Sélectionner une page

Continuité pédagogique au lycée – 2021 – Maj du 24/04/2021

Cet article regroupe des retours d’expérience du Groupe de Réflexion Académique Lycée (GRAL) et du Groupe Numérique Disciplinaire (GND) concernant la continuité pédagogique 2020-2021.
Ces exemples ne sont pas des modèles à reproduire, et aucun de ces dispositifs n’est figé dans la forme ou le contenu. Ils visent à donner des pistes de réflexion aux professeurs.

 

Titre Outil Matériel
Enseignement hybride synchrone au lycée Classe virtuelle du CNED Tablettes numériques
Stylet
Enseignement hybride synchrone au lycée Classe virtuelle du CNED Vidéoprojecteur
Caméra avec micro dans la salle
Enseignement hybride synchrone au lycée Moodle et capsules vidéo Ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet
Entraîner les élèves à l’aide de quiz interactifs au lycée Site Quizizz Ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet
Enseignement hybride synchrone au lycée
Classe virtuelle du CNED
Moodle
Formulaire PDF à remplir
-> ex1 : Activité
-> ex2 : QCM  
-> ex3 : TD     
Vidéoprojecteur
Webcam avec micro dans la salle
Feuille de route pour enseignement en distanciel WIMS et SOCRATIVE, Visio avec Jitsi Meet via Atrium Ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet
Engagement actif des élèves en distanciel Wooclap Ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet
Les automatismes en classe de 1ere technologique Genially
(mdp : GRAL21)
Ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet
Différenciation par groupes de travail par Classe Virtuelle, en classe de Seconde (les probabilités) Classe virtuelle du CNED Ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet
Réviser avec Genially (automatismes et approfondissement), en classe de Seconde (les vecteurs) Genially Ordinateur, tablette ou smartphone connecté à internet

 

Pratiques pédagogiques utilisant le numérique : témoignages – Maj du 12/10/2020

Dans cet article vous retrouverez des témoignages d’usages et de démarches d’enseignement à distance des professeurs de mathématiques du Groupe Numérique Disciplinaire académique.

 

Pratiques d’enseignement utilisant le numérique pour la Continuité Pédagogique au collège et au lycée en mathématiques

Durant la période de confinement du lundi 16 mars 2020 au lundi 11 mai 2020, le Groupe Numérique Disciplinaire de mathématiques a produit un certain nombre de ressources et de témoignages sur l’utilisation d’outils numériques particulièrement utiles dans un enseignement à distance. Ce sont des exemples de pratiques pédagogiques, s’appuyant sur des outils spécifiques, dont les professeurs en recherche d’exemples pourront s’inspirer. Les témoignages portent sur la prise en main d’outils et l’organisation pédagogique relative à leur utilisation (classe virtuelle, Moodle, vidéos, Labomep, Wims, Pronote, …), l’évaluation formative, la mise en œuvre d’automatismes, des exemples de remédiation, ou encore des récréations mathématiques. Tous les témoignages sont regroupés dans la Brochure académique ” Pratiques d’enseignement utilisant le numérique pour la Continuité Pédagogique au collège et au lycée en mathématiques”.  En annexe, s’ajoutent des parcours réalisés pour la remédiation suite aux évaluations nationales 6eme et 2nde qui peuvent être utilisés également dans un cadre de travail autonome en salle informatique.

 

Certaines ressources pourront être utilisées dans le cadre des vacances apprenantes. Elles figurent essentiellement dans les deux dernières rubriques.

 

Les professeurs du Groupe Numérique Disciplinaire de mathématiques de l’académie de Nice pour l’année 2019-2020:

Aune Eric ; Castellanet Florian ; Delorme Xavier ; Franco Anne-Claire ; Harbulot Laurine ; Hochard Alexandre ; Laugier Audrey ; Pilorget Olivier ; Ponsonnet Luc ; Roux Christophe ; Tisseur Helene

Le Grand oral en mathématiques

Bulletin officiel spécial par n°2 du 13 Février 2020 relatif au grand oral dans la voie générale
Bulletin officiel spécial par n°2 du 13 Février 2020 relatif au grand oral dans la voie technologique

Présentation du Grand oral

 

  • Le grand oral : définition et objectifs

L’ épreuve du Grand oral a  été conçue pour permettre au candidat de montrer sa capacité à prendre la parole en public de façon claire et convaincante. Elle lui permettra aussi d’utiliser les connaissances liées à ses spécialités pour démontrer ses capacités argumentatives et la maturité de son projet de poursuite d’études, voire professionnel.

