Estérel : les sorties régulières (type piscine) doivent-elles être déclarées sur Estérel ?

Oui les sorties régulières doivent être déclarées sur l’application Estérel (pas uniquement les sorties en classe transplantée)

Remarque : Dans la lettre hebdo N°167 du 6 au 12 janvier 2020  :

DSDEN 06 – Application DEPL (déclaration déplacement) – Nouvelles fonctionnalités
Pour information, 2 nouvelles fonctionnalités ont été ajoutées à l’application DEPL dans Esterel.
La première pour déclarer une sortie régulière (type sortie piscine par exemple)
→ la seconde pour déclarer un événement (type kermesse par exemple)
Les documentations sur la saisie de ces déclarations ont été mises en ligne dans le menu “aide” de l’application

Atsem : Est-elle obligée d’accompagner une classe transplantée ? Doit-elle faire une demande à la mairie ?

Une Atsem « peut » accompagner une sortie en classe transplantée mais ce n’est ni un droit ni une obligation. Elle doit en faire la demande au maire (elle peut avoir des obligations de service pendant la semaine par ex. service de cantine ou animation d’ activités péri scolaires) et du directeur de l’école. Enfin, elle n’est pas obligée de partir en classe transplantée si elle ne le souhaite pas.

Sortie nature : quelles précautions pour une sortie sur les berges d’une rivière avec une classe ?

Les sorties en milieu naturel participent à l’étude du vivant (faune et flore) Elles sont encouragées dans les programmes de l’école primaire : éducation à l’environnement, étude des écosystèmes (ex. au cycle 3 : « Travailler à partir de l’environnement proche et par des observations lors de sorties »).

Pour les sorties sur les berges d’une rivière, il n’y a pas de réglementation spécifique. Cependant, comme toutes sorties  en milieu naturel des précautions liées à la sécurité des élèves sont à respecter.

Le site :

-Une  (re)connaissance préalable par l’enseignant est nécessaire.

-L’accessibilité aux berges : pas de risques majeurs de glissement de terrain, d’obstacles (attention aux chutes d’arbres après de forts orages)

-Les berges ne doivent pas se terminer par un abrupt avec risque de tomber dans un trou d’eau profond

-Le relief des berges ne doit pas présenter de difficulté majeures (ce n’est pas de l’escalade !)

-Ne pas  programmer la sortie en période d’orage (4ou 5 jours avant ou après minimum)

Les lâchers d’eau :

(rappel : en 1995, six enfants et une accompagnatrice étaient morts noyés en aval du barrage du Drac, dans la région de Grenoble (Isère), surpris par un lâcher d’eau opéré par EDF.)

-Se renseigner auprès d’EDF ou de la mairie s’il n’est pas prévu de « lâcher d’eau »  sur cette rivière  lors de la sortie enviségée ( des barrages ou centrales hydroélectriques  existent sur  La Roya, la Siagne, La Vésubie…  Ils sont souvent éloignés du lieu de la sortie)

-Lire et respecter les panneaux placés tout au long des berges. Ils vous invitent à adopter un comportement prudent, et à ne pas vous avancer, circuler ou stationner dans le lit d’une rivière ou sur le bord d’un canal en dessous d’un barrage ou d’une centrale hydroélectrique.

-Bien rester sur les berges ( Il est particulièrement imprudent de s’avancer au milieu d’un cours d’eau équipé d’installations hydrauliques).

Renforcer l’encadrement  (par ex. 1 adulte pour  7 en élémentaire et 1 adulte pour  5 en maternelle). Une classe  seulement par sortie (motif : être plus près des demandes et  contrôler mieux les élèves)

Faire respecter les consignes : rester  prioritairement sur les berges  (si pieds dans l’eau, prévoir de préférence des chaussures plastiques adaptées) Prévoir un habit de rechange si glissade accidentelle (en cas de période de froid)- Remarque : il ne s’agit en aucun cas d’une activité de baignade : celle ci se définissant par l’action volontaire de se baigner en s’immergeant dans l’eau.

Prévoir des moments d’alternance : regroupements collectifs et  temps d’exploration en autonomie. Axer  le projet de sortie sur les attendus des programmes  en relation avec le niveau de la classe (notamment si  co intervention avec  un intervenant extérieur)

En résumé : Le bon sens pédagogique de l’enseignant  est requis : date de la sortie, choix du site (en cas de doute sur la dangerosité du site, solliciter l’avis du conseiller pédagogique de circonscription ou départemental). Évolution sur les berges, information sur les lâchers d’eau  potentiels, renforcement de l’encadrement, consignes à faire respecter par les élèves (et les accompagnateurs).

sortie hors du territoire : Existe-t-il une circulaire départementale concernant les nouvelles procédures à adopter pour les sorties scolaires à l’étranger avec ou sans nuitées ?

Dossier de demande sortie avec nuitées : quel est le nouveau formulaire en cours ?

Sur le site DSDEN 06 à la rubrique « sortie scolaire »  (organisation et formulaire de demande)

Formulaire de demande :

Formulaire des sorties scolaires avec nuitée(s) en France et à l’étranger

POUR EN SAVOIR PLUS :

Sorties scolaires du 1er degré avec nuitées

en France et à l’étranger

Circulaire du 29 novembre 2019 des sorties scolaires avec nuitées

Pour l’étranger :

Consultez la fiche décrivant les modalités d’inscription sur Ariane

Imprimé CERFA n°15646*01 

Circulaire n°99-136 du 21 septembre 1999  http://circulaire.legifrance.gouv.fr/pdf/2009/04/cir_1551.pdf

 

Sorties scolaires et règlementation départementale : quel est le cadre règlementaire ?

Documents supports pour organiser une sortie scolaire dans le 1er degré :
AVEC NUITEE : 
SANS NUITEE :

Sur le site académique de Nice :

PREPARER UN VOYAGE A L’ETRANGER 

Modalités d’inscription sur Ariane

Sorties scolaires du 1er degré à l’étranger

Organisation des sorties scolaires du 1er degré avec nuitée(s), sans nuitée et à l’étranger.

Circulaire 1999 : celle-ci est est-elle toujours en vigueur ?

Oui, pour ce qui concerne la partie « sortie scolaire ». Pour ce qui concerne la partie « encadrement des APS » (liste  d’ APS à encadrement renforcé, modalité d’agrément des intervenants, conventions, taux d’encadrement…) il convient de se rapporter aux circulaires de 2017(Encadrement des APS et circulaire Natation).

En effet, ce sont les circulaires les plus récentes qui prennent la place des plus anciennes.

Transport : Qu’est-ce que l’Attestation d’Aménagement (ex. carte violette) ?

Depuis le 18 novembre 2005,les cartes violettes tendent à disparaître au profit des attestations d’aménagement et elles ne seront plus valides à compter du 31 décembre 2015.

La carte violette est remplacée par une Attestation d’Aménagement

L’Attestation d’Aménagement est un document à joindre au formulaire d’autorisation de sortie avec nuitée et que la compagnie de transport en commun doit fournir.

Ce document renseigne sur le nombre maximum de personnes assises pouvant être transportées (hors strapontins)

L’Attestation d’Aménagement est obligatoire au 31 décembre 2015

 

 

 

?