présentées au cours de ces deux journées.

Première réunion du Bassin Nice-Est

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 28 novembre 2011
Affichages : 405

  Isabelle Forcioli, professeur -documentaliste au Lycée Vauban, nous a reçus ce Mardi 15 novembre pour notre première réunion de bassin de l’année 2011/2012.

Nous avons mis à profit le traditionnel tour de table pour échanger sur les utilisateurs et l’utilisation de l’interface E -Sidoc.

  • Pour les utilisateurs d’E -Sidoc, tous reconnaissent l’aspect attractif et intuitif de l’outil. En revanche, certains professeurs pointent le bruit ou le silence documentaire produit par l’utilisation des mots -clé, moins performants que le thésaurus de BCDI Web.

  • Le manque de synchronisation entre le temps de la mise à jour et celui de sa publication sur E -Sidoc via le serveur d’hébergement est également déploré.

  • Les documents relatifs à la CNIL concernant le CMS (Content Management Systems) font l’objet d’interrogations quant à la responsabilité légale du professeur dans l’utilisation d’E -Sidoc. Les échanges entre collègues ont permis de clarifier la procédure administrative.

  • Les professeurs s’accordent sur le fait que la variété des ressources documentaires et les outils mis à la disposition des établissements apportent un manque de cohérence dans leur utilisation. Les professeurs prennent la décision de développer ce problème en atelier de travail lors de la prochaine réunion de bassin.

 Par la suite, les professeurs ont échangé autour de la problématique : « Wikipédia, une réalité : comment l’enseigner ? ». Il en est ressorti que l’encyclopédie en ligne peut faire l’objet d’activités pédagogiques en tant que support documentaire, et non seulement comme une source d’informations. Les procédures de création, validation et diffusion d’articles sont autant d’objectifs de travail pour amener les élèves à être des utilisateurs avertis de Wikipédia en collaborant au projet encyclopédique (cf doc.Compte -rendu_Wikipédia).

Dans l’après -midi, Sabrine Pignatelli a fait part de la proposition de Mme Adamantiadis concernant le projet lecture, ébauché par l’ensemble des professeurs du bassin. Cette proposition ne répondant pas aux objectifs du « Prix des Lecteurs du Paillon », les professeurs décident de reporter la réalisation du projet ( cf.doc.CR_Lecteurs_Paillon). S’est ensuivie la présentation de la plateforme collaborative des professeurs -documentalistes de l’académie de Nice : Form@zur, ainsi que des possibilités de travail et d’échanges que cet outil propose. Audrey Onde a donné un bref aperçu des pratiques légales auxquelles sont soumis les chefs d’établissement auprès de la CNIL. Les professeurs se sont interrogés sur leur part de responsabilité dans le traitement des données issues de la « base élèves » : Sconet, via leur logiciel documentaire. Mme Onde fera suivre un compte -rendu à ce propos.

La réunion s’est terminée sur les « Coups2Coeur » en littérature jeunesse dont la sélection ciblait cette fois un public « garçon »(cf doc.Coup2coeur_Nov11).

Pour la prochaine réunion de bassin, l’ordre du jour comprendra des ateliers de travail autour d’une utilisation cohérente des ressources numériques, de la presse et des lignes éditoriales françaises et étrangères et de l’usage des « serious games » dans nos pratiques pédagogiques.

Deuxième réunion du Bassin de Nice-Est

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions de bassin : les comptes rendus
Publication : 19 mars 2012
Affichages : 407

Pour la deuxième réunion de bassin, Laurent Latger, professeur -documentaliste stagiaire au collège Henri Matisse, nous a accueillis au CDI.

En début de matinée, Audrey Onde, professeur -documentaliste coordonnatrice, a présenté le compte -rendu de la journée professionnelle organisée par la Fadben le 18 novembre, et plus particulièrement l’intervention concernant le jeu sérieux : 2025 ExMachina. A la suite de ce compte -rendu, trois ateliers de travail étaient proposés : l’atelier « Serious Games » : comment les intégrer dans nos pratiques pédagogiques ? ; l’atelier « Presse et lignes éditoriales françaises et étrangères » : comment organiser la Semaine de la Presse autour de ce(s) thème(s) ? et l’atelier « Vers une utilisation cohérente des ressources numériques » : quelle arborescence proposer pour hiérarchiser les différentes ressources numériques disponibles dans les établissements ? Les deux premiers ateliers ont regroupé l’ensemble des participants ; les compte -rendus sont publiés sur Form@zur . Concernant l’atelier des « Serious Games », un Netvibes est créé pour répertorier les sites référencés et utilisés par les collègues du bassin.

En fin de matinée, nous avons abordé la difficulté de formaliser une politique documentaire sans l’impulsion du chef d’établissement. La plupart des professeurs -documentalistes du bassin y participent par leurs actions au sein du CDI.

En début d’après -midi, nous avons abordé la hausse des tarifs de l’abonnement Bcdi : les collègues ont déploré l’impossibilité d’intégrer un remboursement partiel de cet abonnement aux Ressources 06. Ensuite, nous avons réfléchi aux éventuelles demandes des professeurs -documentalistes concernant le projet de partenariat avec la BMVR ; pour l’instant, les collègues sont en attente de la prochaine rencontre. Enfin, nous avons entamé un tour de table pour établir le tiercé des ouvrages les plus empruntés dans les CDI, consultable sur Form@zur.

La réunion s’est terminée sur l’organisation de la troisième réunion de bassin. Nous serons accueillis par Stéphanie Cerrato, dans le CDI du collège Jean Cocteau. Nous aborderons l’usage du logiciel CdiStat pour élaborer le bilan d’activité annuel du CDI.

Troisième réunion du Basin Nice-Est

Écrit par Super User
Catégorie : Troisièmes réunion de bassin : les comptes rendus
Publication : 4 juin 2012
Affichages : 396

La troisième réunion de bassin du secteur Nice -Est s’est déroulée au CDI du collège Jean Cocteau à Beaulieu -sur -Mer. Stephanie Cerrato, professeur -documentaliste en poste dans cet établissement, nous a convivialement accueillis dans un CDI spacieux et fonctionnel. En début de matinée, nous avons abordé le rôle pédagogique du professeur -documentaliste sur les pratiques documentaires des élèves et enseignants dans le cadre de projets interdisciplinaires. Les collègues ont soulignés que les enseignants en charge de classes difficiles étaient plus demandeurs pour travailler en équipe avec le professeur -documentaliste. Sabrine Pignatelli a présenté ensuite le logiciel CDIStat et ses modes d’utilisation. Florence Ioualalen, déjà utilisatrice du logiciel, a apporté des précisions et des pistes de réflexion quant à son usage. En fin de matinée, nous avons visionné différents documents : texte et vidéo, relatifs aux Centre de Connaissances et de Culture. Cet atelier s’est terminé par la mise en commun des réflexions des participants sur ce nouveau cadre d’apprentissages.

L’après -midi a été consacrée au visionnage de la conférence de Martine Barré -Pépin : « Droit à l’image en matière d’internet et de réseaux sociaux ». Si l’apport théorique était complet, les collègues ont regretté la tournure magistrale de l’intervention. La réunion s’est terminée par l’échange de titres en documentaires et littérature Jeunesse. Sandrine Roucayrol avait apporté une savoureuse sélection de documentaires autour de la cuisine, largement plébiscités par les élèves. En perspective de l’année scolaire 2012/2013, Audrey Onde ne sera plus coordonnatrice suppléante à la rentrée prochaine, le poste est donc à pourvoir.

Réunion de bassin 2 – Nice Est

Écrit par Super User
Catégorie : 2012-2013
Publication : 14 juin 2013
Affichages : 357

Matinée

  • Présentation et visite de l’établissement d’accueil : lycée Goscinny de Drap

Le lycée n’accueille pour l’instant que les élèves de seconde et le CDI, géré par Mme Lubenec, est encore en cours d’élaboration.

  1. Le questionnaire Action à lecture est mis en ligne pour être compléter au cours de la journée par les professeurs -documentalistes du bassin.

  2. La presse et l’écriture journalistique : dans le cadre de la préparation de la Semaine de la Presse et des Médias, un atelier est consacré aux activités portant sur la presse et l’écriture journalistique. Cf annexe 1.

  3. Incitation à la lecture : Retour sur les happening du CDI et mise en commun d’activités mises en place pour développer le goût de la lecture chez les élèves. Cf Annexe 2

  4. Présentation des Cordées de la réussite : dispositif offrant la possibilité pour certains établissement de mettre en place des partenariats avec l’enseignement supérieur

  5. 1/4 d’heure consacré à l’association professionnelle (FADBEN)

Après -midi

  1. Nouvelles acquisitions et coups de cœur présentés par Isabelle Forcioli et Sandrine Roucayrol. Cf annexes 3 et 4

  2. Renseignement de la liste des périodiques non dépouillés par Le CRDP de Poitiers.

  3. Présentation des outils documentaires en ligne : Scoop.it, Pearltrees et Diigo. Cf Annexe 5

  4. Présentation de Neopass@actions qui répertorie des ressources destinées principalement aux enseignants débutants.

Première réunion du bassin Nice-Est

Écrit par Super User
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 11 décembre 2013
Affichages : 438

Ordre du jour :

Matinée : 9h -12h

– Compte rendu de la réunion des coordonnateurs de bassin Intervenante : Mme THIERY Evelyne
– Thème de travail : « Liaisons entre la vie scolaire et le professeur -documentaliste »
– Question ouverte : « Les manuels scolaires ? »

Après -midi : 13h30 – 16h30 : Ressources locales pour la culture scientifique

– Présentation de l’exposition du CEPAM : Intervenant : M. GOURICHON Lionel
–  Présentation de L’espace Turing – UFR Nice : Intervenant : M. MONTICELLI Marc

Compte rendu :

La première réunion de bassin de l’année a eu lieu au Collège Giono à Nice. 24 professeurs documentalistes étaient présents. Cette année, le bassin accueille 4 stagiaires, 1 contractuelle/stagiaire et une stagiaire du privé.

1. Temps d’échange :

Après un tour de table de présentation, Nathalie Campocasso, professeur -documentaliste nous fait un topo sur le collège Giono : situation générale du collège dans le quartier (quartier populaire, animé, très vivant, presque un « petit village »), situation du CDI (au centre de l’établissement, un carrefour au sens propre et au sens figuré) et particularités de l’établissement (présence du niçois, ULIS… ).
Une question a émergé lors du tour de table : l’Accompagnement Personnalisé. De nombreux collègues ont plusieurs heures d’accompagnement personnalisé imposées à leur emploi du temps (jusqu’à 7 heures par semaine) ce qui bloque l’accès au CDI à ces heures -là et crée un déséquilibre pédagogique entre les classes (certaines ayant 3 heures de CDI dans la semaine).
Comment les professeurs documentalistes peuvent -ils participer sans que cela empiète trop sur leur travail quotidien et leurs différentes missions ?

2. Actualités : Compte rendu de la réunion des coordonnateurs de bassin (actualité, histoire des arts, parcours information et d’orientation)

Madame Thiéry, chargée de mission, nous fait le compte -rendu de la réunion des coordonnateurs du 23 septembre (Le compte -rendu complet sera envoyé par mail aux membres du bassin et sera disponible sur Docazur).
Elle a également présenté le bilan de l’enquête menée sur le partenariat professeurs de lettres/professeurs -documentalistes. Ce partenariat est bien représenté dans l’Académie à travers de nombreux projets qui ont pour but de promouvoir la lecture plaisir et le livre, développer l’esprit critique, s’approprier les lieux de lecture. Les projets sont de type : concours de lecture et prix littéraires (régionaux ou de bassin), défi/rallye lecture, clubs…
Il ressort de ce partenariat que la littérature de jeunesse est souvent du « domaine » du professeur documentaliste qui privilégie l’aspect lecture/plaisir tandis que souvent le professeur de lettres s’attache aux programmes.
Les nouvelles technologies sont de plus en plus intégrées dans ce type de projet (exemple, le défi Babelio… )
Madame Thiéry nous informe que M. Scartoni recherche des intervenants pour mettre en valeur les actions lectures pour le festival de Mouans Sartoux.
Madame Thiéry nous demande également de réfléchir à nos besoins en formation avant l’élaboration du prochain PAF en juin.

