Exploitation de l’application mobile Vibrometer

Introduction

Des activités pratiques autour des séismes sont nombreuses, adaptées le plus souvent au cycle 3 (effets de site sur une maquette de tremblement de terre) ou au lycée (le plus souvent, utilisant des capteurs piézoélectriques et le logiciel AudacityTM). L’idée développée ici est le développement d’activités adaptées aux programmes du collège avec plusieurs paramètres à prendre en compte :

  • une activité correspondant aux programmes officiels, qui ne demandent pas de détailler la vitesse de propagation des ondes sismiques matériaux, si ce n’est pour la découverte de la structure de la Terre ;
  • une activité de travaux pratiques, les sciences de la vie et de la Terre sont des sciences expérimentales ;
  • une activité faite rapidement, les séances au collège étant souvent d’une heure ;
  • une activité aisée de mise en œuvre pour des collégiens, à la fois d’un point de vue logistique et d’un point de vue notionnel ;
  • une activité intéressante à réaliser par les élèves, leur intérêt devant être stimulé et difficile à maintenir ;
  • une activité aboutissant à une production élève, une activité “juste pour voir comment ça se passe” étant assez peu intéressante à mes yeux ;
  • une activité permettant l’évaluation de compétences expérimentales.

L’activité pratique décrite dans cet article vise donc à proposer une activité pratique à la portée des collégiens, qui s’accompagne d’une activité numérique mettant en œuvre une tablette ou un smartphone, matériel désormais facile d’accès pour les élèves.

L’app Vibrometer

Vibrometer est une application freemium disponible sur AndroidTM et iOSTM. Son principe est simple : elle utilise l’accéléromètre du smartphone ou de la tablette pour mesurer les mouvements du sol. Si le but affiché est de prévenir le possesseur de l’appareil de l’occurrence d’un tremblement de terre – une utilité discutable -, ses fonctionnalités lui confèrent un intérêt pédagogique :

  • le tracé en temps réel des mouvements de l’appareil selon les axes X, Y et Z ;
  • la catégorisation des mouvements selon l’échelle EMS98.

Conclusion

L’intérêt de l’app est que tout élève peut réaliser ses propres sismogrammes, aisément interprétables grâce à l’échelle EMS98 intégrée et la possibilité de masquer les axes de mouvement. Les activités proposées ici ne sont qu’un petit aperçu des applications pédagogiques employant l’app VibrometerTM. Chaque enseignant pourra en imaginer d’autres ! Ainsi, l’app propose d’avertir l’utilisateur en cas de séisme réel. Je ne pense pas que cela soit très utile pour réaliser des enregistrements, dans la mesure où l’appareil n’est pas orienté de manière standardisée, mais cette fonction peut tout à fait donner une idée de l’intensité de l’évènement.

En revanche, l’élève peut tout à fait réaliser des enregistrements à son domicile d’évènements sismiques anthropiques tels que tirs de dynamite dans des carrières, le passage de poids lourds, de trains ou de métros à proximité, afin de mesurer les nuisances provoquées et proposer des activités autour de l’éducation au développement durable et la santé des élèves.

Auteur : Fabien N’Guyen