L’épreuve
          Durée             20 minutes
          Préparation    20 minutes
          Coefficient     10 [voie générale]    14 [voie technologique]

 

  • Le grand oral : déroulement

Le Grand oral dure 20 minutes avec 20 minutes de préparation. Le candidat présente au jury deux questions préparées avec ses professeurs et éventuellement avec d’autres élèves, qui portent sur ses deux spécialités, soit prises isolément, soit abordées de manière transversale en voie générale.  Pour la voie technologique, ces questions s’appuient sur l’enseignement de spécialité pour lequel le programme prévoit la réalisation d’une étude approfondie. Le jury choisit une de ces deux questions.  Le candidat a ensuite 20 minutes de préparation pour mettre en ordre ses idées et créer s’il le souhaite un support (qui ne sera pas évalué) à donner au jury.

L’épreuve se déroule en 3 temps :

Pendant 5 minutes, le candidat présente la question choisie et y répond. Le jury évalue son argumentation et ses qualités de présentation.  L’exposé se déroule sans note et debout, sauf aménagements pour les candidats à besoins spécifiques.

Ensuite, pendant 10 minutes, le jury échange avec le candidat et évalue la solidité de ses connaissances et ses compétences argumentatives.  Ce temps d’échange permet à l’élève de mettre en valeur ses connaissances, liées au programme des spécialités suivies en classe de première et terminale.

Les 5 dernières minutes d’échanges avec le jury portent sur le projet d’orientation du candidat.  Le candidat montre que la question traitée a participé à la maturation de son projet de poursuite d’études, et même pour son projet professionnel.

 

L’épreuve est notée sur 20 points. Le jury valorise la solidité des connaissances du candidat, sa capacité à argumenter et à relier les savoirs, son esprit critique, la précision de son expression, la clarté de son propos, son engagement dans sa parole, sa force de conviction.

Grand oral et enseignements de spécialité

Document ressource de l’Inspection générale de l’éducation, du sport et de la recherche (Igésr) présentant le cadre général de l’épreuve comme de sa préparation et les spécificités liées à chaque spécialité.

 

DGESCO – Grand oral : cadrage institutionnel Foire aux questions

 

De l’oral au Grand oral, une priorité du plan national de formation

Table ronde n°1 : Comment préparer l’oral de maturité ?

Après un 1er temps consacré à la question de la prise en compte de la diversité des élèves vis à vis de l’oral, nous vous proposerons un 2ème temps pour aborder le socle commun des techniques orales à enseigner à tous les élèves.

Support de présentation 

 

Table ronde n°2 : Comment préparer les élèves ?

Après un 1er temps consacré à l’entrainement à l’oral lors de l’année de terminale vis à vis de l’oral, nous vous proposerons un 2ème temps consacré aux bonnes pratiques sur lesquelles il est possible de prendre appui pour développer un continuum de l’oral, de la sixième à la terminale

Support de présentation 

 

Table ronde n°3 : Comment former les enseignants à être jury du grand oral ?

La table ronde identifiera les pratiques d’évaluation de l’oral déjà à l’œuvre dans le système éducatif, pour faire apparaitre les points d’appui et les points d’évolution nécessaires dans le cadre du grand oral.

Support de présentation 

 

Ressource académique (Plan Académique de Formation)

Une vidéo réalisée par l’inspection, précise les enjeux, les finalités et les modalités de l’épreuve du Grand oral.