3. Thème de travail : Liaisons entre le professeur documentaliste et la vie scolaire

La matinée s’est poursuivie par un échange sur la thématique liaison vie scolaire/ professeur documentaliste, déclinée en trois points :
– Elections et formation des délégués
– coordination et fonctionnement
– projets pédagogiques
Il ressort que les élections sont toujours organisées par la vie scolaire assistée des professeurs principaux des classes. Elles sont souvent institutionnalisées (campagne, isoloir, bulletins de vote). Le documentaliste y participe peu ou indirectement par de la diffusion d’informations au moment de la période de « campagne ».
La formation des délégués également est prise en charge par la vie scolaire sauf dans plusieurs lycées professionnels où le professeur documentaliste est partie prenante ou carrément responsable de la formation qui revêt plusieurs formes (travail basé sur une exposition, journée de formation… ).
Les projets pédagogiques sont souvent en lien avec le CESC et prennent plusieurs formes. En collège, journée banalisée autour du thème de la solidarité par exemple, en lycée et lycée professionnel des ateliers sur le harcèlement, les violences faites aux femmes, le respect des différences (homme/femme). Plusieurs ressources ont été évoquées plus particulièrement :
– Centre d’information sur les droits des femmes et des familles.
– l’équipe mobile de sécurité de l’académie de Nice (http://www2.ac -nice.fr/cid66324/l -equipe -academique -de -securite.html)
– les ressources de l’association « je, tu, il … » http://www.jetuil.asso.fr/

4. question ouverte : les manuels ?

Pour terminer la matinée, la question des manuels scolaires a été abordée. Malgré la circulaire académique de 2007, il est toujours difficile de mettre en place un partenariat équitable entre les différents acteurs de l’établissement.
Certains professeurs -documentalistes ont encore et toujours la distribution et le ramassage totalement (ou ne l’avait plus et l’ont à nouveau !) en charge avec les incidences que cela peut avoir sur le fonctionnement du CDI aux deux périodes cruciales que sont le début et la fin de l’année, encore plus en lycée.
Certaines solutions existent, ont été testée et fonctionnement assez bien, en lycée : informatisation du fonds des manuels qui permet la traçabilité et réduit les pertes (logiciel dédié ou autre base BCDI) avec une informatisation faite par une équipe constituée de surveillants et même de parents d’élèves, « convention de distribution » avec les libraires, ce qui ne semble plus possible avec les appels d’offres.

5. Ressources locales pour la culture scientifique

L’après -midi, nous avons reçu deux intervenants extérieurs, deux personnes « ressources de proximité » dans le domaine de la culture scientifique.

F M. Lionel Gourichon. Chercheur au CNRS, basé au CEPAM, faculté Saint Jean d’Angély
Il nous présente une exposition « la recherche archéologique dans les Alpes Maritimes » réalisée par les chercheurs archéologues et historiens du CEPAM financée par le Conseil Général.
Cette exposition a pour but de valoriser, la culture scientifique, faire parler les sites archéologiques principalement de la région, de la Préhistoire au moyen âge (disciplines visées :SVT/Histoire/Physique chimie) .
Elle est constituée de 21 panneaux 90×60 (impression sur toile ce qui facilite le transport et l’installation), dont un volet chantier (12 panneaux) et un volet méthodologique (disciplines comme la chimie par exemple, datation au carbone 14). Elle peut être modulable en fonction des périodes historiques.
Le niveau est plutôt grand public et a l’avantage de présenter les activités récentes.
Sont également proposés des supports pédagogiques (exposition, frises chronologiques) ainsi que des interventions gratuites. Leur laboratoire n’est malheureusement pas ouvert au public pour des questions de sécurité.
La médiation faisant partie de la mission des chercheurs, ils sont à la recherche de partenariat avec les établissements scolaires. Plusieurs établissements (essentiellement des lycées) sont très intéressés par ce possible partenariat.
Monsieur Gourichon nous propose également un site multimédia comme potentielle ressource exploitable :
http://www.truelles -pixels.mom.fr (au format flash).

Contact pour modalités : lionel.gourichon@cepam.cnrs.fr. site internet : http://www.cepam.cnrs.fr/

F M. Marc Monticelli. Espace Turing / Faculté Saint Jean d’Angély – Musée Universitaire Numérique/ Culture scientifique
Monsieur Monticelli nous présente Alan Turing qui a donné son nom au musée universitaire. Il nous présente l’espace en lui -même (150 m² d’espace permanent avec des jeux mathématiques, des expositions sur les relations entre la science et les jeux vidéos, un atelier de création de jeu vidéo et de programmation sur ipad, des possibilités de conférences, de projections de films, de rencontres) puis toutes les expositions qui sont proposées en prêt aux établissements.
De nombreux établissements scolaires sont déjà partenaires de l’espace Turing.
La dernière exposition a été inaugurée le 23 novembre à l’occasion de l’édition des journées mondiales du jeu vidéo. : « Eric Chahi : 30 ans d’expérimentation vidéoludique » Eric Chahi, créateur de Another world était présent sur invitation de l’espace Turing et de l’association partenaire Kernel -Panik (www.thekernelpanik.org) pour une conférence.

Contact pour modalités : Marc Monticelli : marc.monticelli@unice.fr site : http://www.espace -turing.fr/

                                 Stéphanie Cerato et Isabelle Forcioli

Compte-rendu deuxième réunion du Bassin Nice-Est

Écrit par Super User
Catégorie : Deuxièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 15 mai 2014
Affichages : 403

Compte rendu de la seconde journée du bassin Nice -Est le 18 février 2014

Rappel de l’ordre du jour :

Matinée : 9h -12h30

Accueil et présentation du CDI

Actu /Informations diverses

3 groupes de travail : « les outils numériques »
Moodle (animé par Stéphanie Cerrato et Isabelle Lalandre)
Pinterest (animé par Isabelle Forcioli)
Learning Apps (animé par Olivier Fougère)

Après -midi : 14h – 16h

Mme Tania Cognée Chargée de développement numérique au « Hublot : centre de création, spectacle vivant, multimédia ».

M. Gérald Merloo (professeur d’arts plastiques retraité et créateur de l’artothèque).

Compte rendu :

La deuxième réunion a eu lieu au Lycée Guillaume Apollinaire. 28 professeurs documentalistes étaient présents.

1. Temps d’échange

Elsa Poncin nous présente l’établissement et ses spécificités notamment les sections artistiques du lycée.

Isabelle Forcioli nous fait un petit compte -rendu de la conférence de Nicolas Pélissier sur le thème  : « le journalisme, et après ? Panorama critique des transformations de l’information d’actualité à l’ère numérique »

2. Thème de travail « Les outils numériques »

Trois ateliers autour du thème « outils numériques » sont mis en place. Les collègues sont répartis en trois groupes et changent d’atelier toutes les 45 minutes environ.

Le premier est animé par Isabelle Forcioli sur Pinterest. (créer et utiliser un compte Pinterest pour le CDI : curation, collaboration, valorisation

Le deuxième par Olivier Feugère sur Learning Apps. (document pdf ci -joint)

Le troisième par Isabelle Lalandre et Stéphanie Cerrato. (présentation powerpoint de l’outil par Isabelle Lalandre et deux exemples d’utilisation de Moodle par Stéphanie Cerrato, un en SVT et un en documentation).

Les coups de cœur n’ont pu être présentés car les ateliers ont duré jusqu’à 13h00.

3. Ressources locales de proximité.

Deux intervenants extérieurs nous ont présenté leurs structures et les possibilités d’application pédagogique.

Madame Tania Cognée Chargée de développement numérique au « Hublot : centre de création, spectacle vivant, multimédia »
http://lehublot.net
Elle nous présente la structure ainsi que les différents projets qui sont menés dans plusieurs établissements du bassin.

M. Gérald Merloo (professeur d’arts plastiques retraité et créateur de l’artothèque).
www.ac -nice.fr/college -lympia/
Il nous présente la structure : historique de création, le catalogue des œuvres ainsi que les modalités de prêt.
Le collège Port Lympia propose également une artothèque, structure de diffusion de l’art contemporain dotée d’une collection d’œuvres d’art. Créée en septembre 2000, le collège acquiert régulièrement des œuvres d’arts puis les prête pour 2 mois à des établissements scolaires et à des structures culturelles. Le fonds de collection est constitué de plus de 150 estampes (gravures, lithographies, sérigraphies…) et œuvres originales réalisées par une centaine d’artistes modernes et contemporains liés à Nice, sa région ou l’Italie.
Nous avons la possibilité d’emprunter gratuitement un certain nombre d’œuvres à partir du catalogue en fonction de nos projets pédagogiques. L’installation et l’exploitation pédagogique est « à charge » des établissements emprunteurs. Les œuvres choisies arrivent sur place « brutes ».
De nombreux établissements ont déjà fait appel à ce service.

Compte-rendu de la 3ème réunion bassin Nice Est

Écrit par Marine Labrousse et Fanny Genoux
Catégorie : Troisièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 27 juin 2014
Affichages : 360

Ordre du jour : Accueil et présentation du CDI, Actualités / Questions diverses, Les coups de cœur, Présentation de projets pédagogiques avec intervenants, Création d’un répertoire d’associations, Découverte de ressources pédagogiques pour la découverte de l’histoire niçoise avec Mr Emmanuel Bottagisi du Centre du patrimoine.

Notre troisième et dernière réunion de l’année a eu lieu le 20 mai 2014 au collège Ségurane.
25 professeurs documentalistes étaient présents.

1. Présentation de l’établissement :
Marine Labrousse nous présente le collège. C’est un collège de centre -ville aux murs classés mais dont l’intérieur a entièrement été réaménagé. Il accueille presque 600 élèves soit une moyenne par classe entre 28 et 29 élèves. Il jouit d’une bonne réputation. C’est une population variée et hétérogène mais avec la paupérisation du Vieux Nice, il y a de plus en plus d’élèves défavorisés. Le taux de redoublement en 3e est assez faible mais le taux de passage en première est peu élevé.
Il y a quelques problèmes de discipline dus aux réseaux sociaux aux abords du collège mais la présence de médiateurs de rue apaise les tensions.
Le collège accueille des primo -arrivants. Désormais les élèves seront rattachés à une classe et auront un accompagnement FLS en parallèle. Il y a de plus en plus de PAI.
La 3e DP3 disparaît au profit d’une option DP3.
Il y a également des classes bi -langue italien et des classes européennes.
Le projet d’établissement s’articule autour de trois axes : Découverte culturelle,PDMF, réussite individuelle des élèves.

2. Actualités et question diverses :
Nous transmettons un certain nombre d’information :
Appel à projet TRAM
Réflexion autour du statut des documentalistes dans le nouveau décret sur l’enseignement du secondaire.

Après un tour de table, les documentalistes de notre bassin recommandent un certain nombre de stages du PAF :

– Cartes heuristiques et notion de mots -clés.
– Littérature de jeunesse
– droits d’auteurs
– éducation aux medias

Un point sur le congrès Ecritech : des ateliers très intéressants (jeux sérieux, lycée connecté, classe inversée) d’autres beaucoup moins (3C par exemple).

