Modéliser la dynamique et la résilience d’une forêt mixte (chênaie/hêtraie)

Mis en avant

Auteur : Philippe Cosentino

Avec le nouveau programme de spécialité (première), la dynamique écologique fait son entrée dans nos enseignements.

Par essence, cette partie se prête particulièrement à la modélisation, cette approche étant particulièrement pertinente pour tester les conséquences des interactions entre les êtres vivants sur la dynamique des écosystèmes.

L’un des aspects de cette dynamique, qu’il s’agit de traiter, est la résilience des écosystèmes après une perturbation tel qu’un incendie.

L’activité que nous proposons permet d’aborder ces différents aspects de la dynamique des écosystèmes.

Le scénario présenté dans cet article s’appuie uniquement sur des documents, mais dans l’idéal, il serait souhaitable de partir d’observations de terrain. Dans notre académie, la forêt de la Sainte Baume présente une phytogéographie remarquable.

Capture d’écran du modèle complet

Continuer la lecture

Un modèle numérique pour étudier le Cycle de Calvin

Mis en avant

par Fabrice PELLEGRIN et Julien CARTIER, académie de Nice

Fabrice PELLEGRIN, professeur de SVT au collège Léonard de Vinci de Montauroux, a  développé un modèle numérique du cycle de Calvin qui vient d’être testé avec succès en classe de terminale S, dans le cadre de l’enseignement de spécialité. Cet article présente cette expérimentation pédagogique.

Continuer la lecture

Proposer des activités reposant sur le codage (Python) dans le cadre de l’enseignement des SVT

par Philippe Cosentino

Présentation du contexte

Travaillant dans un lycée où l’enseignement du numérique occupe une place importante, je me retrouve couramment face à des élèves ayant choisi des enseignements d’exploration tels qu’ICN, SI ou CIT.

Ces élèves montrant une appétence particulière pour la programmation, et à l’inverse des a priori plutôt négatifs concernant les SVT (la plupart de ces élèves ne comptent pas poursuivre les SVT en classe de première), je me suis donné pour objectif de leur montrer que ces deux disciplines pouvaient en réalité se combiner de manière heureuse. Je souhaitais également que cette approche n’impacte pas le déroulement des séances de travaux pratiques (centrés sur l’étude du réel, l’expérimentation etc.).

J’ai donc pris la décision de proposer aux élèves volontaires, des activités de programmation (codage) en lien direct avec la séance de TP, à réaliser sur leur temps libre (à la maison, au CDI, en étude …).  Continuer la lecture

L’escape game comme source de motivation

Mis en avant

Le principe d’un escape game est l’enfermement des participants qui doivent alors s’allier, collaborer, résoudre des énigmes pour sortir dans un temps limité.

Ce concept qui se développe dans les salles privées peut s’appliquer à notre pratique pédagogique soit en gardant le principe de l’enfermement soit en indiquant que quelque chose a été enfermé. Continuer la lecture

Un jeu sérieux pour s’entraîner avec la datation relative

Mis en avant

Bien que la datation relative et ses principes ne soient plus explicitement au programme (pour l’instant), les objets géologiques qui y sont associés sont toujours étudiés, notamment en tant que témoins de contraintes tectoniques.

“Le défi de Charles Lyell” est un jeu épistémique (“jeu sérieux”) qui propose à l’élève de reconstituer la succession d’événements aboutissant à un affleurement … en partant de l’observation de l’affleurement (“Present is the key to the past” écrivait Charles Lyell).

Strates, plis, failles, érosion, plutons, volcans sont au programme de ce défi.  Continuer la lecture

Un modèle diploïde pour la dérive génétique

Mis en avant

La dérive génétique est une notion qui reste abstraite pour beaucoup d’élèves, même si son étude s’appuie sur des exemples concrets. L’idée que le simple brassage aléatoire des allèles aboutisse inévitablement à une perte de biodiversité génétique reste contre-intuitive pour certains.

L’utilisation de modèles numériques ou analogiques (tirage de boules dans un chapeau) permet souvent de démontrer que le simple jeu du hasard aboutit bien à ce résultat prévisible. Cependant, les élèves, mais également les enseignants, font souvent remarquer que les modèles proposés ne prennent pas en compte la reproduction sexuée et la diploïdie des organismes.

Nous vous proposons un modèle qui, tout en restant très simple à comprendre, correspond de plus près à la réalité que les modèles usuels. Il n’est plus question d’un simple “tirage de boules”, mais bien d’organismes diploïdes sexués, produisant des gamètes. Continuer la lecture

Observer les stomates sur un fragment entier de feuille (une alternative au prélèvement d’épiderme)

Mis en avant

Matériel nécessaire

L’observation des stomates repose généralement sur l’une des préparations suivantes :

  • empreinte de la surface foliaire à l’aide d’un vernis
  • ou prélèvement de l’épiderme foliaire
  • ou coupe transversale suffisamment fine pour observer la tranche de la feuille

Or, il est parfaitement possible d’apercevoir ces structures en observant directement la surface d’une feuille à l’aide d’un microscope. Continuer la lecture