 

Ressources

  • Les mathématiques et l’orientation :

Ressources Onisep sur les métiers des mathématiques et de l’informatique
 – https://www.onisep.fr/Decouvrir-les-metiers/Actus-2020/9-15-mars-2020-semaine-des-mathematiques/Que-   font-les-mathematiciennes-et-les-mathematiciens
 – https://www.onisep.fr/Media/Multimedia/Videos/Onisep-TV/Videos/cedric-villani-mathematicien
 – https://www.onisep.fr/Publications/Zoom/Les-metiers-des-mathematiques-et-de-l-informatique

Ressources Eduscol sur les métiers des mathématiques et de l’informatique
 
– https://eduscol.education.fr/maths/sinformer/orientation-et-metiers/decouverte-des-metiers.html

 

  • Bientôt disponible : Un magistère académique “grand oral”.

Réforme du lycée – baccalauréat 2021

Bac 2021

 -> https://eduscol.education.fr/2221/bac-2021

 

Maj du 08/12/20 : Le grand oral en mathématiques

 

Outils sur la mise en œuvre de la réforme 

 


Enseignements de spécialité

Guide pour la mise en œuvre du doublement des sujets pour les épreuves terminales de spécialité du baccalauréat 2021 (novembre 2020)

Mise en oeuvre du doublement des sujets epreuves terminales de spécialite bac 2021

Les épreuves des enseignements de spécialité de la session 2021 se tiendront du 15 au 17 mars 2021. Afin de tenir compte des effets de la crise sanitaire sur les acquis des élèves pour chacune de ces épreuves, il n’y aura pas un seul sujet mais un choix entre deux sujets pour chaque élève, à partir des entrées prépondérantes des programmes.

    • VOIE TECHNOLOGIQUE
Physique-chimie et Mathématiques(Série STL) Série sciences et technologies de l’industrie et du développement durable (STI2D)
Physique-Chimie et Mathématiques
Concernant la physique-chimie, lorsque le candidat doit effectuer un choix, des mots-clés sont présents en introduction des exercices concernés afin de l’informer au mieux sur les principaux domaines abordés.

    • 1 exercice de physique-chimie et mathématiques commun à tous les candidats (2 points en physique-chimie et 2 points en mathématiques).
    • 1 exercice de physique-chimie commun à tous les candidats (6 points).
    • 1 exercice de mathématiques noté sur quatre points proposant six questions indépendantes.
      ->Le candidat doit traiter quatre questions au choix parmi les six.
    • 1 exercice de physique-chimie (6 points) à choisir parmi 2 exercices proposés.
Concernant la physique-chimie, lorsque le candidat doit effectuer un choix, des mots-clés sont présents en introduction des exercices concernés afin de l’informer au mieux sur les principaux domaines abordés.

    • 1 exercice de physique-chimie et mathématiques commun à tous les candidats (2 points en physique-chimie et 2 points en mathématiques).
    • 1 exercice de physique-chimie commun à tous les candidats avec une composante expérimentale (6 points).
    • 1 exercice de mathématiques noté sur quatre points proposant six questions indépendantes.
      ->Le candidat doit traiter quatre questions au choix parmi les six.
    • 1 exercice de physique-chimie (6 points) à choisir parmi 2 exercices proposés.

 

    • VOIE GÉNÉRALE
Mathématiques
Le sujet propose :

    • trois exercices communs (numérotés 1, 2, 3) portant sur le cœur du programme, notés sur un total de 15 points ;
    • deux exercices au choix (A, B), notés chacun sur 5 points.

Le candidat doit traiter les trois exercices obligatoires et un des deux exercices au choix.
Afin d’éclairer le candidat, le sujet indique, au début de chacun des exercices au choix,les principaux domaines abordés.

La délimitation du cœur du programme tient compte de la fiche de rentrée 2020 les éléments y figurant font partie du cœur du programme, sans qu’il y soit limité. Les exercices A et B portent sur des thèmes différents l’un de l’autre ; ces thèmes peuvent être en dehors du cœur du programme et porter par exemple sur “Fonction logarithme”, “Primitives, équations différentielles” ou “Sommes de variables aléatoires”.