3. Les documentalistes présentent une BIBLIOGRAPHIE des coups de cœur de l’année :

BD / MANGA

– DEQUIER Bruno, Louca. Dupuis (3 tomes) niveau 6e/5e
– Thermae Romae

ROMANS

– Série Cluedo (bibliothèque verte) sur la base du jeu.
– CANNONE Eleonore Le carnet de Théo Rageot 5e/4e 3 tomes.
– BRACKEN Alexandra Les insoumis La Martinière (Fiction J) (dystopie)
– ASHER Jay Treize raisons Hachette (Le livre de poche jeunesse)
– ROSSATI Christophe Le sorcier de Passes -Chanes (fantasy)
– LAMBERT Christophe Swing à Berlin Bayard
– OTSUKA Julia Certaines n’avaient jamais vu la mer (narration en « nous ») immigration de japonaises après la guerre aux Etats -Unis (vie de femmes, de mères et d’épouses) lycée.
– THINARD Florence Encore heureux qu’il ait fait beau Editions Thierry Magnier

DOCUMENTAIRES

– Dico atlas de la Grande Guerre Belin
– MARTIN /ROUSSEAU L’art face à l’histoire : 50 événements racontés par les artistes Palette…
– MARTIN/ROUSSEAU Art et politique Palette…
– Revue Prof&Doc (même prix qu’Inter CDI) pour 5 numéros par an.( pas du niveau d’InterCDI mais kit d’exposition)
– CRENSHAW, Paul Un autre regard sur la peinture. Découvrir les symboles secrets des toiles de maîtres. éditions Rizzoli
– (œuvres sur double page)
– Pendant la révolution industrielle Gallimard (Le journal d’un enfant)

4. Présentation de deux projets avec intervenants extérieurs

Ces projets ont souvent pour origine des contacts personnels des enseignants participants

Le premier dans le cadre de la semaine de la Presse au Lycée Les Palmiers par Brigitte Simonetti. Sont intervenus : Pierre Barbancey journaliste de l’Humanité et un reporter -photographe de guerre qui a travaillé pour l’agence Gamma (entre deux reportages de guerre). Le partenariat pourra aboutir l’an prochain à la réalisation d’un web -documentaire et un travail sur le point de vue avec une classe de transport et/ou sécurité.

Le second dans le cadre du prix Mangawa et du club Manga du collège Giono avec Nathalie Campocasso (environ 15 volontaires qui se réunissent une fois par semaine dans le temps de midi) qui a abouti à plusieurs actions de découverte de la civilisation japonaise : cérémonie du thé, initiation au japonais, art du bouquet ikebana, géographie et cuisine japonaise.

Les documentalistes du bassin constituent un répertoire mutualisé d’associations qui pourra servir de réservoir.

5. L’après -midi nous avions Rendez -vous avec M. Emmanuel Bottagisi

Le médiateur culturel du centre du patrimoine de la ville de Nice (lieu ressource d’informations patrimoniales) qui nous a proposé une visite en situation du Vieux Nice et du Port réalisable pour des élèves de collège et lycée (HDA , Classe patrimoine, option niçois…). Il nous a également fourni des ressources conçues par le centre du patrimoine afin de faire découvrir le patrimoine niçois en relation avec les programmes d’enseignement.

Coordonnées : www.nice.fr/Culture/Centre -du -patrimoine

Centre du patrimoine
1 place Gautier
06300 Nice

Tel : 04.92.00.41.90

Compte rendu de la 1ère réunion bassin Nice Est

Écrit par Marine Labrousse et Fanny Genoux
Catégorie : 2014-2015
Publication : 3 avril 2015
Affichages : 411

Ordre du jour : le décret du 20/08/2014, partenariat avec la bibliothèque Raoul Mille, Canopé : le réseau, les ateliers, les publications.

Compte -rendu Réunion de bassin des professeurs documentalistes Nice -Est 11/12/2014 au Collège Duruy – Nice

Co – auteur : Olivier Feugère

27 collègues présents ainsi que trois étudiantes en Master préparant le concours.

MATIN

Présentation de l’établissement :

Mathilde Fouchard est la documentaliste du Collège Duruy, en poste depuis la rentrée 2014.
Présentation de l’établissement par par Claire Bernard, CPE.
Le collège compte 500 élèves, c’est un collège classé « difficile » avec peu de moyens.
Il accueille deux classes ULIS, des adolescents porteurs de handicap moteur de l’IEM Rossetti (qui sont intégrés dans les classes ordinaires mais qui disposent d’un emploi du temps aménagé ainsi que de salles équipées pour des soins de kinésithérapie et/ou d’ergothérapie) ainsi que des nouveaux arrivants (d’origine tchétchène ou Cap -verdienne cette année).
L’assistante sociale et la Copsy sont très présentes. Il y a également une assistante prévention sécurité.
Il y a 35 professeurs dans l’équipe enseignante dont la moitié sont en poste depuis 7 ou 8 ans, la tranche d’âge est de 30 -35 ans et souvent ce sont des premiers postes.
Le collège recrute sur cinq bassins différents (Saint André, Pasteur, Bon Voyage, saint Roch et le port), dans un secteur où l’administration est peu présente. 60 % des CSP sont défavorisées et se tournent souvent vers le collège pour leurs démarches administratives.

QUESTIONS diverses

o Questions sur la formation continue.

  -Au cours du tour de table, il ressort que deux postes se libèrent à la rentrée 2015 :
Collège de Contes (Mme Lubrano nous présente son établissement) et le lycée professionnel Pasteur.
Elsa Riquier nous présente la Bibliothèque Lili résultat d’un projet TRAM de l’Académie et lance un appel à contribution pour la rédaction des notices.

o LiLi : catalogue de notices gratuites d’ebook pour bcdi. Mode d’emploi bientôt en ligne sur docazur. Les bookmakers sont stockés physiquement sur docazur, ce qui rend LiLi pérenne. Le catalogue est mutualisé, chacun est invité à enrichir la base. Les livres doivent être chargés depuis la plateforme ‘iBook libres et gratuits’ pour des questions de droit.
Contact : jean -marie.frizzole@ac -nice.fr

o Mirelis Petit bibliothécaire de la Bibliothèque Raoul Mille.
De nombreuses actions existent déjà en direction des enfants, la bibliothèque essaie d’attirer le public adolescent. Madame Petit voudrait mettre en place un groupe d’échange et de discussion autour de BD, films, romans, livres numériques… qui se réunirait tous les deux mois environs.
Contact : mirelis.petit@ville -nice.fr

o Problématiques rencontrées en établissement
1. Ouverture des CDI hors de la présence du professeur – documentaliste souvent mis devant le fait accompli (exemple du collège René Cassin à Tourette Levens) . La situation semble être plus fréquente qu’on le croit. Plusieurs propositions :
– un courrier officiel dégageant le professeur -documentaliste de toute responsabilité sur les dégradations, pertes ou vols éventuels commis pendant son absence.
– poser un cadre clair et précis des conditions d’utilisation du lieu (clés spécifiques remises par le chef d’établissement…)
– état des lieux (photos à l’appui)…
2. Le décret du 20 -08 -2014
Son application à la rentrée 2015 fait apparaître beaucoup de questions :
– qu’appellera -t -on une heure d’enseignement ? ( celles « inscrites à l’emploi du temps uniquement » ? quid des demi -groupes, de la co -animation ?)
– comment la récupération se fera -t -elle et quelles conséquences sur l’ouverture des CDI ? (cf question diverse ci -dessus)
Une solution envisagée, demander officiellement la création de postes d’enseignants documentalistes en CA pour permettre l’application du décret dans les meilleures conditions possibles.

APRES -MIDI

Canopé Nice : Corinne Christophe & Olivier Banus
Proposition d’accompagnement de projets (rencontre profs ou travail en classe)

Présentation Canopé et atelier Canopé Nice

Corinne Christophe nous présente la nouvelle offre Canopé
Nouvelle désignation du réseau sceren/ cndp depuis l’an dernier.
Le réseau sceren s’était éloigné de ses usagers et avait une image commerciale ; Canopé tente de revenir à des objectifs d’accompagnement des usagers, dans la mouvance du renouveau numérique.Les services sont redéployés et fusionnés en un service, l’atelier Canopé.

Ressources gratuites, payantes, sur demande.

On ne parle plus de vente ou de prêt, tout est dans le même espace.
Tout ce qui est fait dans le centre (physique) peut être fait hors les murs et à distance.
www.reseau -canope.fr
Avant, il y avait environ 80 collections différentes.

Aujourd’hui, 3 domaines 3 collections :

o Éclairer : focus sur des besoins pédagogiques particuliers
o Maîtriser : ouvrages de fond, pour rentrer en profondeur dans les sujets
o Agir :plus pratiques, avec des activités

Ces collections vont être déclinées sur différents types de supports.
Les différents centres Canopé vont être rassemblés en un centre unique. Cela va permettre de mutualiser pour une édition de plus grande qualité, à l’exemple des différentes plateformes de type corpus (svt)

L’offre de proximité est repensée : les ATELIERS CANOPE

atelier Canopé / Olivier Banus
Contact : Canope06@ac -nice.fr

L’atelier est repensé dans l’esprit learning center, orienté autour de la rencontre. 7 personnes à l’accueil qui savent vers qui se tourner.
Scoop :bcdi arrive à sa dernière maj avant de passer à autre chose. Cette année, tarif préférentiel pour passer à la dernière version, qui garantira la compatibilité avec la suite.
Expositions : le catalogue est disponible sur le site de Canopé avec formulaire de réservation. Le prêt d’exposition est gratuit
www.cndp.fr/crdp -nice

Rappel adhésion : pour l’ensemble des services, 10 €

Politique d’acquisition : acheter des ressources trop chères pour les établissements afin de les mettre à leur disposition (expos, fichiers photocopiables…)

Fablab : espace de création. L’idée de base est d’avoir un lieu, du matériel et des personnes ressources pour fabriquer en collaboration. Conçu sur deux jours, le choix est fait pour l’instant d’ouvrir les deux premiers jours de vacances scolaires, afin de pouvoir ouvrir de façon plus rentables. Exemple : création de capsules vidéos (ex : www.reseau -canope.fr/les fondamentaux/accueil.html ). A Noël : création d’un parcours de réalité augmentée

Les plateformes disponibles à partir du site Canopé national: Plateforme d’outils pour l’égalité filles garçons : interviews, capsules vidéos, situations, actu, fiches, …Exemples : plateforme 14 -18, Climat scolaire, Et c…

Service co -design : favoriser la création dans les établissements ?fabriquer ensemble.
Canopé se place dans le conseil, dans la relation concepteur de ressources/ utilisateur
Les sujets sont variés : livre numérique, journal scolaire, vidéo, recherche de pistes pour réaliser quelque chose…

Canopé se fait l’interface conseil basé sur les ressources, les partenariats, les outils, les savoirs faites. Les intervenants aident à dresser un cahier des charges, propose un accompagnement formation, et peut intervenir si besoin sur la réalisation en vue d’une utilisation.
Une mission : AIDER
Cette activité relève d’une mission de service public : c’est un service gratuit à la demande
Exemple : une collègue s’est inscrite sur un projet DAAC pour faire venir un artiste en résidence. Objectif : réaliser un recueil numérique de nouvelles mais la collègue ne sait pas faire.
Canopé intervient sur le cahier des charges et passe une journée dans l’établissement avec les élèves pour la réalisation.

o Travail sur les outils pour la conception des livres numériques

En deux morceaux : le contenu et le dispositif de lecture
Les types de livres peuvent être différents : livre logiciel (fortement multimédia et interactif), livre fichier(plus facile à réaliser de notre côté)
Un livre numérique peut être réalisé avec l’aide de Canopé et bookcreator réagir (existe sur Android et iOS), avec prêt du matériel si besoin
Sur Pc : sigil (libre et gratuit)
ATTENTION : en terme de publication sur internet (hors ENT) veiller à faire signer une autorisation de cession de droit de la part des parents (droits d’auteurs…) autorisation des diffusion.

Compte rendu de la 1ère réunion du bassin Nice Est

Écrit par Marine Labrousse et Fanny Genoux
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 5 février 2016
Affichages : 466

Ordre du jour : Présentation de l’établissement, l’EMI et la réforme du collège, éducation aux médias : la manipulation de l’image de presse.

Lieu : Collège Roland Garros
Nombre de participants : 26

Présentation de l’établissement : Nora Nagi -Amelin


https://www.powtoon.com/online -presentation/fyWpTLWVgVw/ceres -roland -garros/  

L’établissement date de 1955 et s’étend sur 12000m². Il offre une vraie mixité au niveau des élèves en recrutant essentiellement sur les quartiers de la gare et de Cimiez. Il accueille 650 élèves environ. Le taux de réussite au DNB est de 80%. 70% des élèves intègrent une seconde générale.

