Geniegen2 : créer un lien direct vers des séquences à destination des élèves

par Philippe Cosentino

Geniegen2 est un logiciel en ligne et hors ligne qui permet de faire travailler les élèves sur des séquences polypeptidiques ou nucléotidiques, que ce soit en classe ou à leur domicile.

Dans ce dernier cas (travail distanciel), l’une des difficultés rencontrées par les enseignants est la mise à disposition des séquences.

Des solutions existent heureusement, qui éviteront de passer par des fichiers (fichiers de séquences anagène .edi par exemple) qui seraient très durs à gérer pour un élève travaillant sur une tablette.

1er cas : les séquences sont dans la banque de Geniegen2

Il s’agit du cas le plus simple à résoudre.

Si l’enseignant le souhaite, l’élève peut chercher par lui-même les séquences à l’aide de mots clés, cliquer sur les séquences qu’il souhaite comparer et enfin sur “Charger ces séquences”.

Mais l’enseignant peut également créer un lien direct vers une ou plusieurs séquences de la banque. La procédure est alors la suivante.

Tout d’abord l’enseignant sélectionne les séquences qui l’intéressent comme l’élève le ferait.

Capture d’écran de Geniegen2, montrant comment les séquences sélectionnées apparaissent.

Puis, au lieu de cliquer sur “Charger ces séquences”, il clique sur “Partager via un lien”.

Geniegen2 fournit alors à l’enseignant une URL, qu’il peut copier, ou ouvrir, afin de la distribuer aux élèves (via son ENT, Pronote, Pearltrees etc.).

Lorsque l’élève clique sur ce lien, Geniegen2 s’ouvrira directement avec les séquences à l’écran.

Voici à quoi ressemble l’écran de l’élève lorsqu’il a cliqué sur le lien direct.

 

2ème cas : les séquences sont rassemblées dans un fichier .edi détenu par l’enseignant

Dans certains cas l’enseignant souhaite faire travailler les élèves sur des séquences qu’il a lui même récupérées ou renommées. Ces séquences sont généralement rassemblées dans un fichier au format anagène, c’est à dire un fichier d’extension .edi.

Dans ce cas il est également possible de fournir un lien direct aux élèves, même si la solution est un peu plus complexe.

Tout d’abord il faut héberger le fichier .edi sur internet, mais il faut également que l’hébergeur accepte les requêtes provenant d’un autre site (CORS = Cross-origin resource sharing).

C’est le cas de Dropbox, ou de Github par exemple.

Nous développerons la solution utilisant Dropbox.

Attention : la solution présentée ici ne met pas en danger les données personnelles de l’élève car il ne se connecte pas directement au service Dropbox. Cependant il convient de rappeler que ces outils hébergent les données sur des serveurs situés à l’étranger (RGPD).

Une fois la séquence déposée dans un dossier Dropbox, l’enseignant récupère le lien de partage de ce fichier.

Cette adresse cependant ne permet pas de partager directement la séquence (si on la saisit dans le navigateur, ce n’est pas la séquence que l’on voit à l’écran mais une fenêtre de dialogue invitant à télécharger le fichier).

Il faudra donc remplacer le début de l’adresse par

https://dl.dropboxusercontent.com/

Au final, en combinant les 2, l’URL de la séquence (dans l’exemple suivant) ressemblera à ceci :

https://dl.dropboxusercontent.com/s/vn4o1tj31qj59zt/tyrcod.edi

Pour vérifier qu’on ne s’est pas trompé, on peut saisir l’URL dans un navigateur et vérifier que la séquence apparaît à l’écran.

Enfin, pour créer le lien direct, on rajoute cette adresse à la suite de celle de Geniegen2, grâce à l’argument ?url=

Cela donne :

https://www.pedagogie.ac-nice.fr/svt/productions/geniegen2/?url=https://dl.dropboxusercontent.com/s/vn4o1tj31qj59zt/tyrcod.edi

En cliquant sur ce lien, à partir de son ordinateur ou de sa tablette, l’élève ouvrira directement la séquence dans Geniegen2.

Cette manipulation peut sembler laborieuse, cela est vrai uniquement pour la première fois, vu que par la suite la procédure est toujours la même.

Au final elle permet de faciliter l’accès de la séquence à l’élève, mais également une intégration directe des séquences à étudier dans le cours (Moodle) ou dans un produit multimédia (Genially par exemple).

 

Liens

Article décrivant Geniegen2

Ce site utilise des cookies et utilise vos données personnelles pour améliorer votre navigation dans le site.