Ainsi le cœur du programme contient les parties suivantes :

    • Combinatoire et dénombrement (dans les limites de la note de service : « mobilisable mais ne peut constituer le ressort essentiel d’un exercice »)
    • Manipulation des vecteurs, des droites et des plans de l’espace
    • Orthogonalité et distances dans l’espace
    • Représentations paramétriques et équations cartésiennes
    • Suites
    • Limites des fonctions
    • Compléments sur la dérivation
    • Continuité des fonctions d’une variable réelle
    • Succession d’épreuves indépendantes, schéma de Bernoulli

Les parties suivantes sont en dehors du cœur du programme :

    • Fonction logarithme
    • Primitives, équations différentielles
    • Sommes de variables aléatoires 

Il est à noter que des éléments du programme de première sont réactivés en terminale et peuvent apparaître dans les sujets : c’est par exemple le cas de la dérivation des fonctions, la fonction exponentielle, les probabilités conditionnelles. Un algorithme écrit en Python peut apparaître, mais pas les listes.

Un sujet 0 devrait paraître et suivra le schéma suivant (bien sûr, d’autres schémas sont possibles) :

    • Exercice 1 (cœur du programme ; obligatoire) : QCM avec de l’analyse
    • Exercice 2 (cœur du programme ; obligatoire) : géométrie dans l’espace
    • Exercice 3 (cœur du programme ; obligatoire) : probabilités, avec probabilités conditionnelles
    • Exercice A (hors cœur du programme ; au choix) : analyse avec logarithme
    • Exercice B (hors cœur du programme ; au choix) : analyse avec équations différentielles

 

 

SUJETS ZÉRO et SPÉCIMENS pour le baccalauréat 2021

Sujets zéro et spécimens pour le baccalauréat 2021
 -> https://eduscol.education.fr/1987/sujets-zero-et-specimens-pour-le-baccalaureat-2021

Les sujets zéro donnent des exemples de ce qui pourra être attendu en épreuve anticipée de français et lors des évaluations communes (EC). Ils peuvent comporter des éléments de réponse, des graphiques en couleur, des points d’analyse du sujet, ou comporter différentes parties de sujets à recomposer, et ne présagent pas de la forme finale du sujet d’examen.

Les spécimens, quant à eux, sont des sujets complets qui auraient pu être proposés lors des épreuves. Ils sont présentés ici et ne seront donc pas utilisés pour les évaluations du baccalauréat.

    •  
    • VOIE TECHNOLOGIQUE
      -> à venir

 

 

Le Groupe Numérique Disciplinaire sera présent au 11ème Colloque écriTech’

La 11e édition du colloque écriTech’ se déroulera les 1er et 2 avril 2020 à Nice, sous le haut patronage du ministre de l’Éducation Nationale et de la Jeunesse.
Ces deux journées seront l’occasion pour les différents acteurs de la communauté éducative d’échanger réflexions et partage d’expériences autour de la thématique :

“S’engager : comprendre, vouloir, agir dans une société numérique”.

Le programme et les horaires sont disponibles en ligne sur le site http://www.ecritech.fr/.

 

 

Des enseignants du GND participent à l’évènement

 

À partir de 16h00, le mercredi 1er Avril, lors des “Échanges de pair à pair entre enseignants, chercheurs, experts“, le Groupe Numérique Disciplinaire de mathématiques de l’académie de Nice sera présent pour proposer des échanges autour du thème “Nouvelles pratiques : le numérique en classe de mathématiques” :

 

  • Remédiation, différentiations
    • Outils Labomep J3P et Moodle
    • Ressources académiques mises à disposition

 

  • Vidéo
    • Usages (classe inversée, travail de l’oral, remédiation …)
    • Ressources

 

  • Automatismes et rituels
    • Avec tablettes ou téléphones Kahoot, LearningsApp, Auclair,…
    • Sans tablette élève Plickers, QCMCam

 

  • Algorithmique
    • Carte programmable micro:bit

 

 

CRCN – fiches d’usages et compétences accociées en mathématiques

        

 

Accompagner dans la mise en oeuvre du CRCN (Cadre de Référence des Compétences Numériques

Le plus tôt possible, afin de ne pas perdre trop de temps dans la mise en place, il est recommandé de faire établir un positionnement des disciplines sur les compétences numériques. Ce travail peut s’effectuer par groupe disciplinaire ou de projet.
Il s’agit de sélectionner les compétences qu’on est le plus à même de mettre en jeu.
À partir de ce positionnement, on peut déterminer un périmètre de compétences pour l’établissement (5 compétences par défaut).