Il propose des classes européennes anglais et allemand (avec des échanges 3 mois à l’étranger/3 mois en France), une classe cinéma, une classe UPEAA.

Le CDI du collège Roland Garros a été rénové l’année dernière (Fatboy, Table basse flèche, réorganisation des étagères…). Un concours a été organisé afin de « trouver un nom pour le CDI ». Cette opération a permis de créer le CERES (Cocoon du REve et du Savoir, également en référence à la déesse des moissons). Une équipe fixe d’élèves « aides -documentaliste » est composée de 7 élèves de 4ème et de 3ème. Les élèves animent toutes les récréations. Ils sont recrutés sur la base du volontariat grâce à des lettres de motivation et un entretien mené par les aides -documentaliste.

Le CDI participe à de nombreuses activités autour de la lecture grâce à l’accueil d’auteurs, la participation à des prix littéraire (Incos, Prix Paul Langevin). De plus l’établissement consacre un budget important aux sorties culturelles telles que le théâtre et l’opéra.

* PRIX PAUL LANGEVIN : Création d’un formulaire afin de mettre en commun les transports lors des sorties. Liste des collèges participants sur le bassin pour mutualisation des transports en PJ aux établissements concernés.

Réforme du collège : mise en place des EPI


Mise en commun des problématiques :

– Problème d’organisation dans les petites structures qui n’ont par exemple d’une classe par niveau.
– Une formation disciplinaire de la DANE sera proposée à tous les documentalistes avant la fin de l’année scolaire.
– Un parcours m@gistère est proposé en ligne.
– Certains établissements semblent devoir faire face à des fermetures de postes (la deuxième langue dès la 5e entraînant la disparition des bilangues et des classes euros ainsi que le bloc horaire de 4 heures par division des enseignements scientifiques à partager entre Technologie, SVT et sciences physique).
Les contacts pour le Clemi sur l’académie sont Roxane Obadia et Marie Vallet.

Mise en place d’un parcours EMI : Cerrato Stéphanie


Compte -rendu du stage du 11 janvier 2016 « Mise en place d’un parcours EMI »
Une problématique émerge : EAM, IRD, EMI ? Quelle place désormais pour le professeur documentaliste ? Pourra -t -on toujours proposer des parcours d’initiation à la RDI ? Dans quel cadre ? (EPI, AP, les deux  ?) Quels horaires ?
Nous sommes passés de l’EAM à l’EMI dans les textes. ( Mediadoc n°2 vol 2 Place du « i » dans l’EMI)

1. Quelques dates importantes : 
-22 janvier 2015 : grande mobilisation de l’Ecole
Mise en place d’un référent Education aux médias dans les établissements, du « parcours citoyen », apparition de l’EMC dans les programmes, le souhait de voir un média dans chaque établissement, la possibilité de faire appel à des partenaires et des professionnels dont la Réserve citoyenne (Contact Jean -Marie Bernard)
-11 février 2015 : la mise en place des programmes d’éducation artistique et culturelle et de l’EMI.
http://www.education.gouv.fr/cid86202/education -artistique -et -culturelle -education -aux -medias -et -a -l -information.html
-Socle commun BO 23 avril 2015

2. Programmes
cycles 2, 3, 4 BO spécial 26 novembre 2015
EMI (programmes et dispositifs) Des références à l’EMI sont éparpillées dans tous les domaines et toutes les disciplines. C’est toutefois dans le domaine 2 du socle commun que l’EMI est le plus développé.

3. Référentiels curriculum et progression et place du documentaliste (ressources et outils). Ces différents outils peuvent donner des pistes pour mettre en place des parcours dans les établissements.
– Référentiel de compétences de L’Unesco 2012 (pour les enseignants) http://unesdoc.unesco.org/images/0021/002165/216531f.pdf
– Référentiel du CLEMI (disponible entre autres dans la brochure de la semaine de la Presse)
– Compétences en éducation aux médias CSEM 2013 : http://www.educationauxmedias.eu/…/CompetencesEducationMedias_Web.pdf
– Curriculum Fadben 2015 : http://www.fadben.asso.fr/Vers -un -curriculum -en -information -356.html
– Matrice TRAAM Toulouse 2014 : http://docs.ac -toulouse.fr/wp/?page_id=912
– Modèle canadien Habilomedia : http://habilomedias.ca/%C3%A9ducation -m%C3%A9dias -101

4. Des outils pour construire des séances
-Classeur génération 5 : http://www.generation5.fr/produits/Education -aux -medias -et -a -l -information – -1478 – -23429 – -ens.php
http://www.journaldugeek.com/2015/04/14/do -not -track -serie -interactive -arte/ : « web série » documentaire interactive proposée par Arte
– Faire une recherche ça s’apprend (Martine Mottet Université de Laval) : http://www.faireunerecherche.fse.ulaval.ca/
– Powtoon
– Zaption (permet de récupérer des videos et de rajouter du texte et/ou des questions)
– pdfescape (permet d’annoter un pdf)Readymag (création d’un magazine en ligne)
– Les clés des médias, Francetv éducation  : https://www.youtube.com/playlist?list=PLRFxvHLRIQIfMl3z5JJViAehkvT1NcLQ1
– Les clés de l’information par le CSA : http://www.csa.fr/education_media/Connaitre/Les -metiers -de -l -audiovisuel/L -elaboration -du -20 -heures -de -France -2 -de -la -conference -de -redaction -au -passage -a -l -antenne

La manipulation de l’image de presse : du regard à la désinformation : Atelier CANOPE animé par Fabien N’Guyen


Bibliographie :

Prises de vue – décrypter la photo d’actu. Actes sud junior. David Groison, Pierangélique Scheuler.

Photoschopées. Les images disent -elles la vérité ? Actes sud junior, David Groison.
Regarder le monde. Cros M., Soulie
Bilan annuel de Reporters sans frontière.
Sitographie :
– Photoshop Disasters
– Canopé Reims
– Photographie : aux frontières de l’acceptable
– Les photos retouchées du World Press Photo. Lemonde.fr

Qu’est -ce que l’image de presse ?
– La nature : dessin / photo
– Le rôle : Rapporte les faits (exemple lors des interdictions de filmer) / donne une opinion critique par rapport à un fait.
Pourquoi manipuler l’image de presse ?
– La propagande
– Le sexisme
– La manipulation de l’opinion
– L’invention d’une histoire
Il faut faire la différence entre le point de vue et la manipulation.
Quelques exemples :
– « le sacre de Napoléon » (manipulation en faisant apparaître la mère de Napoléon absente lors du sacre pour des raisons politiques)
– Lénine devant l’opéra de Moscou (opposants éliminés de la photo)
– « Drapeau rouge sur le Reichstag » (2 montres volées au poignet)
– Le cortège des hommes politiques lors des attentats contre Charlie Hebdo (journal « the Announcer » efface les femmes du cortège)
– « Noi amiano Silvio » (clonage de la foule, bouquet de fleurs…)
– Lauréat du grand prix 2009 du Photo reportage Etudiant tendance précaire (utilise les codes des images de presse pour créer un reportage totalement fictif)

Les outils de vérification :
– Le moteur de recherche en mode plein texte afin de vérifier l’information
– La vérification des lieux via Google Street
– Site : Hoaxbuster.com
– Logiciel pro Tundstène (exomachina.fr)
– QUWANT
– Tin Eye (plug in)
– Site : Find exif data (donne les informations de prise de vue et de géolocalisation)
– Site : Foto Forensics.com ( analyse les images pour déceler les modifications)

Compte rendu de la 2ème réunion du bassin Nice Est

Écrit par Marine Labrousse et Fanny Genoux
Catégorie : Deuxièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 31 mai 2016
Affichages : 320

Ordre du jour : présentation de l’établissement, questions d’actualité, exposition laïcité, ressources sur la thématique de la citoyenneté, présentation de l’association « les ouvreurs ».

Compte -rendu de la Journée Pédagogique des Professeurs Documentalistes – Réunion de Bassin : n°2 – mardi 29 mars 2016

Animation : Mmes Stéphanie Cerrato et Isabelle Forcioli
23 participantes

1. Accueil et présentation de l’établissement

Lieu : Lycée Calmette
5 Avenue Maréchal Foch, 06000 Nice

Accueil des deux Professeurs Documentalistes du Lycée au CDI Mme BALLEROY et Mme RIQUIER

Lycée Général et Technologique avec un BTS Management des Unités Commerciales, des sections européennes (espagnol, italien, allemand, anglais), un AbiBac.
1400 élèves avec une grande mixité : les élèves provenant des collèges Vernier, Henri Matisse, Roland Garros. C’est un établissement très agréable.

Le CDI est très fréquenté avec une moyenne de 300 élèves par jour. Il est ouvert tous les jours de 8h00 à 18h00. Le CDI est considéré par les élèves comme un lieu de travail et de lecture. Tous les documents sont au prêt (ceux de l’orientation et les périodiques le week -end). Il a été refait entièrement il y a 4 ans grâce à une subvention du Conseil Régional. Il est muni d’un logiciel de gestion des inscriptions « cdiStat » (inscription faite par chaque élève au début de chaque heure avec une capacité de 30 élèves)
L’ancienne bibliothèque (dans un autre bâtiment) comprend des livres anciens et des meubles d’époque : réflexion sur leur intégration dans le CDI.

Les deux professeurs documentalistes travaillent ensemble le lundi et le mardi matin. Une aide -documentaliste est employée sur 20h en CUI.

Le CDI est doté de 24 postes informatiques répartis ainsi :
o 8 postes en libre accès (pour le travail scolaire),
o 16 postes réservés au travail avec un enseignant dans deux petites salles vitrées internes au CDI

Les projets annuels sont :

  •   La lutte contre l’illettrisme avec le dispositif Lecture pour tous (Mairie)

  •  Le théâtre pour tous avec l’invitation de Francis Huster

  •  Accueil d’expositions des Archives Départementales

  •  L’exposition de la BNF sur la Laïcité

  •  Le Café culture Scientifique dans le cadre des dispositifs d’accompagnement des élèves en lycée (Conférences sur les neurosciences ou conférence sur le Web par Fabien Gandon)

  •  Le Lycée au cinéma

  •  Les partenariats avec l’Université pour l’orientation des élèves (Psychologie, Philosophie, Droit, Sciences)

  •  Le journal du lycée entièrement rédigé par les élèves tous les 2 mois

Installation d’une bibliobox sur le modèle des « piratebox » matériel une Pirate Box Portable 3G/4G Rooter 64 GB (60 €) qui permet l’accès au réseau Wifi en interne avec pour objectif le partage de fichiers, de films, de livres numériques gratuits, d’émissions radios faites par les élèves, des travaux des élèves avec leur autorisation, de QRcode, la consultation et le téléchargement. Contenu évolutif.
Contact : Jean -Marie Frizzole pour aide à l’installation et la mise en route.

2. Questions d’actualité (réserve citoyenne, portail Estérel, Incorruptibles, questions diverses…)

  • Question sur les obligations de service

  • Sortie future d’une circulaire sur les missions des Professeurs Documentalistes par le Ministère : faisant suite à la circulaire 2015 -057 du 29/04/2015 sur les Missions et obligations réglementaires de service des enseignants des établissements publics d’enseignement du second degré Application des décrets n° 2014 -940 et n° 2014 -941 du 20 août 2014

  • Réserve citoyenne : mise en place le 12 mai 2015. Appel à des citoyens bénévoles pour intervenir dans les classes sur les valeurs de la République. 4600 inscriptions dont les 2/3 ont été validées. Pour l’Académie de Nice 126 projets pour 2016. Le référent académique est Mr Jean -Marie Bernard. Pour s’inscrire se rendre sur le portail ARENA : https://id.ac -nice.fr/arena/pages/accueil.jsfOu sur le portail Esterel :https://esterel.ac -nice.fr/puis cliquer sur Projet réserviste. Attention les professeurs documentalistes ne peuvent pas s’inscrire donc demander à un professeur de discipline. Esterel est le portail intranet de l’Académie de Nice

  • Le prix Les Incorruptibles : Appel à candidature pour le comité de sélection

 3 niveaux CM2/6è, 5è/4è, 3è/2nd
o Création d’un comité de lecture avec 24 livres à lire sur 4 mois
o Faire des fiches de lecture sur les œuvres
o 3 réunions du comité de lecture
Le comité existant sur Nice travaillait sur le niveau 3e/2e. Il travaillera désormais sur le niveau 5e/4e. Les collègues de lycée ne pouvant plus participer. On demande des volontaires.

