Un jeu sérieux pour s’entraîner avec la datation relative

Bien que la datation relative et ses principes ne soient plus explicitement au programme (pour l’instant), les objets géologiques qui y sont associés sont toujours étudiés, notamment en tant que témoins de contraintes tectoniques.

“Le défi de Charles Lyell” est un jeu épistémique (“jeu sérieux”) qui propose à l’élève de reconstituer la succession d’événements aboutissant à un affleurement … en partant de l’observation de l’affleurement (“Present is the key to the past” écrivait Charles Lyell).

Strates, plis, failles, érosion, plutons, volcans sont au programme de ce défi. 

A chaque fois qu’un nouvel objet est introduit dans le jeu, Charles Lyell fait preuve de pédagogie et donne des conseils sur la façon de les interpréter et de les dater.

Bien entendu, ce type d’activité ne saurait venir qu’en fin de séquence, pour renforcer des apprentissages, et n’a pas pour vocation de servir de support pédagogique comme pourrait l’être la photographie d’un affleurement réel, ou l’observation de roches en classe.

L’élève peut également relever le défi chez lui, sur son ordinateur ou sur son téléphone, le ressort ludique de l’application étant suffisamment puissant pour motiver l’élève à l’utiliser durant ses temps de repos. Après tout, même sérieux ou épistémique, ça ne reste qu’un jeu.

Auteur du logiciel : Philippe Cosentino

Liens :

– application “en ligne”
https://www.pedagogie.ac-nice.fr/svt/productions/defi-lyell/

– version “hors ligne”
https://www.pedagogie.ac-nice.fr/svt/productions/defi-lyell/defi-lyell-local.zip