C’est sur ce périmètre que l’on effectuera le suivi pédagogique et lancera les campagnes de test via la plateforme Pix ( Pix Orga). Les enseignants pourront, à partir d’un diagnostic, intégrer à leurs situations d’enseignement disciplinaire le travail de ces compétences, en prenant en compte ce que les élèves savent déjà faire, ou doivent acquérir.

    • Pour vous aider à réaliser ce positionnement, la DANE de Bordeaux propose un exemple de fiches.
    • Pix fournit un certain nombre de documents comme :

Tableau de répartition des compétences par discipline

 

Tableau de répartition des compétences par discipline au collège (cycle 4)  

 

Pour vous accompagner, des fiches d’usages sont disponibles dans le document d’accompagnement et de mise en œuvre du CRCN, certaines concernent plus directement les mathématiques :

 

 

 

Des ressources éduscol (proposées uniquement en ligne) sont également disponibles pour chaque discipline. Elles rassemblent des exemples de mise en œuvre et de déploiement en académie. Ces fiches usages mettent en évidence comment les activités proposées contribuent à travailler les compétences numériques et à préparer les situations d’évaluation.

 

Des académies (comme par exemple celle de Besançon) proposent des exemples de fiches pédagogiques classées par compétence :

 

 

 

 

 

Pix, un service public pour évaluer et certifier les compétences numériques

      

 

Qu’est-ce que Pix?

La plateforme PIX est un service public en ligne gratuit qui permet d’évaluer, de développer et de certifier des compétences numériques.

 

Les compétences numériques définies par le cadre de référence (CRCN) et acquises par les élèves des établissements d’enseignement publics et privés sous contrat et les étudiants des formations dispensées en lycée font l’objet d’une certification nationale délivrée via la plateforme en ligne  « PIX ». Cette certification européenne remplace le Brevet informatique et internet (B2i) et la Certification informatique et internet (C2i).

“Le rôle de Pix est d’aider le système éducatif à amener chaque élève à mesurer, développer et valoriser ces compétences – essentielles pour le plein exercice de sa citoyenneté, une bonne insertion dans le monde professionnel, la vie de tous les jours – au travers d’un certificat reconnu par l’État et par le monde professionnel.”

La certification des compétences numériques se déroule en trois étapes dans les établissements scolaires :

    • Après une présentation par les enseignants, les élèves s’auto-positionnent sur les 16 compétences, sur une période d’une à trois années scolaires. Une quinzaine de questions sont posées pour chacune des 16 compétences.
    • Les enseignants peuvent créer des parcours (campagnes) de positionnement pour guider les élèves et suivre leurs réponses en temps réel.
    • L’établissement organise en fin d’année scolaire de troisième et terminale une certification officielle à valeur nationale d’une durée de deux heures. Ce certificat permettra à l’élève d’avoir une preuve de ses compétences numériques. Il précise un niveau d’acquisition de 1 à 8 pour chacune des compétences.

 

Les outils proposés par Pix 

L’environnement Pix met à disposition trois outils pour les établissements :

      La plateforme Pix publique accessible aux élèves et aux enseignants, pour évaluer en autonomie les compétences numériques de leur choix (auto-positionnement).

      L’espace Pix Orga permet aux enseignants de créer des parcours pédagogiques pour permettre aux élèves de s’auto-positionner sur des compétences choisies et de suivre les réponses des élèves.

      L’espace Pix Certif qui est l’outil utilisé par les établissements pour organiser les épreuves officielles de certification en Troisième et Terminale.