3. Visite de l’exposition Laïcité de la BNF, pistes d’exploitation

L’exposition était affichée dans le CDI et les documentalistes ont pris le temps de la regarder : La laïcité en questions avec les thèmes suivants
o La laïcité est -elle l’ennemie des religions ?
o Quelles limites à la liberté d’expression ?
o Peut -on rire de tout ?
o Pourquoi interdire les signes d’appartenance ?
o Jusqu’où respecter les différences ?
o Peut -on tout tolérer ?
o Comment discerner connaissances et croyances ?
o Comment partager une culture commune ?
o Tuer au nom de Dieu ?
o un principe universel ?
Cette exposition est localisée au lycée Calmette mais les établissements auront la possibilité de l’emprunter selon des modalités à définir. Les affiches ont été plastifiées et percées pour faciliter le transport et l’accrochage .

4. Intervention de Mme Sicard : ressources CANOPE sur la thématique citoyenneté

Présentation du site Canopé et des ressources disponibles sur la thématique « Eduquer contre le racisme et l’antisémitisme »
https://www.reseau -canope.fr/eduquer -contre -le -racisme -et -lantisemitisme.html#4?utm_source=e -mailing&utm_medium=e -mail&utm_campaign=abonnes_ecra&IDCONTACT_MID=a33b18649c445294d6937841e0
et des ressources sur la citoyenneté par Mme Sicard

o « Les valeurs de la République » / Françoise Martinetti (Eclaire)
o Jeu « Place de la loi » avec le livre des lois (questions/réponses) / Giboulés Gallimard Jeunesse
o « Eduquer à la citoyenneté : construire des compétences sociales et civiques » / Laurent Fillion (Repère pour agir) DVD
o Revue Diversité n° 182 « L’Ecole et les valeurs : Charlie et après » / Entretiens avec Dounia Bouzar par Philippe Portier
o « Dialoguer pour mieux vivre ensemble » / Latifa Ibn Ziaten
o « Dis -nous Latifa c’est quoi la différence ? » Latifa Ibn Ziaten
o « De l’élève au citoyen : les enjeux du parcours civique Ecole, Collège, Lycée » / Anne -Claire Barbier
o « 50 activités pour l’égalité Filles/Garçons école primaire Segpa » / Michèle Babillot, Astrid de La Motte, Claire Fontais
o « Elèves engagés : vos projets, vos mandats » / Claire -Marie Toth, Sandrine Menduni, Jean -Jacques Garcia
o « L’Arbre à défis » construction d’un arbre avec des post -it
Et pour les Prof. Docs. « Conjuguer enseignement et tâches connexes pour en finir avec le sentiment d’urgence » / Stephen J. Valentine, adaptation de Sophie Roussy

Possibilité de faire intervenir dans les établissements, Latifa Ibn Ziaten (prise en charge du transport, de l’hébergement et des repas pour elle et sa secrétaire) pour des groupes de 30 à 40 élèves.

5. Intervention association LGBT PACA « Les ouvreurs »

Présentation de l’association par Messieurs Arnulf et Paringot
Mr Arnulf Président du Festival du film gay et lesbien de Nice : festival « in and out », Directeur de « Par ailleurs », intervenant dans les classes. Mr Paringot, membre de SIS animation (Sida Info service) avec une mission de santé publique.
L’association organise des actions depuis 7 ans pour sensibiliser les jeunes sur les discriminations sexistes et homophobes et intervient auprès de 2000 élèves par an. Elle forme aussi les adultes sur la façon d’aborder les problématiques liées à la sexualité et du vivre ensemble avec les élèves.
Les interventions en classe durent 2h, commencent par la diffusion de vidéos ou films, puis par des échanges et prises de paroles des élèves avec les intervenants et entre eux. Il faut bien 30 mn pour libérer la parole.
Les supports sont des films du Ministère de la Santé (scénarii faits par des jeunes 5 films contre l’homophobie), « Bandes de Filles » de Céline Sciamma, « Quand on a 17 ans » d’André Téchiné, « Les pensées de Paul » Lionel Bernard et Jean -Baptiste Erreca…etc
Les sujets abordés sont :

  •  La définition des mots liés à la sexualité

  •  La connaissance du corps de l’autre (fille/garçon)

  •  Les relations filles/garçons

  •  La contraception (affaire de tous)

  •  La citoyenneté

  •  Le rappel et les connaissances des lois

  •  La mise en perspective historique des diversités sexuelles et des discriminations

  •  La prise de conscience des tabous, stéréotypes, insultes, silences (le silence et l’exclusion sont des violences plus fortes que les injures)

  •  Comment fonctionnent les injures, les violences

  •  La tolérance vis -à -vis de la provenance géographique des élèves et leur façon d’aborder la sexualité

  •  La pornographie : déconstruction de la pornographie sur Internet et de son rôle. Pas un modèle et frustration des jeunes par rapport à ce qu’ils voient

  •  Le consentement et la majorité sexuelle

Les interventions se font toujours en présence d’un membre de la communauté éducative (professeur, infirmier, CPE). Les intervenants rencontrent le chef d’établissement ou le responsable du projet. Les parents sont prévenus et peuvent rencontrer les intervenants (réactions complexes des parents). Ces interventions se font dans le cadre des programmes scolaires et du dispositif Enseignement à la sexualité (6h/par an et par niveau de la 6è à la Te). Une intervention de 2h coûte en moyenne 200 €, possibilité d’avoir un projet sur 6h ou 25 h avec plusieurs classes pour 500 à 1000 €. Possibilité d’aide au financement pour le collège (catalogue Ac’educ), pour le lycée (budget lycée ou apprentis de la Région).
Pour demander une intervention remplir une fiche informative sur le mail de l’association. Les interventions se font de janvier à mai.
http://www.lgbt -paca.org

6. Atelier pédagogique : « compétences à acquérir au collège pour répondre aux attendus en lycée et en lycée professionnel »

Réflexion par groupe sur les compétences documentaires attendues en fin de 3è, puis au lycée pour chaque niveau pour mettre en place une progression pour l’EMI et EMA au collège, au LGT et au LP.
Voir tableau de synthèse.

Compte rendu de la 3ème réunion du bassin Nice Est

Écrit par Marine Labrousse et Fanny Genoux
Catégorie : Troisièmes réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 5 juillet 2016
Affichages : 392

Compte -rendu de la Journée Pédagogique des Professeurs Documentalistes Réunion de Bassin : n°3 – mardi 21 juin 2016

Animation : Mmes Stéphanie Cerrato et Isabelle Forcioli

20 participants

1. Accueil et présentation de l’établissement

Lieu : Collège Jean Cocteau 1 Rue Charles II conte de Provence, 06310 Beaulieu sur Mer

Profil : La construction du collège date de 1974. Il fait partie du bassin Nice -Est. Il recrute sur le secteur des écoles primaires de Saint Jean Cap Ferrat, Villefranche sur mer, Beaulieu sur mer, Eze, La Turbie. En majorité, les classes socio -professionnelles sont moyennes à élevées. Il accueille des élèves à besoin éducatifs particuliers (quatre AVS cette année). Taux de réussite au brevet en 2015 : plus de 90% A la rentrée 2015, il accueillait entre 500 et 520 élèves. Les prévisions pour la rentrée 2016 sont de 540 élèves. Les effectifs ont tendance à fluctuer en raison de nombreuses arrivées et nombreux départs en cours d’année et les effectifs de rentrée ne sont jamais certains à cause des inscriptions sur Monaco qui ne sont jamais communiquées avant la rentrée. Une quarantaine de professeurs y travaillent.

Projets : Les langues étudiées sont : anglais, allemand, espagnol, italien. Le collège propose un enseignement en italien et en allemand dès la 6e, un jumelage existe d’ailleurs avec la ville allemande de Buseck et il fêtera ses quarante ans cette année. L’AP est mis en place en 6e depuis deux ans. Une convention avec le Conservatoire de musique a été mise en place l’an dernier pour permettre aux élèves musiciens de suivre leurs cours pendant les heures d’AP. Le collège est membre d’honneur de l’ANACR, il est jumelé avec une école en Haïti par l’intermédiaire de l’association Ed’Haiti. De nombreux projets sont mis en place : partenariat avec la Maison des jeunes de Beaulieu, avec le cinéma de la ville, avec l’association Sourire et partage (Cross) du collège… L’accent est mis sur la citoyenneté avec des réalisations telles que la fresque sur la laïcité à l’entrée de l’établissement ou les casiers de la solidarité. Les collègues travaillent beaucoup en projets.

Le CDI : Il accueille en moyenne une centaine d’élèves par jour, l’ouverture dans le temps de midi est très demandée et privilégiée : entre 20 et 50 élèves par jour. Peu d’emprunts mais beaucoup de lecture sur place. Le professeur documentaliste participe à l’accompagnement personnalisé en 6e, a mis en place un module d’initiation en 6e en partenariat avec les professeurs principaux et les professeurs de technologie et met les ressources du CDI et ses compétences pédagogiques à disposition des collègues ponctuellement ou dans le cadre des projets.

2. 7° Colloque : écriTech | Le numérique : pratique d’écritures nouvelles

En pièce jointe, le compte rendu réalisé par Olivier Feugère, professeur documentaliste au Lycée Don Bosco à Nice.

3. Questions diverses

Veolia et Belin s’associent pour affréter aux collèges qui le souhaitent une benne pour se débarrasser des livres, magazines .Cette action semble intéressante en cette période de désherbage massif, notamment avec la réforme des collèges. Ceci est une action solidaire dans le sens où le fruit de la récolte du papier va à l’Unicef France.

Lien : https://education.editions -belin.com/operation -eco -geste -2016 -belin -veolia

En complément de la deuxième réunion de bassin du mois de mars, le dossier de presse de l’association « les Ouvreurs » est ajouté en pièce jointe.

4. Coup de cœur

Manga :

– A silent Voice – OIMA

– La fleur Millénaire – KANEYOSMI

– Le dessin manga – Eyrolles

Roman :

– Little sister – Benoit Sévérac

– Silence– Benoit Sévérac

– Ma mère, le crabe et moi – Anne Percin

– Les fiancés de l’hiver – Christelle Dabos

– Rush – PhillipGwynne

– Like me – Thomas Feibel

– De la rage dans mon cartable – Noemya Grohan

– #bleue – Florence Hinckel

– Traqué – Tome 1 : Cessez d’être la proie devenez le chasseur – Andrew Fukura

– Les petites reines – C. Beauvais

BD :

– Les carnets de Cerise – Joris Chamblain

– Mortelle Adèle ; tout ça finira mal – Mr Tan

– Le tirailleur – Piero Macola, Alain Bujak

– Harmony – M. Reynès

– Shaker Monster – Tome 1 : Tous aux abris ! -Mathilde Domecq, Mr Tan

Documentaire :

– Guide de survie pour les accros aux écrans… – Serge Tisseron

– Collection « à nous » chez Milan – Liberté d’expression : a -t -on le droit de tout dire ? – Daniel Schneidermann, Etienne Lécroart

5. Présentation et initiation à Piktochart en utilisant les statistiques de BCDI

Atelier animé par Elsa Riquier du Lycée Calmette

Lien : https://piktochart.com/

Exemple d’affiche : https://magic.piktochart.com/output/10043166 -dewey

Informations pratiques : Les options d’impressions : Médium, PNG, download as block. Pour partager : Share, public, <>, copier html dans e -sidoc.

