Collection de schémas en perspective cavalière illustrant plusieurs notions de géologie

Par Julien Cartier

Ces schémas en trois dimensions illustrent les principales notions du thème de terminale S « la convergence lithosphérique et ses effets », à l’exception de ceux relatifs aux phénomènes de rifting et d’océanisation, propres au programme de première S.

 

Comme tout schéma, les images qui suivent simplifient grandement leurs modèles, abandonnant une multitude d’informations, en exacerbant d’autres. Par exemple, les sédiments océaniques et le prisme d’accrétion sédimentaire sont rarement représentés. Malgré tout, j’ai systématiquement tenté de représenter les épaisseurs relatives des couches géologiques superficielles : sédiments, croûte et manteau lithosphérique. Le résultat s’avère plus ou moins satisfaisant en fonction de la notion considérée.

Aucune légende ne figure sur les schémas car il me semble plus facile de les rajouter à sa convenance, par informatique, que de les effacer. Il en va de même pour le sens et la direction des mouvements tectoniques. En revanche, un code couleur invariant désigne la croûte océanique, la croûte continentale, le manteau asthénosphérique, l’asthénosphère et l’océan. Le choix du vert pour les couches mantelliques obéit à une double préoccupation, d’une part contredire la représentation initiale des élèves quant à la fusion de l’intérieur de la Terre, d’autre part évoquer les teintes naturelles des roches (sombres pour la croûte océanique, vertes pour les péridotites).

Enfin, ces images forment, à plusieurs reprises, une séquence dont la lecture illustre un processus dynamique.

Il convient de garder à l’esprit que la reproduction de ces schémas exige un temps et des savoir-faire graphiques dont ne disposent pas l’immense majorité des élèves lors de l’épreuve du baccalauréat. S’ils facilitent la compréhension des notions auxquelles ils font référence, ils ne sauraient donc remplacer les traditionnelles images en deux dimensions.

Chaque collection se présente sous la forme d’une archive (zip).
Cliquer sur le nom de l’archive pour la télécharger.

Les schémas en gras sont les plus récents proposés par Julien, leur qualité, est d’après lui, bien meilleure.