 

 

La certification

Les collèges et lycées devront obligatoirement faire passer une certification Pix à tous leurs élèves de 3e et Terminale à partir de l’année scolaire 2020-2021.
La certification officielle Pix dure deux heures. Lors de l’épreuve, le module de certification Pix pose trois questions correspondant au niveau le plus élevé atteint lors de l’auto-positionnement. Cela signifie qu’il est important que les élèves s’auto-positionnent de façon régulière et sincère avant la certification.
Le certificat Pix accessible en ligne sur le profil de l’utilisateur précise pour chacune des 16 compétences, le niveau atteint (1 à 8), et le score total, d’un maximum de 1024 pix.

 

Déployer Pix dans les établissements scolaires 

Le déploiement national est prévu sur 2 ans. À la rentrée 2019, Pix est généralisé progressivement dans tous les collèges (cycle 4) et lycées. Durant l’année scolaire 2020-2021, la certification Pix devient obligatoire pour les élèves de 3e et de Terminale.
Cette généralisation se déroulera en 2 temps : l’année scolaire 2019-2020 sera consacrée à la préparation des élèves et l’année scolaire 2020-2021 à la certification des 3e et des Terminale.

 

Pour aller plus loin…

Le CRCN : Le cadre de référence des compétences numériques

Les ministères chargés de l’Éducation nationale et de la Jeunesse et de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’innovation ont élaboré un cadre de référence des compétences numériques (CRCN), inspiré du cadre européen (DIGCOMP) et valable de l’école primaire à l’université. Cette mise en relation des référentiels nationaux et européens vise à faciliter la mobilité des élèves, étudiants et professionnels.

Le référentiel, outil de positionnement et de certification donne lieu à une certification des compétences numériques en fin de cycle 4 au collège et au cycle terminal du lycée. Le dispositif (évaluations et certification) se substitue aux niveaux « école », « collège » et « lycée » du brevet informatique et internet (B2i). Il est entré en vigueur à la rentrée 2019 et cherche à délivrer une certification aux élèves en fin de cycle 4 au collège et en fin de cycle terminal au lycée.

Le CRCN définit seize compétences numériques attendues dans cinq domaines d’activités. Il propose huit niveaux de maîtrise progressive de ces compétences pour les élèves de l’enseignement scolaire, pour les étudiants de l’enseignement supérieur et dans un contexte de formation d’adultes.

Télécharger la fiche mémo sur le CRCN (éduscol) :

Les compétences numériques définies par le cadre de référence et acquises par les élèves des établissements d’enseignement publics et privés sous contrat et les étudiants des formations dispensées en lycée font l’objet d’une certification nationale délivrée via une plateforme en ligne par le groupement d’intérêt public « PIX ».
Les étudiants des autres établissements d’enseignement supérieur peuvent présenter la certification dans un établissement agréé.

La page éduscol dédiée propose :

    •  une présentation du CRCN
    • la mise en œuvre du CRCN à l’école, au collège et au lycée ;
    • une présentation de Pix, une plateforme en ligne permettant d’évaluer et certifier les compétences numériques ;
    • les textes de référence relatifs au CRCN.

 

Un document d’accompagnement  permet de mettre en œuvre le CRCN :

 

    • Orientations générales
    • Piloter la mise en œuvre du CRCN (encadrement)
    • Mettre en œuvre le CRCN (professeurs)
    • Acquérir et valoriser ses compétences numériques (parents/élèves)
    • Ressources d’accompagnement
    • Fiches d’usages
    • Glossaire

 

Sont proposés également  les documents ci-dessous :

Repères de progressivité de la maîtrise des compétences numériques 

 

Repères pour l’évaluation des compétences numériques (Entrée par niveau de maîtrise)

 

Repères pour l’évaluation des compétences numèriques (Entrée par niveau de compétence)

 

Des ressources éduscol sont également proposées en ligne pour chaque discipline. Elles rassemblent des exemples de mises en œuvre et de déploiement en académie.

Semaine mathématiques et numérique – les actions proposées dans l’académie de Nice

Vous trouverez ci-dessous une description des différentes actions qui ont été proposées par les professeurs du Groupe Numérique Disciplinaire de l’académie de Nice lors de la semaine « mathématiques et numérique ».