Bassin Nice Est : réunion n°1 du 17 novembre 2016

Écrit par Marine Labrousse et Fanny Genoux
Catégorie : Premières réunions des bassins : les comptes-rendus
Publication : 9 février 2017
Affichages : 594

Compte -rendu de la réunion de bassin du 17 novembre 2016
Bassin Nice Est

Matinée : Collège Risso

1 – Bilan de la rentrée

1.1 La rentrée scolaire dans l’académie de Nice

    La lettre de rentrée des IA -IPR :
-> Les domaines d’intervention pédagogique préconisés sont l’utilisation des outils et des ressources numériques, le développement des compétences orales et l’EMI.
-> Le professeur -documentaliste contribue à la mise en œuvre de la politique d’orientation, à l’évaluation des domaines du socle commun et participe à la mise en œuvre des quatre parcours éducatifs.
-> Même s’il est question de « l’engagement pédagogique et éducatif » du professeur -documentaliste, on retiendra ensuite le vocabulaire utilisé : « séquences de formation », « projet de formations et d’activités info -documentaire », « bilan des activités ». (Voir les différentes critiques autour du projet de la nouvelle circulaire)
-> Le professeur -documentaliste est conseiller technique du principal pour tout ce qui concerne l’information, la documentation et l’éducation aux médias.

    Directives générales de la rentrée :
Après l’attentat de Nice le 14 juillet 2016, la sécurité des écoles et des établissements scolaires est une priorité absolue. Cette 4ème rentrée de la refondation de l’École de la République est également marquée par la mise en place de la réforme du collège et l’entrée en vigueur de nouveaux programmes de la maternelle au collège.
La rentrée dans les grandes lignes :
-> nouvelles mesures et consignes de sécurité
-> plus de personnels et revalorisation de la carrière des personnels
-> nouveaux programmes au collège, réforme du collège, Livret Scolaire Unique du CP à la troisième, nouveau Brevet
-> missions de l’école : lutte contre les inégalités sociales, lutte contre le décrochage scolaire, orientation (liaison avec l’enseignement supérieur, permettre une meilleure réussite dans le professionnel)
-> réussite des élèves dans notre société : plan numérique (matériel et formation des enseignants), importance de l’apprentissage des langues, éducation artistique et culturelle indispensable (parcours de l’école au lycée)
-> école de la république : parcours citoyen et santé du CP à la terminale, agir sur le climat scolaire
– Conférence de presse de rentrée pour l’académie de Nice :
http://www2.ac -nice.fr/cid105845/la -rentree -scolaire -2016 -dans -l -academie -de -nice.html
– Dossier de presse complet de la rentrée 2016 :
http://cache.media.education.gouv.fr/file/rentree/75/7/2016_DP_rentree_617757.pdf
– Circulaire de rentrée 2016 : BOEN N°15
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=100720

1.2 Une rentrée sous le signe de la sécurité

Niveau Alerte Attentat pour le département des AM

    Mesures mises en place dans l’académie :
Prévention / Préparation / Sécurisation
-> Réalisation de plusieurs exercices de confinement/évacuation ; actualisation des diagnostics de sécurité des établissements
Formation des cadres
-> Formation de tous les chefs à la gestion de crise
Sensibilisation
-> Formation PSC1 pour tous les élèves de 3ème et pour tous les élèves élus (10 formateurs par bassin) ; sensibilisation des parents
Suivi de la radicalisation
-> Signalement par les établissements d’élèves et de personnels

    Il est également prévu :
La formation d’un enseignant par établissement sur la construction d’un discours contradictoire ;
La possibilité d’interventions par des associations comme Entrautres sur les questions de radicalisation (entrautres06@gmail.com) ;
La possibilité de faire intervenir la réserve citoyenne (environ 180 réservistes dans l’académie).

    Et aussi …
Des guides en ligne à télécharger : « Sécurité des collèges et des lycées » et « Vigilance attentats ».
Possibilité de faire intervenir Jean -Marie Bernard, référent académique à la radicalisation, à la sûreté et au harcèlement.
http://www.education.gouv.fr/cid105636/securite -des -ecoles -colleges -et -lycees.html&nbsp ; (guides en bas de page)
http://www.gouvernement.fr/sites/default/files/contenu/piece -jointe/2016/08/2016_guide_sgdsn_men_616100 -1.pdf

1.3 Prof -doc et nouveaux cycles :

Intervention des profs -docs dans le cadre des nouveaux cycles et nouveaux programmes
Ci -dessous, deux cartes réalisées par des profs -docs de l’académie de Rouen présentent tous les points d’intervention possible du prof -doc auprès des collègues et des personnels de direction dans le cadre des nouveaux cycles :
Cycle 3 : https://coggle.it/diagram/V1nN6ec1BSBKZ_Y8
Cycle 4 : https://coggle.it/diagram/V1iAR6SGBZcfLSve

Programmes d’enseignement des cycles 2, 3 et 4 :
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?pid_bo=33400

1.4 Réforme du collège : ce qui change

    Objectifs & enjeux de la réforme :
-> faire évoluer les formes d’évaluation, vers une évaluation par compétences (la fin des notes ?)
Les leviers :
Un nouveau socle (évaluation formative)
Un nouveau DNB (évaluation certificative)
Un nouveau Livret Scolaire Numérique

    Le nouveau Socle :
-> il présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire ;
-> il est composé de 5 domaines, déclinés en 8 composantes ;
-> il est évalué par tous les professeurs, en fin de cycle 3 (6e) et de cycle 4 (3e) ;
-> chaque composante doit être évaluée et validée au travers de compétences ;
-> les composantes sont notées sur 50 points (insuffisant 10 pts, fragile 25 pts, satisfaisante 40 pts, très bonne 50 pts).
-> Soit 400 points pour le socle
Décret Socle commun de connaissances, de compétences et de culture : http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=87834

    Le nouveau DNB :
-> noté sur 700 points, il faut 35O points pour l’obtenir : 400 points pour le socle, 300 points pour les 3 épreuves obligatoires : 100 points par épreuves) ;
-> 1 épreuve orale portant sur un EPI ou un parcours (Avenir, Citoyen, Éducation Artistique & Culturelle). L’élève choisit le projet qu’il présente, il s’agit d’une soutenance, 50 pts pour la maîtrise de l’expression orale, 50 pts pour la maîtrise du sujet présenté) ;
-> 2 épreuves écrites (français, HG -EMC / Maths, Physique -Chimie, SVT, techno).
Note de service : le nouveau DNB
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=100848

    Les parcours éducatifs :
La finalité première des parcours est d’inscrire toutes les actions réalisées par un élève, (dans le cadre de son apprentissage à la citoyenneté, à la santé, à l’art et la culture ou encore de l’élaboration de son projet d’orientation) dans un itinéraire cohérent et dans une continuité pédagogique de l’école au lycée.
Les trois parcours (Avenir, Citoyen et EAC) peuvent être présentés par les élèves lors de l’épreuve orale du DNB, sous la forme d’une soutenance (100 points). Ils apparaissent dans le nouveau livret scolaire et doivent être renseignés par les professeurs.
– Parcours d’Éducation artistique et culturelle :
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=91164
– Parcours avenir :
http://www.education.gouv.fr/cid83948/le -parcours -avenir.html
– Parcours citoyen :
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=103533
– Parcours éducatif de santé :
http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=97990

2 – Actualités de la profession

2.1 Nouvelle circulaire de mission

Le ministère ouvre des discussions sur une nouvelle circulaire de mission des professeurs documentalistes.
Cette nouvelle circulaire devra notamment statuer sur la question de l’enseignement et sur les temps d’enseignement pédagogique des professeurs documentalistes

2.2 Problèmes de L’ISOE pour les professeurs documentalistes

2.3 Réforme de l’évaluation des personnels

Refonte de l’évaluation des personnels décidée par le ministère.
Objectif : changer la nature de l’évaluation en l’orientant plus vers le conseil et l’accompagnement
Application prévue au 1er janvier 2017.

      – Présentation du projet du ministère :

1/ L’accompagnement des professeurs
Un accompagnement collectif : pour la conception du projets pédagogiques, par équipes disciplinaires, interdisciplinaires, inter -degrés ;
Un accompagnement individuel : pour consolider et développer les compétences professionnelles, favoriser la mobilité…

2/ Les rendez -vous de carrière
Au nombre de quatre, ces moments permettront une possible accélération du déroulement de carrière :
– Deux rendez -vous lors de l’avancement d’échelon (passage du 6e au 7e échelon et du 8e au 9e échelon) ;
– Deux rendez -vous lors du changement de grade (passage à la hors -classe puis passage à la classe exceptionnelle).
-> Ces rendez -vous se dérouleront en trois temps :
– Rédaction d’un bilan professionnel ;
– Inspection en classe suivie d’un entretien avec l’inspecteur ;
– Entretien avec le chef d’établissement.

3/ Le bilan professionnel
Appelé « document d’appui », ce bilan a trois objectifs :
– Permettre au professeur de faire le point sur ses compétences, lui servir d’outil pour gérer son parcours professionnel et lui permettre d’identifier ses besoins ;
– Faire participer les personnels d’inspection et de direction au pilotage pédagogique, au suivi et au conseil ;
– Reconnaître la valeur professionnelle des personnels dans le cadre d’une gestion différenciée des carrières et identifier les personnels « à fort potentiel » susceptibles de s’orienter vers d’autres métiers, missions ou fonctions.

3 – Informations de la DANE

3.1 TraAM Documentation et EMI

L’an dernier notre académie était engagée dans ces deux Travaux Académiques Mutualisés ( TraAM) : documentation et EMI. Vous trouverez ci -dessous :
– Le Bilan académique des TraAM documentation : « Nouvelles pratiques pour informer, nouveaux usages pour s’informer » : http://www.ac -nice.fr/docazur/spip.php?article1084
http://eduscol.education.fr/cdi/anim/actions -mutuali/traam2015 -2016/synthese -nationale -des -traam -2015 -2016
– Le Bilan académique du TRaAM EMI : http://www.ac -nice.fr/docazur/spip.php?breve621

Cette année un groupe de travail de notre académie a été retenu pour le TRaAM documentation 2016 -2017  » Créativité et collaboration au CDI »
http://eduscol.education.fr/cdi/anim/actions -mutuali/creativite -et -cooperation -en -documentation -2016 -2017/compte -rendu -1ere -reunion -nationale

3.2 Formation numérique et réforme du collège

La troisième journée de formation au numérique disciplinaire dans le cadre de la réforme du collège se tiendra dans le courant de l’année.

4 – Ressources

4.1 Plateforme LireLactu.fr : accès gratuit à la presse pour des collégiens et lycéens

Permet aux collégiens et lycéens de lire en streaming la presse du jour sans publicité : Le Monde, Les Echos, Libération, Le Parisien, Le Figaro, La Croix, L’Humanité, L’Express, Courrier international, L’Obs, International New York Times, New York Daily News, La Vanguardia, Cinco Dias).
L’accès à la plateforme est réalisé via les adresses IP des collèges et lycées, publics ou privés sous contrat, en wifi ou en filaire.
Pour toute question concernant l’accès au service, voici les étapes à suivre :
Envoyer un mail à inscription@lirelactu.fr avec les informations suivantes : > le nom de votre académie > votre code RNE > le nom et l’adresse de l’établissement concerné > le nom et mél du chef de l’établissement > l’adresse IP publique
Voir la lettre d’information du CLEMI Octobre 2016 : https://drive.google.com/file/d/0B2WwYnYa1JGEV09KdVBTWmVZazg/view

4.2 Parcours M@gistere : Prise de fonction dans le métier de Professeur -Documentaliste
Destiné aux professeurs documentalistes vacataires ou contractuels débutants.
Vous le trouverez à cette adresse : https://magistere.education.fr/ac -nice/course/view.php?id=3069

4.3 Le canal des métiers

Accord entre le ministère et le canal des métiers
-> Tous les enseignants peuvent accéder gratuitement à OUTIL -PROF -PARCOURS -AVENIR, un outil numérique conçu spécifiquement pour décrypter les métiers à partir de vidéos, afin de créer facilement des activités pour la classe dans toutes les disciplines.
La version gratuite donne accès à 150 vidéos sélectionnées pour leur intérêt pédagogique et sont proposées avec des documents d’accompagnement.

Pour accéder à l’intégralité des vidéos proposées par le canal des métiers : Offre dans le cadre du Plan numérique d’une réduction de 71€ avec le code promo PN41011 (jusqu’au 15 décembre).

-> Pour créer son compte démo sur www.outil -prof -parcours -avenir.fr&nbsp ; utiliser le RNE/UAI démo suivant : 0754109E. Vous pouvez aussi créer votre compte utilisateur avec le RNE/UAI de votre établissement.

4.4 « Hour of code » : Semaine du code du 5 au 11 décembre 2016 (hourofcode.com)

     Objectif : initier les jeunes à la programmation par le biais d’une plateforme interactive
Du 5 au 11 décembre prochain, a lieu la semaine mondiale du code, Hour of Code, dont le but est d’initier les jeunes à la programmation par le biais d’une plateforme interactive (https://code.org/). Ces ateliers se déroulent sur une heure et s’adressent aux enfants et adolescents à partir de 7 ans (une connexion internet et des ordinateurs sont nécessaires).
Il s’agit de la 3ème édition en France, organisée conjointement par Microsoft et les associations Simplon.co et Zup de Co sous le haut -patronage du Ministère de l’Éducation.
L’objectif est à la fois d’initier les jeunes au code mais aussi de permettre aux professeurs d’aller plus loin et de s’auto -former en leur proposant des ressources pédagogiques (notamment via la plateforme de MOOC Class’Code).

     Quelles sont les démarches pour participer ?
1) Si les professeurs souhaitent animer la session eux -mêmes : ils peuvent s’inscrire en tant qu’animateur afin de suivre une formation en ligne (2h) via ce formulaire
2) Si les professeurs souhaitent être mis en contact avec un animateur bénévole : ils peuvent inscrire leur classe via ce formulaire
Pour toutes questions, écrire à : hourofcode@outlook.fr

     Critique des partenariats entre les entreprises du numérique et l’école :
– différence des valeurs
– problème d’accès à l’information régie par des algorithmes
– problème de protection des données
Collectif EduNathon : http://www.20minutes.fr/societe/1925119 -20160915 -pourquoi -partenariat -entre -microsoft -education -nationale -fait -polemique
Marché public dissimulé et fermé à de plus petites entreprises
Privatisation partielle de l’éducation selon le SNES
http://www.nextinpact.com/news/102089 -la -cnil -saisie -sur -l -accord -entre -microsoft -et -l -education -nationale.htm : Pas de charte concernant la collection des données des élèves

5 – Atelier : speed -booking, présenter des livres lors d’un projet de lecture

Le lundi 26 septembre 2016 avait lieu une formation mise en place par la BMVR dans le cadre du Prix Paul Langevin et assurée par Aude Biren, de l’association Lecture Jeunesse : www.lecturejeunesse.org

     Problématique : « La phase de présentation des titres est toujours un moment délicat puisque de sa réussite dépend l’adhésion des lecteurs. Comment éveiller la curiosité et susciter l’intérêt des textes auprès des jeunes ? »
Nous reprenons ici un des ateliers de la journée : Convaincre de lire son livre en 1mn30 maximum. Chaque personne présente le livre qu’il a choisi et l’assemblée tente d’en dégager les « prismes d’appréciation, les critères pour toucher sa cible ».
Faute de temps, l’atelier n’a pu se faire, mais les critères ont pu être présentés.

     Quelques critères pour une présentation de livre efficace :
– Posture : être à l’aise (position), se sentir légitime. Plutôt debout pour attirer l’attention, mais à condition de se sentir bien.
– Voix : « mettre le ton » (« parler le livre », imiter les personnages ou se mettre à leur place), parler clairement, lentement et fort mais sans pousser sa voix.
– Contenu : choisir un angle et s’y tenir (personnage, ambiance, style, moment marquant, structure…) ne pas tout dire, ne pas détailler.
– Attaque : choisir un élément particulier (couverture, moment fort, personnage, ambiance…). Prévoir une phrase qui attire l’attention.
– Chute : Finir sur une question, une énigme, un suspens…
– Forme : présentation courte, claire, avec uniquement quelques éléments. Plus la présentation est courte, plus on attire l’attention, même s’il manque des éléments, cela suffit pour attirer la curiosité du lecteur potentiel.

     Suggestions de présentation originales :
– lecture d’un extrait intégré ou non à une présentation
– présentation à deux (dialoguée, interprétation des personnages, de l’auteur…)
– employer le « je » (un des personnages de l’histoire ou autre)
– présentation d’une recette du livre
– présentation d’une bande annonce

6 – Et aussi …

   Présentation d’un atelier d’écriture
Présentation des ateliers d’écriture « À mots découverts » proposés par Isabelle Girard.
Contact : 2 rue Martin Seytour 06300 Nice. 06.84.16.47.83.

APRÈS -MIDI : bibliothèque Raoul Mille

1 – Visite de la bibliothèque

1.1 Présentation du bâtiment

Nous sommes accueillis dans la salle d’accès à Internet qui est habituellement ouverte au public.
La directrice de la bibliothèque Raoul Mille, Sylvie Orsatti, nous présente l’histoire du bâtiment qui s’inscrit dans l’histoire du quartier et de la gare du Sud.
Ce quartier était un très grand parc qui appartenait au chevalier Nicolas Thiole, chevalier au service du roi de Sardaigne (le Comté de Nice faisait partie du royaume de Piémont -Sardaigne), l’actuel jardin de la villa Thiole est un petit vestige de ce grand parc.
En 1889 la décision est prise de construire une nouvelle gare, le choix de cet emplacement, excentré et au milieu de cressonnières est stratégique et répond à des impératifs militaires. La France vient de sortir de la guerre de 1870, la ligne ferroviaire longeant le littoral est très vulnérable en cas d’attaque maritime. La nouvelle ligne doit être à l’abri des coups de canons. Son tracé évite la côte.
La Gare du Sud a vu le jour en 1892. Elle est entourée de grands hôtels et ses lignes vont vers Grenoble et Genève. À la fin du XIXème siècle, il n’y avait qu’un seul chemin muletier pour rallier ces territoires.
L’architecte de la Gare du Sud est Prosper Bobin, il est également l’architecte de la Gare du Nord à Paris. On retrouve d’ailleurs des éléments architecturaux similaires. Les éléments sur la façade évoquent l’industrie, l’art et la création (cf. bustes).
Cet axe de communication a périclité et la Gare du Sud a fermé en 1991. Laissé à l’abandon, le bâtiment a finalement été réhabilité pour accueillir la bibliothèque. Les travaux ont été dirigés par la DRAC, car ce bâtiment appartient aux monuments historiques. Les restaurations se sont faites à l’identique (calcaire de la Turbie notamment) avec la récupération et la réutilisation de tous les matériaux d’origine encore en l’état. La mosaïque au sol a été restaurée, les impacts de balles sur la façade conservés.
La bibliothèque s’est installée dans cet espace de 1500m2, le lieu est un peu contraignant pour une bibliothèque : pas ou peu d’espace de stockage, pas d’auditorium.
Des travaux sont actuellement en cours derrière le bâtiment, la verrière de 1800m2 va être remontée à l’identique.

1.2 Intervention de Madame Mirelis Petit, Bibliothécaire section jeunesse :

La littérature adolescente de l’année 2015 était très sombre, très noire. L’année 2016 a été marquée par une littérature où l’on voit toujours des sociétés en chaos mais avec une vision beaucoup plus positive, où l’espoir est permis.

Le prix littéraire Paul Langevin :
Le Prix Littéraire Paul Langevin est mis en place par la Médiathèque départementale en lien avec la direction de l’éducation et en partenariat avec les bibliothèques et les collèges du département. Ce prix littéraire propose à un public de collégiens volontaires de 4ème et 3ème de se constituer en jury, de lire 6 romans de littérature jeunesse et de décerner un prix littéraire en fin d’année scolaire.

Les livres de la sélection du Prix Langevin (résumés des éditeurs) :

  – Le dernier songe de Lord Scriven (Eric senabre)
En répondant à une annonce d’emploi dans le journal, Christopher Carandini ne s’attendait pas à devoir veiller Arjuna Barnejee, un détective privé aux méthodes peu communes. En effet, celui -ci enquête… en rêvant. On leur confie un jour une enquête très corsée : un meurtre à huis -clos. L’élément le plus étrange ? Leur client, Lord Scriven, est la victime elle -même !
Seulement, cet assassinat amène notre duo à une affaire bien plus large et dangereuse. Une affaire qui est étroitement liée à des puissances mondiales et à Kreuger, un industriel froid et calculateur, que Carandini a déjà rencontré par le passé. C’est à cause de lui si sa carrière de journaliste s’est brutalement arrêtée. Il tient peut -être là sa vengeance…
Une enquête épineuse, aux ramifications complexes. Découvrez Barnejee, le stupéfiant Sherlock Holmes des rêves, et son fidèle assistant Christopher Carandini ! Confondre un tueur en série, se perdre dans l’au -delà… Rien ne leur sera épargné !

  – Roméo sans Juliette (Jean -Paul Nozières)
Roméo est élevé par son père, petit épicier qui depuis la mort de sa femme a sombré dans la rancœur et la haine de l’autre, entraînant son fils dans son sillage. Juliette connaît Roméo, son voisin, depuis toujours. Ils se sont promis l’un à l’autre comme une évidence, mais les choix politiques et idéologiques de Roméo vont l’éloigner de Juliette. L’amener au bord de l’irréparable aveuglé par les discours de ses amis fervents nationalistes, anti « bougnouls », anti « pd » comme ils disent, imbéciles sans culture, sans pensées, animés d’une rage stérile et prêts à tomber entre les mains de manipulateurs malins. Construit en flash -backs et en récits alternés entre Roméo et Juliette, ce roman dévoile au lecteur le cheminement d’un enfant et d’un ado vers l’extrémisme, lorsque les repères familiaux sont inexistants ou terriblement altérés.

  – Les petites reines (Clémentine Beauvais)

À cause de leur physique ingrat, Mireille, Astrid et Hakima ont gagné le « concours de boudins » de leur collège de Bourg -en -Bresse. Les trois découvrent alors que leurs destins s’entrecroisent en une date et un lieu précis : Paris, l’Élysée, le 14 juillet.

L’été des « trois Boudins » est donc tout tracé : destination la fameuse garden -party de l’Élysée !!! Et tant qu’à monter à Paris, autant le faire à vélo – comme vendeuses ambulantes de boudin, tiens ! Ce qu’elles n’avaient pas prévu, c’est que leur périple attire l’attention des médias… jusqu’à ce qu’elles deviennent célèbres !!!

Entre galères, disputes, rigolades et remises en question, les trois filles dévalent les routes de France, dévorent ses fromages, s’invitent dans ses châteaux et ses bals au fil de leur odyssée.

En vie, vraiment.

  – Ses griffes et ses crocs (Mathieu Robin)
Marcus a toutes sortes de TOCS et d’obsessions qui lui empoisonnent l’existence. Il est intimement convaincu que s’il ne les respecte pas, un drame effroyable se produira. Quand Marcus et sa famille partent en vacances avec des amis dans un chalet perdu, le jeune garçon de Portland a un mauvais pressentiment. La nature qui les entoure, hostile et mystérieuse, fait écho à une vieille légende indienne racontant qu’une bête impitoyable hante la montagne. Un matin, Marcus transgresse un de ses TOCS, le soir -même, les parents ne rentrent pas de leur randonnée. Le pont qu’ils ont emprunté a disparu…

  – Embardée (Christophe Léon)

Gabrielle a bientôt treize ans. Somalienne d’origine, elle a été adoptée par une couple homosexuel alors qu’elle n’avait pas six mois. George et Phil, ses papas, se sont mariés il y a une quinzaine d’années, en 2013, mais aujourd’hui la loi a changé et George et Phil sont considérés comme des parias. Ils doivent porter un losange rose, vivent dans un ghetto en périphérie de la ville. Plasticiens tous les deux, ils n’ont plus le droit d’exercer leur métier (leur dernière exposition a suscité un vrai scandale chez les bien -pensants), ni d’ailleurs de se promener dans le centre de la capitale sans une autorisation dûment remplie.