 

• Atelier de mise en œuvre d’une liaison 3ème/2nde : « une appli IMC »
Lycée Audiberti à Antibes le mardi 28 janvier de 9h à 12h
Edith Bonnery, Denis Riguccini et Olivier Pilorget (GND)

Les élèves de troisième du collège Sidney Bechet et les élèves de seconde du lycée Audiberti se sont retrouvés pour une liaison sur le thème de l’algorithmique (Scratch / Python).
Elaborée sous la forme d’une tâche à prise d’initiative, l’activité a débutée par le visionnage d’une vidéo présentant la notion d’indice de masse corporelle et son interprétation suivant les critères de l’OMS.
Les élèves se sont alors vu demander d’élaborer une application de calcul de l’IMC avec interprétation des résultats et conseil à l’utilisateur.
Disposant de tablettes et d’un accès à internet, ils sont d’abord passés par le « langage naturel » avant d’utiliser Scratch comme langage de programmation.

       

Chaque groupe constitué de collégiens et de lycéens a dû s’organiser dans sa démarche pour mettre en valeur les 6 compétences de l’activité mathématique.

La séance s’est terminée par une présentation du travail de chaque groupe à l’oral avec le test des différentes applications proposées ainsi que pour un groupe, la présentation d’un script utilisant le langage Python.

 

 

Vous trouverez ci-dessous le sujet ainsi que le dossier élève :

                    

 

 

• Concours départemental de la carte programmable « Microbit CD06 »
Collège Jean Salines à Roquebillière le mercredi 29 janvier de 10h à 12h.
Anne Claire Franco (GND)

Des élèves de 4ème, par équipes, apprennent à programmer une carte micro:bit en cours de mathématiques
Lors de la 1ère séance, les élèves ont exploré MakeCode Editor et les différentes fonctionnalités d’une carte micro:bit.

 

La deuxième séance est plus guidée, ils doivent programmer un podomètre.


Étape 1 : un podomètre, programme pour compter le nombre de pas. Les élèves programment et testent.
Ils utilisent MakeCode Editor et programment par blocs comme dans Scratch.

 

Étape 2 : connaître la taille moyenne de son pas

              

Mesures et calculs dans la cour pour déterminer la taille moyenne d’un pas de chacun des équipiers

Étape 3 : Utiliser cette longueur pour que le programme estime la distance parcourue
Après avoir transféré leur programme sur la carte micro:bit, les élèves le teste et propose des améliorations
La distance parcourue s’affiche sur la carte micro :bit

Lors des prochaines séances, les élèves vont détecter des angles droits et calculer des hypoténuses.

 

 

 

• Présentation de parcours Moodle sur le suivi des évaluations 6ème en mathématiques
Collège Paul Emile Victor à Vidauban le jeudi 30 janvier de 13h30 à 14h30.
Florian Castellanet (GND)

Ces parcours ont été créés pour offrir une aide personnalisée à chaque élève d’une classe sur un des cinq domaines traités dans les évaluations 6èmes.
Chaque élève dispose en se connectant à MOODLE catégorie AP de plusieurs parcours.


Chaque parcours respecte le schéma suivant :
D’abord un test de positionnement (10 questions) sur un domaine prédéfini (numération, grandeurs et mesures)
Ensuite selon le résultat obtenu, l’élève arrive à un des trois niveaux fléchés suivants :

– Parcours Remédiation (une étoile)
– Parcours Consolidation (deux étoiles)
– Parcours Expert (trois étoiles)

 

 

 

Chaque parcours est une alternance de rappels de cours accompagnés d’exemples et de questions qui régulièrement font le point sur le niveau d’acquisition. A chaque erreur, l’élève est renvoyé automatiquement à la partie du cours correspondante.
Le professeur quant à lui accompagne les élèves à la demande. Pendant que certains avancent seuls, il peut se concentrer davantage sur les élèves en difficulté.
Une fois l’un des parcours terminés, on accède au parcours de niveau supérieur.
Le parcours « consolidation » se termine par un test final.
Avant la fin de la séance (garder 5 à 10 minutes), l’élève refait un test et compare son résultat à celui du test de positionnement.
L’enseignant dispose des résultats de ses élèves sur les deux tests effectués et peut ainsi établir une progression.