Pourtant, pour trouver un cadeau digne de ce nom pour l’anniversaire de Gabrielle, ils ont décidé de braver tous les dangers et de se rendre ensemble aux Halles. Victimes d’un accident de la route, poursuivis par la brigade d’interception, George et Phil ne peuvent se fier à personne. Comment avertir Gabrielle restée à la maison ? Comment semer leurs poursuivants ? Et pour aller où ?

  – Robin des Graffs (Muriel Zürcher)
« Sam, la nuit, tague sur les murs de Paris des couples d’animaux de l’arche de Noé. Le jour, il va chanter au cimetière du Père Lachaise en hommage aux SDF morts dans la rue. Pour gagner sa vie, il joue aux échecs avec la vieille Mme Decastel, intelligente, acariâtre et généreuse aussi.
C’est au commissariat du quartier qu’il rencontre une petite fille fugueuse en mal d’affection. Bonny décide que Sam sera sa nouvelle famille et part avec lui. La police est sur les dents : capturer le taggueur adoré des réseaux sociaux et qui défie les forces de l’ordre, retrouver la petite fille et son kidnappeur. »

     – La rentrée littéraire :
Trois coups de cœur :
– Marie -Aude Murail : Sauveur & fils (Saison 1). L’histoire de Sauveur, martiniquais, psychologue, qui s’occupe beaucoup de ses patients mais laisse un peu de côté son enfant. La relation entre les personnages est le point fort de ce récit.
– Lucie Pierrat -Pajot : Les mystères de Larispem. (Uchronie)
– Vincent Villeminot : Le copain de la fille du tueur

2 – Présentation de la rentrée littéraire par la librairie Masséna

2.1 Les jeunes et la lecture

     – Pratiques et comportements de lecture :

Une étude des pratiques et comportements de lecture des jeunes est parue cette année : « Les jeunes et la lecture ». Elle a été réalisée auprès de 1500 jeunes de 7 à 19 ans par l’Ipsos. http://www.centrenationaldulivre.fr/fichier/p_ressource/8479/ressource_fichier_fr_les.jeunes.et.la.lecture.etude.2016.06.27.ok.pdf
On constate de façon globale un intérêt mitigé pour la lecture. Il s’agit principalement de lecture pour l’école même si 78 % des jeunes lisent tout de même dans le cadre de leurs loisirs. 68 % lisent au moins une fois par semaine, 28 % lisent tous les jours ou presque.
Plus on avance en âge, plus le nombre de livres diminue. Ce sont les collégiennes qui lisent le plus : 40 %.

     – Que lisent les jeunes ?

– Harry Potter arrive en tête toutes catégories confondues (âge, sexe).
– Filles : après Harry Potter, elles lisent : Twilight, Le journal d’Anne Franck, After
– Garçons : après Harry Potter, ils lisent : Tintin, Astérix et Titeuf
– Au collège, 74 % des jeunes lisent des BD et des mangas, puis des romans d’aventures, de fantasy et humoristiques
– Les thématiques amour et famille sont plutôt prisées par les filles, même si en grandissant elles se tournent vers la science fiction, en particulier la dystopie.
Gros succès de Hunger Games.

2.2 Conseils de libraires : Les incontournables

     – École des Loisirs :
– Susie Morgenstern, Espionnage intime
– Marie Aude Murail : Sauveur & fils (suite à venir), 3000 façons de dire je t’aime
– Moka : Jeu mortel (policier). Une jeune fille qui débarque dans un lycée très sélect, pas du tout du milieu. Le tueur à la cravate
– Nathalie Zimmerman : Les ombres de Kerouan, Sous l’eau qui dort (fantastique, peur, angoisse)
– Valérie Zanetti : Une bouteille dans la mère de Gaza, Quand j’étais soldate
– Malika Ferdjoukh : Quatre sœurs, Le club de la pluie
– Christian Lehmann : No pasaran, Le jeu
– Marie Desplechin : Le journal d’Aurore (niveau 6ème -5ème), adaptation cinéma en janvier prochain
– Marion Michaud et Charlotte Marin : Le bloc note de Louise (journal intime qui se déroule à Nice)

     – Éditions du Rouergue :
La collection DoAdo propose une belle qualité littéraire. Il s’agit de récits de vie, intimistes, d’apprentissage :
– Elise Fontenaille : La révolte d’Eva (13 -14 ans, texte bouleversant), Les trois sœurs et le dictateur
– Eric L’Homme, fantasy : Terre Dragon
– Timothé de Fombelle
– Jean -Claude Noguès
– Jean -Claude Mourlevat
– Luis Sepulveda

2.3 Coups de cœur de rentrée littéraire :

     – Fiction :
2015 :
– U4 : 4 auteurs, pas spécialement d’ordre. 4 personnages racontent chacun la même histoire de leur point de vue avec des interactions entre les personnages. Pour les 14 ans et +.
L’histoire est ancrée dans le réel, en France, à notre époque. Une pandémie ravage la France et l’Europe, mais les adolescents sont épargnés car ils sont immunisés par un vaccin qu’ils ont reçu enfants. Les adolescents se prennent donc en main dans la société qui se délite très vite. Il n’y a plus d’électricité, plus de transport, plus d’adultes. On retrouve un côté épouvante mais avec la démarche de se prendre en main, de reprendre la société en main.
La suite est parue cette année : U4, Contagion, écrit à 4 auteurs chapitre après chapitre. On suit l’évolution de la société, reprise en main par les adolescents.

2016 :
– Marine Carteron : Génération K (Rouergue, collection Épique). Dans le monde d’aujourd’hui, en France, 3 adolescents ont un ADN différent du nôtre qui leur donne d’étranges pouvoirs mais ils ne le savent pas. Ils se retrouvent pourchassés par un labo pharmaceutique Suisse qui n’a pas que de bonnes intentions. Le récit se déroule entre Paris, la Suisse, la Roumanie et Naples…). Le 1er tome est paru, le 2ème sort en mars.
– Jérôme Leroy : Norlande (Siros). Carla, rescapée de l’attentat traumatisée et qui cherche à se construire
– Macha ou l’évasion (Syros). 2100, en France : on est dans un monde de douceur, une ère nouvelle où l’on vit en harmonie avec la nature, la décroissance a eu lieu. Macha a 107 ans, elle vit dans un petit village où de jeunes gens, les cueilleurs d’histoires l’interrogent sur sa jeunesse. Elle leur raconte son enfance et son adolescence, en 2010, à Nantes, et l’on suit ses amours, ses peines et l’évolution de la société années après années. La société prend mauvaise tournure, un parti totalitaire prend le pouvoir. Véritable utopie puisque l’on a une projection optimiste du futur : après une période de KO, il y a l’espoir d’un futur qui fait rêver.
– Patrick Bard : Et mes yeux se sont fermés. L’auteur a vécu un événement douloureux : le fils d’un couple d’amis proches, dans une famille où tout allait bien, pas de lien avec religion, est parti en Syrie. Dans ce roman, une jeune fille de 15 ans, issue d’une famille athée, dans laquelle la maman est enseignante et où l’on dialogue, se radicalise et tout le monde passe à côté. On Change de narrateur chapitre après chapitre, ce qui nous permet de découvrir la méthode d’embrigadement. Elle part en Syrie, subit une grave désillusion puis revient. Vient ensuite le temps de la réinsertion, de la reconstruction.
– Matt Haig : Un garçon nommé Noël, (niveau 6ème). Drôle, avec beaucoup d’humour et de dérision. Un garçon part en forêt à la recherche de son papa, avec un renne et une souris. Il va devenir le Père Noël. Niveau 6ème.

     – Mangas :
– Collection classique, chez Soleil : Karl Marx, Le Capital / Nietzsche… Les thématiques des philosophes sont abordées. Niveau fin de collège, lycée.
– L’appel chez Glénat : Une maman découvre la chambre de son fils vide, avec seulement un mot expliquant qu’il est parti faire le djihad avec ses frères. Tentatives de compréhension. Très bien documenté.

     – Romans graphiques :
– Karim Miské : S’appartenir. Grande qualité littéraire. L’auteur se raconte, il exprime son mal -être identitaire. Né d’un papa mauritanien et d’une mère bretonne, il vient de deux mondes mais ne se sent appartenir à aucun. Découverte d’un basané dans famille de bretons avec de l’humour et des anecdotes du quotidien. Questionnement sur l’identité et le biculturalisme.

     – BD :
– Tim Willocks : La religion. Episode de la tentative des Saladins de prendre l’île de Malte. Les chevaliers de Malte vont s’adresser à un personnage particulier qui a eu à faire à eux. Tout public.
– Barjavel : Ravage (adaptation graphique)
– L’illiade, collection La sagesse des mythes
– Denis -Pierre Filippi : Le voyage extraordinaire. Univers de Jules Verne, aventure, fantastique
– Bonhomme : Esteban : BD historique, à l’époque de la colonisation et des massacres d’indiens. Récit d’aventure où l’on découvre la pêche à la baleine.
– Guilhem et Marazano Richard : Les trois fantômes de Tesla. On suit un garçon passionné de lecture et de science, en particulier Thomas Edison. Il se retrouve au cœur d’un complot avec la disparition d’un scientifique, Nicolas Tesla, auteur d’une invention qui pourrait faire gagner la guerre.

     – Albums :
– Baudoin : Méditerranée. Thématique : Migrants. Récit bouleversant.
– Le livre de la jungle, ill. Quentin Gréban (Mijade)
– Sherlock Holmes / Le garçon qui voulait devenir un être humain / La dame de Pique. (Texte intégral, chez Sarbacane)
– Petits contes nègres pour les enfants des blancs, chez Albin Michel
– Milan : reprise des textes de Kipling, Moby Dick, Dr Jekyll, Peter Pandémie
– Ozou

     – Documentaires :
– Peter Goes : Chronologie, une histoire du monde (Milan) : sur les grandes périodes, de la préhistoire à nos jours
– Anatomie (de la Martinière Jeunesse), avec Flaps et découpes lasers
– Les merveilles de la nature (Gallimard jeunesse). Toutes les espèces des milieux naturels
– Le mystère de la vie (École des loisirs). Très humoristique. Beaucoup de texte, mais répond à toutes les questions.
– La musique de 7 à 77 ans (Bayard, dans la collection Pas bête).
– Des héros pour la terre (Actes Sud). Portraits de personnages. Espoir pour notre terre de demain.
– Serge Bloch et Frédéric Boyer : Bible récit fondateur (Bayard). Les récits de l’ancien testament relus, réécrits, dessinés et animés. (Livre + Dessin animé).
– Asseyez -vous. (Hélium). Livre d’art, sur le design des fauteuils et chaises.
– Body art (Palette) Pour les grands.
– Philo : Tableaux de famille, collection Philo et autres chemins (La joie de lire). Dialogues d’ados avec leurs psy. Beaucoup d’humour pour parler de sujets très sérieux.
– Tahar Ben Jelloun, Le terrorisme expliqué à ma fille
– Enfants d’ici, parents d’ailleurs : mouvements migratoires en Europe 19ème à nos jours.
– Chez Casterman : l’histoire en BD
– Chez Actes Sud : migrants, nature (Les oiseaux globe trotter, Les nuages)
– Chez de La Martinière, collection Je fais du… (sport) : très bien fait, technique.

Ce site Web utilise des cookies et demande vos données personnelles pour améliorer votre expérience de navigation.
Aller au contenu principal