Le GND vous propose des animations “mathématiques et numérique” : Les ateliers mathématiques du mercredi

             

 

Le Groupe Numérique Disciplinaire (GND) de mathématiques de l’académie de Nice, placé sous la direction de l’Inspection Pédagogique Régionale de Mathématiques, propose, en partenariat avec la Délégation Académique au Numérique Educatif (DANE), des animations pédagogiques pour faire connaître des pratiques et des ressources intégrant les TICE en classe de mathématiques. À travers ces animations, il s’agit de promouvoir et de faire connaître des usages du numérique avec des démonstrations, des ateliers de prise en main d’outils, des exemples de pratiques pédagogiques innovantes par des enseignants-experts, en présentiel.

Objectif des animations
Le GND de mathématiques réunit des enseignants (en collège et en lycée) autour de projets définis en fonction des priorités académiques et de la discipline. Le groupe propose et produit notamment des ressources académiques pour remédier aux difficultés des élèves suite aux évaluations nationales de 6ème et de 2nde. L’objectif pédagogique est de faciliter la mise en œuvre d’outils favorisant la différenciation pédagogique. Chaque animation est aussi l’occasion d’échanger entre pairs et avec un enseignant-expert.

Thématiques proposées
Les animations, centrées autour d’usages pédagogiques intégrant les TICE, sont proposées par des enseignants de mathématiques qui participent à la réflexion académique sur les plus-values pédagogiques du numérique. Les thématiques abordées sont les automatismes et des activités mentales, la remédiation, l’approfondissement à travers des outils comme : la tablette numérique, Wims, Labomep, Moodle, la vidéo, Plickers, Kahoot, QCMCam, Learningapps, …

Public
Ces animations sont ouvertes à tous les professeurs de mathématiques de l’académie de Nice, enseignant en collège ou en lycée public.

Structure de l’animation
Pour cette année, les animations se présentent de la façon suivante :

  • Une intervention de l’Inspection Pédagogique Régionale de mathématiques dans la continuité des évaluations nationales de 6ème et de 2nde
  • 3 ateliers de démonstration d’une durée de 45 minutes chacun, animés par les enseignants du GND :

                   Automatismes et Activités mentales

                   Différenciations avec Labomep J3P

                   Activités interactives/Vidéo avec Moodle

Toutes les animations ont lieu le mercredi après-midi. La programmation des ateliers proposés à chaque animation est indiquée sur le site d’inscription (cf § « Modalités d’inscription ») et est mise à jour régulièrement.

Modalités d’inscription
Pour accéder à l’inscription en ligne, vous devez récupérer le mot de passe qui vous a été communiqué sur votre adresse mail académique dans le courrier “Animations Mathématiques et numérique 2019/2020 – 1ère édition”  et qui vous permet d’accéder à l’ « Espace réservé » du site académique.

L’inscription est libre mais indispensable car le nombre de places est limité (30 places maximum). À l’issue de votre inscription en ligne, un message de confirmation s’affichera. Un ordre de mission vous parviendra dans les meilleurs délais (pour couvrir les frais de déplacement si nécessaires).

Calendrier d’inscription
Le calendrier des présentations pour l’année scolaire 2019-2020 est le suivant :

  •  Mercredi 12/02/2020 de 14h à 17h au Lycée du COUDON- La Garde (Secteur Toulon)
  •  Mercredi 04/03/2020 de 14h à 17h au Lycée Thierry Maulnier – Nice
  •  Mercredi 18/03/2020 de 14h à 17h au Lycée du Val D’Argens – Le Muy (Secteur Draguignan)
  •  Mercredi 25/03/2020 de 14h à 17h au Collège Les Mimosas – Mandelieu (Secteur Cannes)

 

L’affiche de l’évènement 

 

Aller à la barre d’outils